pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 7 janvier 2015 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En ce moment 22 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 54.90.185.120.

De A à Z ...
Quelques actualités à Pompignac et alentours
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
18 novembre - En mémoire de Marcel et Paul
11 novembre: grand devoir de mémoire.
18 novembre: petit devoir de mémoire pour Marcel
qui y a pourtant consacré une bonne part de son talent et nous a quittés il y a 92 ans et pour Paul, parti il y a 62 ans, et dont nous avons en mémoire son amour de la Liberté.



16 novembre - Salon du Livre de Salleboeuf

Ce dimanche 16 novembre le Club des Amis de Sallebœuf organisait pour la 5ème année consécutive le Salon du Livre de Salleboeuf. cette année le thème retenu était celui de la gastronomie, ce qui n'a pas limité les auteurs invités à la seule présentation de leurs ouvrages sur ce thème.
Ce fut l'occasion de voir se côtoyer la poésie, les romans policiers régionaux, les recettes de cuisine locale ou non, de nombreuses biographies, l'histoire, avec ou sans grand H, notamment celle de l'abbaye de La Sauve Majeure en 5 très gros volumes.

Le Salon a été inauguré par M. Avinen, Maire de Salleboeuf et M. Fayaut, président du Club des Amis, en présence de M. Darmian, conseiller général et de M. Soubie, conseiller général, président de la Communauté de Commune des Coteaux Bordelais.
Le mauvais temps n'a pas empêché de très nombreux visiteurs venir rencontrer les auteurs, échanger avec eux et aussi, bien entendu, se procurer leurs derniers ouvrages et les faire dédicacer.


Cliquez pour avoir la photo au format original

15 novembre - Assemblée générale de l'AMAP
L'Assemblée générale de l'AMAP de Pompignac s'est tenue le 14 novembre en soirée à salle des fêtes de la commune en présence de la presse régionale et locale.
Malgré la concurrence d'un match de foot à la télé l'assemblée annuelle a encore une fois été un succès. Comme annoncé dans son communiqué l'AMAP a permis au collège et aux adhérents de faire le point sur l'exercice écoulé, aux producteurs de faire part des évolutions et des aléas de leur métier, de recueillir les attentes des consommateurs pour l'exercice suivant.
La soirée s'est terminée toujours par le pot de l'amitié.

Cliquez pour avoir la photo au format original
L'AMAP de Pompignac est connue pour être l'une des plus dynamiques de la Gironde, elle est animée par un collège, c'est à dire qu'il n'y a pas de chef et des exécutants mais seulement des bénévoles avec chacun des responsabilités très précises.
Les AMAP - Associations pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne - ont pour vocation initiale la promotion de l'agriculture paysanne et biologique qui a du mal à subsister face à l'industrie agro-alimentaire et aux hypermarchés. Les producteurs et consommateurs des AMAP s'engagent mutuellement par contrat annuels. Les consommateurs payent par avance les contenus de leurs paniers et le producteurs fournissent des denrées de qualité à un prix équitable.

L'AMAP de Pompignac nourrit environ 80 familles et a des fournisseurs aussi variés que leurs produits : des légumes, des fromages, oeufs et volailles, des pommes, des fraise et des kiwis, des poissons, de l'agneau, etc. Chacune de ces gammes de produit fait l'objet d'un contrat ce qui permet une certaine souplesse de choix. Chaque mardi en soirée les adhérents vont chercher les produits de leurs contrat. Depuis le 1er septembre les distributions ont lieu Domaine de Plessis à Pompignac, propriété de la famille Juge située au croisement du Chemin du Maine et du Chemin St Paul.

Après les traditionnels rapports, moral et financier, l'AMAP a fait le bilan de son activité pour l'année passée, a donné la parole aux producteurs et consommateurs présents.

La maraîchère, Aurore Sourniac à Eysines, a fait part de ses projets notamment en direction du bio et de la diversité, et aussi de ses difficultés: les graves dégâts occasionnés aux serres par les dernières grêles et les vols de produits sur pieds, notamment les fraises, occasionnant des pertes, des dégradations des cultures et affectant le moral des travailleurs de la terre plus encore que les aléas climatiques.

La productrice d’œufs, Josy Andron, informe que cette année encore, elle va proposer des bocaux de poules cuisinées par un atelier CAT, avec un contrat à venir. Elle indique aussi qu’elle peut proposer des produits faits à la ferme, plantes aromatiques, huiles essentielles, tisanes….


Dans la salle ou par écrit les témoignages des consommateurs étaient plutôt élogieux et constructifs.

L’AMAP de Pompignac a fait réaliser des sacs à l’effigie du Pompinambour, avec vocation d’être utilisés lors des distributions, ou toute autre utilisation !

Renseignement utiles : le blog Pompin'Ambour de l'AMAP de Pompignac

Toutes les vignettes ci-dessus sont cliquables

13 novembre 9h - Conseil municipal du 12 novembre 2014
Cette réunion du conseil municipal ne me rend pas optimiste sur la qualité des relations entre le Maire et les Conseillers Municipaux, notamment avec les 5 qui représentent un peu plus de 45 % de la population.

J’ai ainsi appris que les conseillers d'opposition avaient reçu les documents d’information au tout dernier moment vers 1 heure du matin, le jour même du conseil ! Comment peuvent-ils exercer correctement leurs fonctions dans ces conditions ?

Ces mêmes conseillers d'opposition souhaiteraient participer aux différentes commissions, malheureusement ils n'y sont jamais invités, «vous y serez conviés quand le relations seront apaisées» leur répond le maire.
Mais des relations apaisées qu’est-ce que cela veut dire ? Ne plus poser de questions ? Ne pas être d’accord avec telle ou telle décision ?
En résumé, dans la bouche et l’esprit de M. le Maire «relations apaisées» semblerait tout simplement dire ne plus être dans l’opposition !

Et quand ces mêmes conseillers se plaignent de ne pas avoir de réponse à des questions par courrier ou courriel parfois très anciennes M. le Maire répond qu’il n’a pas le temps mais qu’il répondra un jour, mais sans préciser quand.
Notons au passage que M. le Maire prend pourtant le temps de m’écrire, parfois très longuement et sans délai, pour me dire qu’il n’est pas d’accord avec ce que j’écris, ce dont je me doute un petit peu ...

Ces mêmes conseillers souhaiteraient pouvoir s’exprimer dans les bulletins municipaux, le maire leur refuse aussi cela au prétexte que ce qu’ils voudraient dire n’est pas correct.
Mias notons toutefois qu’il voulait me consacrer une interview dans le bulletin trimestriel. Bizarre.

A propos de l’Agence Postale Communale (APC) j’ai été étonné de constater que M. le Maire citait des chiffres de trafic issus des propres comptages.
Pourquoi faire des comptages de trafic spécifiques alors que La Poste a des statistiques et des comptes très précis ?
Je pense qu’il suffirait de demander la publication des chiffres de La Poste.
La Poste connait précisément la charge, le trafic, le chiffre d’affaire, le nombre d’objets déposés ou mis en instance pour chacun de ses bureaux et agences.
De leur côté les conseillers municipaux de la majorité ne prennent que très rarement la parole et essentiellement sur invitation du maire, en fait ils sont essentiellement présents pour voter les décisions, les débats ayant déjà eu lieu dans diverses commissions où les conseillers d’opposition ne sont pas présents.

Pourtant, au moment des votes, jamais les conseillers d’opposition n'ont fait opposition en votant contre, parfois, rarement, ils se sont abstenus. S'ils posent des questions cela ne veut donc pas dire qu'ils veulent s'opposer à tout.

Alors pourquoi les traiter ainsi ?
17 heures - Pour info, reçu cette annonce du BOAMP concenrant Pompignac:
Avis n°14-171381 publié au BOAMP
11 novembre Il y a 96 ans le caporal Pierre Sellier sonnait au clairon le premier Armistice de la grande guerre
© DENIS CHARLET / AFP Anneau de mémoire, Notre-Dame-de-Lorette



Ajourd'hui, partout en France, on commémore le souvenir des victimes civiles et militaires de la plus effroyable guerre de tous les temps.
Un immense monument du souvenir est inauguré aujourd'hui à ND de Lorette (Pas-de-Calais) par le Président de la République.
A proximité immédiate de la nécropole de Notre-Dame-de-Lorette, sur un terrain de 2,2 hectares, c'est un immense monument, baptisé "Anneau de mémoire", de forme elliptique composé de 500 plaques d’acier d’environ trois mètres de haut rappelant le déluge d’obus du conflit.
Les noms et prénoms de 579 606 soldats qui furent ennemis y sont inscrits dans l'ordre alphabétique, toutes origines confondues.
Notons aussi que le 11 novembre célèbre la Saint Martin, patron de Pompignac et de la générosité du partage


5 novembre Si j'aurais su j'aurais pas venu
Comme p'tit Gibus je me suis posé cette question, une heure et demie debout au milieu de pas mal de monde cela m'a été pénible, non pas de rester debout malgré mes guiboles esquintées et qui commencent à ressentir le poids des ans et des kilos cumulés, non pénible pour d'autres raisons que je vais essayer d'expliquer.
Pas la peine de jouer sur les mots, la rencontre d'hier soir a bel et bien ressemblé à une réunion publique avec présence de M. le Maire et de tout son aréopage. Les représentants de Kaufmann and Broad ont fait tout leur possible pour expliquer leur projet à des ruraux, sauf que les ruraux n'étaient pas très nombreux dans l'assistance, mais plutôt des citadins venus habiter ce qui était autrefois la campagne.
Quand les représentants du promoteur eurent terminé leur présentation et répondu à quelques questions, notamment sur les parkings, l'accès aux commerces et à la pharmacie et l'impression de forte densité des constructions que présente le projet M. le Maire a pris la parole, longuement, très longuement, comme d'hab, souvent pour paraphraser ce qui venait d'être dit, certes la répétition est pédagogique mais parfois elle peut être assommante !

Je n'avais aucune envie de poser des questions car je sais par expérience ce qu'il advient quand j'en pose et je sais que poser des questions, par écrit ou oralement, est considéré comme être soit critique ou de mauvaise foi, soit ignare.

Et ce matin, oui, j'ai envie cette fois d'être critique: M. le Maire veut comme l'aime, qu'on admire ce qu'il fait, mais il retoque toujours celles et ceux s'expriment car il nous montre en permanence et sur tous les sujets qu'il est plus spécialiste que les spécialistes eux-mêmes.

Mais s'il veut qu'on l'aime et qu'on aime ce qu'il fait il faudrait d'abord qu'il nous montre qu'il aime ou au moins respecte ses concitoyens, quels qu'ils soient et la première preuve en ce sens aurait été d'ouvrir la salle de fêtes au lieu de nous tenir la jambe au moins une heure et demie debout dans un hall trop petit et Dieu merci il ne fait pas trop froid en ce moment.
Il y avait dans la salle un bon nombre de personne âgées et notamment un monsieur qui venait d'avoir 90 ans depuis trois jours et qui se tenait droit comme un i (j'ai voulu prendre exemple sur lui et j'ai eu du mal), quelques dames d'un certain âge ont trouvé des chaises dans le fond, mais du coup n'y voyaient plus rien. Les présentateurs de Kaufmann and Broad eux aussi sont restés dignes malgré les mauvaises conditions matérielles qui leur avaient été offertes.

Malgré tout j'ai eu quelques réponses aux questions que je me posais et que je posais ici même avant hier.
D'abord le prix de cession du terrain, il a fallu que dans la salle on insiste pour connaître le prix exact:

870.000 euros sot 106 euros le m² (en fait plutôt 112 si on refait le calcul) pour 7.800 m²,
c'est moins que ce qui avait été budgété. Le prix de vente serait destiné à réinvestir.

Ensuite les locaux collectifs (bibliothèque, salle de gym, de judo, etc.) seront reconstruits plus loin, mais pas tout de suite, en attendant ils seront logés dans des locaux provisoires. Je suppose que cette opération aura un coût et qu'elle sera couverte, en partie ou en totalité, par les 870.000 euros

Mais j'ai surtout appris ce qu'était la motivation initiale de M. le Maire: créer un centre bourg à Pompignac, qu'il y ait un centre bourg tout en conservant un caractère campagnard et paysager au delà.

«On arrête l'urbanisation des campagnes et on densifie le centre bourg» nous affirma M. le Maire, hélas les paysages campagnards et paysagers disparaissent au profit de constructions un peu partout hors du centre bourg aussi bien sur des terres agricoles que dans des espaces forestiers théoriquement protégés

Le maître mot de tout cela nous a été affirmé: «Pompignac doit avoir un centre identifiable», mais il y en avait déjà un depuis longtemps, depuis bien avant 2008 existe un centre bourg avec sa mairie, son école, son bar-restaurant, sa salle des fêtes, sa salle des associations, sa maison de la presse, son cabinet médical, son bureau de Poste, son église, son boulanger, son salon de coiffure, sa bibliothèque, ses salles de sport, ses maisons de ville, son parking.
Si avec tout cela on ne pouvait pas identifier notre centre bourg autant aller se faire moine !

Identifiable, oui, mais par qui, mais surtout pour qui ?

Tous nos présidents de la République, à part de Gaulle, ont réalisé de grands projets identifiables à leur nom, l'exemple vient d'en haut, y compris jusque dans nos campagnes. Serait-ce donc la motivation de ce projet qui est pourtant loin d'avoir fait l'unanimité à Pompignac ?

4 novembre ATTENTION: La rencontre avec Kaufmann and Broad n'est pas une réunion publique !
J'ai bien lu sur le Mensuel de Pompignac n° 7 (je cite):

«Une première rencontre avec les représentants de Kaufmann and Broad est prévue le mardi 4 novembre à 20h dans la salle où sera installée la maquette.»

La maquette étant installée dans le hall de la salle des fêtes j'en ai logiquement conclu que la rencontre prévue serait la salle du hall où est installée la maquette, c'est à dire la salle des fêtes.
Après la réunion privée qui s'est tenue avec les riverains on aurait pu s'attendre à une réunion publique ... avec le public.

Hé bien non ! M. le maire, toujours aussi assidu à me lire, me précise que la rencontre ne sera pas une réunion publique et que la salle ne sera pas la salle des fêtes. Voir son rectificatif ci-contre
Il fallait donc lire, si j'ai bien compris le rectificatif: une rencontre privée sera organisée dans le hall de la salle des fêtes.

Comprenne qui pourra, je ne suis pas le seul a avoir interprété que la salle serait celle de la salle de fêtes, sinon cela ne va être très pratique d'échanger avec Kaufman et Braud tous ensemble dans le hall.

PS: Les rédactrices du blog «POMPIGNAC SAUVEGARDE ENVIRONNEMENT - PSE» sont presque aussi mauvaises élèves que moi ou alors elles ont, elles aussi, compris de traviole. C'est ici.

3 novembre Un bien beau catalogue
Je viens de recevoir ce lundi le bulletin municipal de novembre, il ressemble à ces jolis catalogues de promoteurs vantant leurs futures réalisations avec de belles images de synthèse et des petits personnages heureux comme ceux des Sims.

J'apprends ainsi que la pharmacie va déménager, zut alors ! J'y suis un client fidèle et sa nouvelle situation ne m'arrange pas du tout, comme, sans doute, c'est peut-être aussi le cas pour les habitants de l'est et du nord de la commune.
A moins, bien entendu, qu'il soit prévu de faire venir une pharmacie concurrente conformément aux projets gouvernementaux en cours

Comme beaucoup de ruraux je suis aussi un fidèle client du camion Outiror, ce commerce polyvalent qui vient à nous, où va-t-il se garer à l'avenir ?
Il y a 170m² (ou 320m², ou les deux) prévus pour des surfaces commerciales, mais quels commerces: un petit Casino comme je l'ai entendu dire, une agence du Crédit Agricole cru-je ouïr ?
De toutes façons nous z'autres des quartiers nord nous avons déjà le Casino de Montussan deux pas de chez nous.

En regardant le plan je remarque que l'allée de Citon, la rue qui va de l'avenue de la mairie à la place de Citon, sera fermée, sans doute réservée aux habitants, mais il est précisé que la croix de mission située dans l'angle ne sera pas privatisée, ouf !
Par contre je ne vois pas ce que vont devenir les locaux sportifs et culturels de l'actuelle place de Citon, peut être vont-il aller dans les bâtiments collectifs ?
En regardant le CV de M. Pétuaud-Létang je constate qu'il est spécialisé dans les grandes réalisations de prestige, si cela nous coûtera rien tant mieux car nous avons déjà donné avec l'école maternelle.
Au fait à quel prix total a t'on cédé le terrain de la place de Citon ? Ce n'est pas précisé dans le catalogue.
Les images de synthèse du catalogue nous montrent autour de jolies maisons proprettes beaucoup de verdure et de haies bien taillées, mais quelle sera la vraie photo dans 5 ou 10 ans ?
Qui va être chargé de l'entretien de tout cela et sous quelles conditions ?
Quand je vois le mauvais état des bâtiments de l'actuel centre commercial je pense qu'il n'est pas superflu de se poser la question, et que dire de l'état de la salle de judo.
Certes je pourrais poser toutes ces questions mardi prochain à la réunion publique, mais à quoi bon, mon expérience des questions à M. le maire m'a appris que ça ne sert à rien de lui poser des questions car chaque fois que je lui ai posé des questions, pourtant toujours très poliment et sans jamais élever la voix, je me suis fait renvoyer dans mes buts comme s'il était saugrenu ou déplacé de poser une question lors d'une réunion publique.
Nous verrons bien si le RAPP, association considérée comme persona non grata par M. le maire, posera des questions, ce sera sans doute une première pour son nouveau président, Raphaël Jouannaud.

A demain soir, salle des fêtes 20 heures ...


2 novembre Laisse béton
8h30 - Surveillez votre boîte aux lettres: on vient de m'apprendre que le bulletin municipal de novembre est en cours de distribution et il y est notamment question des projets de bétonnage du centre bourg.
Si vous ne l'avez pas encore reçu vous auriez pu le consulter sur le site web de la mairie, mais ce matin la version numérique du bulletin mensuel (au format jpeg) est toujours celle d'octobre. Faute de mieux allez voir la page 1, la page 2, la page 3 et la page 4 de ce numéro.

A suivre ...

19h - De retour chez moi je viens d'apprendre qu'une réunion avec le promoteur Kaufman and Broad est organisée à la Salle des Fêtes mardi prochain 4 novembre à 20H.

1er novembre Il y a 60 ans
Il y a 60 aujourd'hui, à la Toussaint 1954, une série coordonnée d'attentats contre des français ou leurs intérêts allait sonner le départ de la longue et meurtrière guerre d'Algérie.
Il est difficile d'en faire le bilan, il y a 12 ans Grands Reporters s'y été essayé pour les 50 ans des accords d'Evian, mais, au delà de ce bilan, de part et d'autre de la Méditerranée, chez les algériens comme chez les français cette guerre qui, chez nous, ne voulait pas dire son nom a ouvert de profondes cicatrices qui ne sont toujours pas bien refermées 60 ans après.

Pour voir les textes des autres mois cliquez sur Archives dans le menu de droite, ci-contre.
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 904 032 fois
En novembre 2018 il y a eu 8 581 pages vues - cette page a été visitée 1 352 fois - Précédente visite le 13/11/2018 à 21h 17mn
En novembre 2018 il y a eu 8 582 pages vues
Faites connaître pompignac.net

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
Deux anniversaires en ce 9 novembre

Anniversaire de la naissance le 9 novembre 1888
du père de l'Europe Jean Monnet

Anniversaire du décès le 9 novembre 1970
du père de la Vème République Charles De Gaulle

Lundi 22 octobre 2018

Communiqué de la boulangerie de Pompignac

Depuis l'ouverture de la voie nouvelle de Pompignac, nous augmentons progressivement notre clientèle durant toutes les matinées de 6h30 à 13h dans notre point de vente de ce village.
Quant aux après-midis, beaucoup de clients fidèles viennent s'approvisionner au Poteau d'Yvrac où le parking et l'accessibilité leur conviennent mieux.
Ainsi, nous avons décidé d'ouvrir Pompignac seulement le matin

Note de la rédaction:
Dans sa très longue lettre de 5 pages du 4 novembre dernier à 2h18 du matin le maire affirme ceci :
la boulangerie pâtisserie a augmenté sa clientèle
Si le maire perd beaucoup de temps pour écrire il n'en prend pas assez pour lire
En effet si la clientèle de la boulangerie augmente le matin, cela ne veut pas dire pour autant qu'elle augment pendant toute la journée, sinon le boulangerie ne serait pas obligée de fermer l'après-midi.
Et par dessus le marché le maire m'accuse une fois de plus de mauvaise foi !
Qui est de mauvaise foi dans cette affaire ? Je me le demande bien !

Mardi 17 juillet 2018

Le maire une nouvelle fois désavoué par le tribunal administratif de Bordeaux !

Par ses arrêtés municipaux liberticides le maire avait interdit la mise disposition de nos salles municipales à deux associations le RAPP et PSE.

Ces deux associations ont chacune saisi le tribunal administratif pour ces abus de pouvoir. Le 3 juillet dernier le tribunal administratif a donné raison au RAPP en obligeant le maire à accorder le prêt d'une salle municipale à cette association sous astreinte de 50 € par jour en cas de refus ou de non réponse.

L'asociation PSE avait elle aussi saisi le tribunal administratif pour le même motif, elle attend la décision du tribunal

Mardi 19 juin 2018

Conseil Municipal du mardi 19 juin 2018

Neuf points seront présentés au Conseil Municipal

Salle du Conseil à 19 heures
Lundi 12 mars 2018

Annonce de marché public pour l'achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe à Pompignac

Objet du marché : Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe

Lot n°1 : Lot 1 : Marché à lot unique
Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe
Date limite de réception des offres : 16 avril 2018 à 12h
Selon une procédure adaptée
Détail du marché

Mardi 6 février 2018

Une libellule ne fait pas le printemps

Cliquez sur l'image

Tribune libre
Jeudi 28 décembre 2017

Annonce de marché public pour travaux routiers communaux 2017 à Pompignac

Objet du marché : travaux routiers communaux 2017 Date limite de réception des offres : 31 janvier 2018, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché
➽ Voir le détail précis des travaux envisages dans le CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Samedi 28 janvier 2017

Annonce de marché public pour la sécurisation de la traversée du centre bourg à Pompignac

Objet du marché : Sécurisation de la traversée du Centre Bourg

Lot n°2 : Gros oeuvre
Date limite de réception des offres : 13 février 2017, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché