pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le juin 2019 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En cet instant 18 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 34.204.193.85.

De A à Z ...
Quelques actualités de juin 2019 à Pompignac et alentours
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
26 juin 2019 - Que se passe-t-il à la bibliothèque municipale de Pompignac ?
Le conseil municipal de lundi dernier s'est réuni en catimini à Cadouin sans que la population en ait été informée, contrairement à ce que la Loi oblige.
Pris de court je n'ai hélas pas pu m'y rendre pour une fois que la salle était enfin accessible aux personnes à mobilité réduite.

Quelques personnes présentes ont eu la gentillesse de m'en rapporter les grandes lignes.
Il a notamment été voté une onéreuse création d'un poste de bibliothécaire pour un budget compris entre 30 et 40 000 € par an à la suite de la démission collective de la totalité de l'équipe de 10 bénévoles qui géraient gratuitement la bibliothèque depuis 30 ans, ce qui a généré une économie pour la commune comprise entre 900 000 et 1 200 000 € !
Pourquoi une telle démission collective ?
Il devait y avoir de l'eau dans le gaz si je m'en réfère au conseil municipal du conseil municipal du 7 juillet 2017 où le maire s'était montré une fois de plus odieusement vindicatif contre la responsable de l'équipe qui avait protesté parce que la bibliothèque servait de vestiaire lors des manifestations dans la salle de fêtes. Pour faire court les propos du maire pouvaient se résumer dans leur esprit à ceci :
« C'est moi le chef, je fais ce que je veux! »

Il faut dire que depuis le destruction de la bibliothèque d'origine, ainsi que celle du dojo et des salles de réunion, au bénéfice d'un promoteur immobilier, les nouveaux locaux provisoires n'étaient pas très bien adaptés à leurs nouvelles fonctions.

Il y a certainement, au delà de la l'usure des ans, un grave différend entre le maire et le personnel bénévole pour en arriver à une telle extrémité, mais lequel au juste ?
Ce n'est certainement pas le M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac qui va nous renseigner à ce sujet !


Les anciens locaux avant leur démolition pour faire place à de la promotion immobilière
03/07/2019 17:52 - Commentaire de Marie-Agnès Déjean

Marie-Agnès DEJEAN, responsable bibliothèque, en droit de réponse à l'article du 26 juin 2019 .

Aujourd'hui je souhaite apporter les rectificatifs suivants à l'article paru sur site pompignac.net au sujet de la Bibliothèque Municipale qu' Eliane Maviel et moi-même avons créée en 1985.

Le départ de l'équipe des bénévoles n'est pas du tout lié à "un grave différend avec la mairie" comme le suggère l'auteur de l'article, mais tout simplement à un départ à la retraite après 34 ans d'activité et d'investissement totalement bénévoles pour l'ensemble des 10 bénévoles. La mairie a été avisée dès le mois de février 2019 par un courrier afin qu'elle puisse prendre sereinement les dispositions nécessaires à notre succession pour la bonne marche de la bibliothèque dès septembre 2019.

Durant toutes ces années nous avons animé avec passion et enthousiasme cet organisme municipal et nous nous soucions évidemment de son devenir. La gestion de la Bibliothèque Municipale (qui est liée par une convention au Conseil Général- Bibliogironde-) doit obligatoirement être assurée par un personnel formé par cet organisme.

La personne responsable, après sa formation, doit avec l'aide des autres bénévoles, assurer:

  • l'accueil du public
  • l'accueil des scolaires :12 classes
  • le choix et l'achat des collections
  • l'informatisation des livres (notice, cotation)
  • le traitement des livres (couverture, renforcement, classement, réparation)
  • le désherbage (livres qui sont retirés des rayons régulièrement d'après certains critères)
  • la gestion des prêts et retours ainsi que des retards.
  • l'inscription des lecteurs intéressés par la médiathèque numérique puis suivi de ces inscriptions.
  • la participation aux réunions intercommunales avec les bibliothécaires des autres communes
  • la création d'animations intercommunales (concours de nouvelles, prix du roman du jeune lecteur, rencontres avec des auteurs ... )
  • la participation aux heures de formation nécessaires à la gestion et aux échanges avec Biblio Gironde.
  • la rédaction annuelle de rapports et statistiques à remettre au Ministère de la Culture, à la mairie et au Conseil Général
Je tiens à préciser que dans notre équipe je suis la seule à avoir reçu la formation adéquate à la gestion d'une bibliothèque. Aucune bénévole de l'équipe ne souhaitant faire cette formation nous nous retirons toutes.

L'ensemble des tâches énumérées ci-dessus justifie largement les 35 heures que la mairie souhaite mettre en place afin d'assurer la pérennité et le bon fonctionnement de la bibliothèque qui, je crois, représente à ce jour la plus grosse structure municipale en terme d'adhérents : 248 lecteurs actifs + 230 scolaires environ. Maintenant, si les Pompignacais(es) qui s'opposent à la création de poste d'un professionnel, souhaitent faire la formation et prendre la relève en donnant 35 heures par semaine bénévolement pendant plusieurs années........

La Bibliothèque est un lieu culturel essentiel dans la vie d'un village. C'est un endroit d'échanges, de partage, de rencontres passionnantes et de promotion de la lecture pour tous. C'est un service gratuit qu'il est important de protéger. Donc en concertation avec le Conseil général et la mairie, la décision de confier cette charge à un professionnel est maintenant nécessaire.

Par ailleurs je tiens à préciser que la bibliothèque n'a jamais servi de vestiaires lors de manifestations à la salle des fêtes. Je m'y étais opposée pour des raisons de responsabilité et de sécurité.

À l'avenir je souhaiterais être consultée avant la parution d'articles me mettant en cause afin d'éviter la propagation de rumeurs infondées.
(cf: Le MOT de Victor Hugo)

Marie-Agnès DEJEAN

Répondre
24 juin 2019 - Un vent nouveau malgré la canicule
Ce vent nouveau souffle à Istanbul où la population vient d'élire un maire laïque et démocrate et renvoyer ainsi dans ses buts le candidat de l'autocrate religieux qui tenait la ville depuis 25 ans.
Souhaitons que ce vent nouveau vienne jusqu'à nous d'ici l'an prochain rafraichir un peu notre démocratie locale moribonde, 18 ans (3 fois 6 ans) c'est long et 24 ans (4 fois 6 ans ) c'est une éternité !

En attendant une petite victoire locale vient d'être remportée pour les handicapés: je viens d'apprendre que le conseil municipal de ce soir se tiendra dans une salle de Cadouin sans obstacle limitant l'accès aux handicapés divers.
Je repense à tous le noms d'oiseaux dont le maire m'avait gratifié le 20 janvier dernier alors que j'été venu en mairie consulter le registre d'accessibilité aux handicapés et l'agenda Ad'Ap de mise en conformité, tous deux obligatoires depuis 2015 mais pourtant introuvables à Pompignac/

Hélas faute d'information diffusée dans des délais raisonnables je ne pourrais pas me libérer afin de me rendre à ce conseil enfin accessible !
Ainsi va la vie démocratique dans notre petite cité rurale bouffée par le béton et bouffie d'orgueil ...
23 juin 2019 - Mépris des citoyens
Quand je dis que notre autocrate de maire méprise ses concitoyens on me rétorque «Tu exagères une fois de plus, c'est un brave homme»
Pourtant la preuve de ce mépris se voit sur cet agenda que l'on peut encore consulter ce dimanche sur le site web officiel de la mairie:
Entre le 23 et le 25 juin il n'y aurait donc rien d'important à Pompignac ?
et pourtant il parait que lundi 24 juin 2019 .doit se tenir un conseil municipal. Un conseil municipal est un évènement très important dans la vie d'une commune, au moins aussi important qu'un concert d'école de musique ou même qu'un conseil d'école !
Voici ce que dit la Loi à ce sujet :
Le conseil municipal se réunit et délibère à la mairie. Il peut également délibérer, à titre définitif, dans un autre lieu situé sur le territoire de la commune à condition que ce lieu ne contrevienne pas au principe de neutralité, qu’il offre de bonnes conditions d’accessibilité et de sécurité et qu’il permette la publicité des séances. Naturellement, les habitants doivent être informés du changement de lieu par tout moyen à la convenance de la commune.
A Pompignac il existe un grand nombre de moyens d'information:
  • Affichage en mairie
  • Espace citoyen
  • La Poste
  • Lettres de diffusion
  • M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac
  • Page Facebook
  • Panneau lumineux
  • Site Web
  • etc...                         et pourtant : Rien, Niet, Que dalle, Néant, Vide sidéral, Macache, Walou !

Vive la démocratie mes très chers frères et mes très chères sœurs.

Moi j'ai appris hier soir par le téléphone arabe de mes potes qu'un conseil municipal allait se tenir demain soir et les conseillers municipaux, et les conseillères n'ont été prévenues que vendredi malgré une obligation légale de délai de convocation de 5 jours francs.

C'est important d'y aller car il va y avoir de nouvelles propositions de dépenses, la création de nouveaux postes et le recrutement d'une bibliothécaire (la personne bénévole qui s'en occupe va-t-elle être embauchée comme salariée ?), le changement du nombre des adjoints ainsi que du montant de leurs indemnités.
• À propos de la bibliothèque souvenez-vous de la façon dont le maire avait si mal traité publiquement la bibliothécaire bénévole lors du conseil municipal du 7 juillet 2017.

• À propos des adjoints un truc m'intrigue voici ce que l'on peut voir actuellement sur le site officiel de la mairie :
Madame Céline Deligny figure toujours comme ajointe au maire alors qu'ici-même, le 30 avril dernier, elle nous avait annoncé sa démission !
Qui nous raconte des histoires ? Le maire ou Madame Deligny ?
Car ce n'est pas une erreur, en effet il est très facile et rapide de mettre à jour un site web, M. Destruel qui avait démissionné peu après Mme Deligny a bien été gommé illico presto du site.
Alors qui nous raconte des histoires ? Madame Deligny ou le maire ?
Espérons que le question soit posée lundi lors du prochain conseil municipal
18 juin 2019 - Le maire de Pompignac renonce à ses arrêtés liberticides !
Hier soir le maire, en recevant dans la salle municipale de Cadouin Jean-Marie Darmian, Conseiller départemental du canton de Créon et Vice-président du Conseil Départemental, d'appartenance politique Majorité départementale PS et Apparentés, venu tenir une assemblée générale constitutive de «Gironde Citoyenne», a de facto renoncé à l'application de son arrêté municipal liberticide du 2 août 2017 annulant le premier arrêté liberticide du 30 décembre 2016

En effet selon les termes mêmes de l'arrêté du 2 août 2017 le maire n'aurait jamais dû accorder une de nos salles de réunion à l'association «Gironde Citoyenne», non seulement en contrevenant à ses propres textes le Maire de Pompignac a personnellement accueilli M. Darmian en tant que président de «Gironde Citoyenne»

J'en conclus donc que M. Lopez, rédacteur de ces deux arrêtés liberticides, renonce à toute application de ses propres textes.

Que de pertes de temps et d'argent, non seulement d'écriture, mais aussi d'actes de défenses de ces arrêtés liberticides devant le Tribunal administratif de Bordeaux.
Ce n'est qu'un exemple de plus de ces gaspillages de temps, d'énergie et d'argent que nous vaut ce mode de gouvernance où prévalent à la fois l'improvisation permanente, les gaspillages financiers et le déni de démocratie.

Je suppose que désormais lorsque M. Massé ou l'une ou l'autre des conseillères et conseillers municipaux d'opposition demanderont une salle de réunion non seulement ils l'obtiendront mais qu'ils seront aussi accueillis chaleureusement par le maire en début de réunion ...

Quand on constate que l'association «Gironde Citoyenne» fondée ce lundi annonçait en effet par voie de presse que son but est de
«Rassembler dans la diversité, dans la tolérance et le respect de citoyennes et citoyens ....»
bien que je sois tout à fait d'accord avec ces principes je suis très surpris par le choix de Pompignac
  • où toutes citoyennes et tous citoyens qui s'expriment librement sont considérés non pas comme des adversaires mais comme des ennemis,
  • où les élus d'opposition n'ont droit à aucune salle pour se réunir, ni au moindre espace de liberté d'expression dans les publications municipales
  • ou plusieurs associations locales se voient refuser des salles de réunion
  • où la municipalité est retoquée par le tribunal administratif pour ces mêmes motifs
  • où des citoyens ou associations sont montrés du doigt dans la revue municipale sans que le moindre droit de réponse leur soit accordé
  • où le maire se livre à du harcèlement par courriels contre les habitants qui ne partagent pas ses options
  • etc, etc...


selon les termes-mêmes de mon message adressé samedi dernier à «Gironde Citoyenne»

Dommage que je sois obligé de faire ce triste constat le jour-même de l'anniversaire de l'Appel du 18 juin

Ainsi va la vie en démocrature locale comme il y en a hélas de plus en plus ...
7 juin 2019 - pompignac.net travaille-t-il pour pour pompignac.fr ?
Sans compter les petits plagiats, les copier-coller divers on peut se poser la question.
Dès que pompignac.net a signalé que pompignac.fr avait oublié de mentionner la sortie du ruineux M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac, miracle, le jour suivant pompignac.fr était mis à jour !
Pourquoi tant de pognon mis dans une propagande répétitive, lassante et nous infligeant des informations au goût de réchauffé ?
Tout ceci confirme que le gaspillage de nos deniers est une constante à Pompignac, malheureusement, et cela risque durer encore longtemps...
sauf, peut-être, dans le cas d'un salutaire débarquementAction de débarquer quelqu'un, quelque chose. (Petit Larousse illustré) !
2 juin 2019 - Le M.P.P aux abonnés absents
Le maire toujours prompt à nous faire bénéficier de la littérature de son M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac dont le contenu éditorial me fait souvent songer aux amusailles (contraction entre amusement et ripailles) du Club-Med et de mon EHPAD préféré a dû avoir un passage à vide ce mois-ci : rien en juin !

Dommage pour moi qui espérais un droit de réponse dans son canard propagandiste à propos d'un nouveau petit plagiat bien de chez nous.
Lui qui est si prompt à dégainer son porte-plume dès que je bouge une oreille n'a pas pris la peine de répondre à ma demande gracieuse déposée pourtant en bonne et due forme.

Dommage pour lui de se priver ainsi d'un si bel et onéreux outil de propagande politique à tout juste un an de son projet de troisième mandat pour 18 ans d'un règne sans partage.

Tant mieux pour nos sous, cela fera une économie substantielle dans le budget communal.

Mais c'est peut-être juste un petit retard à l'allumage, hé oui c'est fatigant à la longue de trouver toujours autant de sujets de propagande et d'autosatisfaction sur 18 à 24 pages en quadrichromie sur papier glacé.
Tout aussi fatigant que d'écrire à des heures pas possibles d'interminables lettres à ses ouailles indisciplinées.

À ce propos la L5P2HLettre de 5 Pages à 2 Heures du matin connait toujours un grand succès, il y a encore des lecteurs qui me demandent de leur en fournir une copie, copie que les soirs de déprime je relis avec délectation pour me remonter le moral, le rire est en effet une bonne thérapie contre le spleen !
2 juin 2019 - Chez soi ou dans sa commune ...
La température monte très vite en ce début juin..
Nous pouvons participer à des actions nationales ou internationales de lutte contre le réchauffement climatique
ou nous équiper de climatiseurs dont on sait pourtant qu'ils contribuent au réchauffement l'atmosphère.

Mais chez soi ou dans sa commune il est aussi possible de contribuer au ralentissement du réchauffement climatique ou de s'en prémunir un tantinet à la hauteur de nos moyens.
J'avais réalisé ce petit montage à la demande de PSE pour son Assemblée Générale extraordinaire du 21 mai dernier. Il s'agit d'un petit extrait de 9 minutes du COPTEC de Nouvelle-Aquitaine du 4 décembre 2017.
Certes cette vidéo n'est pas très sexy mais son but est de nous parler d'une expérience de climatisation naturelle de lieux publics en Lot-et-Garonne.
C'est très intéressant et à la portée de toutes les communes, dont la nôtre, c'est juste une question de volonté ...

Vous y verrez combien il est plus utile de préserver nos arbres plutôt que tondre pelouses et bas-côtés
et comme dit ce conférencier «Je préfère les arbres qui rafraichissent plutôt qu'un gazon qui climatise les taupes»
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 1 089 152 fois
En mai 2020 il y a eu 28 036 pages vues - cette page a été visitée 285 048 fois - Précédente visite le 30/05/2020 à 13h 06mn
En mai 2020 il y a eu 28 036 pages vues