pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 24 juillet 2015 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En cet instant 14 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 18.234.255.5.

De A à Z ...
Quelques actualités de juillet 2015 à Pompignac et alentours
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
24 juillet 2015 - Pas loin de chez nous: du fer dans nos vignes ?
Une lettre ouverte au Président de la République
Pour télécharger ce document et le diffuser cliquer ici
21 juillet 2015 - Un document de l'opposition
Je viens de recevoir dans ma boîte aux lettres un document distribué par les élus d'opposition. Il s'agit d'une analyse du rapport de la Chambre Régionale des Comptes concernant la situation financière de notre commune.
Si vous ne l'avez pas reçu je l'ai scanné, vous pouvez le lire ici.
Pour mémoire vous pouvez lire le rapport de la Chambre Régionale des Comptes ici

Il y aurait beaucoup de choses à dire à ce sujet, en ce qui me concerne je le ferai dans les prochains jours ...

Les avis de pompignacais concernés par cette question sont les bienvenus, je les publierai intégralement à condition qu'ils ne soient ni anonymes ni injurieux ou diffamatoires envers quiconque.
11 juillet 2015 - Pourquoi N3c ?
Au nord de la commune, il y avait un joli bois où vivaient tranquillement toutes sortes d'animaux de nos régions, notamment une genette, un blaireau, un couple d'éperviers, seulement dérangés parfois par quelques marcassins égarés.
Cet endroit naturel, préservé, un jour s'est vu classé au PLU sous la mention N3c, c'est à dire la possibilité d'y implanter des bureaux, du commerce, de l'artisanat.
Pourquoi en cet endroit en plein milieu de zones agricoles, loin du centre ville ?
Dans quel intérêt ? Je n'en sais rien. Toujours est-il que, classé de la sorte, ce terrain a reçu l'autorisation d'être en grande partie déboisé et d'être dégagé de son sous-bois. Ce qui fut fait.

Et maintenant j'apprends que, le 30 juin dernier, le Tribunal Administratif de Bordeaux vient d'annuler la délibération du Conseil Municipal du 22 juillet 2013 classant ce terrain en sous-secteur N3c.

En remarquant dans le dernier Mensuel de Pompignac que les observations de la Chambre Régionale des Comptes concernant le niveau d'endettement de la commune sont quasiment promues au rang de félicitation du jury je me demande comment cette décision du Tribunal Administratif va être interprétée. Peu importe, ce n'est pas cela qui va redonner à ce bois son caractère initial de zone naturelle protégée.

Est-ce donc cela un village ?
9 juillet 2015 - L'AMF appelle à manifester
Voici ce que l'on pouvait lire le 3 juillet dernier sur le site web "La Gazette des communes"
L'Association des maires de France (AMF) a dénoncé ce vendredi 3 juillet un "entêtement à faire disparaître la commune", après le vote en 2e lecture du projet de réforme territoriale par les députés, et appelé les Français à se mobiliser pour défendre leurs communes.
Il est évident qu'avec presque 37 000 communes en France cela fait un important lobby qui a montré par la passé qu'il était capable de faire remettre en cause maintes réformes indispensables à une amélioration de gouvernance de nos territoires.
L'éparpillement excessif des centres de décision tel que nous le connaissons chez nous en France n'est pas une bonne chose, non, ce n'est pas cela la décentralisation !
Faute de réformes rapides et importantes qui s'imposent nous sommes témoins de réformes en douceur et en lenteur par crainte des réactions de nos innombrables maires ruraux, semi-ruraux et rurbains.
A cause de cela nous allons mettre des années pour réformer cette gouvernance territoriale qui nous coûte si cher en cette période de crises persistantes.

Et voila que maintenant l'AMF appelle une nouvelle fois à manifester pour que nous, électeurs, soyons dépossédés de notre droit à élire au suffrage universel direct des conseillers des métropoles, communautés d'agglomérations ou de communes.

Ce serait donc ça l'appel à manifester le 19 septembre prochain soi-disant pour soutenir ce patrimoine commun qu'est la commune ?
5 juillet 2015 - Ho dettes !
Vote dominical en Grèce sous 30°, chaud dimanche à Pompignac avec 31°.

Dans le pays qui a inventé la démocratie les grecs votent aujourd'hui oui ou non aux mesures d'austérité et de réformes demandées, voire exigées, par leurs créanciers, l'Europe et le FMI.

France Télévision propose un petit test aux lecteurs de son site web:


Chacun d'entre nous peut faire ce calcul, les résultats son hallucinants !
J'ai essayé de le faire pour une famille pompignacaise de 2 enfants de moins de 14 ans (soit 2,1 UC) en reprenant les chiffres disponibles de l'INSEE pour notre commune.
Résultat : la dette de cette famille s'élèverait à 92 886 euros, soit 23 222 € par chaque personne de cette famille.

Vu ainsi on comprend le malaise des grecs et celui de ses principaux créanciers, l'Allemagne d'abord avec 66 milliards de créances, la France avec 42 milliards et le FMI pour 32 milliards.
Chaque grec supporte une dette d'environ 29 600 €, c'est beaucoup, le poids de la dette de la France par habitant est quant à lui est du même ordre avec 29 400 € !
Chaque français à une créance sur la Grèce d'environ 700 euros, en cas d'improbable remboursement notre dette moyenne serait abaissée à 28 700 €.

Mais si le poids de notre dette nationale par habitant est du même ordre que celui de la Grèce, nos revenus, notre PIB, font que notre capacité de remboursement, sans être folichonne, est un peu meilleure que celle de la Grèce.

Dans notre patelin la dette communale par habitant est d'environ 3 700 € , ça parait peu comparé à ces chiffres, mais beaucoup par rapport aux habitants des communes similaires qui ont une dette 5 fois moins lourde, hélas ici notre capacité de remboursement est quasiment nulle, ne pouvant plus emprunter nous sommes donc obligés de vendre nos bijoux de famille, c'est à dire nos terres !

Un père de famille qui ferait ça serait sévèrement jugé par sa famille, dépense moins et gagne plus lui dirait celle-ci..

Et quand la population aura augmenté et que nous n'aurons plus la moindre parcelle à vendre comment fera t-on ?
Et, noyau de cerise sur le gâteau, nous avons aussi un emprunt étalé sur 40 ans.
Je plains nos enfants et petits-enfants. Il faudrait qu'une maman raisonnable prenne les choses en mains !

Nota: Selon l'INSEE la médiane du revenu disponible par unité de consommation (UC) en 2012 était à Pompignac de 25 275 €.
En comparaison ce même revenu s'élevait à 15 970 € à Cenon , à 15 651 € à Lormont et à 20 561 € à Bordeaux.
La médiane veut dire qu'il y a la moitié des UC en dessous et la moitié en dessus, ce n'est pas la même chose que la moyenne.
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 1 160 515 fois
En décembre 2020 il y a eu 2 077 pages vues - cette page a été visitée 322 265 fois - Précédente visite le 02/12/2020 à 16h 22mn
En décembre 2020 il y a eu 2 078 pages vues