pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 31 mars 2014 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En ce moment 14 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 54.226.209.201.

De A à Z ...
Les archives de ce que furent quelques actualités à Pompignac en mars 2014
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
Lundi 31 mars 2014 - 12 heures   Parents et grands parents cherchent terrain

La campagne électorale étant terminée je vais me consacrer à une recherche que j'avais interrompue, celle d'un terrain constructible pour ma descendance.
Je rentre à l'instant de chez un grand constructeur de Beychac-et-Caillau, ils m'ont proposé 6 terrains viabilisés, dont un à Pompignac !
Devant ma mine déconfite le vendeur m'a demandé pourquoi, je lui ai répondu que la vue donnait sur la mairie, sur un terrain en forte pente argileuse et à proximité de Citon dont je ne connais pas encore l'avenir, lui ayant demandé les frais et les perspectives fiscales qu'il n'a pu me chiffrer j'ai fini par renoncer et je me suis orienté vers 5 autres terrains à Salleboeuf, Tresses, Artigues, Montussan et Beychac-et-Caillau.

Dommage, j'aimais bien Pompignac dont mon vieux maître d'école me vantait les vertus (mais il y a 60 ans déjà!)

A mon âge je pense que je dois souffrir des troubles de l'élection, il parait que ça arrive...

Si les nouveaux arrivants au conseil municipal constatent eux-aussi ces troubles il ne faut surtout pas qu'ils hésitent à en parler à leur médecin ou à leur maire avant qu'il soit trop tard, une dizaine de leurs prédécesseurs avaient connu ces troubles, ils en ont parlé, maintenant ils vont beaucoup mieux.
Un bon climat de confiance, de dialogue, d'échanges et de respect des autres peut parfois suffire à éviter ces symptômes.

Je félicite et je souhaite bon courage aux 12 nouveaux élus, et 11 nouvelles élues, qu'ils et elles aient le courage de leurs opinions et surtout qu'ils et elles les affichent hardiment en face à face et surtout pas sous la couette douillette de l'anonymat qui a fait tant de ravages dans le climat "villageois",
et j'ai une pensée particulièrement amicale à l'égard de Francis et des 4 conseillers qui vont l'accompagner pendant 6 longues années, une année de plus qu'un quinquennat présidentiel !

Lundi 31 mars 2014 - 7 heures   La déferlante bleue n'a pas épargné Pompignac

C'est au moins un point sur lequel Pompignac ne fait pas cavalier seul. Il faut dire que c'est la préfecture qui a mis les étiquette sur le dos des candidats, sans trop leur demander leur avis:
liste Denis Lopez=divers droite, liste Francis Massé=divers gauche,
sur quels critères ? Mystère.
Mais Pompignac réussit quand même à se démarquer du national avec un taux de participation record proche de 75% contre moins de 64% en France.

Les élus
Majorité

Denis Lopez
Françoise Immer
Florent Loddo
Céline Deligny-Estovert
Bruno Ravail
Mayriana David
Vincent Ferreira
Laeticia Pons
Serge Saint-Girons
Françoise Capgrand
Abdeltif Rbib
Mireille Ferréol
Philippe Destruel
Nicole Lafiteau-Boyer
Benjamin Boulet
Françoise Delisle-Blanc
Lionel Darracq
Valérie Granier
Opposition

Francis Massé
Nathalie Papet
Vincent Gibelin
Christel Le Divelec
Gérard Sébie

Dans l'intérêt de la commune je souhaite que nos élus prennent leurs responsabilités à bras le corps pour que les promesses annoncées pendant la campagne électorale soient tenues, que la dette soit enfin maîtrisée, les impôts stabilisés, que les terres agricoles ne soient pas livrées à la spéculation immobilière et que les zones d'activités cessent d'être des déserts.

A titre personnel je souhaite que cessent ces interventions anonymes sur des blogs, sur les fins d'articles du journal Sud-Ouest ou par tracts, que le maire, par une conduite exemplaire, en soit le garant, car ces pratiques anonymes qui ont frôlé la déraison rappellent trop de mauvais souvenirs aux plus anciens d'entre-nous. Pour y arriver cela demande simplement un peu de courage.

J'en profite pour rendre hommage à la famille Massé, dont j'ai eu le plaisir de faire connaissance grâce à ces élections, qui ne s'est jamais livrée à de telles pratiques, qui a toujours su rester digne, dont l'honnête activité économique contribue au maintien de l'emploi à Pompignac et qui, pourtant, a eu à souffrir d'attaques personnelles immondes et infondées.

Dimanche 30 mars 2014, 20 heures 30   Chapeau !  

Résultats du second tour
Je le redis comme l'autre jour: chapeau l'artiste !

Denis Lopez devance Francis Massé de 136 voix. Félicitations au gagnant

Inscrits: 2307, votants: 1725 soit un taux de participation de 74,77 %, joli score, bravo les pompignacais pour leur civisme !
Suffrages exprimés: 1658 (67 blancs ou nuls)

Denis Lopez 897 voix soit 54,1% des suffrages exprimés et 18 sièges au Conseil Municipal (50% des sièges + 54,1% des sièges restant à attribuer)
Francis Massé 761 voix soit 46,9% des suffrages exprimés et 5 sièges au Conseil Municipal

Denis Lopez a su faire la chasse aux abstentionnistes du 1er tour et aller chercher les voix dans les maisons de retraite en plus de son électorat de base, ce que n'a pas su faire l'équipe de Francis Massé, pour moult raisons.

Ce ne fut pas une belle campagne, c'est le moins qu'on puisse dire, mais c'est lui qui la gagne, c'est la loi de la démocratie, il est légitime, tout comme le sont les Soubie père et fils, il faudra bien que les uns et les autres s'en accommodent, mais après ce qui a été dit vendredi dernier ça risque chauffer entre les maires de la CDC.
Le gros avantage de cette élection c'est que c'est l'équipe de Denis Lopez qui va se coltiner la question de la dette, de la réunion des deux écoles, de la station d'épuration, des zones industrielles et bien entendu des promesses qu'il a faites comme par exemple la couverture du terrain de tennis.
L'inconvénient c'est que ça risque bétonner ferme dans le centre ville avec Kaufmann et Broad, on ne verra plus jamais le camion d'Outiror place de Citon, dommage, je l'aimais bien.
Je vais donc retourner dans mon bois, pendant 6 ans je n'y ai pas vu le maire, ça fera 12 ans si rien ne change, j'espère seulement qu'il lui restera quelques sous pour refaire la réfection du chemin qui passe devant mon lotissement, car c'est devenu un raccourci très fréquenté par les camions et les voitures,
on verra bien ...

Je lance un pari: pendant combien de temps encore notre nouveau et ancien maire va-t-il encore désigner Pompignac sous le vocable de "village" ? le gagnant recevra un Château Queyssard 2008 payé par mes deniers.
Moi je dis encore 4 ans, qui dit mieux ?

Résultats plus complets et analyses dans nos prochaines éditions.

Anecdote: la société OVH qui héberge mon site m'a menacé plusieurs fois de fermer pompignac.net pour cause de trafic trop important compte-tenu de la petite formule d'hébergement que j'avais souscrite il y a 13 ans, j'ai du cracher au bassinet plusieurs fois pour acheter du trafic supplémentaire et je leur ai promis qu'après les élections je prendrai une formule plus importante.
Je le ferai car je tiens mes promesses, et je pense que cela sera nécessaire.
Une commune a besoin d'informations indépendantes, ce qui ne veut pas dire sans parti pris, bien entendu.
Et ce ne sera pas un blog où chacun dit tout et n'importe quoi, sous le couvert douillet de l'anonymat

Je sais qui est le corbeau, il m'a écrit, pas très gentiment d'ailleurs,
mais il ne veut pas que je dise son nom, je ne le ferai donc pas, dommage pour lui.

Ne voulez laissez pas piéger par l'heure d'été:
si vous n'avez pas réglé votre montre à 17 heures il sera en fait 18 heures
et le bureau de vote sera fermé !
Ne voulez laissez pas piéger par les lettres du corbeau
distribuées anonymement et tardivement dans vos boîtes,
il n'y a rien de tel pour pourrir la vie d'un village ou d'une ville ...

Vendredi 28 mars 2014, 21 heures 30   Au secours ! Help !  

Ma boîte aux lettres est polluée Seveso force 10, il va falloir que je la désinfecte.

Encore l'anonymat, et cette fois pour faire croire que ce sont des membres de la liste "Pompignac Autrement" qui ont rédigé ce torchon, mais le style, une fois de plus ne trompe pas, les Corbeaux Anonymes ont encore signé leur méfait. Croa, croa, je ne vous croa pas !
Comment des gens intelligents et cultivés peuvent-ils tomber aussi bas ?
Insondable mystère de l'âme humaine ...
Dimanche allez dire votre dégoût devant de telles méthodes.


Vendredi 28 mars 2014, 11 heures

Lors de la réunion publique de Francis Massé et Hervé Clare, en présence de plusieurs maires de la CDC et d'une salle comble, Jean-Pierre Soubie, président de la communauté de communes, résume en quelques mots ce qu'ont été les relations entre la communauté de communes et Denis Lopez, maire de Pompignac,

puis il lance une grave accusation contre Denis Lopez


Cliquez sur l'image
Vendredi 28 mars 2014, 10 heures 30

Pour une raison inconnue les accès FTP (File Transfert Process) qui me permettent les mises à jour en ligne étaient bloquées ce matin jusqu'à 10h30.
J'en ignore la raison: saturation de trafic bien que je paye sur mes deniers des suppléments de trafic tous les 3 jours à OVH mon hébergeur je n'ose pense qu'il s'agisse d'un piratge ...

Droit de réponse
Une dame signant sa lettre "une pompignacaise - pompignacaise@gmail.com" m'adresse une demande de rectificatif me précisant que ce n'est pas Denis Lopez qui a écrit le tract anonyme, dont acte, comme quoi le style des disciples peut ressembler à celui de leur maître à penser, mais cela n'enlève rien au manque de courage de mon interlocutrice anonyme qui a encarté son tract anonyme dans celui de Denis Lopez, de ce fait ce dernier en valide donc son contenu peu glorieux.
Je publierai son courriel quand cette dame voudra bien me dire son nom, je ne publie pas de lettres anonymes, mais je ne rendrai pas public son nom si elle me le demande, nuance !

Jeudi 27 mars 2014

Dans une lettre adressée au pompignacais Hervé Clare, liste «POMPIGNAC AUTREMENT» appelle à voter pour la liste de Francis Massé «LA FORCE DU RENOUVEAU»
Les candidats de deux listes, en présence du président et du vice-président de la Communauté de Communes, seront présents à la réunion de ce soir, jeudi 27 mars à 20heures, en salle polyvalente.

Liste POMPIGNAC AUTREMENT

Chères Pompignacaises, chers Pompignacais,

Les résultats du 1er tour nous ont placés en 3e position avec 17,57 % des suffrages exprimées pour un taux de participation de 73 %, taux très au dessus de la moyenne nationale, et j'ajouterai comme habituellement dans notre commune de Pompignac quelles que soient les élections.

Pour notre jeune liste, c'est un très beau succès d'estime et nous garderons ce résultat comme une marque de confiance sincère envers notre programme, nos propositions et les personnes qui composent notre groupe.
Nous tenons donc à remercier chaleureusement tous les électeurs et électrices qui nous ont soutenus.

Ce choix d'une 3e liste à Pompignac pour ces élections 2014 était évidemment nécessaire, indispensable pour proposer une autre gestion, une autre vision, sans fard, ni artifice.
Vous l'avez ainsi démontré par vos votes importants et nous souhaitons bien entendu que les candidats restant en lice au 2e tour en tiennent compte aussi dans leur prochain mandat.
Nous nous engageons et nous y resterons attentifs.

Pour l'heure, le choix n'est pas terminé. Il reste le 2e tour dimanche prochain 30 mars puisque la liste du maire sortant est arrivée en tête (85 voix) devant la liste de Francis Massé, « La Force du Renouveau ».
Nous sommes, aujourd'hui plus que jamais, convaincus qu'il est temps de changer de gouvernance à Pompignac.

C’est pourquoi nous avons décidé à l’unanimité de retirer notre liste du second tour pour donner le maximum de chances à la liste la mieux placée et la mieux « armée » pour l’emporter, c'est-à-dire la liste « La Force du Renouveau ».

En votant pour notre liste, vous avez montré votre désir de

faire barrage à la liste sortante.

Nous sommes persuadés que vous saurez faire le bon choix, comme nous, pour l’avenir de Pompignac.

Avec nos plus sincères remerciements,

Pour la Liste POMPIGNAC AUTREMENT

Mercredi 26 mars 2014

Je ne sais pas comment s'appelle ce talent qui consiste à faire passer des vessies pour des lanternes,
mais ce que je retiens des deux riches brochures-pensums (52 et 24 pages) que j'ai reçues
dans ma boîte aux lettres et qui me narrent les exploits de notre héros national Super Pompignac
peut se résumer en ces images :
Je dis à Super Pompignac, plus connu sous le pseudo de "POMPIGNAC" sur certains blogs,
chapeau l'artiste !
Moi, j'aime bien aller en coulisses
pour voir comment ça se passe,
hélas la porte des coulisses est fermée à clé ...

Le 30 mars prochain c'est vous qui tiendrez la clé !

Mardi 25 mars 2014

En attendant que sortent les publications des listes pour le second tour je vais soliloquer sur cette notion de "droit à l'image".

Hier, David Roiné me faisait prévaloir son droit à l'image à propos d'une photo où il lui a semblé se reconnaître sur une image plutôt floue de 19 pixels de côtés
Si ça peut illustrer mon esprit d'ouverture c'est avec grand plaisir que j'ai publié son "droit de réponse" et grisé son image.
Remarquez que j'ai publié les photos des participants non candidats exclusivement de dos afin de ne pas risquer leur nuire.

Il faut rappeler que le droit à l'image n'existe pas explicitement en France, une de mes filles est photographe, tout comme un de mes cousins. Tous deux ne connaissent que trop ce qu'est la gêne occasionnée dans l'exercice de leur profession par ce que l'on appelle improprement "le droit à l'image".

Il s'agit en fait de respect du droit d'auteur, par exemple si sur une photo de paysage apparaît un immeuble il peut arriver que l'architecte invoque le "droit à l'image" et réclame soit le retrait de la photo, soit une indemnité ou compensation financière.

Mais plus généralement le "droit à l'image" est invoqué par des personnalités connues victimes de paparazzi 1 les photographiant dans leur vie privée ou sous un angle peu flatteur, il s'agit donc ici du droit au respect de sa vie privée.

Ce droit à l'image est devenu une sorte de sport national de vedettes éphémères du petit écran en mal de réputation.

Concernant David Roiné le vieil informaticien que je suis aurait plutôt tendance à avoir de la sympathie pour son jeune confrère, j'ai d'ailleurs appris qui il est et j'ai vu sa photo en 300x399 pixels sur le web ou sur papier glacé.
Tapez "David Roiné", sur Google, pas sur lui ! Vous obtiendrez d'excellentes photos de lui, il ne lui viendra pas à l'idée, je suppose, de demander au géant américain Google de respecter son droit à l'image !

Je me demande en fait, quoi qu'il en dise, s'il ne s'agirait pas d'une tentative personnelle ou télécommandée pour limiter mon droit à la liberté d'expression dans le cadre d'une campagne électorale où il est impliqué beaucoup plus que moi.
C'est raté !
Depuis 13 ans que je maintiens ce site j'ai maintes fois reçu des injonctions du maire actuel afin que je me livre à une auto-censure sur ordre (veuillez retirer ceci, ôtez cela de votre site, etc.), les précédents premiers magistrats de la ville, à l'inverse, ne m'ont jamais fait valoir leur droit à museler ma liberté d'expression.

Cela fait plus de 20 ans que je crée des sites internet et jamais je n'ai rencontré de telles tentatives d'intimidation, c'est vrai que je suis timide et je dois donc faire un gros effort pour ne pas céder aux intimidations.

Néanmoins je donne du mieux que je peux la parole, ou plutôt l'écrit, à ceux qui invoquent le droit de réponse, ou même si je subodore qu'ils l'invoquent !

Conclusion: il est bizarre d'invoquer le droit à l'image quand on a vocation à devenir un homme public et que l'on publie sa propre photo partout sur le net ou dans les boîtes aux lettres de Pompignac.
Imaginez_vous un instant que MM Hollande, Sarkozy, Juppé ou Feltesse se mettent tout à coup à demander le respect du droit à leur image dans l'exercice de leur fonctions politiques ?
Cela ferait un beau charivari !

(1) paparazzi pluriel italien de Paparazzo, nom d'un photographe de la "La dolce vita" de Federico Fellini

Lundi 24 mars 2014 - 19 heures

Information: Les listes de candidatures pour le second tour doivent être publiées en Préfecture avant demain soir 18 heures.

David Roiné, colistier de la liste «Pompignac CAP 2020» souhaite un droit de réponse concernant mon article et la photo de vendredi dernier, je le lui accorde bien volontiers et intégralement comme j'ai déjà eu l'occasion de le faire à propos d'un autre membre de la même liste.
Bonjour Monsieur,
Vous n'êtes pas sans savoir qu'il existe un droit à l'image dans notre pays.
Sauf erreur de ma part, vous avez publié une photographie sur laquelle j'apparais afin d'illustrer la dernière réunion publique de M. F. Massé.
Vous ne m'avez pas demandé mon avis pour me faire apparaître sur votre blog autocratique (en cela qu'il ne laisse aucun droit de réponse publique).
Afin de corriger votre propos, je vous informe que notre équipe était debout, non pas faute de places assises comme vous l'affirmez (il en restait largement assez pour une quarantaine de personne), mais plus par désir de ne pas se mélanger.
Toute la question sera de savoir où s'arrête votre liberté d'expression face mon droit à l'image, et je ne suis pas assez spécialiste en la matière pour ne pas demander conseil.
David Roiné
David Roiné se trompe, influencé peut-être par Denis Lopez qui me noie sous ses accusations de mauvaise foi ou de menteries diverses, son accusation est infondée: il y a un droit de réponse sur ce site personnel depuis le début, que j'aimerai bien trouver partout ailleurs, et pas de façon anonyme sur des blogs.

Ici vous n'êtes pas sur un blog mais sur un site 100% personnel, pompignacais et hébergé en France totalement autofinancé par ma pomme, la mienne pas celle des States !

Pour re situer cette intervention dans son contexte lors de la réunion de Francis Massé, vendredi soir, plusieurs colistiers de Denis Lopez ont posé de nombreuses questions ou simplement fait des remarques à propos du programme de la liste «La force du renouveau».
David Roiné, pour sa part, a évoqué la possibilité de modification du PLU permettant de transférer à la communauté de communes des zones d'activité artisanales actuellement gérées par la commune.
Il a évoqué le risque de perte de contrôle de la commune sur ces zones, avec la menace d'activités de type Cevezo qui pourraient être, de ce fait, implantées à Pompignac.
Passé le moment d'étonnement devant ce type d'argument, Francis Massé a tout simplement répondu que la commune ne perdait pas le contrôle des implantations sur son territoire, notamment par la maîtrise de ses cahiers des charges et qu'il n'y avait donc pas nécessité à s'inquiéter inutilement devant ce type de menace.
Toutes les personnes présentes qui l'ont souhaité, et notamment de nombreuses et nombreux colistiers de Denis Lopez, ont pu s'exprimer librement dans le calme au cours de cette réunion sans qu'il y ait eu de part et d'autre la moindre violence verbale comme cela s'était malheureusement produit il y a quelque temps à l'encontre de membres du RAPP lors d'une réunion que cette association avait programmée pour présenter Francis Massé.


Lundi 24 mars 6 h 30 ce jour - Résultats des élections municipales à Pompignac
Record national d'abstentions avec 38,5 % d'électeurs qui ont refusé de voter
POMPIGNAC: 26,66 % d'électeurs ont refusé de voter

Ballottage : il y aura un second tour.

Résultats définitifs.
Électeurs inscrits 2307 % inscrits % votants
Votants 1692 73,34 %  
Abstentions 615 26,66 %  
Bulletins nuls ou blancs 36 1,56 %  
Suffrages exprimés 165671,78 %  
Liste Hervé Clare 291 12,61 % 17,57%
Liste Denis Lopez 725 31,43 % 43,78%
Liste Francis Massé 640 27,74 % 38,65%


Communauté de communes «Les Coteaux bordelais»
BONNETAN Alain BARGUE non élu (*) 335 90,54%
CAMARSAC Bernard CROS élu 307 78,11%
CARIGNAN Ballottage
CROIGNON Jean-Frédéric COUSSOnon élu (*) 270 94,73%
FARGUES Ballotage
POMPIGNAC Ballottage
SALLEBOEUFMarc AVINEN élu 838100,00%
TRESSES Christian SOUBIE élu 1 214 51,77%
(*) Pour être élu au 1er tour, il faut réunir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de suffrages égal au quart de celui des électeurs inscrits

Les résultats officiels du Ministère de l'Intérieur à Pompignac, en Gironde et en France.

21 mars 2014

J'espère que ces photos résument la réunion publique de la liste de Francis Massé, ça m'évite de résumer ce qui a été dit. Il y avait foule, c'était dense et de bonne tenue.
Ce soir c'est la réunion publique de Denis Lopez, la salle a été réservée depuis des mois afin qu'il soit certain de parler en dernier, normal c'est lui le maire et c'est lui qui décide de l'attribution des salles, c'est de bonne guerre.
Je ne sais pas si j'aurais le temps de mettre en ligne des photos de cette ultime réunion, mais s'ils veulent m'en envoyer je suis preneur ..
Bonne journée, et n'oubliez pas d'aller voter dimanche prochain.

Et si vous êtes encore indécis cliquez ici sur la page de «Qui choisir ?»

20 mars 2014 - 22 heures Je fais une exception, d'habitude je n'écris jamais à cette heure.

Foule immense à 18h45 à la salle polyvalente pour la deuxième réunion publique de l'équipe de Francis Massé, des sièges ont du être ajoutés au dernier moment un peu partout.
Quelques colistiers de Denis Lopez, plein de bonne volonté, mais arrivés en retard, sont intervenus dès que la parole a été donnée à la salle.
L'une d'entre-eux a protesté parce que les personnes sur l'estrade ne s'étaient pas présentées, mais cela venait juste d'être fait avant son arrivée, dommage.
Les pauvres, ils ont du rester debout en fond de salle faute de place, toutefois ils avaient soigneusement préparé leurs questions, papiers en mains.
Très démocratiquement ils ont pu s'exprimer sans être ni sifflés ni interrompus (pas besoin d'appeler les gendarmes pour trouble à l'ordre public !). mais leurs questions ont laissé un malaise dans la salle, on aurait dit qu'ils étaient la pour servir de faire-valoir à Francis Massé tant celui-ci semblait heureux qu'on lui pose ces questions, mais l'assistance, très fair-play, semblait quand même un peu gênée pour eux.
Du coup cela a permis à Francis Massé de ne pas demander à ses colistiers de poser des questions de complaisance comme cela se fait parfois chez d'autres.
Moi j'ai réussi à surmonter ma timidité pour poser ma question habituelle, comme je le faisais avant avec Denis Lopez, mais toujours sans réponse de sa part:

«Que faire avec ces pu.. fichues dettes qui paralysent la gestion communale ? »

On m'a, bien entendu, répondu longuement, mais si vous aviez été présent vous auriez connu la réponse !

Fin à 20h45 pour laisser la place au cinéma.
Photos et compléments demain matin, bonne nuit.

20 mars 2014 après-midi - Bling bling ! Dans ma boîte aux lettres du luxe à en pleurer

Je n'ai pas fini la fastidieuse lecture des 52 pages du bilan du maire sortant que tombe dans ma boîte aux lettres un luxueux document de 24 pages sur lourd bristol où je retrouve les mêmes promesses électorales qu'en 2008, en quelque sorte le catalogue de tout ce qui n'a pas été fait ces 6 dernières années.

Du remplissage coûteux pour les colistiers qui, je suppose, co-financent ces pubs de luxe, comme le font ceux les autres équipes, j'espère qu'ils ont les moyens, mais beaucoup d'entre eux exercent des professions dont les revenus doivent leur permettre d'assumer ces frais.
Mais c'est quand même dommage pour eux cette dépense inutile. Mais c'est leurs oignons après tout ...
Je range ce programme de luxe avec mes oignons, car avec eux c'est à pleurer !

Heureusement le maraîcher promis et annoncé depuis déjà 6 ans, et repromis cette année, viendra planter oignons et navets. En attendant ils peuvent aller chercher leurs légumes à l'AMAP chez Francis Massé.

• Historiette

Où l'on voit le maire de Tresses remettre à l'heure les pendules de son confrère de Pompignac
En fait la bisbille entre la CDC et Pompignac vient du fait que dès qu'il a été élu Denis Lopez a voulu, avec l'appui d'un confrère voisin, prendre le pouvoir à la CDC, estimant que la famille Soubie est une dynastie qu'il faut déboulonner.
Un certain M. Pompignac (notre maire himself ?) sur un blog bien connu dit même à propos des Soubie père et fils: "il y en a marre", oubliant au passage que les habitants de Tresse ne les subissent pas comme on le ferait des princes de sang mais les élisent, quand on veut se faire Vizir à la place du Vizir il faut s'attendre à ce que le Vizir sévisse, heureusement qu'on ne coupe plus les têtes des conspirateurs, comme celle de ce pauvre Saint Denis autrefois !

20 mars 2014 matin - Je cherche une maison

Les enfants partis ma maison est devenue trop grande, le poids des ans autant que celui des impôts locaux m'oblige à en chercher une plus petite, d'environ 80 ou 90m² sur un terrain de 400 ou 500 m².

Et je découvre à Pompignac, Tresses, Salleboeuf ou Fargues des programmes très bien faits pour 230.000 €, terrain compris.
Et un idée saugrenue me traverse l'esprit que je résume par le dessin ci-dessous: 6 millions d'euros ça fait 26 maisons de ce prix et il resterait de la monnaie !

Ne vous méprenez pas, je ne reproche pas au maire d'avoir construit l'école maternelle plutôt que 26 maisons, non, mais il aurait pu faire 3 écoles et des poussières s'il s'était inspiré de son collègue d'Yvrac qui réussit à construire une école similaire pour 1,8 million d'euros.

Nota bene:
je ne ferai construire à Pompignac que si j'ai la certitude que le futur budget municipal sera maîtrisé, suivez mon regard ...
Et si ce n'est pas le cas ma maison actuelle aura perdu de sa valeur car les acheteurs hésitent maintenant à s'installer à Pompignac dont la réputation beaucoup baissé.

C'est peut-être aussi pour cela que de nouvelles entreprises et commerces ont renoncé à venir chez nous.

Au moment où j'écris je reçois l'édito du RAPP, il raisonne comme moi, mais de façon plus rigoureuse et bien mieux argumentée, mais il en dit beaucoup plus !
A lire absolument, soit au format Microsoft Word, soit au format Adobe Acrobat
Tout comme avec Alain R. (R comme RAPP) le maire avec moi aussi a essayé de me faire taire, de fermer ma g..., heu, mon clapet, tout ce qu'il a réussi à faire c'est me décider enfin à l'ouvrir. Il était temps !
Ça chauffe en ce moment sur le blog Pompignac pour un engagement citoyen, allez-y mettre poliment votre grain de sel.

19 mars 2014 - J'ai une nouvelle idée !

Hier j'ai reçu dans ma boite le bilan du maire sortant.
En le regardant mon épouse a fait quasiment les mêmes remarques que moi :

«C'est trop long, je n'aurai jamais le temps de tout lire attentivement ces 52 pages avant le vote, ça a du coûter très cher»

Je me suis dit in petto, car je parle admirablement bien cette langue,

"Nom de Zeus ! ça me donne une idée !".

L'analyse de ce document dénote que Denis Lopez a du beaucoup travailler, y a mis beaucoup trop d'argent en s'imaginant qu'on peut convaincre en assommant les gens sous une démonstration où ils n'ont même pas le temps de reprendre leur respiration.
D'où les qualités et défauts du candidat qui émanent de ce document:

  • Travailleur
  • Intelligent
  • Efficace ?
  • Dépensier
  • Mauvais pédagogue
Soit une note de 2,5/5, juste la moyenne ...

J'ai donc pris rendez-vous pour ce matin à 9 heures chez un militant d'une association de consommateurs bien connue afin d'élaborer un comparatif des candidats aussi objectif que possible.
J'espère pouvoir (je ne dis pas je promets, moi) mettre ça en ligne d'ici ce soir, et si j'ai encore le temps avant le 23 j'élaborerai un questionnaire en ligne ouvert à tous.
Rendez-vous ce soir ...

18 heures: voila, c'est fait Qui choisir ?

et sous peu vous pourrez noter vous-même les 3 candidats.
Dans un "village", comme dit l'autre, 46 candidats contre le maire sortant ça interpelle quelque part, comme dit un autre.

18 mars 2014 - ouhhh ...pfffff ....

J'aime bien mon facteur, il m'apporte toujours de bonnes nouvelles !

Mais ce matin il aurait du se porter pale, il m'a donné le bilan de Denis II Imperator-K-jamais-tort,
un vrai coup sur la tronche, et ça m'a fichu la migraine !

Aïe ! Je n'aurai jamais le temps de tout lire avant les élections, j'ai essayé, j'ai du faire une pause pour de griffonner ça, rapidos, avec mon Bic, mais c'est pas terrible car je ne suis pas en forme, pardonnez-moi, ma main tremble, ma vue vacille (encore!), pffff ...
je vais aller m'allonger un peu pour digérer ça ...


17 mars 2014

Sur les bulletins de vote que nous venons de recevoir on découvre que M. Jean Barra, fidèle cheville ouvrière de ce qui restait de l'équipe de M. Lopez est placé en dernière position de sa liste.
Qu'est-ce que cela veut dire ?
Est-ce ainsi que l'on remercie celui qui est resté fidèle jusqu'au bout ?
Ou bien est-ce le souhait de M. Barra lui-même ? En procédant ainsi il n'a aucune chance de faire partie des colistiers qui pourraient être élus fin mars, car avec cette nouvelle forme de scrutin il faudrait que sa liste récolte 100% des voix, ce qui est très difficilement envisageable.
Quel est ce mystère ?
Soit M. Barra a un problème de santé, je ne lui souhaite pas, soit il désire quitter le navire, lui aussi, mais sans faire de vagues, soit c'est une façon discrète d'être viré par son patron.
A moins qu'il en ait tout simplement marre ...

Pour justifier son action M. Lopez, sur son site web, dresse son bilan 2008-2014 en 52 pages, c'est presque aussi lourd que le budget de l'école maternelle.
Un correspondant, spécialiste des chiffres et des comptes, m'a adressé une analyse de la façon dont est présenté ce bilan, il y a relevé de très nombreuses erreurs, inexactitudes ou même contre-vérités.
Voyez-vous même soit au format Word, soit au format PDF.
Bonne lecture.

16 mars 2014 - J'ai trouvé un nouvel H !

En ce dimanche pré-printanier je cherchais comment compléter la lettre H de mon alphabétique menu ...

  • HLM ? Il n'y en a pas beaucoup à Pompignac, à quoi bon ...
  • Honneur ? bof, trop souvent cela manque ...
  • Honte ? bof, trop souvent j'ai honte de ce qu'on dit de ma commune dans la presse et de ce qu'ânonnent les anonymes associés
  • Hire ? Zut, ça prend pas de H ...
  • ...
  • ça y est, j'ai trouvé Hommage !
    Après les âneries qui ont été anonymement proférées ces dernier jours voyez à qui j'ai envie de rendre hommage.

15 mars 2014 - Consternation !

J'ai croisé hier soir M. Francis Massé venu en visite dans mon quartier, il était chamboulé par ce qu'il venait d'apprendre:
on lui a découvert une fille cachée qu'il aurait eu à l'âge de 15 ans, et ce serait Nathalie Papet.
C'est tout au moins ce qu'on peut lire sous l'anonymat des commentaires du blog "Pompignac Pour un engagement citoyen".

«Que dire de Mme Papet, fille de M. Massé, qui omet de dire qu'elle travaille dans la boite à papa… »

et c'est signé par M. Tussé, tu sais quoi au juste ? Pas grand'chose apparemment ...
M. Thibaut Tussé doit se trouver tout bête aujourd'hui après une telle ânerie, le pauvre.

On y lit aussi mille autres sornettes, bassesses, attaques personnelles, tout ça avec le courage que donne l'anonymat, quelle tristesse dans ce débat. Aujourd'hui ça m'a coupé l'envie de rire !
Si le cœur vous en dit allez lire ces commentaires si mal inspirés c'est ici.

Il y a même un commentateur qui se prend pour la maire lui-même en se cachant courageusement sous le pseudo de "POMPIGNAC". On y lit des attaques personnelles contre pratiquement tout le monde dans la liste de M. Massé. Sa prose consternante ne fait honneur ni au maire de Pompignac, qui est aussi professeur de lettres, ni à sa commune.

Si c'est ça le débat démocratique je préfère encore me faire moine !

Je ne sais pas de quoi veulent se protéger ces intervenants qui se cachent sous tous ces pseudos, en tous cas ça ne les protège ni de la bêtise, ni de la méchanceté !
Ce sont peut-être d'anciens lecteurs de Hara Kiri, le journal bête et méchant, reconvertis dans Rivarol.

14 mars 2014 - Diantre !

J'ai cru entendre la phrase suivante «Les dettes c'est pas grave, elles seront étalées sur le générations futures»
L'avez-vous entendue vous aussi ?
Moi j'ai peur que les générations futures s'étalent sous le poids des dettes qui s'accumulent...


J'ai comme une bizarre impression, ça me fait vaguement penser à quelque chose ...

13 mars 2014 - Fichtre !

Je lis sur le site de Denis Lopez cette phrase surprenante à propos de son élection en 2008 :

L'équipe municipale actuelle a été élue très largement (68%) pour réaliser ce projet.

Cela me fait penser à l'élection de Jacques Chirac en 2002 qui avait obtenu 82% des suffrages, c'était simplement un vote de refus, je ne voudrais pas faire ombrage à Denis Elissalde en poussant trop loin la comparaison, car il ne le mérite pas, mais ces deux élections ont bel et bien en commun ce que l'on appelle un vote de refus.

En 2008 bon nombre de pompignacais ont fait un vote de refus, pas un vote d'adhésion à un projet, nuance !

Pourquoi ?

Denis Elissalde avait malheureusement lâché la bride à son adjoint chargé du PLU, ce PLU, réalisé en dépit du bon sens, a rassemblé une majorité de pompignacais contre lui. De toutes façons un PLU fait toujours beaucoup de mécontents, et il ne faut jamais en lancer un la veille d'élections, sinon il vous retombe sur la g... figure, ça au moins, Denis Lopez l'a bien compris !

Du coup Denis Elissalde avait jugé bon de ne pas se représenter, mais n'avait hélas pas préparé sa succession, et c'est son premier adjoint qui avait improvisé une liste au dernier moment.
Il est évident dans ces conditions que les pompignacais qui ont voté pour Denis Lopez ne l'ont pas tous fait par adhésion à son projet.

Mais il a été élu démocratiquement, il est donc légitime, tout comme MM. Soubie père et fils le sont aussi !

Quand je pense que Denis Lopez, m'a plusieurs fois écrit en tant que maire et pendant la période électorale, (j'ai conservé ses courriels) en me qualifiant de mauvaise foi à propos, notamment, l'agence postale sur des sujets que pourtant je maîtrise bien car c'est grâce à moi que Madame Baud a pu ouvrir cette agence postale quand j'étais directeur départemental de la Poste de la Gironde et pas encore habitant de Pompignac je tiens à le préciser...

Aussi quand je lis que Denis Lopez affirme qu'il a été élu avec 68% des voix pour réaliser son projet quel qualificatif devrais-je lui appliquer à mon tour ?
Je ne le ferai pas car je n'ai pas pour habitude d'insulter qui que ce soit, et a fortiori mon maire, mes réponses à ses courriels peuvent en témoigner, elles.

Beaucoup de pompignacais ont fait un vote de refus, tout comme d'autres ont voté blanc ou se sont abstenus, mais dire qu'ils ont adhéré à 68% à un projet c'est aller un peu vite en besogne, nom d'une pipe !

10 mars 2014 - Clientélisme ?

Aujourd'hui ma boîte aux lettres postale déborde !

Je viens de recevoir tout à la fois un grand prospectus du candidat Denis Lopez, un petit prospectus du candidat Denis Lopez et une lettre émanant de la Mairie, signée M. Denis Lopez, Maire, m'invitant au repas des ancêtres le 6 avril prochain, réponse avant le 28 mars prochain. Tiens donc, pourquoi ces dates ?

Qu’es aquò ? Moi j'appelle cela du clientélisme, qui plus est sous une forme qui ressemble à s'y méprendre à de la propagande électorale, c'est en effet la première fois que je reçois une telle invitation à cette date et sous cette forme, accompagnée d'un dépliant abondamment illustré de photos couleurs et autres attrape-papis et mamies.
J'ai beau avoir 6 ans de plus que l'âge requis pour participer au frais de la commune à un festin dansant du 3ème âge je n'irai pas ! Cré non de non !
Jusqu'à présent j'ai toujours répondu poliment en remerciant M. le Maire, car j'essaye de rester poli, moi, môssieur.
Cette fois je ne sais pas ce que je vais répondre.

Hô, Grand Cambronne éloigne ton ombre de mon esprit, la tentation est trop grande !

En effet je ne suis pas partisan de ce genre de réjouissances pour mille et une raisons.
D'abord pourquoi le simple fait d'avoir le privilège de ne pas être mort jeune doit-il être récompensé par un festin municipal ?
Est-ce encore ce phantasme de notre maire qui croit vivre dans un village, peuplé par dessus le marché de pauvres pépés et mémés indigents qui ont besoin qu'on organise à leur place des rencontres festives municipales ?

Dans la commune voisine de Salleboeuf ce sont les anciens qui organisent eux-mêmes des réjouissances entre eux ,
sans limite minimum ou maximum d'âge, réjouissances auxquelles ils invitent même leur maire, et non l'inverse.
Jeunes et vieux s'y côtoient en toute simplicité, préparent la tambouille ensemble, dans la joie et l'allégresse, un peu comme autrefois lors de la grande fête des sports de Pompignac, fête qui est passée à la trappe depuis des lustres, ou tout au moins depuis un lustre (1 lustre = 5 ans)

Et pourquoi uniquement des repas pour les aînés ?
et pourquoi pas pour les jeunes, ou pour les célibataires, ou pour les nouveaux arrivants, ou pour les handicapés, etc ... ?
Si on me demandait mon avis, mais personne ne me l'a jamais demandé, je préférerai que la commune favorise les rencontres et les repas de quartier, toutes générations confondues, sans pour autant les organiser elle-même à ses frais, un peu comme il existe des repas de voisins dans les grandes villes.

---

Changeons de sujet: je viens de passer par le centre bourg et je n'en crois pas mes yeux (Rassurez-vous M. le Maire, j'ai bientôt rendez-vous avec mon opticien) : j'ai vu que des grands travaux ont commencé avec ouvriers, pelleteuses, bétonnière et tutti quanti.
Il refont les trottoirs ou quoi ? Mais ma vue est mauvaise, je n'ai pas réussi à lire le panneau.
C'est vrai qu'en allant voter dans 15 jours il faudra que nous marchions sans risque de nous faire écraser ...
nous sommes déjà bien assez écrasés par les impôts locaux !

9 mars 2014

8 mars 2014 - Journée internationale de la femme

Christel Le Divelec, candidate sur la liste La Force du renouveau avec Francis Massé, nous reçoit chez elle pour parler des attentes des femmes et particulièrement des mères de famille.

7 mars 2014

Ha, si l'exemple des uns pouvait servir aux nôtres !

De mon point de vue de citoyen et d'habitant la meilleure de toutes les solutions serait
la fusion des communes de la Communauté de communes des Coteaux Bordelais en une seule grande commune.
nous aurions certainement beaucoup à y gagner
Beaucoup de maires y sont opposés, devinez pourquoi ?
En France il y a 36 552 communes, 4 055 cantons, 101 départements, soit autant de Conseils Généraux et de Préfectures et 27 régions sans compter les communautés urbaines, les communautés de communes, les syndicats intercommunaux, etc. etc. ...

C'est ce que l'on appelle le mille-feuille français, une pâtisserie qui nous coûte cher et détourne nos forces vives de la création de richesses.

Pompignac a une particularité: la commune fait partie de la Communauté de communes des Coteaux bordelais, mais en refuse la majorité des services (sauf quand il faut refaire la route de l'église) en se dotant de moyens propres normalement assurés par la CDC.
Résultat si l'habitant cotise deux fois, une fois pour et la commune et une autre fois pour la communauté de communes il ne bénéficie pas des économies que lui procurerait la mise en commun des moyens ! Chapeau !

6 mars 2014
Dans à peine plus de 15 jours et nous allons décider qui va gérer en bon père de famille notre commune pendant 6 ans.

Grand Dieux comme le temps passe vite !

Pourtant j'ai trouvé ces 6 dernières années bien longues quoiqu'émaillées de décisions soudaines, et souvent fort onéreuses, prises dans un silence assourdissant.

Il manque encore des lettres à mon petit abécédaire, tout à coup je pense à ce brave Victor Hugo et à sa Légende des Siècles avec Booz endormiTout reposait dans Ur et dans Jérimadeth»)
Si ce coquin de Totor avait trouvé sa rime en dé moi j'ai trouvé ma page en U !

Il me reste encore les lettres H et M (j'ai déjà le L, dommage, ça m'aurait fait HLM, comme par exempel le logement que je cherche pour ma petite dernière et son compagnon, tous deux touchés par la crise, et de ce fait rappatriés chez papa et maman.
Ha ! s'il y avait des HLM accessibles à Pompignac pour que nos enfants ne partent pas loin de nos cœurs.
Rêvons, rêvons, tant qu'il est encore temps ...

Conseil municipal du 3 mars 2014

Le RAPP vient de nous faire un compte-rendu détaillé de ce conseil municipal dont la rigueur le dispute au style.
A lire absolument !
Le RAPP porte bien son nom, ce qu'il nous joue ici n'est pas une douce mélodie mais un vrai cri de rappeur à faire peur !
Alain, son président et rédacteur, va une fois de plus s'attirer la ire du premier magistrat dans un style fleuri, comme d'hab.
Courage Alain !

2 mars 2014
Conseil municipal du lundi 3 mars à 18 h 30
Á l'ordre du jour :
  • approbation de divers comptes administratifs et comptes de gestions
  • vote des taux d'imposition pour 2014
  • vote de divers budgets
  • demande de subvention exceptionnelle dans le cadre de la catastrophe naturelle des 26 et 27 juillet 2013
  • demande de subvention pour l'équipement informatique des écoles de Pompignac et approbation de la subvention du Conseil Général relative à l'extension de la station d'épuration.
Ouvert au public.

Enfin du Q sur ce site !
Il parait que ça fait monter l'audience ...

1er mars 2014

On nous promet l'installation d'un Casino à Pompignac.
Renseignement pris le Groupe des Casinos Barrière n'aurait aucun projet dans le secteur, dommage...

Même son de cloche du côté du siège social du Groupe Casino de Saint-Etienne.

Nous sommes au Carrefour des incertitudes. Qui nous fera Leclerc dans toutes ces promesses faites au nom des autres ?

Coté promesses toujours: une agence du Crédit Agricole à Pompignac, il paraîtrait que le Crédit Agricole d'Aquitaine hésite encore beaucoup à s'implanter chez nous car il a appris que le Groupe La Poste, qui possède la Banque Postale, y tient un guichet subventionné par la commune qui, selon certaines indiscrétions, aurait un trafic au minimum de 400 clients par semaine, ce trafic élevé, leur faisant craindre une concurrence trop forte, les aurait dissuadés de s'installer. Décision reportée sine die selon notre correspondant habituel.

De toutes façons au rythme où l'on bétonne les terres agricoles c'est Bouygues qui devrait ouvrir une succursale plutôt que le Crédit Agricole....

Pour voir les textes des autres mois cliquez sur Archives dans le menu de droite, ci-contre.
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 905 421 fois
En novembre 2018 il y a eu 11 800 pages vues - cette page a été visitée 1 432 fois - Précédente visite le 16/11/2018 à 20h 26mn
En novembre 2018 il y a eu 11 801 pages vues
Faites connaître pompignac.net

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
16 novembre 2018

Enedis va implanter un nouveau transformateur à Mérignac et à Pompignac

Enedis installera un transformateur à Mérignac, et une autre à Pompignac, pour alimenter notamment le secteur Cenon / Floirac

Lundi 22 octobre 2018

Communiqué de la boulangerie de Pompignac

Depuis l'ouverture de la voie nouvelle de Pompignac, nous augmentons progressivement notre clientèle durant toutes les matinées de 6h30 à 13h dans notre point de vente de ce village.
Quant aux après-midis, beaucoup de clients fidèles viennent s'approvisionner au Poteau d'Yvrac où le parking et l'accessibilité leur conviennent mieux.
Ainsi, nous avons décidé d'ouvrir Pompignac seulement le matin

Note de la rédaction:
Dans sa très longue lettre de 5 pages du 4 novembre dernier à 2h18 du matin le maire affirme ceci :
la boulangerie pâtisserie a augmenté sa clientèle

Notons que si le maire perd beaucoup de temps pour écrire il n'en prend pas assez pour lire

En effet si la clientèle de la boulangerie augmente le matin, cela ne veut pas dire pour autant qu'elle augment pendant toute la journée, sinon le boulangerie ne serait pas obligée de fermer l'après-midi.
Et par dessus le marché le maire m'accuse une fois de plus de mauvaise foi !
Qui est de mauvaise foi dans cette affaire ? Je me le demande bien !

Mardi 17 juillet 2018

Le maire une nouvelle fois désavoué par le tribunal administratif de Bordeaux !

Par ses arrêtés municipaux liberticides le maire avait interdit la mise disposition de nos salles municipales à deux associations le RAPP et PSE.

Ces deux associations ont chacune saisi le tribunal administratif pour ces abus de pouvoir. Le 3 juillet dernier le tribunal administratif a donné raison au RAPP en obligeant le maire à accorder le prêt d'une salle municipale à cette association sous astreinte de 50 € par jour en cas de refus ou de non réponse.

L'asociation PSE avait elle aussi saisi le tribunal administratif pour le même motif, elle attend la décision du tribunal

Mardi 19 juin 2018

Conseil Municipal du mardi 19 juin 2018

Neuf points seront présentés au Conseil Municipal

Salle du Conseil à 19 heures
Lundi 12 mars 2018

Annonce de marché public pour l'achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe à Pompignac

Objet du marché : Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe

Lot n°1 : Lot 1 : Marché à lot unique
Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe
Date limite de réception des offres : 16 avril 2018 à 12h
Selon une procédure adaptée
Détail du marché

Mardi 6 février 2018

Une libellule ne fait pas le printemps

Cliquez sur l'image

Tribune libre
Jeudi 28 décembre 2017

Annonce de marché public pour travaux routiers communaux 2017 à Pompignac

Objet du marché : travaux routiers communaux 2017 Date limite de réception des offres : 31 janvier 2018, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché
➽ Voir le détail précis des travaux envisages dans le CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Samedi 28 janvier 2017

Annonce de marché public pour la sécurisation de la traversée du centre bourg à Pompignac

Objet du marché : Sécurisation de la traversée du Centre Bourg

Lot n°2 : Gros oeuvre
Date limite de réception des offres : 13 février 2017, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché