pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 24/02/2018 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En ce moment 19 visiteurs sont connectés

De A à Z ...
Quelques actualités à Pompignac, alentours et un peu partout ailleurs ...
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
Vous pouvez maintenant publier librement un commentaire à propos de chaque texte signalé par ce lien : ➽ Commentez
24 février 2018 - Dans 4 mois, jour pour jour, l'AMAP fête ses 10 ans !
L'AMAP FÊTE SES 10 ANS !
Le Pompin'ambour est une AMAP (Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne) créée en octobre 2008 par un groupe de consomm'acteurs de Pompignac qui a pour but de favoriser le rapprochement avec les producteurs pour une alimentation de qualité, socialement équitable et écologiquement saine.

Si vous calculez bien, nous fêterons nos 10 ans cette année, et plus particulièrement le dimanche 24 juin !
Pour cet événement, nous préparons une grande manifestation conviviale avec notamment un repas champêtre avec méchoui ouvert à tous, un marché bio, un marché de producteurs...
Mais pas que... d'autres animations sont en cours de finalisation !
Nous vous dévoilerons le programme des animations dans les prochains mois.

Réservez dès maintenant la date du 24 juin !

Pour consulter notre actualité ou vous abonner à notre lettre hebdomadaire amap.pompignac.com
23 février 2018 - Ha ! Qu'not' maire est bon !
Diou biban ! J'vins d'recevoir une ben belle invitation dans not' boîte à lettres.

T'as vu ma femm', on peut y aller tous les deux à l'œil, en plusss on viendra nous chercher à la maison.

C'est t'y pas gentil de not' maire, j'm' souviens déjà qui z'étaient venus 2 par 2 juste avant les élections nous dire
« Ne vous dérangez pas, restez-chez vous, signez cette procuration
et on ne vous embêtera plus, promis !
»

Du coup z'ont été élus et maintenant y nous gâtent !

C'est pas comme cette p'tit' jeune de députée qui nous avait dit quand elle était venue nous voir à Pompignac un truc comm'ça:
«Vous les vieux, vous avez les moyens,
vous avez eu de la chance avec les 30 glorieuses alors on va vous taxer ! Na !
»

A la rigueur si elle nous avait dit «Tout le monde doit être solidaire, les vieux comme les jeunes» on aurait compris, on n'est pas idiots et on est solidaires plus souvent qu'à not' tour !

Chuis ben content qu'not' maire soit bon, lui.

Si chuis encor' là en 2020 j'voterai ben pour lui, j'aurais mêm' pas à me déplacer y feront tout à ma place.

En entendant, les jeunes, zieutez donc ce beau menu qui nous est offert à nous les vieux !
Si vous nous accompagnez ça vous coutera 25 € par tête de pipe.


Repas des aînés ? Tu parles Charles, j'ai été l'aîné d'une ribambelle de 7 morpions, ça m'suffit ben comm'ça !
Lundi je rentre dans ma 77ème année et donc dans un an j'aurai plus le droit de lire Tintin, le journal des jeunes de 7 à 77 ans
18 février 2018 - Sur le macadam usé la pluie suinte et s'infiltre
    Il pleure dans mon coeur
    Comme il pleut sur la ville ;
    Quelle est cette langueur
    Qui pénètre mon coeur ?

    Ô bruit doux de la pluie
    Par terre et sur les toits !
    Pour un coeur qui s’ennuie,
    Ô le chant de la pluie !

    Il pleure sans raison
    Dans ce coeur qui s’écoeure.
    Quoi ! nulle trahison ?…
    Ce deuil est sans raison.

    C’est bien la pire peine
    De ne savoir pourquoi
    Sans amour et sans haine
    Mon coeur a tant de peine !

    Paul Verlaine
    Romances sans paroles (1874)
Je pleure sur Pompignac comme il pleut dans mon cœur.


      Ce Dimanche est bien triste sous la bruine,
      merci Paul, en pensant à toi je bouquine...

20/02/2018 17:27 - Commentaire de Imberdis

Le ciel est, par-dessus le toit,
Si bleu, si calme !
Un arbre, par-dessus le toit,
Berce sa palme.

La cloche, dans le ciel qu'on voit,
Doucement tinte.
Un oiseau sur l'arbre qu'on voit
Chante sa plainte.
...
Cette paisible rumeur-là
Vient de la ville.
...

Paul Verlaine


"Cette paisible rumeur" vient encore de quelques coin dans nos campagnes . Après la pluie vient le beau temps et le printemps . Mais point de paisible rumeur venant de la ville .

Répondre
17 février 2018 - Cette carte pourrait vous concerner !
Le PLU (Plan Local d'Urbanisme) de Pompignac s'inscrit obligatoirement dans le Schéma de Cohérence Territoriale de l'aire Métropolitaine Bordelaise (SCoT).
Ainsi, sur le site du Le Sysdau, c'est le syndicat mixte qui agit au cœur de l'aménagement du territoire des 94 communes de l'aire métropolitaine bordelaise.Sysdau, nous pouvons trouver, en page 12, la carte qui en est extraite ci-contre. En zoomant on voit bien l'emprise prévue pour l'habitat dans notre commune (zones de couleur blanches et jaunes). On remarque a quel point les abords des axes principaux sont destinés à être urbanisés.
Tant pour l'avenue de la Plaine que pour la Route de Touty et la Route de la Poste.

Chaque maison est représentée sur la carte par un point plus ou moins gros, les 4 principales zones de la commune sont:
  • en blanc : les zones d'urbanisation à contenir
  • en jaune : les zones de constructions isolées à encadrer (Quartier du Bouchet)
  • en vert : les espaces agricoles, naturels et forestiers à préserver
  • en bistre : les terroirs viticoles

Merci à la personne qui m'a fourni toutes ces informations.

Souvenons-nous que le maire s'est fait rappeler à l'ordre par le Tribunal Administratif de Bordeaux pour avoir créé des zones N3c, c'est à dire la possibilité d'implanter des logements, bureaux, commerces, ou artisanats dans ces secteurs à préserver.

Il est important que nous restions vigilants !
15 février 2018 - Encore des maisons sur de minuscules parcelles à Pompignac ?
Cliquez sur l'image
Ce photomontage publicitaire d'une agence immobilière, mis à jour hier, 14 février 2018, représente une future construction située juste avant l'entrée à Pompignac en venant de Tresses, il est prévu de construire 4 maisons de 90m² à un étage sur un terrain de 948m², ce qui dégagera donc pour chacune une parcelle de jardin de 147 m².

Ce qui m'intrigue c'est qu'il y a déjà un petit lotissement à cet endroit de Lannegrand.


Juste en face, de l'autre coté de la route, un lotissement où chaque parcelle est à peine plus grande est en train de se terminer.

Rappelons-nous ce que disait M. le Maire lors du Conseil Municipal du 21 novembre 2016 :
«Sur deux parcelles jugées trop petites cela aurait créé à terme des problèmes de voisinage comme chaque fois que des maisons sont construites sur des terrains exigus»
Et sur ce sujet je suis tout à fait d'accord avec M. le Maire, mais une fois n'est pas coutume !

Je me souviens de ce que me disait une ancienne maire de Pompignac
«Je suis fatiguée d'être très souvent réveillée la nuit par des habitants m'appelant pour se plaindre de problèmes de voisinage»
Espérons que M. Lopez, maire, ait mis son n° de téléphone en liste rouge...
Si vous souhaitez connaître les références de cette publicité immobilière contactez-moi
15/02/2018 14:50 - Commentaire de Imberdis

Tout à fait d'accord ,l'erreur est toujours la même. On faisait cohabiter les personnes verticalement au temps des grandes tours et aujourd'hui cohabitation très proche horizontalement. Nous allons vers les mêmes problèmes de voisinage . Les grands gagnants sont les propriétaires de terrain que les PLU ont favorisés et les investisseurs. Les voeux pieux du PLU devaient de plus permettre d'éviter le "mitage" . Promenons nous vers Gachet ! et autres ...à suivre

Répondre
15/02/2018 18:35 - Commentaire de Tressois

À Tresses, nous sommes confrontés aussi à cette folie constructive. Comment se fait-il que nos maires puissent autoriser de telles constructions qui défigurent nos campagnes ? Ont-ils reçu des instructions de plus hautes instances ? Le problème est que les infrastructures (routes, évacuations des eaux, etc...) ne suivent pas. Comment arrêter cela ?

Répondre
12 février 2018 - Du nouveau à la boulangerie de Pompignac « Le Grain de Blé »
Par deux fois ces deniers jours la boulangerie de Pompignac diffusait un communiqué: Je profite donc de cette nouveauté pour vous présenter Sylviane et Yoann qui, 7 jours sur 7, au cœur de notre commune, vous proposent pains, viennoiseries, pâtisseries, sandwiches, etc.
Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image
7 février 2018 - Démission d'un conseiller municipal
NOTA: Pensez à passer la souris sur les mots soulignés ainsi
Denis Lopez, maire de Pompignac vient de perdre l'un de ses meilleurs opposants.

En effet Gérard SEBIE

Né en TURSAN, LANDES, sous la 4eme République
Père d'un fils professeur d'EPS et grand père de 2 petites filles de 15 et 13 ans résidant à l'ILE de LA REUNION.
Autodidacte en matières diverses
Capacité en droit et équivalent licence pro Assurances
Éternel étudiant en sociologie, économie, économie politique, philosophie politique
Antécédents professionnels: 10 ans d'industrie chargé d'organisation du travail
32 ans dans les métiers de l'assurance.
40 ans d'engagements dans le milieu associatif, sport,économie solidaire, défense des consommateurs, correspondant de presse pendant 5 ans.
Gérard SEBIE
, conseiller municipal d'opposition, a adressé sa lettre de démission à M. le Maire.

Gérard SEBIE est remplacé par Catherine TEVELLE.

Tout au long de son mandat Gérard SEBIE n'a cessé de se battre pour faire respecter le droit républicain au sein de la commune.

Il faut dire que la tâche n'est pas facile car pour les communes de moins de 3 500 habitants la loi ne prévoit quasiment rien pour la libre expression et le travail des élus d'opposition.
C'est ainsi qu'à Pompignac ils ne disposent pas d'un espace réservé dans les publications municipales, ni du droit de réponse, ni d'un local au sein de la mairie.

Comme si ces vides juridiques n'étaient pas suffisants le maire en rajoute une couche: il interdit à l'opposition, tout comme à certaines associations, l'usage de toutes nos salles municipales (Voir le texte de son arrêté liberticide)
Gérard SEBIE a constamment réclamé que des comptes-rendus des conseils municipaux soient publiés, il a fini par obtenir satisfaction après plus d'un an d'âpres discussions.

Il y a quand même un droit qu'ont tous les élus : le droit de suivre une formation pour l'exercice de leur mandat. Ce droit lui a pourtant été nié lorsqu'il a suivi une formation organisée par l' Association Nationale des Élus d'opposition, agréée auprès du Ministère de l’Intérieur.
L’Article L2123 du Code Général des Collectivités Territoriales stipule que «Les membres d’un conseil municipal ont droit à une formation adaptée à leurs fonctions.»
Cliquez sur ce lien
AELO
, organisme habilité auprès de Ministère de l'Intérieur, intitulée « Droits et devoirs des élus d'opposition ».
La ténacité de Gérard SEBIE a eu raison de l'obstination du maire: le préfet de la Gironde a en effet saisi la Chambre Régionale des Comptes afin qu'elle ordonne le règlement de cette formation des élus d'opposition avec obligation de publication en conseil municipal.
A ce jour aucune publication à ce sujet n'a été faite en conseil municipal.

Gérard SEBIE n'a jamais ménagé ses efforts pour que le minimum de droits qu'ont les élus d'opposition soit respecté.
Il est même arrivé au maire de qualifier de Langage, comportement burlesque:
Dont la bouffonnerie assez grossière porte au rire ou à la moquerie
Dictionnaire Littré
BURLESQUE
une intervention de Gérard SEBIE à propos de la non communication des dossiers. (Voir à ce sujet mon compte-rendu de ce conseil municipal)

À la suite de tous ces efforts on aurait pu penser que Gérard SEBIE démissionne parce qu'il en a marre de cette situation. Il n'en est rien !

Non, Gérard SEBIE démissionne parce qu'il a un sens aigu de l'esprit des lois et un profond respect de la démocratie.
En effet les 47 % des voix de pompignacais qui se sont portées sur la liste de l'actuelle opposition « La Force du Renouveau » ne sont représentées que par 5 élus, soit 22% du nombre d'élus au conseil municipal.
Choqué par cette injustice Gérard SEBIE a souhaité que la candidate qui le suivait sur la liste siège à son tour dans cette trop maigre représentation des 47% voix des pompignacais.

Il serait peut-être exagéré de dire qu'il se sacrifie sur l'autel de l'esprit de la démocratie, mais je pense personnellement qu'il y a un petit quelque chose comme cela dans sa courageuse démarche !

Il y aura maintenant une majorité de femmes au sein de l'opposition. Souhaitons bonne chance à Catherine Tevelle, mais aussi à Christel Le Divelec et Nathalie Papet.

Merci Gérard et bravo !

Revoir quelques textes publiés par Gérard SEBIE:
6 février 2018 - Un communiqué de la boulangerie de Pompignac
 
Du levain dans tous les pains
Atouts de la baguette de tradition française
 
31 janvier 2018 - Enfin des travaux d'entretien de la voirie !
Oui, mais c'est la Communauté de Communes qui ce matin a mis de très gros moyens pour faire une réfection la route de la Poste.
Cette route présentait des lignes de début d'affaissement sur la bande de roulement droite en venant de la RN 89.
Ces travaux ont été terminés dans la matinée.
L'édito rasoir habituel du n° de février du Menuel de Propagande de PompignacMPP évoque un peu les travaux de voirie pour nos chemins communaux, mais évoque seulement ...
"Circulez, ya rien à voir !"
27 janvier 2018 - Internet très haut-débit : Orange déploiera la fibre dans toute la Gironde pour 669 M€
« D'un montant de 669 M€, dont 90 M€ d'argent public, ce chantier titanesque prévoit le raccordement à l'internet très haut-débit de 100% des foyers girondins au cours des six prochaines années. C'est finalement l'opérateur Orange qui été retenu par Gironde Numérique pour déployer ce réseau d'initiative publique (RIP) de fibre optique dans tout le département. »
Extrait de l'article de Pierre Cheminade dans La Tribune, édition Bordeaux

Je sais bien que j'ai la mémoire qui flanche ♩ ♪ ♫ ♬ mais il me semblait qu'au départ en CDC, il y a presque un ans, on annonçait un plan à 5 ans, confirmé lors du dernier conseil municipal.
23 janvier 2018 - Changement de fréquences de la TNT
Ce matin les fréquences de la Télévision Numérique TerrestreTNT viennent de changer.
Il est donc nécessaire de lancer une nouvelle recherche de fréquences sur tous les téléviseurs reliés à une antenne rateau.
Le mode opératoire de cette recherche est détaillé sur le site officiel de Agence Nationale des Fréquencesl'ANFR en en cliquant ici.

Armez-vous d'une télécommande et d'un peu de patience.
22 janvier 2018 - Compte-rendu du Conseil Municipal du 15 janvier 2018
J'ai terminé mon compte-rendu du dernier du Conseil Municipal, jai essayé de faire en sorte que sa lecture en soit facilitée par de nombreux liens internes évitant les déroulements de pages.
Chaque point de l'ordre du jour fait l'objet d'un enregistrement audio distinct.

J'ai essayé de rester purement factuel afin que chacun puisse se faire sa propre opinion.

➽ L'association PSE en a fait une analyse personnelle et détaillée que vous pouvez voir ici.
➽ L'association RAPP ne s'est pas encore prononcée.
➽ De mon côté j'avais publié un billet d'humeur le lendemain même du conseil.

Si, à ce sujet, vous avez des opinions personnelles à faire connaître je me ferai un plaisir de les publier, c'est gratuit et sans censure !
20 janvier 2018 - Voies prioritaires ou choix arbitraires ?
Regardez les photos des projets de travaux programmés par notre maire et son conseil municipal sur les voies jugées prioritaires et comparez avec mes photos ci-dessous d'une voie non prioritaire et dites-moi si je me trompe en pensant qu'il y a quelque chose de fort subjectif (je reste poli) dans les définitions des priorités de travaux urgents de voirie qui justifient une procédure budgétaire d'exception.


A cause du mauvais temps et du vent ce matin je ne suis pas allé jusqu'au chemin jugé non prioritaire de Bouchet mais j'imagine que sa totale absence d'entretien a dû avoir les mêmes conséquences que celles que je vous montre ci-dessus.
Nous sommes loin, très loin, des beaux trottoirs botaniques soigneusement entretenus de la route de l'église près du centre bourg !

Comment faudra-t-il dire cela pour que les habitants concernés soient enfin entendus ?

Lors du dernier conseil municipal j'ai entendu le maire dire ceci :
« Quand on laisse trainer l'investissement absolument indispensable, ou qu'on le fait pas, on produit de l'endettement que l'on transfère sur l'équipe suivante »
Or n'oublions pas que l'entretien de la voirie est un dépense obligatoire, au même titre que l'entretien des écoles, en conclusion le maire le dit lui-même: il est en train de créer de l'endettement pour la commune.

➽ Voir le détail précis des travaux envisages dans le CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières
19 janvier 2018 - Vœux du maire
Je n'aurai pas la possibilité d'assister aux vœux du maire ce soir et je suis désolé de savoir que je ne pourrais pas vous en faire un compte-rendu.
Toutefois si vous y allez et pensez ensuite qu'il serait intéressant d'en faire un compte-rendu je publierai avec plaisir votre texte. Merci d'avance.
20 janvier 2018 - Commentaire de Annie C.

Dicours trop long, bien trop long, à la fin j'étais fatiguée et j'avais surtout envie de rentrer chez moi.

Répondre
16 janvier 2018 - Conseil Municipal
Ce conseil municipal du 15 janvier qui devait être essentiellement technique nous a permis d'apprendre une chose importante: il n'y a aucun financement possible pour le déplacement et la construction d'une école élémentaire nouvelle, ce projet est donc reporté au prochain Selon l’académie française « mandature est un néologisme incorrect et totalement inutile, né de l’intime conviction de certains que plus un mot est long, plus il confère d’importance à la chose qu’il désigne.
On a toujours dit mandat pour nommer non seulement la fonction, la charge publique conférée par élection, mais aussi la durée d’exercice de cette charge Durant son mandat, et non Durant sa mandature »
mandat
.
Avec le niveau d'endettement record de la commune et le peu de terrains restant à vendre on se demande d'ailleurs comment le futur conseil municipal pourra trouver au minimum le 2 millions (chiffre annoncé en conseil) nécessaires pour la construction de cette école.
Tout cela parce que la commune a voulu faire une luxueuse école maternelle de prestige qui a plombé nos finances pour longtemps.
Cette école maternelle, le restaurant scolaire et son environnement nous ont en effet coûté la somme exorbitante de 5 à 6 millions d'euros.

Donc comment faire pour trouver de nouveaux financements ? Tout bêtement en faisant venir un maximum de nouveaux habitants sur des terrains de plus en plus petits et de plus en plus chers.
Mais si on fait venir de plus en plus d'habitants pour financer un aléatoire projet d'école nouvelle il faudra des classes de plus en plus nombreuses, c'est une course absurde et sans fin qui nous attend dans les prochaines années.

Comme on disait autrefois à Pompignac quand la commune était encore rurale on n'arrête pas de mettre la charrue devant les bœufs et donc d'improviser en permanence.

En définitive une nouvelle classe sera logée dans un local préfabriqué installé dans la cour de l'école élémentaire, tout comme on a installé la salle de judo et de gymnastique dans un préfabriqué, la bibliothèque dans un petit local annexe à la salle des fêtes et du mobilier de la salle des fêtes stocké dans un disgracieux conteneur industriel.
Dans ces conditions on peut se demander si la construction d'un stade de tennis couvert, la réfection luxueuse des locaux de la maison de Cadouin et de la maison de bourg, l'achat d'un local dans le centre médical, la création d'une école de musique étaient vraiment des priorités.
Plus d'habitants ça veut aussi dire plus de voitures, donc plus de parkings et une voirie de plus en plus utilisée donc à entretenir.
Mais plus d'habitants ça veut aussi dire plus de rejets d'eaux usées, or si la station d'épuration a bien été prévue pour 4 000 habitants elle doit être obligatoirement complétée par cette zone naturelle dite libellule, indispensable à la qualité des eaux rejetées dans la Laurence, hélas pour réaliser cette zone libellule il aurait fallu d'abord acheter le terrain nécessaire, et donc prévoir cette opération au PLU, ce qui n'a pas été fait, improvisation oblige, générant donc des retards considérables pour ce projet indispensable, j'imagine que le Préfet, en tant qu'autorité chargée de la police des eaux, ne manquera pas de nous le rappeler un des ces jours.

Heureusement que nous avons une brasserie à Pompignac, car nous ne sommes pas encore sortis de l'auberge ! ... et aussi un bon horloger car il faudra bien un jour remettre les pendules à l'heure.

En résumé la pensée majoritaire se résume donc ainsi :
« Nous sommes au bord du précipice mais pour nous en sortir nous ferons un grand pas en avant »
17 janvier 2018 - Commentaire de Alain Roux, président du RAPP de 2010 à 2014

Cher pompignac.net,

Je souscris entièrement à tes propos sur le cout trop élevé de l'école maternelle figurant dans ton compte-rendu du Conseil Municipal du 15 janvier 2018.
J'ajouterai simplement que le RAPP de l'époque, qui suivait attentivement et analysait avec soin l'actualité de la commune, et en informait régulièrement les Pompignacais n'avait pas manqué de relever ce point.
Dans le Rapp'orteur n°3 daté d'octobre 2011, le RAPP s'élevait contre le cout anormalement élevé de cette réalisation surtout en comparaison d'équipements semblables dans d'autres communes.
Il avait été répondu que ce bâtiment était certes cher mais qu'il bénéficierait du label ''bâtiment basse consommation''. Il serait intéressant de savoir si les économies d'énergie réalisées sont vraiment substantielles.

Alain Roux
(ex président du RAPP)

Répondre
14 janvier 2018 - Les vœux du groupe d'opposition
Comme chaque année maintenant les 5 élus d'opposition qui, rappelons-le, représentent plus de 47% de la population des électeurs n'ont pas eu l'autorisation de bénéficier d'une salle communale, ont organisé hier une cérémonie des vœux dans une des salles du domaine viticole du Château Queyssard.

Ce fut comme d'habitude une réunion fort sympathique et conviviale, M. Massé a fait son discours seul et sans formalisme, c'est un peu dommage qu'il ne l'ait pas fait entouré des 4 autres élues et élus et du président du RAPP, l'association à l'origine de sa candidature en 2014 et qui est silencieusement en train de se dissoudre.
Mais le public peu nombreux ne nécessitait peut-être pas une telle mise en scène comme le maire le fait habituellement de son coté.

Dans son discours M. Massé est revenu sur les thèmes habituels de l'opposition, essentiellement la nécessité de se rapprocher un peu plus de la communauté de communes, sans oublier la dette exorbitante consécutive à la politique du maire actuel.

Voir les notes de vœux de Francis Massé

Mais depuis les vœux de l'an dernier il y a eu un évènement très important : l'élection de M. Macron avec son train rapide de réformes qui auront un fort impact sur les politiques communales comme par exemple la suppression de la taxe d'habitation pour une très grande majorité des habitants des communes (cf. mon mot ci-dessous), mais aussi les cures d'économies qui seront nécessairement imposées aux communes.
Dans ce contexte nouveau qui a chamboulé les jeux politiques traditionnels j'espérais que M. Massé évoquerait quelques nouvelles perspectives d'avenir.

Mais on ne peut imaginer le futur que si l'on sait tirer les leçons du passé, hélas M. Massé n'a toujours pas tiré les leçons de son échec en 2014, il s'imagine toujours que cela est dû à la présence de l'autre liste d'opposition, celle de M. Clare, pourtant sans la présence de cette liste l'hypothèse d'une élection de M. Lopez dès le 1er tour n'est peut-être paradoxalement pas à écarter alors que les 2 oppositions réunies étaient très largement majoritaires.
Dans cette hypothèse on peut imaginer que la présence de la liste de M. Clare a plutôt permis la possibilité d'un second tour !
Ce n'est pas mieux du côté du Maire et de sa majorité qui s'imaginent avoir gagné alors que ce sont tout bêtement les oppositions majoritaires qui ont perdu, faute de s'être entendues.

MM. Lopez et Massé ont donc au moins un point commun: ils n'ont jamais analysé ni pourquoi ni comment ils ont été élus !

La mi-mandat est maintenant passée et il serait peut-être grand temps de se poser ces questions et surtout d'écouter les pompignacais, les nouveaux comme les anciens.

Beaucoup d'habitants, ou de travailleurs présents sur la commune, espèrent encore que toutes les divisions habilement entretenues, voire exacerbées, par le maire cessent enfin.

En 2020 seule une liste totalement nouvelle pourrait avoir une vision et des projets nouveaux et cohérents pour l'avenir de Pompignac et de ses habitants, liste à parité, bien entendu comme le veut la loi, entre femmes et hommes, mais aussi à parité entre anciens et nouveaux habitants... et accessoirement à parité entre jeunes et vieux !
Bien que je sois un tantinet agnostique je prie Saint Martin, le saint patron de la paroisse, qui est aussi le symbole du partage et de l'écoute des besoins des autres afin qu'il nous inspire une future gouvernance raisonnable de notre commune dans le respect de la diversité des attentes et de la dignité de chacun, dans le respect de la nature, mais aussi et surtout dans le respect de la démocratie.

« Je fais un rêve » disait Martin Luther King en 1963 en souhaitant la fin des divisions raciales au USA,
de mon côté je rêve d'une fin des divisions haineuses au sein de notre petite commune
I have a dream
13 janvier 2018 - Saison des vœux à Pompignac
Majorité comme opposition vont nous présenter leurs vœux pour 2018.
J'espère qu'ils auront tiré les conséquences de la politique du gouvernement Macron sur la suppression de la taxe d'habitation pour 80% de la population.

Pourquoi ?

Majorité comme opposition, au moins d'accord sur un point, nous brandissent l'épouvantail du rattachement de la commune à Bordeaux Métropole (ex-CUB) au prétexte que nos impôts locaux seraient considérablement augmentés.
Cet argument étant devenu obsolète pour la majorité de la population pourquoi continuer à refuser d'entrer dans Bordeaux Métropole alors que cela ne pourrait qu'améliorer notre voirie, nos lignes de bus et bien d'autres choses encore ?
Écoutons donc attentivement ce qu'on nous dira lors de ces vœux.
7 janvier 2018 - Communiqué de la boulangerie de Pompignac
Extrait d'un message reçu ce dimanche de l'équipe de gérance de la boulangerie de Pompignac :

Nous tenons à vous informer sur les rumeurs de plus en plus fréquentes rapportées par nos clients concernant la BOULANGERIE de POMPIGNAC.
En effet, il semblerait que nous fermerions définitivement ce magasin, on ne sait quand, pour des raisons que nous ne connaissons pas nous même.
Sans mettre en cause qui que ce soit, nous souhaiterions que vous puissiez de votre côté informer la population de POMPIGNAC, élargie aux villages voisins, de ces " fake news " pouvant mettre en danger notre société comprenant 22 personnes actives réparties entre Artigues, Pompignac et Sadirac
.
Note personnelle: en ce moment je vous recommande leur galette des rois à la frangipane !
6 janvier 2018 - Un nouveau sigle a été ajouté au lexique
Il s'agit du sigle « SRU » - Voir sa définition
4 janvier 2018 - Expression libre
Régulièrement, une fois par trimestre, M. Alain Roux, ingénieur agronome, ancien Haut-Fonctionnaire au Ministère de l'Agriculture et ancien Directeur Départemental de l'Agriculture me communique un texte que je publie en toute liberté, sans commentaire ni censure sur pompignac.net.

Aujourd'hui sa contribution s'intitule « Fuite en avant ou priorité au désendettement ? »
Vous pourrez en prendre connaissance en suivant ce lien
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 840 617 fois
En février 2018 il y a eu 17 796 pages vues - cette page a été visitée 150 628 fois - Précédente visite le 25/02/2018 à 08h 51mn
En février 2018 il y a eu 17 796 pages vues
Faites connaître pompignac.net

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
Mardi 6 février 2018

Une libellule ne fait pas le printemps

Cliquez sur l'image

Jeudi 1er février 2018

Avis d'enquête publique

Révision allégée n°1 : Diminution d'Espaces Boisés classés au lieu-dit « la Barrére » afin de réaliser des travaux d'extension et de modernisation de la station d'épuration (création de la zone humide).

Mardi 23 janvier 2018

Les choses n'arrivent pas seules
on les fait arriver

Voulez-vous savoir pourquoi ?
Cliquez ici


Vendredi 19 janvier 2018

Dialogue musclé au Conseil municipal

Merci à Francis Gérard pour son excellent compte-rendu du conseil municipal.
De mon côté je ferai tranquillement mon compte-rendu habituel durant ce week-end. (C'est fait !)

Tribune libre
Droit de réponse

Bonsoir M. pompignac.net,

J'ai bien lu votre article concernant les voeux 2018.
Pour ma part, en tant qu'élu d'oppostion je n'ai jamais brandi l'épouvantail du rattachement à BORDEAUX METROPOLE bien au contraire.
Il serait souhaitable que vous précisiez qu'elle est cette opposition qui brandit cet épouvantail.

Cordialement
Gérard SEBIE
Message reçu le 13 janvier 2018 à 18h49

Lundi 15 janvier 2018

Conseil Municipal du 15 janvier 2018

Six points seront présentés au Consil Municipal

Salle du Conseil à 19 heures
Mercredi 4 janvier 2018

À Pompignac une nouvelle discrimination commence à sévir chez certains :
« la vieillophobie »

Connaissez-vous la différence entre un jeune et un vieux ?

Non ? Alors cliquez ici

Signé Nanar, 76 hivers, sur le web depuis 24 ans

Jeudi 28 décembre 2017

Annonce de marché public pour travaux routiers communaux 2017 à Pompignac

Objet du marché : travaux routiers communaux 2017 Date limite de réception des offres : 31 janvier 2018, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché
➽ Voir le détail précis des travaux envisages dans le CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Vendredi 15 décembre 2017

Manifestation florale à Pompignac

Lundi 27 novembre 2017

Conseil Municipal du 27 novembre 2017

Treize points seront présentés au Consil Municipal
Voir le compte-rendu

Salle du Conseil à 19 heures
Samedi 11 novembre 2017

Mises à jour du lexique communal: en lettre D et en lettre E

Samedi 21 octobre 2017

Petite annonce personnelle

Je cherche quelqu'un, de préférence pas trop loin d'ici, qui aurait installé Ruby on Rails et qui aurait la possibilité, l'amabilité et la patience de me donner un coup de main pour l'installation de ce famaux framework, mais fumeux pour moi.
Je programme en mode natif en php, javascript et mySQL avec html 5 et css 3 et ça me prend trop de temps, surtout pour passer en mode ‟Responsive Design
Merci de me contacter ici

Jeudi 5 octobre 2017

Une nouvelle tribune libre vient d'être mise en ligne

« Des progrès ... mais peut mieux faire »

Mercredi 4 septembre 2017

Compte-rendu synthétique par PSE du conseil municipal du 27/09/2017

Mercredi 27 septembre 2017

Conseil Municipal du 27 septembre 2017

Dix points ont été présentés au Consil Municipal
Voir l'ordre du jour

Jeudi 13 juillet 2017

On ne peut pas être à la fois dedans et dehors

A propos de la CDC on voit bien trop souvent que certains voudraient en effet être à la fois dedans et dehors

Voir à ce sujet un extrait d' article de Sud-Ouest intitulé
« Une élection tendue »

Samedi 28 janvier 2017

Annonce de marché public pour la sécurisation de la traversée du centre bourg à Pompignac

Objet du marché : Sécurisation de la traversée du Centre Bourg

Lot n°2 : Gros oeuvre
Date limite de réception des offres : 13 février 2017, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché