pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le juin 2020 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En cet instant 14 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 34.232.51.240.

De A à Z ...
Quelques actualités de juin 2020 à Pompignac et alentours
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
29 juin 2020 - Les personnes âgées, plus vulnérables, ont été les plus assidues
C'est ce que commente Sud-Ouest dans son édition de ce matin. Les personnes âgées, au second tour des municipales, comme au premier tour, n'ont pas hésité à surmonter leurs appréhensions et sont allé bravement voter bien qu'elles soient la cible favorite des différents Coronavirus.
Je pense que, plus que d'autres, elles ont conscience de l'état inquiétant du monde qu'elles vont laisser à leurs enfants et petits-enfants, un monde qu'elles ont plus subi que façonné...

Localement, à Pompignac, cela contredit totalement les arguments de Lopez qui imagine le contraire. Beaucoup de vieux lui ont fait un bras d'honneur après avoir été abusés en 2014 après cette scandaleuse opération de pêche aux procurations.
Si les abstentions ont été nombreuses en ce second tour ce n'est pas du fait de ceux qui marchent le moins vite, bien au contraire !
Espérons que le tribunal administratif de Bordeaux aura cela en tête quand il statuera sur la minable requête dont il a été saisi à propos du premier tour à Pompignac.

Juste à côté de chez nous, à Artigues c'est la liste vert-rose qui l'emporte, Les projets de destruction de l'environnement y ont été fatals à Madame Jacquet, maire sortante.

De l'autre côté de la Garonne le Palais Rohan est désormais aux mains de Pierre Hurmic qui se bat depuis très longtemps pour que les bordelais des deux rives aient une conscience écologique plus nette et précise que celle de ses prédécesseurs, j'en suis heureux pour ma ville de naissance qui, depuis plus de 70 ans, n'a connu qu'une gouvernance monochrome. Bordeaux ne doit pas être seulement une ville minérale ni une aire de jeux pour bobos.

Il faut souhaiter que l'élection du président de Bordeaux-Métropole, le 17 juillet prochain, se fasse dans la clarté et la transparence démocratique (suivez mon regard!)

Après toutes ces années perdues le sursaut écologique vient de l'emporter, et ce n'est pas une affaire de parti politique mais de conscience citoyenne, que l'ont soit de gauche, du centre, de droite ... ou d'ailleurs.
Et si Monsanto s'est rendu propriétaire de trop nombreuses semences il ne faut pas que les partis politiques, petits comme Génération Écologie ou grands comme EELV, se prétendent propriétaires et détenteurs exclusifs de l'écologie.

Il faudra veiller afin que nul ne confisque l'écologie au profit d'un parti politique, quel qu'il soit..
28 juin 2020 - La Gironde au pied du podium !
La Gironde meilleure consommatrice de Glyphosate après l'Aube, la Charente-Maritime et la Charente

Podium du Glyphothon
Vu et lu ici

Je me pose parfois la question suivante: ceux qui se livrent assidûment à de l' agribashingL'agribashing désigne, en France, la critique du mode de production agricole conventionnel, et renvoie, selon la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) notamment, à un présupposé dénigrement systématique du secteur agricole. Apparue en 2016 et rapidement populaire après 2018, la notion d'agribashing reste controversée. (Wikipédia). n'ont ils jamais utilisé de glyphosate ou autres produits phytosanitaires peu recommandables ?

Au moment où le monde des insectes frôle l'extinction de masse il est bon de se poser à soi-même des questions avant de pointer l'autre du doigt (ou de tout autre instrument).

Ou cette autre question :
Quel est le poids total de l'utilisation des pesticides par les particuliers ? Et quel pourcentage du total cela représente-t-il ?

Ou cette autre question :
Le réchauffement climatique est-t-il à lui seul la cause principale de la disparition des insectes ?

Oui ! répondent en chœur certains qui ont à ce sujet de grandes certitudes. Pour ma part le doute m'habite comme disait en son temps si élégamment Pierre Desproges

Bon, c'est tout pour aujourd'hui...
18 juin 2020 - Bref compte-rendu du Conseil Municipal du 17 juin 2020
23/06/2020 : 1 commentaire
Début de séance: 19h05 - Fin de séance : 20h03
  1. Délégations du Conseil Municipal au Maire.
    Aucune délégation au maire concernant les emprunts, ils seront débattus en Conseil.
    Signature des marchés limitée à 300 k€
    Avis de la Commission d’urbanisme pour les préemptions de plus de 50 k€
    Vote : Unanimité moins 2 abstentions
  2. Désignation des délégués au SIAO de Carbon-Blanc (Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau Potable)
    Le SIAO gère 27 000 abonnés, soit environ 70 000 personnes
    Membres délégués : titulaire Francis Coup, suppléant Jérôme Robin
    Choix justifié par le fait qu’il faille associer les travaux de voirie à ceux concernant l’eau potable.
    Vote : Unanimité moins 1 abstention
  3. Désignation des délégués au SDEEG (Syndicat d’Energie Électrique de la Gironde)
    Membres délégués : titulaire Francis Coup, suppléant David Dartenset
    Vote : Unanimité moins 1 abstention
  4. Désignation d’un Référent au SMER (Syndicat Mixte Eaux et Rivières de l’Entre Deux Mers)
    Il s’agit d’élus communautaires référents cours d’eaux
    Référents : titulaire Gérard Sébie, suppléante Cynda Barreau
    Vote : Unanimité moins 1 abstention
  5. Désignation d’un correspondant défense
    Le correspondant Défense est nécessaire et utile pour toutes questions relatives à la sécurité et à la citoyenneté en lien avec les autorités militaires
    Correspondant défense : titulaire Françoise Juge, suppléant Michel Alexandre (non élu municipal)
    Vote : Unanimité moins 1 abstention
  6. Désignation d’un correspondant tempête
    Cela concerne les tempêtes mais aussi les inondations et divers risques naturels.
    Lien avec les réseaux du SDEEG et d’Orange
    Correspondant tempête : titulaire David Dartenset, suppléant Bernard Lamolie (non élu municipal)
    Vote : Unanimité
  7. Désignation des Délégués de la Commune au CNAS (Comité National d’Action Sociale)
    Déléguée : Françoise Juge
    Vote : Unanimité
  8. Détermination du nombre d’administrateurs au CCAS
    La Loi prévoit entre 4 et 8 élus et donc, du fait de la parité, 4 à 8 membres d’associations œuvrant dans le domaine des activités sociales
    Il est proposé 2 fois 6 membres au CA du CCAS
    Vote : Unanimité
  9. Élection des membres élus au CCAS
    Vote à bulletins secrets pour deux listes en présence
    Liste "Pompignac 20 projets pour 2020" présentée par Loïc Vidal: 3 voix
    Liste ""Construire Demain Ensemble" présentée par Françoise Juge: 20 voix - Élue
  10. Vote des Indemnités de fonctions des Élus
    Les élus bénéficient par la Loi de crédits d’heures non payées. leurs indemnités sont réglementées par la Loi et ses décrets d’application qui précise les pourcentages (taux maximums) d’une enveloppe de base définis selon les fonctions des élus.
    Taux maximums possibles : Maire : 51,6 % - Adjoints : 19,8 % - Conseillers délégués enveloppe globale à partager : 19,8 %
    Proposé : Maire : 40,4 % - Adjoints : 15,4 % - Conseillers délégués : 10,2 % pour le 1er et 6,4 % pour le 2nd
    Indemnités applicables au 1er juin 2020
    Vote : Unanimité moins 2 abstentions
  11. Informations diverses
    La plus importante a été annoncée hier : abrogation des arrêtés liberticides car désormais, conséquence du point 1 de l’ordre du jour, Madame le maire peut légalement signer des arrêtés municipaux... ou en abroger certains !
    Rendez-vous demain pour plus de détails, si je trouve le temps de le faire, car aujourd’hui j’ai un emploi du temps très chargé du fait de mes activités associatives et familiales, sinon je risque manquer à l’appel !
Le Conseil Municipal en photos
23/06/2020 08:58 - Commentaire de Alain Roux (Pompignac)

Merci pour ce compte-rendu très clair et très rapide. Heureusement d’ailleurs car encore aujourd’hui aucun compte tendu ne figure sur le site de la Mairie

Répondre
17 juin 2020 - Premier conseil municipal après la prise de fonction du 27 mai dernier
Conseil municipal
Ce premier conseil depuis la prise de fonction du 27 mai dernier s'est déroulé dans le calme, la bonne organisation et le respect d'autrui.
C'est un bon présage, aussi bien pour le groupe majoritaire que pour les deux autres groupes d'élus.
D'emblée Madame le Maire a montré qu'elle tenait parole en ce qui concerne les mesures de transparence, comme par exemple la décision de ne lancer d'éventuels emprunts qu'après un débat en conseil municipal, Mme le maire ne décidera donc pas seule comme le faisait son prédécesseur, le conseil ne sera donc plus une simple chambre d'enregistrement.
La composition des différentes commissions tient compte de toutes les tendances du conseil.
Après moins d'une heure de séance le conseil s'est terminé par l'annonce de l'abrogation des arrêtés liberticides avec un rappel à la liberté d'expression et à l'égalité d'accès aux services publics.

Après 12 ans d'autoritarisme et de quasi absolutisme ce conseil est un bon présage pour l'avenir sous réserve de la non application du précepte de Montesquieu : «c’est une expérience éternelle, que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser» (Esprit des Lois - Tome 1, chapitre IV) ... bon, mais c'est une femme qui a maintenant le pouvoir chez nous, à l'époque de Montesquieu "tout homme" voulait dire "toute personne", comme maintenant encore d'ailleurs...

Rendez-vous demain pour plus de détails, si je trouve le temps de le faire...
16 juin 2020 - À l'attention des 3 élus qui ont pris en charge un lourd héritage
Voici un document qui devrait intéresser les 3 nouveaux élus qui ont pris en charge le très lourd héritage lopézien.
Ce texte de 3 pages, s'il n'est pas abrogé, pourrait se retourner tôt ou tard contre eux, ils feraient donc bien de s'y intéresser....
Il a déjà été appliqué contre d'honnêtes citoyens et comme disait on ne sait pas très bien qui
«L'Histoire ne se répète pas, elle bégaie»

page 1 page 2 page 2
N'étant pas destinataire d'un exemplaire propre de ce texte inoubliable je n'ai pu qu'en faire une copie sous forme d'images, un texte pdf ou word aurait été plus agréable à lire, hélas étant classé par Lopez Persona non grata je n'étais destinataire que de ses très longues lettres de nauséabondes diatribes en tous genres.

N'hésitez pas à cliquer sur ces 3 belles images, c'est gratuit et sans engagement.
13 juin 2020 - Attention aux pubs pour les appareils anti-moustiques !
moustique Le moustique tigre est définitivement installé chez nous, c'est malheureusement une réalité.
La proximité de l'été incite les annonceurs à diffuser leurs pubs pour les produits et engins anti-moustiques.
Selon plusieurs organismes ou études les lampes anti-moustiques seraient très peu efficaces et certainement nuisibles car tuant plus d'insectes utiles que de moustiques, soit environ de 8 pour 10 000 à 4 % d'efficacité selon les méthodes utilisées.
Quand on sait que la menace d'un effondrement total de la population des insectes utiles nous menace il faut y réfléchir à deux fois avant d'acheter ou utiliser ce genre d'appareil.

Il existe cependant des solutions naturelles et surtout des bons gestes à faire chez soi.

Poisson rouge Il existe aussi des tueurs naturels de moustiques : Pipistrelle
  • Le poisson rouge très vorace, il se nourrit de leurs larves.
  • La petite chauve-souris pipistrelle de nos jardins chasse les moustiques en très grand nombre dès le crépuscule. Vous pouvez lui construire un nichoir
  • Libellule La belle libellule détruit les larves et les adultes.
    Tiens ! À ce propos où en est la zone libellule pour laquelle nous avons investi presque 500 000 euros pour sa création ? Si elle fonctionnait elle nous pourvoirait peut-être cet été en libellules. Dommage, dommage ...

11 juin 2020 - Ça cause dans le poste !radio
encrier L'élection à huis clos à la CDC a saturé les ondes et a fait couler de l'encre d'imprimante.
Voyez-vous-même, c'est ici
9 juin 2020 - Du fond de mon bois je n'entends pas la rumeur de la ville
Du fond de mon bois je n'entends pas la rumeur de la ville, que s'y passe-t-il au juste ? Rien peut-être, ou bien certains y bossent en silence ?

En attendant je médite et je m'édite ainsi :
Les statistiques c'est comme la burqa: ça se voit, mais ça cache tout et ça empêche d'y voir clair

J'entends en ce moment souvent à la radio ou à la télé «Les États-Unis, avec 110 000 morts du COVID-19, se placent au premier rang mondial des victimes du COVID-19»
Et j'entends aussi cette rengaine «En France ça va mieux, vous pouvez sortir» ... mais on approche des 30 000 morts

Il y a 50 ans et quelques brindilles j'ai obtenu à grand peine un diplôme d'études supérieures d'administrateur statisticien auprès de l'INSEE, j'ai aussi bien oublié le test du Khi 2 que la méthode des moindres carrés ou la définition de la covariance et ce n'est pas comme le vélo, cela s'oublie vite si on ne pédale pas comme disait Michou (*1*)

Mais si j'ai tout oublié de l'usage de ces belles choses j'ai quand même gardé quelques réflexes, d'abord toujours douter des chiffres et des lois qu'on vous lance à la figure, Et donc aller vérifier et comparer :

J'ai beaucoup de choses à faire en ce moment, je suis donc allé promptement quérir ces quelques données en date du 9 juin dernier aux arrondis près : :
Pays Habitants
en millions
Décés
COVID-19
en milliers
Décés par
million d'habitants
Note
Allemagne 83 9 108
Brésil 210 38 181 1
Chine 1 393 5 4 2
Espagne 47 27 574
France 67 29 433
Italie 60 34 567 3
Russie 145 6 41 2
Royaume-Uni 67 40 597 4
USA 328 114 348 5

Notes:
1 - La presse n'aime pas Jair Bolsonaro et celui-ci a arrêté toutes diffusions des statistiques de son pays
2 - Pour des raisons différentes je me méfie de la transparence des données de ces deux immenses pays
3 - L'Italie nous a été présentée comme vivant une méga catastrophe sanitaire
4 - Souvent la presse n'aime pas non plus Boris Johnson mais comme il a été puni elle ne l'assassine pas trop
5 - Généralement la presse n'aime pas Trump, elle met en avant les chiffres absolus, pas les chiffres relatifs à la population


Pour des raisons de neutralité statistique j'ai classé les pays par ordre alphabétique, mais c'est trompeur aussi car on pourrait remplacer USA par États-Unis et Royaume-Uni par Grande-Bretagne, ce qui change l'ordre aussi.
Mais si on présente le même tableau dans l'ordre des morts par millions d'habitants ça change tout !

Pays Habitants
en millions
Décés
COVID-19
en milliers
Décés par
million d'habitants
Royaume-Uni 67 40 597
Espagne 47 27 574
Italie 60 34 567
France 67 29 433
USA 328 114 348
Brésil 210 38 181
Allemagne 83 9 108
Russie 145 6 41
Chine 1 393 5 4


Ce que l'on sait c'est que ces statistiques sont toutes trompeuses car il faudrait tenir compte des dates des premières déclarations de maladie ou de décès, de la superficie des pays, de leur taux de population urbanisées, de l'âge moyen de leur population, etc. etc.

C'est donc tellement plus facile de dire L'Amérique de Donald Trump est la première victime au monde du Coronavirus. Facile mais faux !

(*1*) Michou était le secrétaire du club cycliste du C.A.C. de Créon fin des années 50, début des années 60
6 juin 2020 - Une forte envie de se mettre au vert Cerfs
Après ce qui vient de se passer hier soir à la Communauté de Communes j'ai une forte envie de me mettre au vert.
Le comportement de certains élus, dignes des plus mauvais moments de la IIIe République, me hérisse trop le poil. Afin de les oublier un peu je me suis replongé dans une de mes lectures favorites, celle de la revue Sciences et Avenir.
Son N° spécial d'avril-juin consacré aux forêts est particulièrement intéressant et oblige à se poser de nombreuses questions.

Le questionnement est une démarche saine pour l'esprit, comme pour la science, comme pour la démocratie... à condition de ne pas oublier ensuite d'agir !

J'aimerais vous faire partager ma lecture d'un article intitulé «Quand les villes se mettent au vert» bien des choses qui paraissent évidentes ne le sont pas autant que l'on pourraient l'imaginer. Cet article bouscule quelques idées reçues.

➽ ➽ ➽ ➽ ➽ ➽ ➽ ➽ ➽ ➽ C'est à lire en suivant ce lien ➽ ➽ ➽ ➽ ➽ ➽ ➽ ➽ ➽ ➽
08/06/2020 15:25 - Commentaire de Gérard SÉBIE (Pompignac)

Il ne s’est rien passé d’extraordinaire vendredi au conseil de la CDC. Simplement une élection du président et des vices-présidents tout à fait démocratiquement et en toute sérénité. La seule chose regrettable est le huis clos qui n’a pas permis aux administrés d’assister à ce conseil d’installation.

Répondre
11/06/2020 07:30 - Commentaire de Eliane Maviel (Pompignac)

Merci Gérard Sebie pour votre commentaire, vous qui avez été présent et pouvez témoigner de la bonne tenue des élections des nouveaux élus de la CDC. Ne soyons pas d'emblée pessimistes, c'est une assemblée renouvelée avec des élues et élus qui ont l'envie et la volonté de mener leur mission dans la concertation et la bonne entente. Nous avons tous un grand besoin d'apaisement et d'actions partagées dans nos communes et notre CDC, faisons confiance aux élus et personnellement je les remercie pour leur engagement dans cette période difficile.

Répondre
11/06/2020 13:34 - Commentaire de Alain Roux (Pompignac)

À la vue des commentaires de Mme Maviel et de M. Sébie qui semblent apprécier le recours au huis clos intégral pour les réunions des Assemblées Délibérantes, je me pose la question suivante : le prochain Conseil Municipal de Pompignac que la rumeur publique annonce pour très prochaine, se tiendra-t-il à huis clos intégral?
Ce serait un comble que la dernière action du Maire D.Lopès ait été de préparer la retransmission de la réunion et que la nouvelle équipe explique qu’une telle diffusion est impossible.

Répondre
11/06/2020 18:34 - Commentaire de Monique Laval Chevrier (Pompignac)

Dans le journal Sud Ouest, la plupart des communes qui ont tenu des conseils municipaux pour procéder à des élections, ont utilisé Facebook ou Youtube. Il est surprenant que la CDC n'ait pas utilisé ces moyens de communication pour informer les citoyens des débats qui ont précédé l'élection des élus, notamment celle du Président de la CDC.
Nous aurions aimé assister aux débats desquels nous avons été privés...

Répondre
NDLR (Note de la rédaction) Le bon sens nous oblige à dire que fonder des hypothèses sur le futur ne peut se baser sur des hypothèses du passé.
Mais l'intuition, quant à elle, ne pousse pas à l'optimisme.

Le point 1 de l'ordre du jour de la réunion de la CDC prévoyait un "vote sans débat sur l'opportunité du recours au huis clos" .
L'évocation de l'ordonnance autorisant, soi-disant, le huis clos, comme ne le dit pas expressément l'article 10 n'éclaire en rien la décision de choisir une salle inadaptée à une telle réunion.

Quelle conclusion peut-on en tirer de cette réunion ?
Il faut noter que les nouveaux élus, majorités comme oppositions, ne sont vraisemblablement pas les organisateurs du choix du lieu et de la décision du recours au huis clos.
Notons aussi que, quel que soit le vote de ce point 1, il était prévu que le réunion continue sous huis clos. Mais le problème ne s'est pas posé car 26 élus sur 29 ont voté le huis clos comme indiqué sur le compte-rendu de cette réunion du 5 juin, publié le 10 juin dernier.
Les élus ayant voté contre le huis clos sont : Florence Allais (Fargues-Saint-Hilaire), Axelle Balguerie (Tresses) et Loïc Vidal (Pompignac)

Si le COVID-19 a fait environ 155 561 malades en France on peut en conclure qu'il a fait un 155 562 ème malade : la démocratie !
Donnons-lui, donnons-nous, les moyens afin qu'elle ne soit pas emportée par la maladie comme 29 346 de nos concitoyens
5 juin 2020 - Pourquoi un huis clos ce soir ?
Le prochain conseil communautaire se tient ce soir à 19h à la salle de la Fontaine à Tresses à huis clos. Huis clos
Le contexte sanitaire ne peut expliquer à lui seul pourquoi ce conseil communautaire ne fera l'objet d'aucune diffusion publique.
Même l'ancien maire de Pompignac, qui n'était pas particulièrement connu pour son amour de la démocratie, avait organisé une retransmission en direct du conseil municipal du 27 mai dernier, certes l'image était floue et le son inaudible, mais au moins il avait essayé ! (ou alors il l'avait fait sciemment ...).

Pourquoi les organisateurs de ce conseil communautaire ne se sont-ils pas donné les moyens pour que nous, leurs électeurs, puissions suivre les débats en direct ?

Le COVID-19 ne nous lâchera pas de sitôt, il faudra bien que les mairies et les communautés de communes s'organisent pour nous proposer des moyens modernes de retransmission en direct et de qualité acceptable. Dans ce but elles doivent s'y préparer sérieusement, le recours à un huis clos ne peut se justifier pour la seule raison d'une difficulté technique de retransmission. Sinon les réseaux dits sociaux auront beau jeu d'affirmer que l'on nous cache des choses.

L'ordre du jour en 10 points de la réunion de ce soir me fait me poser la question suivante : si le vote du point 1 sur l'opportunité du recours au huis clos est négatif les 9 autres points ne peuvent décemment pas être abordés, sinon ce serait un grave déni de démocratie.

Or sans savoir si le recours au huis clos sera accepté par les nouveaux élus cet ordre du jour présume que le huis clos sera accepté. C'est inacceptable !

Je souhaite donc que les nouveaux élus demandent un report de cette réunion afin qu'elle soit publique, soit devant un public physiquement présent, soit par retransmission en direct.

Ce qui se passera ce soir est un bon indicateur du sort qui sera réservé à la démocratie au sein de notre communauté de communes.

19h50 : la séance s'est tenue à huis clos, le vote a bien eu lieu. Quel qu'en soit le résultat je n'ai pas envie d'en parler, c'est un mauvais jour et un mauvais tour pour la démocratie.
Ce n'est pas ainsi que l'on traite les citoyens et les électeurs.

Les votes ont eu lieu, le huis clos a donc été accepté par une majorité de nos élus, mais lesquels ? Mystère
19h55 : Résultat de ce vote à huis clos

Soubie14 voix
Gauthier13 voix
Bulletins blancs2 bulletins


21h45 : Résultat de ce vote à huis clos désignant les dirigeants de la CDC:

Président Christian Soubie Maire de Tresses
Premier Vice-Président Bertrand Gauthier Maire de Fargues-Saint-Hilaire
Deuxième Vice-Présidente Nathalie Maviel-Faber Maire de Sallebœuf
Troisième Vice-Président Thierry Genetay Maire de Carignan-de-Bordeaux
Quatrième Vice-Présidente Céline Deligny-Estovert Maire de Pompignac
Cinquième Vice-Président Alain Bargue Maire de Bonnetan
Sixième Vice-Présidente Marie-Jeanne Sokolovitch Maire de Camarsac
Septième Vice-Président Patrick Bonnier Maire de Croignon
05/05/2020 22:41 - Commentaire de Alain Guillot (Tresses)

Le huis clos de ce soir est le reflet de la belle démocratie qui règne à Tresses depuis maintenant une quarantaine d’années.
L’élection de ce soir est une parodie d’élection préparée il y a quelques jours.
Bien que n’appréciant pas particulièrement M. Lopez, je lui accorde le fait qu’il était le seul à avoir le courage de s’opposer (a juste titre ou non) aux décisions du conseil communautaire.

Répondre
06/05/2020 11:27 - Commentaire de Alain Roux (Pompignac)

L’état d’urgence permet effectivement le recours au huis clos, après vote favorable de la moitié des membres présents et dans la mesure où la retransmission est impossible. Etait-ce cas? Je me permets d’en douter.
Saurons-nous qui a voté pour ce huis clos?
Mais peut-être dans la foulée, le vote à bulletin secret a-t-il été demandé? Je crois qu’il faut plutôt rechercher les raisons de cette opacité dans les résultats serrés du vote ce qui ne laisse augurer rien de bon pour l’avenir.

Répondre
5 juin 2020 - Conseil municipal
CDE Nous ne savons pas quand aura lieu le prochain et premier conseil municipal convoqué par Madame le Maire.

Notons au passage que Madame Deligny-Estovert souhaite l'usage du titre "Madame le Maire" plutôt que "Madame la Maire", peu importe, mais je remarque que le titre "Madame le Maire" présente l'avantage d'unir en trois mots le féminin, le masculin... et le neutre.
Je ne sais si cela en est la raison, peut-être, qui sait ?

Nous venons de vivre 12 ans sous un règne d'autoritarisme excessif où certaines personnes et certaines associations ont été frappées d'indignité et d'exclusion au simple motif de délit d'opinion, j'ai donc l'espoir que les tous premiers actes de Madame le Maire seront au minimum :
  1. de décréter l'abolition des arrêtés municipaux liberticides
  2. d'ouvrir les colonnes de la presse municipale à l'expression libre des oppositions
  3. de s'engager à mettre fin aux mesures interventionnistes et aux pressions contraires à la libre concurrence du commerce et de l'artisanat
  4. de prendre des mesures destinées à respecter et à faciliter la libre circulation des biens et des personnes, à pied, à cheval et en voiture (et à vélo)
Ces quatre points découlent de nos acquis républicains et démocratiques, il faudra aussi évoquer le contexte du réchauffement climatique et celui de l'extinction massive des espèces vivantes, contextes dans lesquels une municipalité, tout comme les simples citoyens, ont leur rôle à jouer.

Je connais les intentions de la nouvelle équipe majoritaire, mais ce qui importe avant tout ce sont les actes, même, et surtout, s'ils sont symboliques.

Je commence à me faire vieux et je n'ai nulle envie de reprendre la plume ou le clavier pour des combats que je ne voudrais pas renouveler pour 6 ans de plus... mais je ne promets rien, car vous savez bien que les promesses n'engagent que celles et ceux qui les croient...

ma pomme À l'aube de ce nouveau sixtennat je rappelle que tous les articles non signés sont en fait signés par ma pomme, Bernard Le Lann, pompignacais depuis que M. Seguette, l'ancien directeur de l'école des garçons de l'ancien village de Pompignac m'a fait aimer cette petite commune. C'est à dire depuis très longtemps.
Dans les cas contraires les articles sont signés par leurs auteurs, pompignac.net n'est ni un réseau dit social, ni similaire à certains tracts abjects : l'anonymat n'y a pas droit de cité
05/05/2020 14:34 - Commentaire de Éliane Maviel

Un petit commentaire pour dire mon accord avec Céline Deligny Estovert au sujet du masculin ou du féminin. Je préfère aussi Madame le Maire, pourquoi vouloir féminiser à tout va ? La Maire rappelle phonétiquement la mère ( la maman ), quant à la mairesse qui est quelques fois utilisé, il s'agit de la femme du Maire . Pour conclure encore bravo à nos Maires femmes élues. Madame le Maire de Pompignac et Madame le Maire de Salleboeuf.

Répondre
2 juin 2020 - Conseil communautaire
Le prochain conseil communautaire aura lieu le vendredi 5 juin à 19h à la salle de la Fontaine à Tresses.
Compte-tenu du contexte sanitaire, le conseil communautaire se réunira sans présence du public et sans aucune diffusion.

Sans diffusion ? Le COVID-19 ne se transmet pourtant pas par la voie des ondes, ou alors il a sévèrement muté ...

Voir l'ordre du jour (c'est mieux que rien)
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 1 141 624 fois
En octobre 2020 il y a eu 26 514 pages vues - cette page a été visitée 313 506 fois - Précédente visite le 23/10/2020 à 23h 43mn
En octobre 2020 il y a eu 26 515 pages vues

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
Mercredi 4 novembre 2020

Conseil Communautaire

7 points de l'ordre du jour seront soumis à l'approbation du Conseil

Á la salle des fêtes de Pompignac le 4 novembre à 19h
Le contexte sanitaire limite à 30 le nombre de personnes autorisées à y assister