pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 30 septembre 2018 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En ce moment 16 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 54.226.209.201.

De A à Z ...
Quelques actualités de septembre 2018 à Pompignac et alentours
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
26 septembre 2018 - Mon compte-rendu du conseil municipal de lundi dernier
Les visiteurs de pompignac.net ont été nombreux pour me demander de publier mon long, partiel et partial compte-rendu.
Vous le trouverez donc ici.
Désolé, il m'arrive parfois de faire comme le maire: je n'ai pas su faire bref ! J'essayerai de faire mieux la prochaine fois ...
Merci pour votre soutien et merci à Lilly (voir plus bas) et à celles et ceux qui m'ont incité à publier ce que j'ai retenu de ce calamiteux conseil municipal.
25 septembre 2018 - Hier soir notre démocratie locale a été indignement malmenée,
j'en ai eu honte pour nous tous
Très, très tôt ce matin j'ai rédigé un compte-rendu du conseil municipal d'hier soir , et grâce à mon petit compteur fait-main je sais qu'il compte exactement 6542 caractères (espaces et ponctuations compris).

Il n'est pas tout à fait dans la même veine que les précédents, mais comme j'ai un rendez-vous important ce matin et un autre cet après midi je ne le publierai que si au moins 10 lecteurs fidèles, ou non, me disent franchement « Oui, je veux lire ce long compte-rendu » cela me laissera alors le temps de l'alléger en enlevant alors les quelques gros mots qui y traînent encore,
sinon j'irai avec quelques potes âgés cueillir mes cucurbitacées automnaux ...
26/09/2018 15:57 - Commentaire de Lilly

Bonjour Monsieur Le Lann

C'est avec un grand intérêt que je parcours régulièrement vos commentaires au demeurant fort intéressants et parfois même ne manquant pas d'un "certain sens de l'humour" fort agréable. Vous nous avez bien manqué durant ces vacances mais je l'admets, chacun a droit à sa petite période de repos en l'occurrence bien méritée ...

Ce n'est qu'à "travers vous" que je suis l'actualité de notre chère Commune car je sais vos commentaires objectifs et plaisants à lire ...

Je souhaiterais "faire partie" de ces "10 privilégiés" ... (à l'heure qu'il est, je pense que vous en avez 10 fois plus au moins ...) et recevoir ce "fameux" compte-rendu du dernier Conseil Municipal (même sans corrections) où notre "démocratie locale" s'est fait "royalement secouer", au point que vous en soyez honteux pour nous tous ...

Je vous lirai avec plaisir, comme à l'accoutumée bien évidemment !!!
D'avance merci Cher Monsieur Le Lann, recevez mes salutations les plus cordiales ...

Répondre
Merci Lilly pour cet aimable commentaire qui chatouille agréablement mon égo.
Chers lecteurs si toutefois vous aviez envie de faire des commentaires moins aimablement critiques ne vous autocensurez surtout pas, si ce commentaire n'est pas anonyme il sera publié à condition qu'il ne soit pas aussi long qu'un discours du maire et bien entendu s'il respecte les bons usages tels que nous aimerions que notre maire le fasse avec tous ses administrés.
Si vous utilisez un pseudo sachez que, même sous la torture, je ne dévoilerai jamais votre identité et je n'irai pas non plus jouer un air d'hélicon vengeur sous vos fenêtres.
27/09/2018 15:31 - Commentaire de Imberdis

Un grand merci une fois encore pour votre travail qui nous apporte beaucoup d'informations , informations que nous attendons en vain et pourraient , pour certaines , paraître sur le mensuel ou moins onéreux sur le site de la commune . Merci d'assister aux conseils municipaux et de nous en faire les comptes- rendus . À la lecture de ce dernier , nous sommes nombreux à être consternés . Bienvenue à Pompignac ! Mais pour qui ?

Répondre
23 septembre 2018 - Notre argent va-t-il jouer les filles de l'air ?
Non, ce n'est pas une histoire à grimper au ciel: demain soir en Conseil Municipal le maire va proposer à nos représentants élus de voter une subvention au profit de l'Aéroclub d'Yvrac !

Alors que sur notre bonne vieille terre des vaches nous n'avons plus un kopek pour entretenir correctement nos routes et chemins, nous allons subventionner les routes célestes de nos voisins d'Yvrac.

C'est pour quoi faire ce projet de subvention à cet aéroclub ?
  • Acheter un avion communal ?
  • Former nos chauffeurs de car au pilotage des aéroplanes ?
  • Apprendre à piloter des drones trop curieux au dessus de nos nids de coucous ?
  • Offrir en récompense des baptêmes de l'air gratos aux papys et mamies qui ont si gentiment accepté de signer des tas de procurations lors des élections de 2014 ?
  • Que sais-je encore ?
Parfois je me demande s'il n'y aurait pas quelques vilains courants d'air au plafond du côté d'chez nous...
Signé GLLOQ
26/09/2018 14:39 - Commentaire de Imberdis

" Allo papa Tango Denis " vous nous dirigez vers quel triangle ? Le triangle des Bermudes ? Attention danger , gros risques de tempêtes . " Ici papa Tango je vous entends déjà moins bien " . "Allo papa Tango Denis " Allo Allo .? Ici papa Tango je n'entends cette fois plus rien !!!

Répondre
21 septembre 2018 - Manque de respect
Il y a un an, quasiment jour pour jour, lors d'un conseil municipal, un élu de la majorité qualifiait de DÉNI DE DÉMOCRATIE l'attitude du maire refusant toute discussion en son conseil à propos d'un de ses dispendieux projets.

Aujourd'hui les élus de l'opposition, et peut-être aussi ceux de la majorité, ont reçu une convocation pour un conseil municipal lundi soir, soit même pas 4 jours avant, dont 2 jours de week-end.
Douze points sont à l'ordre du jour, ce n'est pas rien.

Nos élus ne peuvent pas arriver en Conseil les mains dans les poches, en effet ils n'ont reçu que cette cavalière convocation sans aucun dossier ni document préparatoire, et de surcroit la veille d'un week-end au moment où tout le monde est dispersé.
Ils vont avoir beaucoup de mal à se réunir pour préparer cette réunion.

C'est un grave manque de respect pour le travail de nos élus et donc pour celles et ceux qu'ils représentent, c'est à dire nous les habitants de Pompignac !
Piètre consolation, nos élus sont logés à la même enseigne que les habitants : ils ont reçu cette convocation en même temps que la publication de l'ordre du jour sur le site web de la mairie.

Pour moi je vois au moins un point positif dans le triste tableau de cette démocratie locale déliquescente: depuis des années que je réclame haut et fort la publication des ordres du jour des conseils municipaux sur au moins le site web de la mairie je constate que j'ai été entendu, mais c'est tout récent et cela va-t-il durer ?
Et encore une fois je me répète: oui pompignac.net est utile, en voici une nouvelle preuve.
02/10/2018 11:30 - Commentaire de TOM

Tout ça n'est rien à côté des vastes poilades en vue quand il aura raflé la présidence de la Communauté de communes après son élection triomphale à Pompignac en 2020!!!
Après avoir ruiné et divisé Pompignac comme jamais, il fera la même chose avec la CdC car il sait jouer comme personne de la lâcheté des pouvoirs publics et de la connivence de la Justice avec les maires.
Bravo encore et un grand merci d'avance à l'électorat pompignacais pour son grand sens du bien public.
PS: au fait , y a-t'il un volontaire pour aller défier notre champion en 2020 ?

Répondre
03/10/2018 08:11 - Commentaire de Bernard Le Lann en réponse à TOM

Pour la bonne santé de la démocratie locale je serais heureux que parfois les lecteurs s'expriment en leur nom, ce n'est pas interdit.
Auraient-ils peur de représailles ?

Répondre
19 septembre 2018 - La mairie est dans une double impasse (suite)
Cet article de mercredi dernier a suscité quelques réactions, dont en voici une adressée par Imberdis
« Depuis quelques jours des tracés rouges sont visibles sur la chaussée devant l'ancien salon de coiffure. Aucune information de la municipalité ! Quelques personnes cependant ont eu l'oreille fine ! Il s'agirait d'élargir le trottoir de droite , donc côté salon coiffure et de rouvrir à la circulation la chaussée de gauche jusqu'aux parkings se situant sur la place devant la galerie. La portion de voie devant la mairie et la salle polyvalente resterait fermée à la circulation. Si l'information est vérifiée un petit mot dans le mensuel ,( nul besoin de réunion d'information ), avec un petit croquis aurait été le bienvenu .
Merci aux membres du conseil municipal qui auraient le désir de nous informer»
Imberdis

16 septembre 2018 - Les travaux ont enfin commencé dans le quartier de Bouchet
Ce n'est pas trop tôt, mais cela ne s'est pas fait par l'intervention du Saint-Esprit, en effet il aura fallu plusieurs actions des riverains et la persévérance de l'adjointe à la voirie pour que le maire s'intéresse enfin à notre quartier, nous ne l'avions pas beaucoup vu dans le coin depuis sa visite électorale en 2008, et ses principales actions jusque là ont été l'envoi de messages à faire se dresser les cheveux sur la tête d'un chauve ...

Ouf, merci quand même !
14 septembre 2018 - Proposition de lecture pour la rentrée littéraire
12 septembre 2018 - La mairie est dans une double impasse
L'avenue de la mairie qui a été fermée des deux cotés est donc devenue une double impasse. Selon les dires même du maire elle était destinée être une voie piétonne à la circulation apaisée, le qualificatif de voie morte lui irait beaucoup mieux.
Il reste une catégorie de piétons, et non des moindres, qui la fréquente encore, ce sont les élèves de l'école élémentaire qui la traversent 4 fois par jour, mais ceux qui déjeunent à la cantine, pardon au restaurant scolaire, perdent d'un coté ce qu'ils ont gagné de l'autre puisqu'ils sont obligés d'affronter la circulation de la déviation juste avant de se mettre à table, idem au retour.

Lydie, la coiffeuse a pu enfin installer son activité dans le nouveau local commercial, mais pourra-t-elle reconquérir sa clientèle perdue par les trop nombreux retards de chantier ?

C'est le cadet des soucis du maire, ce qui lui importe c'est de dévier tous les flux de circulation vers cette tortueuse voie nouvelle, tant pis pour les commerçants, artisans ou professions de santé qui n'ont pas pu ou pas voulu se mettre des frais supplémentaires sur le dos pour un bénéfice incertain.

Par exemple il était difficile à Sylviane et Yoann, nos boulangers pâtissiers de bouger puisque toutes leurs installations de production et de vente sont dans les locaux qu'ils ont achetés et qu'ils ne pourront plus revendre car ils ont maintenant quasiment perdu toute valeur du fait de la condamnation totale de l'avenue de la mairie.

Mais il leur reste la possibilité de s'exprimer, et c'est ici
11 septembre 2018 - Mauvais perdant
Le 8 juillet dernier le maire de Pompignac était désavoué par le Tribunal Administratif de Bordeaux pour son refus de mettre à disposition de l'honorable association pompignacaise RAPP (Réfléchir et Agir pour Pompignac) une de nos salles communales pour une réunion de son Conseil d'Administration élargie aux adhérents.
Voir l'annonce là-haut ci-contre.

Fort de cette décision le président du RAPP fait le 9 juillet une demande au maire pour mise à disposition d'une salle pour une réunion de son association programmée au 11 septembre, soit sous un délai de deux mois, ce qui laisse au maire largement le temps de s'organiser.

Pas de réponse du maire pendant 2 mois, le président du RAPP se demande s'il va pouvoir organiser sa réunion prévue le 11 septembre.

Enfin samedi dernier, 8 septembre, le président du RAPP reçoit une lettre du maire datée du 7 septembre (La Poste fonctionne bien !) lui accordant une salle pour le 11 septembre, c'est à dire même pas 3 jours ouvrés avant la date de réunion !
C'est ce qui s'appelle traîner la godasse !

Le président du RAPP a tout juste le temps de réunir son bureau pour préparer cette réunion. La réunion des adhérents se tiendra malgré tout le 11 septembre. Cette réunion est ouverte aux seuls adhérents du RAPP et à ses sympathisants afin que le maire ne vienne pas s'y inviter et semer le trouble comme il avait déjà eu l'occasion de le faire lors d'une réunion d'information du RAPP ouverte à tous, j'en ai été témoin.

Deux mois pour répondre, alors qu'il y a une décision du Tribunal Administratif, ainsi va la démocratie à Pompignac !
Et après d'autres péripéties du même acabit le Tribunal Administratif va finir par se demander quel est donc ce maire à Pompignac qui semble vouloir ignorer le droit, les bases de la démocratie ... et même la plus élémentaire courtoisie.
Nous, hélas, nous savons ... et il y a 10 ans que cela dure ...
11 septembre 2018 - À propos de l'article du maire contre les opposants aux compteurs Linky
Le maire de Pompignac s'est longuement exprimé sur les compteurs Linky dans son Mensuel de Propagande de PompignacM.P.P. de septembre mais sans laisser la moindre porte ouverte ou entr'ouverte au débat.
Au sujet de l'article du maire un pompignacais m'a demandé hier de publier son point de vue.
Vous pouvez en prendre connaissance en cliquant ici.

Contrairement aux publications municipales pompignac.net est ouvert au dialogue et à la libre expression avec tous les pompignacais, sans exclusive aucune.

Dans le but de compléter votre information j'ai découpé avec mes ciseaux électroniques la page du JO que cite le commentateur.
Vous pouvez aussi prendre connaissance de l'article de Sud-Ouest concernant Sallebœuf que cite aussi ce même commentateur.
9 septembre 2018 - Méfions-nous des fake news, bobards ou intox d'où qu'ils viennent
Le M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac de septembre mérite bien son surnom !
Alors qu'à propos des compteurs Linky plusieurs maires du voisinage ont organisé des débats ouverts avec les habitants de leurs communes M. Lopez, maire Pompignac, n'a pas donné suite à diverses demandes sur ce sujet.

Or le début du déploiement des compteurs Linky est prévu pour ce mois de septembre et beaucoup de Pompignacais se posent encore des questions à ce sujet.

Faute de réunion ils ont droit à un article indigeste de 2 pages dans le M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac dont on se demande comment l'alliance d'un pédagogue et d'une professionnelle de la communication a bien pu produire une littérature aussi lourdement indigeste

Pour ma part après avoir pris la peine de me renseigner sur ces fameux compteurs communicants en écoutant les partisans comme les opposants, en lisant beaucoup sur le sujet, en interrogeant les scientifiques de mes connaissances et je me garderai bien de vouer aux gémoniesBien qu'elle soit basée sur une histoire très ancienne, cette expression n'est attestée qu'au début du XIXe siècle chez Lamartine.

Les gémonies étaient un endroit très 'sympathique' à Rome, puisqu'on y exposait pendant quelques jours le corps des condamnés qui avaient été tués par strangulation dans leur prison après les avoir un peu amusés par quelques petits supplices.
Ils étaient ensuite, sur le bon vouloir d'un magistrat peut-être incommodé par les odeurs, jetés dans le Tibre. Il s'agissait en fait d'un escalier reliant le Capitole au forum, qui tire son nom du latin "scalae gemoniae", qui signifiait "l'escalier des gémissements". Preuve, peut-être, que les 'strangulés' n'étaient pas tous aussi morts que ça avant d'être exposés.

Cette charmante coutume aurait commencé en 385 avant J.C. sous le dictateur Camille. C'est de cette exposition publique de gens condamnables qu'est née notre expression.

D’après Les expressions françaises décortiquées

Notons qu'à Pompignac nous n'avons que la Laurence à disposition ...
qui que ce soit.

Mais son rédacteur ne prend pas de précautions éthiques ou écrites, je le cite :
Les opposants avancent les griefs suivants : les nouveaux compteurs seraient responsables d'émission d'ondes radioélectriques dangereuses, ils permettraient la transmission de données personnelles sur la vie des gens, ils seraient dangereux en prenant feu et mettant le feu aux habitations, ils coûteraient cher à l'usager. Or ces griefs relèvent de ce que l'on nomme des fake news, mode ancienne, mais qui connaît actuellement une belle recrudescence.
Diantre fichtre!

Beaucoup d'entre nous savent que notre maire n'aime ni les oppositions, ni les opposants, ni même d'ailleurs les moindres questionnements.

Exagérer et tout mélanger est une bonne technique pour discréditer toute discussion, toute opinion, j'analyserai plus tard tous les arguments utilisés dans ce court extrait qui prétend résumer toutes les oppositions.

Je m'attarderai aujourd'hui seulement sur un point : les ondes électromagnétiques dégagées par les CPL
Le CPL (courant porteur en ligne) désigne une technologie de communication utilisée pour la mise en place d'un réseau informatique sur le réseau électrique d'un logement, d'un bureau, etc. L'informatique et la domotique sont les deux principaux domaines d'application du CPL.
Cette technologie permet par exemple de connecter la télévision d'une chambre à une Box Internet branchée dans un salon, pour pouvoir profiter des chaînes TV associées à l'offre de la Box sur l'écran de télévision de la chambre.
En quelque sorte, le CPL se substitue à un réseau filaire en empruntant le réseau électrique classique. Il se présente comme un concurrent d'autres technologies de communication, comme le Bluetooth ou le Wi-Fi.
D’après le Journal du Net
.

Le mieux est d'essayer de les mesurer et de les comparer à d'autres ondes.

Il se trouve fort opportunément qu'a mon domicile j'ai un four à micro-ondes, une télévision reliée par CPL à une box Orange, un répéteur Wifi commutable connecté à mon réseau Ethernet et diverses babioles dignes d'un vieux geekLa définition du geek peut varier d'un individu à l'autre, mais la définition qui en ressort le plus souvent est celle-ci : un geek est une personne passionnée par un ou plusieurs domaines précis, plus souvent utilisé pour les domaines liés aux « cultures de l'imaginaire » (certains genres du cinéma, la bande dessinée, les jeux vidéo, les jeux de rôles, etc.), ou encore aux sciences, à la technologie et l'informatique.
Du fait de ses connaissances pointues, le geek est parfois perçu comme trop cérébral. Le mot a été peu à peu utilisé au niveau international sur Internet de manière revendicative par les personnes s'identifiant comme tel. Le terme a alors acquis une connotation méliorative et communautaire.
D’après Wikipédia
.

Grâce à la revue Sciences et Avenir dont je suis un fidèle lecteur j'avais découvert ElectroSmart une application développée par l'INRIA au campus de Sophia Antipolis qui permet de mesurer l'influence des ondes électromagnétiques.

Le but de mes mesures à domicile n'est pas de dire quelles ondes sont néfastes ou non, il s'agit seulement de faire des comparaisons.
L'application ElectroSmart permet de faire ces comparaisons, j'ai choisi l'unité e-score facile à comprendre (les 2 autres unités de mesure disponibles sont le watt et le dbmW)

Le scan de gauche montre un historique après plusieurs mesures, bien entendu il est impossible de faire un scan en live




Mes propres mesures ont donné en moyenne les résultats suivants:
Smartphone seul12 à 16 e-score
Wifi activée 38 e-score
CPL domestique 4 e-score
Je n'ai pas réussi à faire de mesure pour le four micro-ondes, soit parce qu'il est très bien isolé, soit parce que j'ai très peu de goût ou d'expérience pour son utilisation

Conclusion provisoire : Il y a bien une onde électromagnétique émanant du CPL, mais elle est très faible par rapport au téléphone mobile ou à la wifi
Si vous avez un smartphone je ne peux que vous inciter à télécharger cette application et à faire vous-même vos propres mesures chez vous ou à votre travail.

Morale de cette histoire : Ne prenons pas pour argent comptant les affirmations des prophètes et des faux prophètes et privilégions la prudente raison et l'expérimentation.
10/09/2018 08:22 - Commentaire de Coeur Pompignac

Le déploiement des compteurs Linky n'est plus du ressort des communes, quelles que soient les actions menées par leurs élus.

En effet, avec les différentes et récentes ordonnances rendues des tribunaux administratifs de Bordeaux et Toulouse, avec la réponse ministérielle n°6998 publiée au Journal officiel du 26 juillet 2016, en l’état actuel du droit, les collectivités territoriales ne peuvent faire obstacle au déploiement de ces compteurs.
Toute délibération du Conseil municipal ou arrêté d'un maire en ce sens serait alors hors la loi."(Source : Sud-Ouest du 06/09/2018 - Compteurs Linky : aux usagers de décider)

Nous pouvons toutefois constater que certaines communes ont pris publiquement le parti d'accompagner certains de leurs administrés dans leurs démarches de contestation en adressant officiellement Enedis. C'est le cas de plusieurs communes des Coteaux Bordelais qui ont voté des motions dans ce sens. A plus grande échelle, c'est le cas de la commune de Bayonne (Cf. http://www.bayonne.fr/1759-compteur-linky.html).
Que ce soit pour l'électrosensibilité, pour la protection des données à caractère personnel, ou encore pour le mode de financement du déploiement de ce nouveau compteur, ou pour tout autre raison, certains d'entre nous, concitoyens, peuvent avoir une bonne raison de contester l'installation de ces nouveaux compteurs.

Alors faut-il chercher à convaincre des personnes qui ne demandent pas à l'être ?
Faut-il accompagner les administrés réfractaires en étant clair sur les limites du pouvoir de la collectivité territoriale ?

A Pompignac il semble que ce soit la première solution qui ait été choisie.

Répondre
6 septembre 2018 - Incroyable mais vrai !
Hier je posais la question suivante :
QUESTION : ce même centre commercial est ouvert depuis fin août, le bus municipal continuera-t-il à acheminer ses usagers dans les divers hypermarchés des environs ?
Si oui ce sera paradoxalement une distorsion de concurrence en la défaveur de la supérette nouvellement installée !
Et le site web de la mairie, dans sa rubrique "Transports" nous donne la réponse, voici un extrait du document municipal :
              TRANSPORT ADULTE DU MERCREDI MATIN
              Départ sur la place de la mairie à 09h05
              Départ retour 10h45 impératif
     
     DATES                                    DESTINATIONS
     ...                                      ...
     05/09/2018 ----------------------------- Leclerc Ste Eulalie
     12/09/2018 ----------------------------- Marché de Créon
     19/09/2018 ----------------------------- Marché de Créon
     26/09/2018 ----------------------------- Auchan Bouliac
     
Ainsi donc mes craintes étaient justifiées !
En même temps que le maire fait une publicité rédactionnelle en pleine page son M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac de septembre pour la supérette qui vient d'ouvrir il propose de transporter les pompignacais aux hypermarchés de Leclerc et d'Auchan.

Je n'approuve pas que la mairie fasse des publicités gratuites et discriminatoires pour tel ou tel commerce dans son bulletin de propagande
Je comprends aussi que les gérants de la nouvelle supérette puissent éprouver des difficultés à lancer leur commerce.
Mais je n'irai jamais leur planter un poignard dans le dos en incitant les pompignacais à aller faire leurs courses à Auchan ou Leclerc !
Non ! Je ne ferai jamais ça ! Mais le maire, lui, n'hésite pas à le faire !
Je ne sais pas comment qualifier une telle attitude, j'espère que le conseil municipal va réagir et conseiller le maire.
07/09/2018 15:37 - Commentaire de Credo

Comme vous je pensais que l’installation d’une supérette au bourg de la commune entraînerait la suppression de ce bus communal que j’ai toujours condamné vers les hypermarchés de la rive droite.
Il n’en est rien, j’y vois une grosse part de démagogie aux frais des administrés

Répondre
6 septembre 2018 - Distorsion de concurrence organisée par l'autorité publique !
Notez que toutes les images de cet article sont cliquables !
Le maire de Pompignac rêve depuis des années d'une commune où, sous son autorité, ses administrés trouveraient tout ce dont ils ont besoin à moins de 100m de la mairie.
Rappelez-vous cette pub: « Elle a tout d'une grande ».
Ce slogan s'appliquait à une petite voiture française suréquipée à l'extrême, ce slogan est aussi celui du rêve de notre très, très cher édile.

Avant Son arrivée en 2014 il y avait déjà des commerces, des artisans, des services de santé mais un peu éparpillés tout comme l'habitat dispersé de notre petite cité rurbaine, mi-rurale, mi-urbaine ...
Mais dans Son grand rêve tout devait être regroupé autour de la mairie et donc celles et ceux qui avaient eu l'outrecuidance d'installer leur activité avant Sa venue méritaient punition.

La punition fut vite trouvée: la distorsion de concurrence !
Voici la définition de la distorsion de concurrence que nous en donne l'Académie des Sciences Commerciales.
Modification des conditions normales de la concurrence par le soutien financier ou réglementaire apporté à certaines entreprises par l'État.

Définition un peu courte car elle n'évoque que le rôle de l'État et ne cite que les aspects financiers et règlementaires, il aurait aussi fallu évoquer les aides non financières et les mesures de rétorsion discriminantes.
  • Quand un maire organise un transport public vers des marchés ou supermarchés extra-communaux alors qu'un marché existe et subsiste vaille que vaille dans la commune on peut alors parler de distorsion de concurrence.
    Mais cette distorsion concerne aussi par contrecoup les entreprises de transport (taxis, bus, etc.) injustement concurrencés par les bas tarifs du bus communal !
  • Quand un maire achète sur fonds publics un local dans un centre médical privé afin d'y installer un cabinet de kinésithérapie dans des conditions avantageuses alors qu'un kiné exerce déjà depuis longtemps dans la commune ne peut-on parler aussi de distorsion de concurrence ?
  • Quand un maire bloque une voie communale desservant une boulangerie gênant ainsi son accès en faveur d'un détournement vers un centre commercial proposant un dépôt de pain ou un terminal de cuisson il s'agit aussi d'une mesure conduisant à une distorsion de concurrence.
    Distorsion aggravée par la publicité gratuite que fait la commune dans son bulletin municipal de propagande au profit de ce même centre commercial, publicité rédactionnelle contrevenant au passage aux dispositions de la Loi Evin, notons-le !
    QUESTION : ce même centre commercial est ouvert depuis fin août, le bus municipal continuera-t-il à acheminer ses usagers dans les divers hypermarchés des environs ?
    Si oui ce sera paradoxalement une distorsion de concurrence en la défaveur de la supérette nouvellement installée !
  • Quand un maire fait de la publicité rédactionnelle dans son bulletin de propagande pour des poulets rôtis alors que la brasserie locale installée depuis des lustres offre ce même service et fait sa pub à ses frais ne peut-on pas parler aussi de distorsion de concurrence?
  • La liste ne s'arrête pas là, il faudrait aussi évoquer les mesures prise ne faveur d'un kiosque à pizza installé à nos frais sur la voie publique, idem pour certaines professions libérales médicales et paramédicales, etc.

Tout celà est bien étonnant et contradictoire de la part d'un maire qui, s'étant présenté sur une liste de Droite, aurait pu nous laisser penser qu'il adhérait à cette valeur cardinale de la Droite qu'est principe du respect de la liberté d'entreprendre.
La Liberté tout court aurai-je dû dire: la liberté d'expression, la liberté de se réunir, liberté de circuler ou de stationner, etc.

Mais ce mot de Liberté inscrit au fronton de ma mairie n'a plus grand sens dans notre commune où déjà deux arrêtés municipaux interdisent l'accès à nos salles de réunion aux élus d'opposition et aux association qui n'ont pas obtenu de Sa Sainte Bénédiction pour un motif même pas digne du père Ubu.


J'espère qu'un jour un débat aura lieu au sein du conseil municipal au sujet de ces distorsions continues et aggravées de concurrence organisées sur le territoire de notre commune par celui-là même qui devrait veiller à l'Égalité, à la Fraternié et à la Liberté des ses concitoyens et merci d'avance à celles et ceux élues et élus dans le but de Mieux Vivre à Pompignac et qui voudraient bien prendre l'initiative d'un tel débat.
4 septembre 2018 - Disparition inquiétante des oiseaux des champs
Ils sont affamés: L'usage des pesticides fait disparaitre les insectes dont ils se nourrissent,
ils ne peuvent plus nidifier: les fauchages prématurés détruisent leurs zones printanières de nidification


En 15 ans dans les campagnes disparition d'un tiers des oiseaux ... et en ville les moineaux ont disparu ... et Nicolas Hulot aussi !
2 septembre 2018 - Rentrée scolaire
École élémentaire:
Horaires : 9h-12h, retour des externes de 13h50 à 14h, sortie 16h15; TAPs : 16h30-17h15
Accueil périscolaire : 7h30-8h50 ; 16h15-18h30

École maternelle:
Horaires : 8h45-11h45, retour des externes de 13h35 à13h45, sortie 16h. TAPs : 16h15-17h.
Accueil périscolaire : 7h30-8h35 ; 16h-18h30.
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 905 417 fois
En novembre 2018 il y a eu 11 776 pages vues - cette page a été visitée 184 573 fois - Précédente visite le 17/11/2018 à 01h 53mn
En novembre 2018 il y a eu 11 776 pages vues
Faites connaître pompignac.net

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
16 novembre 2018

Enedis va implanter un nouveau transformateur à Mérignac et à Pompignac

Enedis installera un transformateur à Mérignac, et une autre à Pompignac, pour alimenter notamment le secteur Cenon / Floirac

Lundi 22 octobre 2018

Communiqué de la boulangerie de Pompignac

Depuis l'ouverture de la voie nouvelle de Pompignac, nous augmentons progressivement notre clientèle durant toutes les matinées de 6h30 à 13h dans notre point de vente de ce village.
Quant aux après-midis, beaucoup de clients fidèles viennent s'approvisionner au Poteau d'Yvrac où le parking et l'accessibilité leur conviennent mieux.
Ainsi, nous avons décidé d'ouvrir Pompignac seulement le matin

Note de la rédaction:
Dans sa très longue lettre de 5 pages du 4 novembre dernier à 2h18 du matin le maire affirme ceci :
la boulangerie pâtisserie a augmenté sa clientèle

Notons que si le maire perd beaucoup de temps pour écrire il n'en prend pas assez pour lire

En effet si la clientèle de la boulangerie augmente le matin, cela ne veut pas dire pour autant qu'elle augment pendant toute la journée, sinon le boulangerie ne serait pas obligée de fermer l'après-midi.
Et par dessus le marché le maire m'accuse une fois de plus de mauvaise foi !
Qui est de mauvaise foi dans cette affaire ? Je me le demande bien !

Mardi 17 juillet 2018

Le maire une nouvelle fois désavoué par le tribunal administratif de Bordeaux !

Par ses arrêtés municipaux liberticides le maire avait interdit la mise disposition de nos salles municipales à deux associations le RAPP et PSE.

Ces deux associations ont chacune saisi le tribunal administratif pour ces abus de pouvoir. Le 3 juillet dernier le tribunal administratif a donné raison au RAPP en obligeant le maire à accorder le prêt d'une salle municipale à cette association sous astreinte de 50 € par jour en cas de refus ou de non réponse.

L'asociation PSE avait elle aussi saisi le tribunal administratif pour le même motif, elle attend la décision du tribunal

Mardi 19 juin 2018

Conseil Municipal du mardi 19 juin 2018

Neuf points seront présentés au Conseil Municipal

Salle du Conseil à 19 heures
Lundi 12 mars 2018

Annonce de marché public pour l'achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe à Pompignac

Objet du marché : Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe

Lot n°1 : Lot 1 : Marché à lot unique
Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe
Date limite de réception des offres : 16 avril 2018 à 12h
Selon une procédure adaptée
Détail du marché

Mardi 6 février 2018

Une libellule ne fait pas le printemps

Cliquez sur l'image

Tribune libre
Jeudi 28 décembre 2017

Annonce de marché public pour travaux routiers communaux 2017 à Pompignac

Objet du marché : travaux routiers communaux 2017 Date limite de réception des offres : 31 janvier 2018, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché
➽ Voir le détail précis des travaux envisages dans le CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Samedi 28 janvier 2017

Annonce de marché public pour la sécurisation de la traversée du centre bourg à Pompignac

Objet du marché : Sécurisation de la traversée du Centre Bourg

Lot n°2 : Gros oeuvre
Date limite de réception des offres : 13 février 2017, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché