pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 30 novembre 2017 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En ce moment 13 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 54.224.166.141.

De A à Z ...
Quelques actualités de novembre 2017 à Pompignac et alentours
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
30 novembre 2017 - Conseil Municipal du 27 novembre 2017
Pour des raisons totalement (in)dépendantes de ma (mauvaise) volonté je tarde un peu à rédiger mon compte-rendu personnel du conseil municipal de lundi soir, néanmoins vous en trouverez l'essentiel sur la page des comptes-rendus en suivant ce lien.

Tout ce que je peux en dire pour le moment c'est que, sur la forme, ce fut un Conseil Municipal parfaitement tenu, dirigé de main de maître par le maire, dans le plus total respect mutuel des conseillers et des pompignacais présents.

Sur le fond il y aurait beaucoup de choses à dire ou à analyser, aussi bien du coté du maire que de celui de sa propre majorité, mais aussi du coté de l'opposition, et c'est aussi de ce coté-la que je m'interroge ....

Mais j'y reviendrai plus en détail, sur le fond comme sur la forme, dès que j'aurai terminé ma copie.

Francis Gérard, le correspondant local de Sud-Ouest, a de son coté publié un article le 30 novembre et de son coté PSE évoque ce conseil en quelques lignes et se pose quelques questions.
26 novembre 2017 - Il va falloir remettre les pendules à l'heure !
C'est bien vrai qu'à Pompignac il va falloir sans retard remettre les pendules à l'heure.
Nous y reviendons prochainement mais en attendant une visite chez Jean-Michel Lachaud, l'horloger de Pompignac, s'impose !
20 novembre 2017 - Délinquants, vous avez dit délinquants ?
Deux associations pompignacaises sont toujours interdites de séjour dans nos salles communales au prétexte qu'elles auraient commis des délits. Des délits ? Mais lesquels ?
J'avais bien entendu et lu de telles accusations ici, chez nous, à Pompignac.

En attendant des réponses à ces questions je viens cet après-midi de trouver dans ma boîte au lettres un tract de PSE (Pompignac Sauvegarde Environnement), justement une des ces associations déclarées arbitrairement personæ non gratæ par le maire, où l'on apprend que le Tribunal Administratif de Bordeaux vient de donner raison à PSE qui avait fait un recours contre un permis de construire délivré par le maire sur une zone naturelle jugée inconstructible.

Pour en savoir un peu plus je viens de consulter le blog de PSE qui nous donne quelques détails supplémentaires.
C'est ainsi que l'on y apprend que le maire devra ordonner une indemnisation à PSE payée par la commune ! Avec cet argent PSE pourra peut-être louer une salle à la Maison de Cadouin pour ses réunions ?
Un comble pour celui qui avait pris un indigne arrêté municipal interdisant à cette association l'accès aux locaux municipaux.

Cette affaire est à rapprocher des actions de l'association C.A.U.D.E.R.A.N. fondée par M. Denis Lopez h et dont l'Express relatait ainsi les exploits il y a quelques années :
Depuis le début des années 90, le quartier huppé de Caudéran s'est ainsi rebellé contre les nouveaux immeubles résidentiels érigés en hauteur. « Les permis de construire étaient souvent illégaux », note Denis Lopez, fondateur de l'Association Caudéran. Fort de 2 500 adhérents, cet organisme a gagné plus de 40 procès et continue de ferrailler à propos de la moindre modification du plan d'occupation des sols.
Si cette association existe encore il serait utile de lui demander d'examiner si un recours est possible contre les projets de bâtiments prévus en R+2 (Rez-de-chaussée+2 niveaux) avenue du Périgord.

Le blog de PSE fait allusion à une autre affaire pompignacaise où la mairie se serait fait retoquer par le Tribunal Administratif de Bordeaux. En cherchant un peu, merci Google, j'ai trouvé ceci.

Toc et retoc !
Toqué et retoqué la même année, ça vaut une toque à 2 étoiles au guide des gastronomes.


Bravo PSE, bravo Madame la Présidente, cela prouve qu'il ne faut pas avoir peur de se battre contre les décisions arbitraires !
18 novembre 2017 - « Mon maire, ce héros » fichtre !
« Mon maire, ce héros », c'est ainsi que titre La Gazette des Communes à propos du 100e congrès de l'AMF.
L'AMF c'est l'Association des Maires de France, moi qui suis de mauvaise foi, comme me le rappelle fort aimablement notre maire chaque fois qu'il m'écrit, je dirai plutôt, en éxagérant à peine, que l'AMF c'est le lobby très conservateur et corporatiste d'une grande majorité des 36 000 maires de France.
C'est en quelque sorte un syndicat qui réunit 36 000 adhérents.

A ce propos vous connaissez un syndicat qui voudrait que l'on réduise de façon drastique le nombre de ses membres ?

Non ? Pourtant il faudra bien un jour réduire fortement le nombre de communes en France, tout comme il faudra réduire notre dette et le chômage, à mon avis ces trois thèmes ont un lien entre eux !

Mais revenons à notre fameux héros, le voici tel que le dépeint La Gazette des Communes:
Portrait-robot :
le maire courage (merci Bertolt Brecht pour cette blague !)
le maire colère
le maire flic
le maire aménageur
le maire argentier
le maire soutien de la culture
le maire écolo
le maire manager
Ma foi c'est peut-être vrai dans beaucoup de communes, en tous cas lisez tranquillement chacune de ces rubriques dithyrambiquement titrées et comparez.

Hélas, La Gazette a oublié un thème très important pour une petite commune :
le maire rassembleur
Et quand vous aurez lu ces rubriques (bravo!) appliquez donc tous ces qualificatifs à notre maire à nous et si vous n'avez pas peur de vous exprimer je me ferai un plaisir de publier sans commentaires ni censure vos opinions à ce sujet.
Quant à moi je reprendrai un de ces jours cette même grille d'appréciation pour l'appliquer à l'aune de ce que nous avons chez nous.
11 novembre 2017 - Hommage à ces pompignacais morts à la guerre de 1914-1918

Cliquez sur l'image
Ils habitaient à Pompignac, ils étaient jeunes pour la plupart, ils sont morts à la guerre loin de leurs familles, ou dans leurs familles après la guerre, des suites de leurs blessures .
La commune comptait 566 habitants avant la guerre, André Servan, son maire, a dû annoncer 24 fois la terrible nouvelle à chacune des familles.

Ramené à la population d'aujourd'hui ce serait l'équivalent de 120 morts parmi nos jeunes qui seraient ainsi morts à la guerre.
Cliquez sur l'image

Guerre de 1914-1918
D'après la plaque commémorative de l'Église Saint-Martin. cf. ci-dessus à gauche
Une autre façon d'honorer leur mémoire serait de parler d'eux, d'évoquer leur trop courte vie. Qui étaient-ils ?
1914
CHAVAROCHE Ulysse St Vincent (Belgique) 22 août 25 ans
BOIS Adolphe Pierre St Vincent (Belgique) 22 août 20 ans
LAVERGNE Ferdinand Hector Eton (Meuse) 24 août 27 ans
1915
BARBERE Jules, Commandant Amiens (Somme) 8 février 54 ans
CADRET Pierre Perthe-Les-Hurlus (Marne) 16 février 32 ans
DELCOUDER André Ablain-St-Nazaire (Pas-de-Calais) 5 juin 39 ans
MOUSSARON Jean Attichy (Oise) 3 juillet 29 ans
1916
COUSIN Pierre Haucourt (Meuse) 6 avril 20 ans
DESGREZE Bernard Ligny-en-Barrois (Meuse) 23 mai 24 ans
GAUTHEY Jean René Hardecourt (Somme) 20 juillet 21 ans
DEES Pierre Thiaumont (Meuse) 26 juillet 25 ans
AUBERT Philippe Bois-Chenois (Meuse) 5 septembre 31 ans
FAURE Pierre Bouchavesnes (Somme) 20 septembre 31 ans
1917
DELCOUDERT Jean Brod (Serbie) 2 avril 28 ans
LAPORTE Jean Rouen (Seine-Inférieure) 20 avril 43 ans
LOLIVIER Jean Bouy (Marne) 9 mai 20 ans
GAUTHEY Pierre André Ravin-du-Bois-du-Chien 10 mai 20 ans
SAINGIRONS Paul Auguste Moronvillers (Marne) 6 juillet 20 ans
1918
MARSAUD Jean Hopital d'Aire-sur-Adour (Landes) 23 mars 21 ans
GOMMERET Roger Marcle La Pannetière (Oise) 25 mars 24 ans
DAGENS Pierre Albert, Aspirant Couvrelles (Aisne) 28 mai 21 ans
JOURNEAU Jean Antheuil (Oise) 12 juin 40 ans
RENARD Roger Corcy (Aisne) 18 juillet 26 ans
1919
EYBERT Frédéric Théodore Pompignac 26 mars 28 ans
9 novembre 2017 - A Pompignac le béton se porte de mieux en mieux

Faisons un songe bucolique: « Ce nouveau projet au coeur de POMPIGNAC se découvre des points de vue qui ouvrent sur une campagne paisible et magnifiquement pourvue par la nature : bois, forêts, vignoble... « Le Clos des Lilas » est une réalisation qui comportera un bâtiment sur 2 étages et constituée de 24 logements. Chaque appartement bénéficie d'une loggia de belles dimensions et d'un parking privé.»
Rassurez-vous, cette superbe prose n'est pas de moi !

20/11/2017 : En voulant revenir sur cette annonce je découvre qu'elle a fort opportunément disparu du web le 10 novembre 2017 (sauf l'image) jugez vous-même
Pourtant, en cherchant un peu, on la retrouve quand même ici !
5 novembre 2017 - Pleurons, comme Malraux, ces grands chênes qu'on abat


D'après ce que je viens de lire nous venons d'en avoir une nouvelle confirmation, au grand deuil des chênes cette fois, hélas.

Quand tous les terrains de notre patrimoine communal constitué depuis longtemps par la patiente sagesse de nos aînés auront été dilapidés la seule ombre qui pourra nous apporter un peu de fraicheur, lors des canicules à venir, sera celle des immeubles qui poussent plus vite que ces grands chênes qu'on abat sans le moindre souci du respect de la nature.
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 892 224 fois
En septembre 2018 il y a eu 10 194 pages vues - cette page a été visitée 177 052 fois - Précédente visite le 22/09/2018 à 15h 46mn
En septembre 2018 il y a eu 10 194 pages vues
Faites connaître pompignac.net

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
Mardi 17 juillet 2018

Le maire une nouvelle fois désavoué par le tribunal administratif de Bordeaux !

Par ses arrêtés municipaux liberticides le maire avait interdit la mise disposition de nos salles municipales à deux associations le RAPP et PSE.

Ces deux associations ont chacune saisi le tribunal administratif pour ces abus de pouvoir. Le 3 juillet dernier le tribunal administratif a donné raison au RAPP en obligeant le maire à accorder le prêt d'une salle municipale à cette association sous astreinte de 50 € par jour en cas de refus ou de non réponse.

L'asociation PSE avait elle aussi saisi le tribunal administratif pour le même motif, elle attend la décision du tribunal

Mardi 19 juin 2018

Conseil Municipal du mardi 19 juin 2018

Neuf points seront présentés au Conseil Municipal

Salle du Conseil à 19 heures
Lundi 12 mars 2018

Annonce de marché public pour l'achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe à Pompignac

Objet du marché : Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe

Lot n°1 : Lot 1 : Marché à lot unique
Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe
Date limite de réception des offres : 16 avril 2018 à 12h
Selon une procédure adaptée
Détail du marché

Mardi 6 février 2018

Une libellule ne fait pas le printemps

Cliquez sur l'image

Tribune libre
Jeudi 28 décembre 2017

Annonce de marché public pour travaux routiers communaux 2017 à Pompignac

Objet du marché : travaux routiers communaux 2017 Date limite de réception des offres : 31 janvier 2018, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché
➽ Voir le détail précis des travaux envisages dans le CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Samedi 28 janvier 2017

Annonce de marché public pour la sécurisation de la traversée du centre bourg à Pompignac

Objet du marché : Sécurisation de la traversée du Centre Bourg

Lot n°2 : Gros oeuvre
Date limite de réception des offres : 13 février 2017, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché