pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 28 février 2017 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En ce moment 11 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 54.224.166.141.

De A à Z ...
Quelques actualités de février 2017 à Pompignac et alentours
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
28 février 2017 - Allez voir sur Facebook: il parait qu'aujourd'hui c'est la journée mondiale ... sans Facebook !
Jetez un œil ici pour en savoir plus

J'en profite pour mettre un peu de pub non intrusive en haut de page, n'étant pas financé par l'impôt comme le M.P.P.M.P.P. : Mensuel de Propagande de Pompignac il faut bien que j'équilibre mes comptes, en effet ce site n'est pas hébérgé gratuitement par un blog, je paye son hébérgement chez OVH, c'est le prix de la liberté, liberté non entravée par la pub car l'annonceur n'est jamais le même.
27 février 2017 - Bon résultats 2016 de La Poste mais baisse continue de la fréquentation de tous ses guichets
Les facteurs voient de jour en jour baisser le nombre de lettres qu'ils distribuent et les guichetiers des bureaux et agences postales s'inquiètent de la baisse permanente de la fréquentation de tous les guichets, à la ville comme à la campagne.

En France il faudrait croire qu'il n'y a qu'à Pompignac où, par un miracle du verbe, le trafic des guichets augmenterait de façon tout à fait exceptionnelle et unique. Cocorico !
Mais laissons ces menus plaisirs à nos accros de la propagande.

On aurait pu imaginer que ces baisses de trafic provoquées par la concurrence des messages via internet et des banques en ligne fassent craindre pour l'avenir de la Grande Maison qui fut longtemps la mienne.
Hé bien il n'en est rien: la baisse du courrier a été largement compensée par l'augmentation du trafic des colis générée par les commandes sur internet
Voyez les comptes 2016 de La Poste publiés le 23 février dernier.
Bien que plus personne, ou presque, n'envoie de courrier par La Poste, et si beaucoup préfèrent les guichets virtuels aux guichets à la papa la Poste en 2016 s'en sort malgré tout plutôt bien.

Sans aucune aide directe ou indirecte de l'État La Poste en 2016 a réalisé un exercice bénéficiaire positif, indispensable à son avenir et à celui de ses nombreux emplois parce qu'elle a su s'adapter à la nouvelle économie (livraison de colis commandés sur internet, banque en ligne, diversification des produits numériques, etc.)
Ce qui ne veut pas dire que tout est rose pour les 90 000 facteurs de La Poste qui doivent d'adapter en permanence à ces nouvelles donnes.

Il faut dire que La Poste a un long passé de réussites et d'autonomie.

En 1918 avec la création des CCPComptes Courants Postaux elle est le premier établissement gestionnaire de comptes courants pour les particuliers, la Caisse d'Épargne créée un peu avant n'était pas un gestionnaire de comptes courants.
Le succès des CCPComptes Courants Postaux a permis à rétablir la confiance dans la monnaie scripturaleLa monnaie écrite sur des comptes et sur les chèques après la période des bas de laine de cette époque.
C'est ce qui a permis ensuite l'éclosion des grandes banques ouvertes aux particuliers.

En 1923 le budget de la Poste devient un budget annexe, indépendant de celui de l'État, ce qui permet à la Poste d'affecter ses dépenses à ses recettes, ce qui n'était pas possible au sein du budget principal de l'État.
Cela assure ainsi à La Poste une relative autonomie financière, mais c'est toujours une Administration d'État.

La réforme Quilès de 1990 transforme la Poste le 1er janvier 1991 en ne sorte d'Établissement Public nouveau, un EADPEADP: Établissement Autonome de Droit Public, depuis cette date La Poste n'est plus une administration, et elle est séparé de France-Télécom, avec obligation de s'autofinancer et d'équilibrer ses comptes.
Contrairement à une croyance qui a encore la vie dure elle n'est pas financée par l'impôt et elle peut désormais fonctionner comme une entreprise.
Ce nouveau statut lui permet ainsi d'intervenir plus facilement sur les marchés financiers et de se comporter comme un grand groupe européen, notamment avec la possibilité de réaliser une croissance externeCroissance par acquisition d'entreprises comme la prise de contrôle en 2001 de l'entreprise de messagerie allemande DPD.

Il y a 7 ans quasiment jour pour jour; le 1er mars 2010, La Poste est devenue une société anonyme à capitaux publics, ses capitaux étant publics il est donc faux de dire qu'elle a été privatisée.

Les passéistes de tous poils qui clament qu'« Un village c'est une église, une poste et une école » me font tristement rire, ils seraient plus proches de la réalité en disant par exemple qu' « Un village c'est un bistro, une boulangerie et un parking », si tant est que l'on puisse encore parler de village à propos de Pompignac !
26 février 2017 - Aujourd'hui je fais ce qui me plait !
Aujourd'hui, jour particulier pour moi, je fais ce qui ma plait (les autres jours aussi parfois)

Si mon grand-père terrien - l'autre était marin dans la Royale - avait eu une caméra voici ce qu'il aurait peut-être filmé dans son sympathique  villageLAROUSSE:
Groupement d'habitations permanentes, dont la majeure partie de la population est engagée dans le secteur agricole
, j'avais réalisé cette vidéo en 2013 en pensant à lui :




et celle-ci juste pour le fun, dont l'air me trotte parfois dans la tête
« ♪ ♫ Quand reverrai-je de mon petit village fumer la cheminée ? ♪ ♫ » D'après Du Bellay - Les regrets

24 février 2017
Oui ! pompignac.net est utile
Je l'affirme haut et fort au cas où certains en douteraient encore.
En effet à la suite de l'article sur la tortueuse déviation de la route départementale 241 qui traverse le bourg le M.P.P.M.P.P. : Mensuel de Propagande de Pompignac, ce bulletin intitulé à tort « Le Mensuel » qui parait chaque fois que le hasard en décide, et au mieux une fois tous les 2 ou 3 mois, vient enfin de publier une carte détaillée, bien que peu lisible, de cette fameuse déviation et, bien sûr, accompagnée d'un nouvel article de propagande à ce sujet.

Je rappelle aux internautes de passage que je qualifierai de propagande ce bulletin ou ses articles tant que son directeur de publication n'aura pas eu la volonté civique et démocratique de publier des droits de réponses à ses allégations à l'encontre de membres de son opposition ou d'habitants mis publiquement en cause.

En lisant cet article nous apprenons donc que la déviation a été réalisée afin notamment de ne pas raser la maison de bourg restaurée à grands frais et maintenant inoccupée.
Nous apprenons aussi que le virage d'entrée de la commune en venant de Tresses sera élargi au détriment des arbres et parkings bordant l'espace devant la salle des fêtes.
Ouf ! L'ancien maire l'a échappé belle, mais rien n'est encore définitif ...
J'ai superposé la carte du M.P.P.M.P.P. : Mensuel de Propagande de Pompignac

Cliquez pour voir la carte que j'ai agrandie
avec la vue aérienne de Google Maps, voyez ce que cela donne:
  • De nombreux clients de la boulangerie, cet indispensable commerce de proximité, vont être obligés à de multiples contorsions pour chercher leur pain quotidien,
  • Pour emmener leurs enfants à l'école les parents d'élèves ne vont pas voir leur tache simplifiée.
  • On ne sait pas encore où sera l'arrêt du bus départemental.
  • On ne sait pas si des places de parking seront créées pour remplacer celles qui seront supprimées.
  • On ne sait pas où sera déménagé l'algéco qui sert de salle de gym et de judo devant l'école maternelle, ni où sera réinstallée définitivement la bibliothèque.
  • On ne sait pas combien d'arbres anciens seront abattus, comme l'ont été ceux qui ornaient la mairie il y a 8 ans.
  • les clients de la pharmacie vont être confrontés à l'occupation abusive des rares places de parking qui lui seront très théoriquement allouées,
  • On sait par contre qu'il n'y aura pas de médecin au pole médical, alors pourquoi avoir fait déménager la pharmacie juste à coté des immeubles Kaufman & Braud ?
    Peut-être pour fournir un argument de vente ou s'attirer les bonnes grâces des nouveaux habitants de feu la plaine de Citon ?
    J'ai bien peur que les nouveaux clients ne compensent pas ceux qui vont décider d'aller ailleurs pour plus de commodité.
Que de questions face à une telle absence de réelle concertation !
Oui ! pompignac.net est utile !
En effet un plan plus détaillé, bien que peu lisible, de cette déviation a enfin été diffusé à la suite de l'article de pompignac.net publié il y a une douzaine de jours.
Notons au passage que si on veut le télécharger ce plan en pdf afin de mieux le visualiser il apparait bizarrement tronqué, comme d'ailleurs l'article qui l'accompagne.
Maladresse ou erreur volontaire ? J'opte pour la maladresse !
Oui ! pompignac.net est utile !
Non content d'avoir permis enfin la diffusion ce complément de plan de la déviation pompignac.net vous permet de vous tenir au courant de ce qui se passe dans les conseils municipaux en publiant des comptes-rendus détaillés des conseils municipaux, il faut dire que les derniers comptes-rendus publiés sur le site de la mairie datent de 2014 !
On est en train de gaspiller de l'argent pour créer un nouveau site web communal alors qu'on n'est pas capable de mettre correctement à jour le site actuel qui n'est d'ailleurs toujours plus référencé sur Google !
Oui ! pompignac.net est utile !
Vous y trouverez les derniers appels d'offres d'achats ou de travaux lancés par la commune, sur le site web communal le dernier appel d'offres date de juillet 2015 !
Oui ! pompignac.net est utile !
Vous y trouverez des tribunes libres, mais aussi articles au titre du droit de réponse, y compris ceux du maire qui ne se prive pas de demander (et qu'il obtient facilement) ce qu'il refuse à tout le monde !
Vous y trouverez aussi des annonces diverses comme les dates des conseils municipaux, oubliées par la page Facebook de la commune malgré ses promesses.

Etc. etc. j'abrège car cette énumération me fatigue et vous aussi sans doute et j'en termine en citant cette profession de foi parue sous le titre "La Voie bouvelle - du projet à la concrétisation":

« Ainsi le bourg historique retrouvera sa quiétude et sera peu à peu réaménagé en espace de circulation apaisée piétons et vélos »

Traduction : la rue Sainte-Catherine en plein désert !
En conclusion vos articles, vos annonces de manifestations, vos petites annonces, vos billets d'humeur ou tribunes libres seront toujours publiés ici, sans coupure ni censure, y compris pour les principaux ennemis de la liberté d'expression à Pompignac, à condition que cela ne contrevienne pas aux bonnes mœurs ou aux Lois en vigueur, bien entendu.
Vive la Liberté d'expression !
22 février 2017 - Pour les citoyens, plus de concertation locale ne rime pas avec sentiment d’utilité



L'article conclut par ce constat révélé par un sondage Res Publica et Harris Interactive :

«6 personnes sur 10 continuent de penser que les décisions sont déjà prises avant la concertation publique et/ou que la concertation n’aura pas d’impact sur la décision ».

Il serait intéressant de savoir quel serait le résultat de ce sondage s'il avait lieu à Pompignac !
12 février 2017 - Improvisations déviantes
Tout d'abord merci aux services municipaux de m'avoir adressé le détail du début des travaux de la déviation du centre ville.
Vous pouvez vous abonner en remplissant le petit formulaire intitulé "Lettre d'information" situé en bas du menu de gauche du site web de la commune. En attendant je peux vous envoyer une copie de ce message

Mais je ne peux pas remercier le maire pour avoir lancé une consultation et un débat avec les pompignacais,
car il a confondu réunion d'information avec consultation de ses administrés .

Nous avons vraisemblablement chacun notre opinion personnelle à ce sujet, que l'on soit parent ou grand-parent d'élève, habitant du centre bourg ou des quartiers périphériques, actif, chômeur ou retraité, automobiliste, cycliste ou piéton, etc.

Je constate qu'actuellement "la maison du bourg", propriété de la commune, (entourée de rouge sur le plan ci-dessous), qui avait été complètement rénovée tout en détruisant le passage piéton qui la longeait, puis louée à un ostéopathe et à des infirmières est maintenant vide.
Un panneau indique que la mairie recherche des locataires.
Sachant que c'est essentiellement cette maison qui constitue le plus gros du goulet d'étranglement de la RD241 en sortie de centre ville vers Salleboeuf pourquoi a t'on choisi de la rénover plutôt que la détruire afin d'élargir la voie et le trottoir et arrondir le virage ? (en pointillé jaune sur le plan).

Alors qu'il y a un contournement bizarre (en vert sur la plan) en passant par la rue de la Prairie, le long de l'église (en pointillé vert) pourquoi avoir imaginé ce très long, tortueux et couteux contournement de la RD 241 qui passera vers l'école maternelle ?

N'aurait-il pas été plus simple et moins onéreux de construire un ensemble scolaire place de Citon et d'élargir par endroits l'actuelle RD 241 qui ne passerait plus devant aucune école, quitte à installer les projets de Kaufman & Braud, si vraiment c'était indispensable, à la place de cette nouvelle école maternelle ?

Hélas c'est trop tard maintenant, si on avait réellement consulté la population nous aurions peut-être eu un débat avec l'apport d'idées de bon sens et d'économies de moyens.

Et ce que ne dit pas l'histoire c'est que cette déviation qui tourne à angle droit juste avant la salle des fêtes et, comme par hasard, pile-poil devant les propriétés de deux de nos anciens maires, devra tôt ou tard s'orner d'un gros rond-point (en rose sur le plan) si l'on veut que bus et camions bifurquent sans danger, un tel rond-point à cet endroit coutera très cher en construction et expropriations, n'en doutons pas, mais il y a fort à parier qu'il s'avèrera rapidement ... incontournable !

Je pense qu'il serait nécessaire d'aborder cette dernière question sans tarder et en toute transparence plutôt que l'ignorer jusqu'au premier incident ou accident.
Maintenant c'est parti mon kiki et vogue la galère !
Il y a tout lieu de penser que la totalité des crédits réservés à la voirie ont été consacrés à ce dispendieux projet, ce qui pourrait expliquer, par ailleurs, le très mauvais état d'une grande partie de nos chemins communaux.
13 février 2017 - Pirate à la chantilly
Cette nuit à 3 heures 04, heure locale, pompignac.net a subi une attaque avortée d'un pirate à Chantilly
Adresse IP:173.193.219.168
PTR enregistrement de ressource:173.193.219.168-static.reverse.uk2group.com
Organisation:Hosting Services Inc
FAI:SoftLayer Technologies
Ville:Chantilly
Pays:USA
État:Virginie
Code postal:20151
, mais Chantilly en Virginie (USA), ça prouve au moins que pompignac.net a une bonne couverture de son lectorat
10 février 2017 - À propos des violences à Aulnay-sous-Bois et autres lieux
Aulnay-sous-Bois où mes filles ainées et aimées ont été collégiennes il y a plus de 40 ans, est une commune de plus de 80 000 habitants.

La communauté de communes des Coteaux Bordelais compte environ 18 000 habitants, soit l'équivalent en habitants d'un petit quartier d'Aulnay (étymologiquement un quartier = 1/4)

J'écoutais hier soir un débat à propos des violences policières dont a été victime le jeune Théo.
Il y était question, notamment de l'action de Bruno Beschizza, le maire de la ville, cherchant à apaiser la colère des jeunes de sa commune et alentours.
Un élu invité à ce débat à rappelé combien le rôle de proximité des maires est irremplaçable.
Il en a profité pour dénoncer ceux qui veulent supprimer les communes et les remplacer par les communautés de communes, en précisant que jamais un président de communauté de communes ne pourra avoir une telle action bénéfique de proximité.

Cela me fait bougrement penser aux arguments corporatistes de l'AMFAssociation des Maires de France, censée parler au nom des 36 000 maires de France
.

Je ne sais pas qui demande la suppression des communes, je sais par contre que beaucoup de citoyens souhaitent la diminution du nombre de nos communes par une véritable politique de fusions.
En quoi serait-il aberrant ou dangereux que nos 8 communes de la CDCCommunauté De Communes fusionnent en une seule commune sous la houlette d'un maire élu au suffrage universel ?
Si le maire d'Aulnay-sous-Bois sait être proche de ses 83 000 habitants celui de la commune des Coteaux Bordelais n'aurait aucun mal à être proche des ses 18 400 habitants , pendant que les 8 maires délégués continueraient a célébrer les mariages, accueillir les nouveaux arrivants, organiser les fêtes et foires locales, célébrer les commémorations des 14 juillet et 11 novembre, etc. Ces fonctions ne sont pas déshonorantes, loin de la, et plus elles sont détachées de la recherche du pouvoir, moins elles seront clivantes pour la population !
Les fonctions financières, de logistique, d'urbanisme, etc. étant assurées et harmonisées au niveau de la commune nouvelle.
En quoi une telle hypothèse est-elle choquante ? En tous cas elle ne pourrait qu'être bénéfique pour nous, citoyens de base.
Il faut en finir avec cette disparité des communes où la palette des 540 communes de Gironde s'étend de Castelmoron-d'Albret (la plus petite commune de France) à Bordeaux (la commune la plus recherchée par les parisiens).

Tant qu'il existera des communes de moins de 3 500 habitants dont la vie démocratique a été oubliée des lois, elles courront toujours le risque de voir des maires s'installer à demeure et devenir peu à peu, faute de contre-pouvoirs réels, des potentats locaux si leur force morale est insuffisante pour faire barrage à leurs appétits de pouvoir.

L'actualité nous montre à quel point le manque de force morale peut être dangereux, au risque de faire basculer tout un pays !
PS: le manque de force morale est assez bien partagé en ce moment, c'est normal: collectivement nous ne savons plus trop où nous allons ...
9 février 2017 - J'ai du mal à lire !
Si la propagande municipale donne des signes de fatigue la com de PSE par contre me fatigue les yeux.
En effet dans l'article du 7 février dernier figure un scan de Sud-Ouest de la veille sous le titre
« Une écologie très politique »
Malheureusement ce scan, même en cliquant fortement dessus est très difficile à lire à cause de sa taille trop petite.

Grâce à ma baguette magique j'ai quand même réussi à en extraire une version lisible que vous pouvez voir ici. ou directement en bien plus grand ici

La première chose à dire c'est quand même bravo PSE et bravo Sud-Ouest ! c'est rare un article qui ne soit pas un simple cirage de pompes local.
Quant au fond de l'article il faudra en parler plus tard, par courtoisie, quand PSE aura publié ses propres commentaires

Mise au point (c'est le cas de la dire!) de dernière heure :
La directrice du SISystème d'information de PSEPompign,ac Sauvegarde Environnement a contourné la difficulté et a mis en ligne une version méga-lisible. Merci pour nos yeux !
7 février 2017 8h - La propagande municipale donne, elle aussi, des signes de fatigue
... et moi aussi d'ailleurs à la lecture du dernier M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac

Je devrais plutôt l'appeler le
BPP-PA: Bimestriel de Propagande de Pompignac à Parution Aléatoire
ou encore le
TPP-PQ: Trimestriel de Propagande de Pompignac à Parution Quadrimestrielle,
comme ce fut le cas pour le dernier numéro paru je ne sais plus quand.

Que de répétitions, que c'est lassant à la longue ...
!

Mais j'y reviendrais quand même dans la matinée ... si j'ai le temps, j'ai plus important à faire pour le moment.

7 février 2017 16h00: j'ai un creux dans mon emploi du temps,
si vous avez 2 minutes consultez ce petit monument de propagande extravagante

C'est bien triste d'en arriver la, vaut-il mieux en rire ? ... j'en parlerai à mon cheval ...
6 février 2017 - Le bus municipal donne des signes de fatigue
A force de trimballer 4 ou 5 paroissiens dans tous les hypermarchés de la région pour un prix défiant toute concurrence le bus municipal acheté d'occase finit par donner des signes de fatigue, il va falloir le remplacer.

Nous ne savons pas si les conseillers municipaux se sont réunis pour réfléchir à la recherche des solutions optimales pour les transports municipaux.
Tout d'abord en définissant clairement les objectifs et les priorités, en imaginant et étudiant des solutions alternatives telles, par exemple, que le recours à des prestataires professionnels en fonction des besoins identifiés plutôt que perpétuer la solution du bus unique, acheté ou loué, conduit par du personnel municipal.

Le dialogue au sein du conseil municipal a peut-être eu lieu, mais nous n'en saurons rien.

En définitive, comme vous pourrez le voir en consultant l'annonce du BOAMPBulletin Officiel des Annonces des Marchés Publics

Cliquez pour voir l'annonce
, la solution du bus unique conduit par du personnel municipal est reconduite.

Et tant pis pour nos finances et pour les écoliers dont certains mettent un temps fou pour rejoindre leur école, et tant mieux pour ceux qui ont compris qu'ils peuvent économiser du fric en allant dans tous les hypermarchés du coin pour un tarif qui n'a rien à voir avec le coût réel de leurs transports, et tant pis pour le commerce de proximité actuel (ou futur ?).
4 février 2017 - L'enfer est pavé de bonnes intentions
Il y a quelque temps la municipalité avait, pensant peut-être bien faire, creusé exagérément plusieurs fossés bordant nos routes et chemins.
Ils ont tellement été creusés qu'il n'y avait plus un brin d'herbe au fond et sur les bords, la terre était à nu.
L'herbe, comme toute végétation a une vertu citoyenne: elle empêche ou retarde l'érosion des sols. Mais pour les citadins venus de Bordeaux centre ou de Caudéran l'herbe ça fait pas propre, ils ne la tolèrent que sur les terrains de golf.
Pompignac a la particularité, comme ailleurs dans l'Entre-deux-Mers, de compter de nombreuses collines sur son territoire et donc plusieurs routes plutôt pentues, les cycliste en savent quelque chose.
Cette nuit alerte rouge sur toute la Gironde
Avec le vent et de fortes pluies les fossés le long des pentes ont été transformés en de véritables torrents, l'eau a débordé violemment sur la chaussée, érodant encore plus la partie carrossable, creusant encore plus trous et fissures.
Nous avons passé la matinée à déboucher le fossé devant chez nous, complètement obstrué par des alluvions, des graviers, des feuilles et des morceaux de bois.
Nous faisons cela depuis de nombreuses années, mais cette fois-ci c'est le pompon, nous n'avions jamais autant reçu de l'amont, plus qu'en 1999 !
J'en ai profité pour nettoyer la chaussée.

Un arbre est tombé, il n'est retenu que par les fils électriques qui desservent le quartier.
Cela fait des années que j'ai écrit aux deux deniers maires successifs afin qu'ils fassent enfouir cette ligne. Peine perdue. On préfère enfouir les lignes la où ça se voit, en centre ville, mais chez nous, dans les quartiers nord on a vraiment l'impression de compter pour des prunes !
2 février 2017 - Quand ça bétonne ça détonne
Oui, quand ça bétonne ça détonneDétonner : ne pas s'accorder avec ce qui est autour de soi, produire un contraste désagréable
C'est aussi un terme employé dans les écoles de musique quand l'harmonie est brisée.
, non je n'ai pas fait une faute de frappe ! Quand ça bétonne ça détonne dans le paysage, Pompignac est entrain de devenir la cité de la pub sauvage pour petits et grands constructeurs et investisseurs immobiliers.
Quand reverrai-je mon petit village ? comme le chantait si gentiment Ridan...
1er février 2017 - Des poules bien malheureuses
Les poules qui gambadaient joyeusement sur la route frontalière entre Montussan et Pompignac sont désemparées car depuis hier elles ont perdu leurs deux plus beaux nids qui viennent d'être comblés.
Ces nids de poules étaient le cauchemar des cyclistes, motocyclistes et motards (et des pneus de nos bagnoles...) qui se rendaient au Mac-Do ou au Casino de Montussan via le chemin des Pokémons.

Ces nids de poule ont été comblés par de l'enrobé, je doute donc que ce soit la commune de Pompignac qui ait réalisé ces travaux car le grand spécialiste de travaux publics qu'est notre maire m'avait affirmé tout de go ceci le 8 avril 2015 :
L'enrobé à chaud ne peut convenir pour un trou ou une fissure sur un bicouche fragile. [...] l'héritage était déplorable : toutes les voies communales, sans exception, avaient en effet été conçues avec un revêtement bicouche, bon marché et très fragile.
J'en conclus donc logiquement que ces travaux ne peuvent pas avoir été réalisés par notre commune, mais alors par qui ?

Ces nids de poule étant sur le territoire communal, mais à la frontière avec Montussan, j'avais écrit il y a quelques jours à la mairie de Montussan pour leur signaler ces désordres, sait-on jamais ?
Il ne m'avait pas semblé utile que j'écrive à notre maire, en effet par le passé alors que je lui avais adressé des lettres à propos de la voirie il me soutenait mordicus qu'il ne les avait pas reçues, ce que j'ai toujours considéré cela comme désobligeant envers de La Poste et le postier que je suis !
De toute façon il lit ce que j'écris, sinon il ne monterait pas sur ses grands chevaux dès que je publie quelque chose qui lui déplait !

Bon, maintenant que ces deux nids de poule ont été comblés espérons que ceux des chemins de Marsalat, de Bouchet, de Sarail, de Bon-Ange, de Martinot, de Corde, des Lilas, de Bellevue et d'autres encore seront bientôt réparés, car j'espère qu'il y a encore un budget de 300 000 € réservé à l'entretien de la voirie comme me l'affirmait M. le Maire il y a deux ans.
Et ces dépenses sont obligatoires, il faut le rappeler !
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 892 222 fois
En septembre 2018 il y a eu 10 177 pages vues - cette page a été visitée 177 051 fois - Précédente visite le 22/09/2018 à 15h 43mn
En septembre 2018 il y a eu 10 177 pages vues
Faites connaître pompignac.net

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
Mardi 17 juillet 2018

Le maire une nouvelle fois désavoué par le tribunal administratif de Bordeaux !

Par ses arrêtés municipaux liberticides le maire avait interdit la mise disposition de nos salles municipales à deux associations le RAPP et PSE.

Ces deux associations ont chacune saisi le tribunal administratif pour ces abus de pouvoir. Le 3 juillet dernier le tribunal administratif a donné raison au RAPP en obligeant le maire à accorder le prêt d'une salle municipale à cette association sous astreinte de 50 € par jour en cas de refus ou de non réponse.

L'asociation PSE avait elle aussi saisi le tribunal administratif pour le même motif, elle attend la décision du tribunal

Mardi 19 juin 2018

Conseil Municipal du mardi 19 juin 2018

Neuf points seront présentés au Conseil Municipal

Salle du Conseil à 19 heures
Lundi 12 mars 2018

Annonce de marché public pour l'achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe à Pompignac

Objet du marché : Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe

Lot n°1 : Lot 1 : Marché à lot unique
Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe
Date limite de réception des offres : 16 avril 2018 à 12h
Selon une procédure adaptée
Détail du marché

Mardi 6 février 2018

Une libellule ne fait pas le printemps

Cliquez sur l'image

Tribune libre
Jeudi 28 décembre 2017

Annonce de marché public pour travaux routiers communaux 2017 à Pompignac

Objet du marché : travaux routiers communaux 2017 Date limite de réception des offres : 31 janvier 2018, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché
➽ Voir le détail précis des travaux envisages dans le CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Samedi 28 janvier 2017

Annonce de marché public pour la sécurisation de la traversée du centre bourg à Pompignac

Objet du marché : Sécurisation de la traversée du Centre Bourg

Lot n°2 : Gros oeuvre
Date limite de réception des offres : 13 février 2017, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché