pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le octobre 2019 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En cet instant 16 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 34.204.193.85.

De A à Z ...
Quelques actualités d'octobre 2019 à Pompignac et alentours
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
31 octobre 2019 - à Pompignac d’antan, en automne, avant les destructions massives
octobre
01/11/2019 10:43 - Commentaire de La Fouine

À Pompignac nous avons un descendant de BAYARD, chevalier sans peur et sans reproche (Qui en fait n’a jamais été une blanche colombe), le nôtre, « grand juriste » à la détente facile au regard du nombre de recours faits contre ses administrés, tantôt juge et gendarme à ses heures (l’intimidation étant une de ses armes favorites!)
Mais ce dernier est aussi un promoteur ambitieux est élu municipal qui, comme dirait Francesco Rossi a fait « Main basse sur la ville »; des constructions poussent de partout avec les nuisances qui vont avec.
N’avait il pas parlé d’urbanisation maîtrisée ? Son nouveau slogan est bien inquiétant! « La Ville à la Campagne! »
S’agit-il d’un de ses innombrables retours de veste?
Chevalier blanc se veut-il?
Mais sûrement pas grand spécialiste de la propreté et de la préservation de l’environnement comme le montre ses images prises le 31 octobre dernier lors d’une promenade d’une heure autour du bourg sur la ceinture verte qui bientôt n’aura de vert que le nom en devenant une décharge à ciel ouvert.
Il repart en chasse pour de nouvelles aventures avec un projet écolo dans l’air du temps ? Mais nettoiera t’il la commune avant de se représenter d’avant les électeurs ?
Ça c’est la question?

image 1 image 2 image 3
image 4 image 5 image 6
Cliquez sur les images pour les voir en plus grand

Répondre
02/11/2019 13:59 - Commentaire de zénitude

Cela fait quelques mois que je me promène sur la ceinture verte de Pompignac.
J'avais remarqué en effet que certains endroits ressemblaient plus à une décharge publique qu’à un chemin bucolique ☹️, comme le montrent ces photos.

Répondre
19 octobre 2019 - Rien de nouveau dans la presse locale
... rien de nouveau ce samedi, rien d’intéressant chez nous,

à part, peut-être, un fourre-tout d’idées dans le vent de la mode, tel la valse des feuilles mortes
attrapées, à droite à gauche, dans le filet d’un spécialiste du plagiat,
idées plus ou moins moins contradictoires jetées en pâture aux gourmands

alors je passe ...
18 octobre 2019 - Devise voilée ou violée ?
Il arrive que la maire de Pompignac mette gratuitement à disposition, hors campagne électorale, une salle municipale à une personnalité politique n’habitant pas Pompignac.

J’aimerais bien savoir si dans ce cas le maire a imposé une incroyable liste de restrictions (jusqu’à 13 pages d’une liste d’interdictions et d’obligations) aussi étendue que celle qu’il oppose à des élus d’opposition ou démissionnaires, ou a des associations qu’il juge de nature politique, voire-même délinquante selon ses propres termes.

Le Tribunal Administratif a plusieurs fois rappelé au maire de Pompignac que le refus de mettre une salle municipale à disposition d’une association locale est une atteinte aux libertés fondamentales de notre République.

À Pompignac la devise « LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNTÉ » sur la façade de la mairie devrait
être pudiquement voilée tant que la liberté, l’égalité et la fraternité seront violées par le maire.

Ce qui se passe depuis trop longtemps dans notre commune m’inciterait à proposer une autre devise au fronton municipal:
CENSURE DISCRIMINATION CLIENTÉLISME
16 octobre 2019 - Je me souviens ...
Hier soir et ce matin j’au encore fait du gymkhana automobile chemin de Bellevue afin d’essayer de ne pas trop escagasser les pneumatiques de ma cacugne.
Cela m’a fait tristement me remémorer un pénible courrier que m’avait envoyé le maire il y a 4 ans 1/2 en me demandant de le publier, ce que je fis, sespérant qu’un jour la réciprocité pourrait être envisagée. Saint Vierge j’attends toujours ce miracle ...
08/04/2015 22h10
[...]
Apparemment vous ne vous déplacez sur aucune voie de la commune, car vous n’avez rien vu des travaux accomplis et en cours.
Il faut donc faire encore un effort à votre intention, pour vous apporter à domicile, sur votre messagerie, les informations qui vous manquent.
Les voiries communales suivantes ont été refaites ces derniers jours :
- lotissement Hameaux de la Laurence, 2ème tranche
- Lotissement Bel Horizon, 2ème tranche
- chemin de Cap de Mailh, 2ème tranche
- chemin de Marsalat
- chemin de Cordes (première partie)
- chemin de Bellevue (en cours)
[...]
Le Maire
Denis Lopez
Je vous passe les autres qualificatifs et la perpétuelle mention à ses prédécesseurs qui, selon lui, n’auraient jamais rien fait.
Nids de poule Cela fait longtemps que plusieurs fois par semaine, après avoir subi le chemin de Martinot en état déplorable, je passe par le chemin de Bellevue où je n’ai jamais constaté la moindre fin des ces travaux annoncés comme étant en cours, son tronçon entre Martinot et Bel Horizon ressemble toujours à la surface de la Lune tellement il est abondamment garni de cratères ou de nids de poule plus ou moins bien rebouchés vaille que vaille et rouverts à chaque averse.
Cette affirmation témoigne d’un sacré culot !
Désormais j’évite soigneusement le chemin de Cordes que j’empruntais autrefois régulièrement. Allez voir sur place et vous comprendrez pourquoi.
Le chemin de Marsalat, quant à lui, est en train de se dégrader plus vite que prévu.

Si vous voulez lire la totalité de ce pénible courrier c’est ici, j’espère que cela vous éclairera, si nécessaire, sur la dialectique et le mode de raisonnement de notre maire. Cela pourrait être utile dans les 6 mois qui viennent.
14 octobre 2019 - Je n’avais pas la berlue
Un tract distribué en ce moment dans nos boîtes aux lettres me fait penser que je n’avais pas la berlue.
Ce tract me rassure un peu sur ma perception de la conduite de la commune par notre très, très cher, maire.
Si le Tribunal Administratif dit que le maire de Pompignac porte atteinte aux libertés fondamentales c’est qu’il doit y avoir un fond de vérité.
Quand je repense à toutes ces accusations de mauvaise foi, de mensonge, de volonté de nuire si souvent proférées par notre maire à mon encontre et à plusieurs d’entre nous, ce qu’affirme ce tribunal me conforte grandement dans ma perception de ce qui se passe ici: je n’avais donc pas la berlue !
NDLR: Le lien de consultation tu tract était brisé.
Mille excuses aux lecteurs de pompignac.net pour cette anomalie qui vient d’être réparée !
14 octobre 2019 - Ha ! internet quand tu nous lâches !
Mire de la panne Internet et sa toile, et les langages informatiques ne sont pas aussi simples et aussi sécurisés qu’une lettre à la Poste. Si cela flatte le vieux postier que je suis, cela irrite en même temps le vieil informaticien que je suis aussi.
J’ai du mal à savoir d’où viennent les mauvais coups, l’analyse de quelques adresses IP montre bien que les russes ne nous lâchent jamais la grappe, en notre pays viticole comme ailleurs. Mais il n’y a pas qu’eux.
J’ai réussi à ôter ces bricoles qui traînent parfois malencontreusement dans le potage des informaticiens, ouf c’est réglé!
12 octobre 2019 - Quelle différence !
Oui, quelle différence entre Tresses et Pompignac !
  • Pourtant ce sont deux communes dans une totale continuité d’urbanisation qui ont longtemps pratiqué la mise en commun de moyens (Tennis, École de musique, etc.).
  • Pourtant ces deux communes se ressemblent comme deux gouttes d’eau: une intense urbanisation basée essentiellement sur des maisons individuelles construites sur des très petites parcelles de terrains.
  • Pourtant elles connaissent les mêmes flux de véhicules matins et soirs vers Bordeaux Métropole et retour.
  • Pourtant nos deux maires qualifient leurs communes rurbaines de villages
  • Pourtant, au moins pour les catholiques et sympathisants, c’est le même remarquable curé qui procède aux baptêmes, mariages et obsèques.
Nos deux communes ont aussi les mêmes difficultés à maintenir durablement les commerces locaux en leurs centres.
Les similitudes sont très nombreuses, elles se poursuivent aussi dans la composition des conseils municipaux qui comportent tous les deux une forte majorité en nombre d’élus et une très faible opposition en nombre d’opposants du fait, notamment à Pompignac, d’une loi très défavorable aux petites communes.

On en arrive à se demander pourquoi ces deux communes n’ont jamais cherché à fusionner, ce qui leur donnerait pourtant beaucoup plus d’avantages que maintenant, aussi bien à leurs habitants qu’à leurs élus avec des services communaux plus étoffés qui soulageraient le travail technique des élus et, au moins à Pompignac, rendraient les habitants moins dépendants du bon vouloir du maire en matière d’urbanisme et de voirie.

Je suppose que trop d’élus et d’habitants ont encore ce que l’on appelle l’esprit de clocher bien que la plupart d’entre eux ne suivent plus l’appel des cloches pour se rendre à l’église.
Le poids des égos ne permet pas non plus d’aller toujours dans le sens du bon sens !

Au delà de toutes ces similitudes je remarque une différence très importantes : l’opposition à Tresses se manifeste publiquement de façon très prégnante en tous domaines (réunions publiques, Facebook, Twitter, blogs, etc.) alors que celle de Pompignac semble publiquement absente en terme de communication auprès de ses électeurs pourtant fort nombreux.

Comment expliquer ce phénomène ?

Le maire de Tresses serait-il un bourreau et celui de Pompignac un ange ?

Cela m’étonnerait un peu, car si d’un côté le maire de Pompignac se sent pousser des ailes de l’autre on peut essentiellement reprocher au maire de Tresses d’être le fils de son père.

Ce que j’ai pu voir et entendre du maire de Tresses lors de réunions publiques de la CDC m’a plutôt fait assez bonne impression du fait de leur mesure et de leur pertinence, il a un joli costard pensais-je, pas la peine de lui ne tailler un autre, quant à celui de Pompignac j’ai senti plus d’une fois un malaise parcourir la salle lors de ses interventions, comme si un ange passait !
Mais bon, ce ne sont que des impressions, il peut m’arriver de me tromper je le confesse !

Du coup le doute m’habite comme disait le regretté M. Cyclopède dans sa minute bien plus nécessaire que celle de M. Saint Granier : serais-je donc le seul, ou presque, à Pompignac à dire publiquement qu’il y a beaucoup trop de choses qui vont de travers ?
Ou bien ce qui se passe dans les conseils municipaux ne reflète pas du tout ce qui se passe réellement dans la commune ?

Je suppose que le silence public de nos élus d’opposition est peut-être dû au refus qu’on leur oppose pour disposer de salles de réunions, à l’absence totale de quelques lignes d’expression dans la presse communale papier ou numérique, ou encore au grand manque de respect à leur égard, ce que j’ai personnellement constaté, ou même au recours à la justice à l’encontre de certain d’entre eux. Toute cette accumulation est peut-être aussi une raison de leur prudent silence.

Mais ce silence ne satisfait personne, sauf le maire bien entendu.

J’espérais une vie démocratique différente et meilleure à Pompignac, mais c’est comme le climat, la biodiversité ou le Moyen-Orient berceau de notre civilisation: tout se dégrade en ce moment !

Mais ce n’est pas une raison de baisser les bras, de ne rien faire et de se taire, ou de mettre ses claviers au clapier.
11 octobre 2019 - A 16 ans on n’est plus une, ou un, enfant
Greta Thunberg, Photo Laerke Posselt Ceux qui n’aiment pas Greta Thunberg parlent d’elle de façon carrée et sans détours comme par exemple Michel Onfray "Greta Thunberg a le visage, l’âge, le sexe et le corps d’un cyborg du troisième millénaire: son enveloppe est neutre. Elle est hélas ce vers quoi l’Homme va".
Cela a le mérite d’être aussi clair et net que c’est bête et méchant, avec des penseurs comme lui on voit parfaitement où vogue leur pensée.
Mais plus subtilement il y a des gens qui prétendent comprendre ou partager son combat et qui la rangent aussi sec dans la catégorie d’enfant.
Non, à 16 ans on n’est plus une enfant, on n’est plus un enfant, cette façon de présenter les choses me fait fortement penser à du paternalisme ou à du maternalisme "cause toujours mon enfant on t’aime". Mais dès que tu auras le dos tourné prends garde à toi !

Préservez-moi de mes amis, mes ennemis, je m’en charge comme aurait plus ou moins dit Antigonos, le roi de je ne sais plus trop où, plus tard plagié par Voltaire. Ah ! le plagiat déjà ...
10 octobre 2019 - Des dépenses obligatoires encore négligées
Comme tous les matins en semaine je vais chercher mon tout petit fils à Artigues du fait des obligations professionnelles de ses parents.

À l’aller j’évite la RN 89 beaucoup trop encombrée, de surcroit en ce moment les usagers font du délestage vers l’avenue du Périgord, rendant la traversée du Poteau d’Yvrac difficile.
J’emprunte donc alternativement les itinéraires vers Artigues via Tresses, soit par le chemin de Martinot puis Touty, puis le chemin des Graves et la route de l’Hermitage, soit par les chemins de Marsalat, Gachet et la Tourasse pour rejoindre le chemin des Graves.
Tous les matins je ne peux que penser à l’énorme différence qui existe entre les quelques voies du centre bichonnées et fleuries par la mairie et l’état d’abandon de chemins comme celui de Martinot, de Gachet, de Bellevue, et de bien d’autres dont les nids de poule érodent prématurément mes pneus changés récemment.

Pourtant l’entretien de la voirie fait partie des dépenses obligatoires d’une municipalité. Mais ces dépenses obligatoires ne peuvent être effectuées du fait du gaspillage de nos deniers au profit des frais de communication, de réfection luxueuse de certains locaux, de constructions disproportionnées, parfois même des morceaux de voie à très faible circulation refaits avec des moyens totalement disproportionnés tels que des revêtements habituellement réservés aux autoroutes, comme par exemple à Bouchet.
Le chemin des Graves est totalement à l’abandon depuis des mois alors que de très nombreux lampadaires ont été installés tout le long d’un bois au mépris du respect de la vie nocturne de la faune et de la flore.

Le chemin de Sarail de plus en plus emprunté par les nouveaux usagers de l’avenue du Périgord, il a été très mal refait dans sa partie centrale et pas du tout en sa jonction avec Montussan, il a été encore plus mal refait que ce qu’avaient fait les prédécesseurs de M. Lopez.
Ce chemin est déjà en très mauvais état et dégradé alors qu’il est terminé depuis moins d’un an.

Je me remémore à ce sujet l’incroyable lettre que M. Lopez m’avait demandé de publier sur pompignac.net alors que de mon côté j’attends toujours qu’il réponde au minimum à mes demandes concernant ses plagiats dans son onéreux M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac

Quand le maire va-t-il enfin entretenir correctement la voirie au lieu de perdre son temps en vaines diatribes et notre argent en des dépenses ostentatoires et inutiles ?
9 octobre 2019 - Saint DenisAujourd'hui c'est la Saint Denis
En ce 9 octobre bonne fête à tous les Denis !

Le prénom Denis prend sa source chez les grecs avec «Dionysos» dieu de la vigne et des buveurs.

Les chrétiens l'ont transformé en Denis, leur saint patron est Denis, premier évêque de la ville de Paris, mort en martyr en 258 après avoir perdu la tête sur la colline de Montmartre.
On le représente souvent sous la forme d'une statue tenant sa tête entre ses mains.
7 octobre 2019 - Journée Mondiale d'Action pour un travail décent
Journée Mondiale d'Action pour un travail décent La notion de travail décent résume les aspirations de tout travailleur : la possibilité d'exercer un travail productif et convenablement rémunéré, assorti de conditions de sécurité sur le lieu de travail et d'une protection sociale pour sa famille.
Le travail décent donne aux individus la possibilité de s'épanouir et de s'insérer dans la société, ainsi que la liberté d'exprimer leurs préoccupations, de se syndiquer et de prendre part aux décisions qui auront des conséquences sur leur existence.
Il suppose une égalité de chances et de traitement pour les femmes et les hommes.

Extrait de RH sans frontière - Voir aussi la définition de l'OIT Organisation Internationale du Travail
Je renvoie les employeurs catholiques au texte de l'ACO Action Catholique Ouvrière ainsi qu'à celui du MMTC Mouvement Mondial des Travailleurs Chrétiens
5 octobre 2019 - Il y a 306 ans
Il y a 306 ans, le 5 octobre 1713, naissait Denis Diderot, le philosophe des Lumières.
À part le prénom strictement rien de commun avec notre Denis local hélas
5 octobre 2019 - Bourrage de boîte aux lettres et bourrage de crane
Il semblerait que la campagne électorale soit déjà lancée à très grands frais par notre maire. :
Propagande Nos boîtes à lettres viennent d'être nourries d'un nouveau M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac de 16 pages en quadrichromie sur papier glacé de luxe assorti d'un guide, soi-disant pratique, de la commune de Pompignac en 32 pages du même papier où le rédacteur a ratissé à 20km à la ronde pour faire de la gonflette, guide qui s'ajoute au Guide 2019/2020 des organismes et associations en 56 pages dans la même matière.
En un mois cela fait quand même exactement 100 pages de propagande aussi coûteuse qu'inutile et peut-être même illégale, un juge pourrait peut-être nous le dire.

Je vous souhaite bon courage pour la lecture de ces luxueuses publications dont le style est aussi lourd que leur coût.

Note de lecture
Un exemple ubuesque parmi d'autres dans ce guide : pour faire du vélo traversez d'abord à pied, en bus ou en voiture Pompignac et Tresses pour aller à la station de vélos libre service d'Artigues ! Ou alors demandez à un bus municipal en route pour Auchan Bouliac de vous déposer à Artigues.
C'est peut-être une façon comme une autre de nous dire que Pompignac devrait rejoindre Bordeaux Métropole où l'on trouve ce genre de service.

Je commence enfin à comprendre la bonne relation publiquement affichée entre Madame Balguerie, fortement candidate à Tresses et Monsieur Lopez candidat hésitant: Pompignac et Tresses alliés pour préparer une future entrée commune dans Bordeaux Métropole. En effet Pompignac ne jouxtant pas la métropole son entrée tout seul y serait difficile !

Why not ? Bien joué Max !

10/10/2019 - Le lien d'amitié avec le maire de Pompignac, affiché par Mme Balguerie sur sa page Facebook, a maintenant disparu et a été remplacé par ce message :
«Désolé, ce contenu n’est pas disponible actuellement.
Le lien que vous avez suivi a peut-être expiré ou la page n’est peut-être accessible qu’à une audience dont vous ne faites pas partie.
».
08/10/2019 18:11 - Commentaire de NDLR

Je viens d'apprendre avec une grande déception qu'aucun éventuel et futur projet de demande de rattachement de Tresses, puis de Pompignac, à Bordeaux Métropole n'est pas envisagé malgré tous les sous-entendus qui trainent dans diverses littératures de propagande.
Voila qui est fort regrettable car depuis que l'on sait que la taxe d'habitation sera annulée pour tout le monde nous n'aurions eu que des bénéfices à retirer d'un tel projet, de plus quand on compare les impôts fonciers d'Artigues avec les nôtres nous n'avons aucune crainte à avoir de ce coté-la.

Mais quel intérêt fondamental commun avons-nous de continuer à adhérer à la Communauté de Communes des Coteaux Bordelais ?

Qu'est-ce qui nous lie avec Carignan, Bonnetan, Croignon ou Camarsac ? Nous avons certainement plus d'intérêts communs avec Yvrac et Montussan.
Ce machin est une sorte de groupement très artificiel du passé destiné à faire un hypothétique petit contrepoids à l'ex-CUB que l'on nous présentait toujours comme un épouvantail.
Oui, faute de fusion volontariste de communes il faut de l'intercommunalité, mais pas n'importe laquelle.
La course aux petits pouvoirs locaux va donc continuer comme si rien ne changeait autour de nous ? Quelle déception !

Bernard Le Lann, créateur et rédacteur de pompignac.net depuis le 9 mai 2000

Répondre
09/10/2019 07:29 - Commentaire de Marius

L'axe Lopez /Balguerie dont vous parlez a surtout pour objectif de créer une coalition anti Soubie et promouvoir le maire le moins coopératif, celui de Pompignac, vers la présidence de la CDC.

Répondre
09/10/2019 19:08 - Commentaire de Axelle Balguerie et de l'équipe du Nouvel Elan Tressois

Nous n’avons jamais rencontré M. Le Lann, auteur des articles de pompignac.net pour discuter d’un quelconque sujet sur Tresses et sur Pompignac. Nous nous demandons comment il peut parler en notre nom d’une future entrée de Tresses et de Pompignac dans Bordeaux Métropole sans aucune preuve à l'appui.
Même si cette hypothèse a la faveur de M. Le Lann, elle est complètement infondée et ne fait aucunement partie de nos intentions. Si cette question devait se poser un jour, elle serait soumise à l’approbation et à la décision des Tressois comme le prévoit notre schéma de gouvernance partagée dans notre charte citoyenne.
Nous confirmons cependant que nous entretenons de bonnes relations avec le maire de Pompignac Monsieur Lopez comme avec d’autres élus dans le cadre de la Communauté des Communes des Coteaux Bordelais, cela depuis le début de la mandature et nous ne voyons pas en quoi cela pose démocratiquement un problème.
Nous aurions apprécié un peu plus de rigueur journalistique et être questionnés au préalable sur ce sujet avant d’en prendre connaissance au hasard d’une conversation.

Axelle Balguerie et l'équipe du Nouvel Elan Tressois

Répondre
3 octobre 2019 - Erreur, maladresse, mauvaise volonté ou quoi encore ?

Il y a 3 jours j'ai constaté que la butte bordant mon terrain, très en pente, avait été totalement et systématiquement mise à nu, toute végétation protectrice arrachée alors que je venais tout juste d'en assurer l'entretien.
Est-ce une fausse manœuvre du conducteur d'engin ou bien une volonté délibérée ?
Je ne sais qu'en penser, mais je constate toutefois que chez mes voisins il n'en n'est rien.
Étrangement plusieurs personnes à Pompignac m'ont fait part de petits désagréments en différents domaines, mais souvent du même genre, qui les ont amenées comme moi à s'interroger.
Il se trouve que toutes ont le point commun de ne point être en odeur de sainteté auprès de Sa Seigneurie.

Mais je sais aussi qu'afin de plaire à leur maître il arrive aussi que des sujets prennent parfois des initiatives plus ou moins heureuses.

Étonnant, n'est-ce pas ?

Certes c'est un sujet fort petit (j'ai failli dire mesquin) mais il est probablement significatif. C'est à méditer et à rapprocher d'évènements récents, beaucoup plus graves, à l'encontre de certains pompignacais soit seuls, soit groupés, mais aussi à l'encontre d'associations locales.
Charge à elles et à eux d'en parler ici ou ailleurs ...


04/09/2019 10:33 - Commentaire de Marius

Le maître auquel vous pensez aurait souvent tendance à oublier que nous sommes en République avec ses lois pour respecter la devise ‘’Liberté Égalité Fraternité ‘’
La loi électorale prévoit l’interdiction de toutes publications à la charge de la commune qui décrivent le bilan et les projets à venir des équipes en place 6 mois avant les municipales.
En lisant bien attentivement le guide pratique que nous venons de recevoir dans nos boîtes aux lettres nous constatons dans l’édito et les premières pages que les réalisations et projets sont subtilement mis en lumière.
Ainsi le maire de notre commune directeur de cette publication ne respecte pas la loi électorale, lui qui interprète souvent des lois en sa faveur devrait-il pas montrer l’exemple s’il était un démocrate.
Souhaitons que les éventuels concurrents aux municipales 2020 se saisissent de cette entorse à la loi pour faire respecter l’égalité de traitement.

Répondre
2 octobre 2019 - Mille excuses
Des lecteurs sympathiques et compréhensifs m'ont signalé qu'ils n'arrivaient pas à envoyer des commentaires à propos de l'article précédent intitulé Face au réchauffement climatique que peut-on faire au niveau communal ?

Je teste habituellement tous les liens que j'insère dans mes articles, qu'ils soient sur une image ou sur une ligne de texte, afin d'éviter le message "Erreur 404 - Page inconnue", je le fais sur tous les liens sauf sur celui des commentaires puisque je partais du principe qu'il fonctionnait déjà correctement pour avoir reçu sans problème de nombreux messages.
Grave erreur ! dépité

Pour les connaisseurs je précise que ce lien Commentez est commandé par un petit programme en langage informatique PHPPHP: Hypertext Preprocessor, plus connu sous son sigle PHP, est un langage de programmation libre6, principalement utilisé pour produire des pages Web dynamiques via un serveur HTTP, mais pouvant également fonctionner comme n'importe quel langage interprété de façon locale. PHP est un langage impératif orienté objet.
PHP a permis de créer un grand nombre de sites web célèbres, comme Facebook, Wikipédia, pompignac.net, etc. Il est considéré comme une des bases de la création de sites web dits dynamiques mais également des applications web.
destiné à offrir la possibilité de m'envoyer un message sur simple clic, pour cela il fallait que je tienne compte des personnes qui utilisent soit un webmail (messagerie directement sur le site de leur FAIFournisseur d\'Accès Internet) consultable via leur navigateur préféré (Firefox, Microsoft Internet Explorer, Chrome, Safari, Opera, etc.) , soit un logiciel spécifique de messagerie comme Thunderbird, Outlook, etc.

Ce petit détail technique n'est, hélas, toujours pas réglé, si une personne connaissant le langage informatique PHPPHP: Hypertext Preprocessor, plus connu sous son sigle PHP, est un langage de programmation libre6, principalement utilisé pour produire des pages Web dynamiques via un serveur HTTP, mais pouvant également fonctionner comme n'importe quel langage interprété de façon locale. PHP est un langage impératif orienté objet.
PHP a permis de créer un grand nombre de sites web célèbres, comme Facebook, Wikipédia, pompignac.net, etc. Il est considéré comme une des bases de la création de sites web dits dynamiques mais également des applications web.
pouvait m'aider je lui en serait très reconnaissant, il suffit de m'écrire à l'adresse infos@pompignac.net

Désolé, mais je n'ai pas les gros moyens humains et financiers de la mairie qui me permettraient de résoudre ce petit casse-tête technique !
Bernard
3 octobre : Terminé, problème résolu.
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 1 089 150 fois
En mai 2020 il y a eu 28 033 pages vues - cette page a été visitée 285 048 fois - Précédente visite le 30/05/2020 à 13h 06mn
En mai 2020 il y a eu 28 033 pages vues