pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 30 novembre 20161 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En ce moment 18 visiteurs sont connectés

De A à Z ...
Quelques actualités de novembre 2016 à Pompignac et alentours
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
22 novembre 7h - Un maître d'école, 17 muets et 5 minots
C'est ainsi que m'est apparu le conseil municipal d'hier qui m'a laissé une forte impression de déni de démocratie.

Il faut dire que je ne me suis pas rendu à ce conseil totalement zen, en effet je suis arrivé en voiture avec quelques minutes d'avance à proximité de la mairie, hélas il n'y avait plus aucune place disponible à proximité, la seule place disponible était celle réservée aux handicapés, j'ai donc dû me garer assez loin, or en ce moment j'ai beaucoup de difficultés à me déplacer à pied, je suis de ce fait arrivé avec quelques minutes de retard, retard aggravé par la raideur de l'escalier pour accéder à la salle du conseil.

Heureusement le point 1 de l'ordre du jour venait à peine d'être abordé, il y en avait 10 autres à suivre...

Pourquoi ai-je employé ce qualificatif de minot et de maître d'école ?

Tout simplement parce que la plus jeune des conseillers d'opposition qui prépare toujours avec soin sa participation à ces conseils, malgré les faibles délais habituels de communication des dossiers, a posé une question à propos du recours systématique aux emprunts plutôt qu'aux ressources propres de la commune.

En réponse elle n'a eu droit qu'à une piètre leçon d'un maire se prenant pour un maître d'école lui expliquant avec condescendance et paternalisme les vertus des emprunts, le fonctionnement de économie, et tutti quanti, avec la même méthode que l'Économie expliquée aux nuls, mais en moins bien !

J'ai admiré la maîtrise de cette jeune femme, je crois qu'à sa place je ne serai pas resté aussi calme face à une telle attitude désobligeante...

Aucun autre conseiller, de l'opposition ou de la majorité n'a moufté, tous sont restés muets face à cette indigne attitude.

Bon, je vais prendre mon petit déjeuner, je reviens dans 5 minutes ...


Mon p'tit dèj s'est transformé en casse-croûte prolongé par plusieurs appels téléphoniques de conseillers municipaux ...

C'est vrai que le titre de cet article est simplificateur, les muets ont fini par parler et les minots ont mué en adultes clairvoyants !
Tant mieux et je leur rends hommage, quant à lui le qualificatif de maître d'école est usurpé, en dévaluant ainsi ce beau titre, Gaston Seguette, feu mon cher maître d'école que les anciens ont connu, m'aurait tiré les oreilles ! (maintenant c'est interdit, ouf)

Je reviens à mes moutons, d'ailleurs pas si moutons que ça.

Point 2 - Décision Budgétaire Modificative n°2 du budget annexe assainissement M49
Concernant le budget annexe "assainissement", j'espérais entendre l'adjointe chargée de ce dossier, car j'apprécie beaucoup sa compétence et la clarté de ses exposés, manque de chance elle n'a pas pu être présente à ce conseil. Dommage.

Points 4 et 5 - Sécurité des écoles et prévention de la délinquance
Ces points ont été clairement exposés par l'adjointe chargée des écoles. Il fallait que des mesures soient prises, elles l'ont été, le vote a eu lieu à l'unanimité.
Je ne donnerai ici aucun détail car, par sécurité il ne faut pas rendre public le détail des mesures de sécurité.

Point 6 - Acquisition par la municipalité d'un local professionnel médical au Pôle Médical
Ce point m'interpellait un tantinet.

L'installation de ce pôle médical a été entièrement déléguée à un investisseur privé, la mairie lui ayant laissé libre-cours pour les installations des professions médicales.

Au final un local de ce pôle n'avait pas trouvé acquéreur, selon le principe énoncé ci-dessus le maire aurait dû laisser le promoteur se débrouiller avec ses affaires.

Hé bien non ! Contre toute logique le maire à décidé d'acheter ce local professionnel en recourant à un nouveau prêt à long terme de 130 000 €.
"Ce n'est pas la vocation d'une mairie" lui ont fait remarquer les conseillers d'opposition.
Pour toute réponse ils ont encore eu droit à un petit cours de je ne sais quoi, histoire de les discréditer une nouvelle fois.
J'ai cru comprendre qu'une kiné des environs voulait s'installer mais n'avait pas les moyens d'acheter le local.
Qu'à cela ne tienne notre bon samaritain lui a proposé d'acheter ce local et de lui louer, en expliquant à son conseil que c'était une bonne affaire pour la commune, car les loyers couvriraient largement les annuités d'emprunt.

M. Gérard Sébie a dénoncé le fait qu'une municipalité se transforme ainsi en marchand de biens, ce qui me semble le juste terme, mais le maire, très énervé, lui a dit que ce terme était péjoratif.
Je ne vois pas en quoi la dénomination de marchand de biens aurait un caractère péjoratif, c'est une profession comme une autre et qui peut s'avérer fort utile, tout comme LeBonCoin.fr quand on cherche à acquérir ou louer un bien.

De mon point de vue c'est plus grave que cela: d'une part une mairie qui achète un local professionnel invendu cela ressemble fort à une aide en faveur d'un investisseur immobilier privé,
d'autre part c'est une aide directe en faveur d'un professionnel de santé.

Quel est le critère qui a présidé à ce choix ? L'offre a-t-elle été étendue à d'autres professionnels de santé ?

Quand la benjamine de mes filles s'est lourdement endettée pour acheter son local médical j'aurais bien aimé que la mairie de Bordeaux lui fasse une pareille proposition !

Je ne pense pas que la mairie de Bordeaux use de telles pratiques, car ce n'est pas son rôle.

Calomnie ou inélégance ?
Point 7 - Décision du Conseil Municipal de vendre la parcelle communale cadastrée ZM 977

Si vous voulez consulter le cadastre suivez ce lien, l'inscription est gratuite.

Le maire avait pris la décision de préempter la parcelle ZM 977 sise à hauteur du 9 avenue de la Plaine quand elle avait été mise en vente pour 90 000 €.

En effet le maire a déclaré que ce prix lui paraissait beaucoup trop bas par rapport à l'estimation de la D.I.E.La Direction de l'immobilier de l'État (DIE) est une direction du ministère chargé des finances, rattachée à la Direction générale des Finances publiques (DGFiP), et principalement chargée de superviser la gestion du patrimoine immobilier de l'État mis à la disposition des ministères et des établissements publics nationaux.
Avant le 19 septembre 20161, la DIE était un service, dénommé France Domaine.
La DIE est chargée de :
  • l'acquisition, la gestion et la cession des biens domaniaux,
  • l'établissement de l'assiette et le contrôle des redevances domaniales,
  • le recouvrement des produits domaniaux de toute nature,
  • la curatelle des successions vacantes ou en déshérence par décision de justice.
anciennement France Domaines qui se montait à 120 000 €.
Le maire a pensé que cela cachait peut-être un dessous de table, il a complété en disant qu'il surveillait attentivement toutes les ventes de biens afin de détecter d'éventuelles irrégularités du même genre.
Dans quel but ? Au nom de quels principes ?
Toujours selon lui l'acheteur potentiel de ce terrain d’une surface de 798m² avait en projet de le diviser en deux parcelles jugées trop petites ce qui aurait créé à terme des problèmes de voisinage comme chaque fois que des maisons sont construites sur des terrains exigus.
Il a par la même occasion mis en accusation un chantier de constructions de maisons sur des terrains trop petits juste en face de cette fameuse parcelle ZM 977

➽ Question de Gérard Sébie: quand cette transaction a-t-elle eu lieu ? - Réponse : le 15 septembre
➽ Gérard Sébie: On est dans une logique de marchand de biens, ce n'est pas la vocation d'une commune.
➽ Selon le maire c'est péjoratif.

➽ Question d'une conseillère municipale: cette préemption ne se situe pas dans le cadre d'un projet d'implantation d'un service communal
➽ Le maire rétorque qu'il compte revendre ce terrain entre 120 et 130 000 € avec obligation (servitude) de n'y construire qu'une seule maison, ce qui ferait une ressource intéressante pour la commune, soit au moins 30 000 €.

Vote à l'unanimité
Notez bien qu'il s'agit seulement du projet de revente, pas du bienfondé de la préemption qui a déjà été mise en œuvre.


Il y a quand même un autre problème:
pourquoi livrer à la vindicte publique cette supposition de transaction illégale de la part du vendeur et de l'acheteur ?
Juridiquement cela constitue t-il des propos diffamatoires ?
La question devrait être posée au conseiller juridique que la commune, sauf erreur de ma part, serait en train de recruter.

En tout état de cause si ce n'est pas diffamatoire c'est au minimum désobligeant quand on ne connait pas les motivations réelles du vendeur.
Le vendeur avait peut-être un besoin financier urgent justifiant un tel prix, ou bien il n'a pas réussi à vendre plus cher, ou bien je ne sais quoi.
Il serait intéressant de connaître les versions des deux acteurs concernés: le vendeur et l'acheteur potentiel initial.

Je n'aimerai pas me retrouver dans la situation de l'un ou de l'autre, pas vous ?

Le discussion est ouverte ...


Point 7 bis - Revente de la maison de Saquey

Arrivé avec 3 minutes de retard pour cause expliquées plus haut j'ai dû louper un épisode, en effet ce point ne figurait pas à l'ordre du jour initial, je présume qu'il a dû être ajouté en début de séance.
La maison du chemin de Saquey est une maison qui jouxte le lotissement du Hameau de la Poste, il a aussi un terrain à bâtir, cet ensemble d'une superficie de 1 360 m² avait été acheté par la mairie dans un but qui m'échappe, sans doute pour faire une plus-value.
Il s'agit des parcelles AB 102, 103 et 160 du cadastre. Voir la photo aérienne commentée par mes soins
Malheureusement la vente tarde à se faire et pour une raison que je n'ai pas vraiment comprise (servitude de passage, problèmes de voisinage ?) il faut maintenant que la mairie engage un emprunt supplémentaire à court terme de 294 430 €.
La mairie envisage de découper ce terrain en deux parcelles estimées par la D.I.E.La Direction de l'immobilier de l'État (DIE) est une direction du ministère chargé des finances, rattachée à la Direction générale des Finances publiques (DGFiP), et principalement chargée de superviser la gestion du patrimoine immobilier de l'État mis à la disposition des ministères et des établissements publics nationaux.
Avant le 19 septembre 20161, la DIE était un service, dénommé France Domaine.
La DIE est chargée de :
  • l'acquisition, la gestion et la cession des biens domaniaux,
  • l'établissement de l'assiette et le contrôle des redevances domaniales,
  • le recouvrement des produits domaniaux de toute nature,
  • la curatelle des successions vacantes ou en déshérence par décision de justice.
à 110 000 pour l'une et 120 000 € pour l'autre.
Un conseiller d'opposition fait remarquer qu'il ne comprend pas bien la logique du maire qui, d'un coté, divise un terrain et de l'autre grâce à la préemption de la parcelle ZM 977 bloque un projet de division prévu un particulier.
Je n'ai pas noté la réponse alambiquée du maire faute d'être certain de l'avoir bien comprise !


Point 8 - Attribution d'un nom à l'allée desservant la propriété communale de Cadouin
Il s'agit de nommer deux voies sans nom du côté de Cadouin. Proposition du maire soumise à discussion:
Voie 1 : Allée de Cadouin
Voie 2 : Allée de la maison de Cadouin

Ce qui est bien entendu le moyen le plus sûr pour qu'il y ait des problèmes d'adressages postaux et donc de confusions, idem pour les cartographies destinées au GPS et applications similaires. J'espère donc que personne n'habite dans l'une ou l'autre de ces deux voies.


Point 9 - Révision des taux de la Taxe d'Aménagement
Le promoteur immobilier qui devait loger un commerce Casino a renoncé, soit disant parce que la taxe d'aménagement était trop élevée.
Donc pour être attractif en centre ville il faudrait abaisser cette taxe de 15% à 13%.
Ce taux de 15 % n'a pourtant pas découragé Kaufman et Braud qui doit s'acquitter auprès de la commune d'une taxe de 380 000 €
Un conseiller d'opposition a argumenté longuement contre cette diminution qui prive la commune de ressources. Peine perdue.

Dans les quartiers nord à Bouchet (prononcez Bouchett') la taxe d'aménagement sera augmentée de 5 à 7% alors que dans le quartier voisin, à la Tourasse cette même taxe sera abaissée.

On voit bien que la municipalité qui a la possibilité de jouer sur ce curseur du taux de la taxe d'aménagement en use à sa guise parfois pour des motifs qui semblent logiques, bien que parfois contradictoires, comme en centre ville, parfois aussi au motif d'anticipations techniques comme à Bouchet où les nouveaux habitants doivent faire face à des frais qu'ils n'ont pas en centre ville (assainissement individuel) pourtant leur taxe d'aménagement sera augmentée en prévision de l'arrivée plus ou moins lointaine de l'assainissement collectif, c'est en quelque sorte le principe de la double peine !
Nouveaux habitants bienvenue dans nos quartiers !
Le quartier de la Tourasse qui n'est pas très loin de Bouchet à, au contraire, le bonheur de bénéficier d'une taxe d'aménagement allégée. Pour quelle raison ? Mystère ...


Point 10 - Modification du tableau des effectifs
C'est la secrétaire de mairie qui a présenté le sujet.
A effectifs égaux il s'agit notamment de faire face à l'effet GVT (Glissement vieillissement technicité) pour les fonctionnaires municipaux.
Pour cela deux anciens postes de fonctionnaires sont supprimés pour en créer deux autres en catégorie C Dans la fonction publique, hors grands corps de l'État, il y a 3 grandes catégories indiciaires recrutées par concours selon le niveau d'études:
A : cadres et cadres supérieurs (Niveau études supérieures)
B: agents de maîtrise (Niveau Bac)
C: agents dits d'exécution (Niveau brevet ou CAP)
Dans la fonction publique territoriale la catégorie A représente 9 % des effectifs, la catégorie B 14 % et la catégorie C 77 %.
.

Dans la filière filière administrative :
création d’un poste d’adjoint administratif principal 2ème classe et suppression d’un poste d’adjoint administratif de 1ère classe
Dans la filière technique : création d’un poste d’agent de maîtrise et suppression d’un poste d’adjoint technique principal de 2ème classe

A mon avis, si François Fillon est élu l'effet GVT sera très vite compensé par l'effet SME
(Suppression Massive des Effectifs)


Point 11 - Approbation de la modification des statuts de la Communauté de Communes des Coteaux
C'est purement formel dans la mesure où tous les maires de la CDC avaient déjà entériné ces modifications.


Colère et mauvaise foi !
En principe après une question écrite pour laquelle Gérard Sébie s'était inscrit le conseil s'apprêtait dans la même sérénité qu'à son ouverture.
Hélas, trois fois hélas, il n'en fut rien.

Gérard Sébie participe activement à la commission "Développement durable" de la CDC, il est très compétent sur ce sujet qu'il maîtrise bien et pour lequel il donne bénévolement beaucoup de son temps.

Il avait préparé un dossier très complet sur la question de la gestion différenciée des espaces naturels.
La commission proposait une coopération intercommunale pour l'étude et l'équipement en matériels d'entretien, notamment de désherbage.
Malheureusement aux mots de "coopération" et "intercommunalité" notre maire voit rouge et il s'est alors mis dans un état excessif de colère qui a gêné tout le monde.
Comme à son habitude il donné son avis critique et technique sur les différentes solutions proposées, selon lui tous les autres avis ne valant pas tripette.
Avec la plus parfaite mauvaise foi il a affirmé n'avoir jamais été invité à la CDC pour ces travaux de coopération, pourtant il était lui-même puissance invitante comme je le montrais le 15 novembre dernier

Du fond de la salle où je me trouvais il m'a semblé percevoir quelques-uns de ses plus fidèles adjoints tenter de le raisonner, peine perdue !

Il a ensuite reproché à Gérard Sébie de ne pas lui en avoir parlé en tête à tête plutôt qu'en conseil municipal, Gérard Sébie lui a rappelé que c'est pourtant en conseil que se débattent les projets importants pour la commune, débats d'autant plus importants qu'aucun conseiller municipal d'opposition n'a été admis à participer aux commissions communales comme cela se pratique pourtant partout ailleurs.

Je me souviens encore de l'intervention de Gérard Sébie à propos de la non communication des dossiers qui fut publiquement traitée de BURLESQUE !

Qu'a donc fait Gérard Sébie pour métier un tel traitement ?

Une fois de plus un conseil municipal qui avait commencé sereinement se termine dans la consternation de ses participants face à l'attitude de leur maire.

Comme disait ma très pieuse grand-mère "Qu'avons nous fait au Bon Dieu pour mériter cela ?"
Je me le demande encore ...
19 novembre - Tribune libre
Les déplacements dans Pompignac ne sont pas facilités par le mauvais état des chaussées, mais, comme vous le constatez tous les jours, les difficultés de transport dépassent largement le périmètre de notre commune.

Vous pouvez prendre connaissance d'un texte publié en tribune libre qui aborde ces questions qui empoisonne le quotidien des usagers de nos routes de l'Entre-Deux-Mers et de Bordeaux-Métropole.

Voir cette tribune libre
16 novembre - Information citoyenne ? Mon œil !
Vu sur Facebook en avril dernier :


Du coup le conseil municipal du 11 juillet dernier avait été annoncé de façon ultra laconique le 7 juillet


Pas le moindre ordre du jour, que dalleL'expression « n´y voir que dalle » qui veut dire « ne rien voir du tout » vient très vraisemblablement du breton "Dall" qui veut dire aveugle.
Mathurin Furic dit « Matilin an Dall » (Mathurin l´aveugle) (1789-1859) est considéré comme le plus grand sonneur de bombarde de tous les temps, je pense que nous lui devons aussi cette expression populaire.
Cliquez, je vous raconte ça sur mon site personnel
, alors que partout ailleurs sous le vocable "Espace citoyen" on trouve un peu de tout sauf d'information réellement citoyenne.
On aurait pu espérer au moins un ordre du jour à l'intention des citoyens.
Tu parles Charles ! l'information citoyenne à Pompignac se résume essentiellement des annonces culturelles (musique, théâtre, cinéma, expositions) ou gastronomiques (marché aux vins et fromages, marché de Noël, goûter des vieux, etc.)

La réponse de la commune en avril était "Nous ne manquerons pas de le faire LA PROCHAINE FOIS" mais pas "les prochaines fois".

Or justement la prochaine fois c'est lundi prochain et rien n'a encore été annoncé sur la page communale de Facebook, quant au site web communal si vous tapez "Pompignac" sur Google l'adresse www.pompignac.fr du site communal a disparu des écrans ce qui n'a pas empêché qu'en Conseil Municipal le Maire ait annoncé qu'il allait investir (combien ?) dans la réécriture du site web de la commune.

En tant que développeur web local dûment déclaré et lecteur du BOAMP je n'ai pas vu passer d'appel d'offre à ce sujet.
Bon, je suppose que je ne dois pas faire partie des amis de la mairie, mais ce n'est pas une raison.

Mais, qui sait, cet appel d'offre n'a, peut-être, pas été lancé, dans ce cas tant mieux ça nous fera faire des économies, nous en avons bien besoin en ce moment, car réécrire un site web qui n'apparait toujours pas sur Google c'est du gaspillage, il vaudrait mieux chercher à savoir pourquoi nous avons disparu des écrans du géant de la Silicon Valley...

Rendez-vous lundi soir à 19 heures au Conseil Municipal, mais attention, pour un espace citoyen ce n'est pas fabuleux, en effet l'escalier très raide de la salle du conseil en gêne, voire en interdit l'accès aux personnes handicapées ou âgées, étant plus ou moins dans les deux cas je verrai ce que je pourrai faire lundi.
15 novembre - il y était invité ...


... il est le seul à ne pas y être venu
14 novembre
Il y a 172 ans décédait à Bordeaux la grand-mère maternelle de Paul Gauguin, mais elle est connue pour bien plus que cela ...
13 novembre
12 novembre - Notes de lecture : « Mariages de raison »
Le quotidien "La Gazette des communes" sous le titre « Mariages de raison » écrit ceci :
La lecture quotidienne du « Journal officiel » ne trompe pas : très régulièrement, des communes nouvelles sont créées. Ce qui a permis au gouvernement d’annoncer encore très récemment, et surtout très fièrement, que la France est passée officiellement sous le seuil des 36 500 communes.
La gazette se fait l'écho des inquiétudes des maires face à ces mouvements, et on comprend pourquoi quand on lit la conclusion de l'article:

«la perte de pouvoir reste une question lancinante chez de nombreux élus locaux.»

Le POUVOIR, c'est donc cela la motivation essentielle ! Fichtre !

Et nous, citoyens de base, quand pourrons-nous bénéficier de véritables contre-pouvoirs face à tous les abus de pouvoir que nous ne pouvons que constater dans un environnement où la démocratie et l'esprit des Lois peu à peu se délitent ?
11 novembre
Il y a 98 ans le caporal Pierre Sellier sonnait au clairon le premier Armistice de la grande guerre

Le pays était exsangue et comptait ses morts, hélas 21 ans après, juste le temps qu'arrive une nouvelle génération, une autre guerre allait éclater, faisant dans le monde beaucoup plus de victimes.

Depuis 71 ans dans notre pays nos n'avons plus de guerres fratricides avec nos voisins européens, il faut savoir mesurer le prix de cette paix européenne que, peut-être, le terrorisme nous fait oublier.

De nombreuses populations du Moyen-Orient ou d'Afrique subissent en ce moment la cruauté de guerres fratricides, nos soldats présents sur ces territoires pourront sans doute en témoigner à leur retour.

Quoi que l'on puisse penser de la Communauté Européenne, de sa politique de libre échange ou de sa non politique sociale nous lui devons au moins le mérite de nous avoir épargné le retour de ces guerres fratricides à répétition qui depuis des siècles ont semé la désolation sur nos terres et dans nos familles.

Il faudrait que celle et ceux qui bêlent bêtement "Haro sur l'Europe" y songent un tout petit peu, les démagogies nationalistes n'ont que trop souvent entrainé la ruine des nations.
10 novembre - Envie de rire plutôt que pleurer
Trumpinet et Trumpette s'y croient déjà, mais ils se trumpent : chez Nouzotres ils font partie du club des éternels pros de la politique, ils n'ont rien à voir avec leur modèle !

Ils ne font que soulever mon Hillaryté !
9 novembre - Une victoire de la démocratie
Les américains se sont exprimés, ils ont fait mentir les sondages, la presse, les médias traditionnels et les professionnels de la politique, quoi que l'on pense du résultat c'est d'abord une grande victoire de la démocratie dans un pays fondamentalement démocrate: le peuple a eu raison de tous ces professionnels !

Quelles leçons à en tirer dans notre propre démocratie ?

En France, du haut jusque chez nous, nous vivons sous un régime républicain quasi-monarchique où, depuis beaucoup trop longtemps, les pouvoirs sont distribués et redistribués entre professionnels de la politique généralement oublieux du réel quotidien des français. La chocolatine à 15 centimes en est un petit symbole comique !

Ces professionnels de la politique ce ne sont pas seulement ces élites parisiennes souvent issues de quelques grandes écoles ou cercles professionnels très fermés, ce sont aussi ces dynasties familiales où telle fille prend le relais de papa, où tel père se recase après avoir chauffé sa place pour le fiston, mais dans tous les cas presque tous pratiquent l'art du cumul des mandats, et même un double cumul dans l'espace et dans le temps, à tous les niveaux, qu'il soient européens, nationaux, régionaux, départementaux ou communaux.

Que faire si l'on veut éviter que, comme outre-Atlantique, les électeurs français se jettent tous en chœur dans les bras de celle ou de celui qui criera le plus fort contre le système ?

Afin d'en terminer avec la professionnalisation de la politique une toute première mesure serait, à mon avis, d'interdire strictement tous cumul de mandat, sans exception.
Plus précisément interdiction stricte de cumuler en même temps deux mandats différents mais aussi interdiction absolue d'exercer plus de deux fois, consécutivement ou non, un même mandat électoral.

Cela aurait quelle conséquence dans nos communes ?

Aucun conseiller municipal ni aucun maire ne pourrait exercer plus de deux mandats.
C'est grosso modo ce que préconise la Fondation iFRAP, à une nuance près :
elle exclut de cette mesure les maires des petites communes au motif que le vivier d'élus potentiels y est trop faible.
A mon avis c'est prendre le problème à l'envers: si une commune a un vivier potentiel trop faible pour faire émerger des élus c'est tout simplement que la commune est trop petite et qu'il faut donc élargir sa base électorale.

Ainsi, après application des limitations ci-dessus, au cas où dans une commune, petite ou moyenne, il s'avérait impossible de trouver des candidats à l'exercice des responsabilités municipales il faudrait procéder, de gré ou de force (1), à la fusion de ladite commune avec une ou plusieurs de ces voisines, ce qui permettrait au passage de commencer à réduire le nombre ahurissant de nos communes.

Si élus, députés et sénateurs, ne veulent pas aller beaucoup plus loin que cette timide réforme du cumul des mandats il ne faudra pas s'étonner si nos concitoyens les envoient balader aussi lestement qu'ils le feront avec les sondages et votent de la même façon que nos amis américains viennent de le faire !

Si vous souhaitez vous exprimer ici à ce sujet réagissez ...
Si votre messagerie ne réagit pas sur le lien ci-dessus notez mon adresse courriel : infos@pompignac.net
PS: je n'adore pas plus Donald que Mickey !


Une première réaction de lecteur:
Le résultat de ces élections ne me convient pas, mais ce n'est que mon opinion et nous ne pouvons rien y changer.

Le peuple américain certainement en attente de jours meilleurs a choisi de se ranger derrière un discours outrancier, provocateur et d'exclusion. Ce n'est pas l'option que j'aurai prise si j'avais été électeur de ce pays.

Je doute fort que l'histoire nous dise que le virage pris par le peuple américain sera le bon, espérons un peu que je me trompe.

Un grand perdant dans ces élections ce sont les instituts de sondages.

Dans notre pays comme ailleurs nous subissons l'intox des sondages qui accablent où valorisent tout et n'importe quoi donnant des résultats souvent éloignés de la réalité.

Je crois que le citoyen sondé est devenu suffisamment adulte pour troubler les sondeurs en répondant volontairement où par négligeance à contre sens de sa pensée.

Face à l'intoxication sondagière je préfererais des véritables débats d'idées sans outrances et provocations qui donneraient au citoyen les moyens de construire leur opinion en pleine conscience, c'est le rôle que j'attends des communicants.
Gérard SEBIE
réagissez
Si votre messagerie ne réagit pas sur le lien ci-dessus notez mon adresse courriel : infos@pompignac.net
Fusion de communes
Actuellement la fusion des communes ne peut se faire que sur la base d'un référendum organisé auprès des habitants des communes concernées
Voir le texte à ce sujet
8 novembre - A quoi joue-t-on ?
Le 25 octobre dernier trois élus de Pompignac représentaient la commune lors du conseil communautaire de la CDC Les Coteaux Bordelais.

Le point 10 à l'ordre du jour était une délibération portant mise en place d'un groupement de commandes entre la communauté de communes et des communes pour les travaux de fonctionnement voirie 2017-2020
Les trois élus de Pompignac ont voté sans moufter cette délibération qui a été adoptée à l'unanimité moins une abstention

Pourtant nous savons maintenant que la commune se refuse à toute politique de groupement des achats tout simplement pace qu'elle s'adonne à la pratique connue sous le vocable de théorie du passager clandestin

Certains élus de l'opposition ont cru déceler par ce vote une contradiction de la part de la majorité.

Personnellement je pense qu'il n'en est rien, en fait nos représentant ont bien compris quel est leur intérêt, en votant ils ont facilité la mise en place de ce groupement d'achats ce qui leur permet ensuite de bénéficier des travaux de la communauté sans bourse délier grâce à cette technique dite du passager clandestin

Bien que légale cette pratique n'est pas très morale et encore moins confraternelle, mais si, parait-il, nous obtenons par ce petit jeu de meilleurs prix sur les travaux de voirie je ne comprends pas pourquoi l'état de nos chaussées communales reste dans cet état de délabrement que nous connaissons

Voir le compte-rendu synthétique de ce Conseil Communautaire
7 novembre - Notes de lecture
La petite combine des maires pour augmenter les impôts locaux
A lire ici
Et qu'en est-il chez nous ?

Saisine par voie électronique : c’est maintenant !
On peut rêver, par ce système ceux qui écrivent sans jamais obtenir de réponse finiront peut-être par avoir des débuts de réponse...

L’Amap a 9 ans et 77 adhérents
Vu sur Sud-Ouest du 7 novembre - Édition rive droite
4 novembre - De nouvelles hausses en perspective ?
Les impôts locaux ne devaient pas augmenter,
pourtant ils ont bel et bien augmenté, et pas qu'un peu !

Le prix de l'eau n'augmentera pas nous a t'on affirmé,
pourtant un éminent spécialiste des eaux a peut-être de bonnes raisons d'en douter ...

Vous pouvez prendre connaissance ici des questions qu'il se pose à ce sujet, et sur d'autres
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 840 617 fois
En février 2018 il y a eu 17 804 pages vues - cette page a été visitée 150 628 fois - Précédente visite le 25/02/2018 à 08h 51mn
En février 2018 il y a eu 17 804 pages vues
Faites connaître pompignac.net

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
Mardi 6 février 2018

Une libellule ne fait pas le printemps

Cliquez sur l'image

Jeudi 1er février 2018

Avis d'enquête publique

Révision allégée n°1 : Diminution d'Espaces Boisés classés au lieu-dit « la Barrére » afin de réaliser des travaux d'extension et de modernisation de la station d'épuration (création de la zone humide).

Mardi 23 janvier 2018

Les choses n'arrivent pas seules
on les fait arriver

Voulez-vous savoir pourquoi ?
Cliquez ici


Vendredi 19 janvier 2018

Dialogue musclé au Conseil municipal

Merci à Francis Gérard pour son excellent compte-rendu du conseil municipal.
De mon côté je ferai tranquillement mon compte-rendu habituel durant ce week-end. (C'est fait !)

Tribune libre
Droit de réponse

Bonsoir M. pompignac.net,

J'ai bien lu votre article concernant les voeux 2018.
Pour ma part, en tant qu'élu d'oppostion je n'ai jamais brandi l'épouvantail du rattachement à BORDEAUX METROPOLE bien au contraire.
Il serait souhaitable que vous précisiez qu'elle est cette opposition qui brandit cet épouvantail.

Cordialement
Gérard SEBIE
Message reçu le 13 janvier 2018 à 18h49

Lundi 15 janvier 2018

Conseil Municipal du 15 janvier 2018

Six points seront présentés au Consil Municipal

Salle du Conseil à 19 heures
Mercredi 4 janvier 2018

À Pompignac une nouvelle discrimination commence à sévir chez certains :
« la vieillophobie »

Connaissez-vous la différence entre un jeune et un vieux ?

Non ? Alors cliquez ici

Signé Nanar, 76 hivers, sur le web depuis 24 ans

Jeudi 28 décembre 2017

Annonce de marché public pour travaux routiers communaux 2017 à Pompignac

Objet du marché : travaux routiers communaux 2017 Date limite de réception des offres : 31 janvier 2018, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché
➽ Voir le détail précis des travaux envisages dans le CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Vendredi 15 décembre 2017

Manifestation florale à Pompignac

Lundi 27 novembre 2017

Conseil Municipal du 27 novembre 2017

Treize points seront présentés au Consil Municipal
Voir le compte-rendu

Salle du Conseil à 19 heures
Samedi 11 novembre 2017

Mises à jour du lexique communal: en lettre D et en lettre E

Samedi 21 octobre 2017

Petite annonce personnelle

Je cherche quelqu'un, de préférence pas trop loin d'ici, qui aurait installé Ruby on Rails et qui aurait la possibilité, l'amabilité et la patience de me donner un coup de main pour l'installation de ce famaux framework, mais fumeux pour moi.
Je programme en mode natif en php, javascript et mySQL avec html 5 et css 3 et ça me prend trop de temps, surtout pour passer en mode ‟Responsive Design
Merci de me contacter ici

Jeudi 5 octobre 2017

Une nouvelle tribune libre vient d'être mise en ligne

« Des progrès ... mais peut mieux faire »

Mercredi 4 septembre 2017

Compte-rendu synthétique par PSE du conseil municipal du 27/09/2017

Mercredi 27 septembre 2017

Conseil Municipal du 27 septembre 2017

Dix points ont été présentés au Consil Municipal
Voir l'ordre du jour

Jeudi 13 juillet 2017

On ne peut pas être à la fois dedans et dehors

A propos de la CDC on voit bien trop souvent que certains voudraient en effet être à la fois dedans et dehors

Voir à ce sujet un extrait d' article de Sud-Ouest intitulé
« Une élection tendue »

Samedi 28 janvier 2017

Annonce de marché public pour la sécurisation de la traversée du centre bourg à Pompignac

Objet du marché : Sécurisation de la traversée du Centre Bourg

Lot n°2 : Gros oeuvre
Date limite de réception des offres : 13 février 2017, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché