pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 18 janvier 2017 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En ce moment 13 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 54.224.166.141.

De A à Z ...
L'agence postale de Pompignac

7 février 2017 - Hé bien il a fini par y croire !

La preuve consultez donc ce petit monument de propagande extravagante
Cerise sur le gateau : on ne parle plus de clients, ni même d'usagers, mais de fréquentation par des personnes: donc des visiteurs en quelque sorte, tiens, tiens ...

4 janvier 2017: Trois ans après on nous ressert la même soupe froide.

À force de nous raconter toujours la même histoire un jour il va finir par croire qu'on va y croire !

Vous n'en n'avez pas assez d'entendre toujours cette même légende urbaine ?

Réf. Sud-Ouest 4/01/2017

J'ai rencontré récemment quelques anciens jeunes collègues postiers ayant pris du galon dans la maison.
Ils ont été estomaqués à la lecture de cette publicité rédactionnelle, quel culot ! résumèrent-ils ainsi leur lecture,
mais qui a bien pu pondre un tels ramassis de contre-vérités ont-ils ajouté ? (je transcris avec des mots plus polis)

Pas besoin d'être un grand spécialiste pour comprendre que le trafic de l'agence postale n'a certainement pas augmenté alors que les aides de la Poste n'ont pas évolué.
Pas besoin, non plus, d'être un spécialiste du Service Public pour comprendre que les notions de client, d'usager et de visiteur recouvrent chacune des réalités très différentes entre-elles et qu'il ne faut donc pas les amalgamer.
Voir ces notions en bas de page

Dans tous les bureaux de Poste le trafic baisse, ou au mieux stagne comme dans les grands bureaux à vocation autant sociale que postale comme part exemple à Cenon ou à Lormont.
Les seules activités en croissance sont la Banque Postale dont les conseillers sont à Tresses ou à Cenon, et la distribution des colis grâce à internet qui a par ailleurs aspiré le courrier papier traditionnel en chute de plus de 30% en 5 ans.
Heureusement que les 90 000 facteurs ont encore la publicité papier et les colis, sans cela le chômage pointerait le bout de son nez, heureusement pour eux ils sont encore majoritairement fonctionnaires, ce qui devient de plus en plus rare au Groupe La Poste S.A.

Et on voudrait encore nous faire croire qu'il y a un petit village d'Astérix, bien caché dans l'Entre-deux-Mers, qui résiste encore aux effets de la mondialisation et d'internet !

Laissez-moi rire (jaune) ...

Rappels 2013-2014

20 janvier 2014 - Résumé du litige avec M. le Maire

  1. M. le Maire annonce 400 clients par semaine à l'agence postale,
  2. Je m'étonne et j'écris qu'il s'agit en fait de 400 personnes qui entrent, sans forcément faire une opération
  3. M. le Maire m'écrit en me traitant de menteur, de mauvaise foi, de vouloir nuire à la municipalité et d'être contre La Poste
  4. Je lui demande ses propres chiffres: il m'en concède 350 visites par semaine, déjà 50 de moins, il me donne donc raison !
  5. Je me renseigne auprès de sources sures: entre 2012 et 2013 le nombre de clients de l'agence est en légère baisse, il y en a 15.000 par an, soit moins de 300 par semaine
  6. J'attends toujours que M. le Maire publie les chiffres qu'il reçoit de La Poste

Historique de l'Agence Postale

En 1992, à la demande de Madame Baud la direction départementale de la Poste décide, sous la signature de son directeur, moi-même en l'occurrence (1), de créer à Pompignac une agence postale rattachée au bureau de Poste de Tresses.
La création du centre commercial de Pompignac et l'évolution de la démographie de la commune laissaient espérer un trafic justifiant une présence de la Poste.
L'agence postale est inauguré en 1993, peu après l'inauguration du nouveau centre commercial, malheureusement sans la présence de Madame Baud décédée accidentellement.
Petit à petit le centre commercial a vu son activité baisser, la gérante de l'agence postale a pris sa retraite et l'agence postale est transformée en guichet annexe du bureau de Poste de Tresses, la fréquentation du guichet ne cessant de décroître les horaires d'ouverture ont été diminués, le déficit d'exploitation ne cessant de croître la Poste ne pouvait maintenir du personnel sur place alors même que de nombreux pompignacais allaient au bureau de Tresses faires leurs opérations postales.

En 2008 le nouveau maire décide de prendre à la charge de la commune la présence postale à Pompignac et obtient la transformation du guichet annexe en APC (Agence Postale Communale), après une période de transition les frais de personnels de l'APC sont pris intégralement pris en charge par la municipalité, en contrepartie la mairie reçoit une petite rétribution de la Poste qui est très loin de couvrir les frais de gestion de cette agence.
La mairie a ainsi augmenté les plages d'ouverture du guichet sans pour autant que l'augmentation de la fréquentation soit en proportion de ces nouveaux horaires.
Les horaires d'ouverture sont de 8h30 à 12h et de 14h30 à 18h du lundi au vendredi et de 9h à 12h le samedi, soit 38 heures par semaine, durée à laquelle il convient d'ajouter les travaux d'ouverture et de clôture, travaux que la mairie estime à 6 heures par semaine.

Fréquentation

Selon le maire la fréquentation du guichet serait d'environ 400 visites par semaine, chiffre très proche de la fréquentation du bureau de Tresses par les particuliers.
Pourtant Tresse a une population bien plus importante que celle de Pompignac et le bureau de Poste y offre des prestations beaucoup plus complètes et attractives.
Ce chiffre de 400 visites par semaine serait effectivement celui du nombre de personnes entrant dans la salle du guichet que ce soit ou non pour y faire une opération postale, ainsi si un couple vient acheter un timbre le compteur sera incrémenté de 2, si une personne seule vient regarder la vitrine des timbres ou les petites annonces le compteur sera augmenté de 1, etc.

Sur ce chiffre de fréquentation M. le Maire a fini par me donner le 15 janvier 2014 à 21 heures, après plusieurs relances, son propre mode de calcul que voici, en copier/coller, sans aucun changement ou correction de ma part:

«Lorsqu'une personne vient faire une opération, postale ou financière elle est compté pour 1, même si elle fait 4 ou 5 opérations. C'est le seul mode de calcul. Nous en sommes à 350 clients en moyenne par semaine faisant au moins une opération, et jusqu'à 500 dans les semaines de pointe comme avant Noël.
On est loin de la médisance que vous avez propagée pour nuire à l'équipe municipale.»


Si on lit attentivement ce que j'ai dit et ce que dit M. le Maire on a donc 350 clients par semaine, une moyenne inclut par définition les pointes et les creux, mais pour ne pas me faire accuser de tricherie je veux bien tenir compte de la semaine de Noël, bien qu'elle soit déjà dans la moyenne, avec un chiffre de 500, tout rond.
Le calcul correctif nous donne 353 clients par semaine en moyenne sur 52 semaines ( 350x51 + 500, le tout divisé par 52 = 352,88 arrondi à 353)

Quand M. le Maire annonce 400 visites hebdomadaires en moyenne pour seulement pour 353 clients par semaine en moyenne cela veut donc dire qu'il y a bien 47 personnes par semaine, en moyenne, qui ne font que visiter ou accompagner, M. le Maire confirme bien mes dires et ce qui m'a été dit.


Finalement après m'avoir vertement et fréquemment critiqué M. le Maire me donne raison sur ce que je disais à propos de la fréquentation de l'agence postale.

Il reconnaît ainsi que ce n'était donc point de ma part ni de la diffamation, ni de la mauvaise foi ni des mensonges pour volonté de nuire comme il me l'a trop souvent répété ! Ouf !

J'espère que les personnes qui m'ont communiqué ces règles de calcul ne m'en voudront pas trop de les avoir rendues publiques
Il serait intéressant, maintenant, de connaître les chiffres officiels de trafic et de rémunération de La Poste, je suppose qu'ils sont régulièrement adressés à la mairie.
De mon côté, sous toutes réserves - soyons prudents - j'ai ouï dire, selon des sources généralement bien informées, que les chiffres de fréquentation calculés par La Poste seraient bien inférieurs, de l'ordre de 1200 par mois, bigre, soit 280 par semaine, c'est encore moins, mais j'irai vérifier ! Peut-être que les mois de référence pour les calculs ne sont pas les mêmes ?

1er février 2014: de nouveaux chiffres après clôture de l'exercice 2013
Vérifications faites auprès d'interlocuteurs bien informés le trafic de l'agence a été de 15 000 visites en 2012 comme en 2013, selon les mêmes critères que ceux annoncés par M. le Maire, c'est à dire un visiteur faisant au moins une opération au guichet est compté pour 1, qu'il fasse une ou plusieurs opérations lors de sa visite.

En 2012 comme en 2013 le calendrier a compté 281 jours ouvrés , soit les 365 jours de l'année moins les dimanches et jours fériés, ce qui fait une moyenne de 53,4 visiteurs par jour, soit 294 visiteurs pour chaque semaine de 5 jours et demi, nombre jours d'ouverture de l'agence postale, ou bien 288 visiteurs si on divise le total annuel de 15 000 par 52.
Je retiens le meilleur score, soit 294 visiteurs par semaine en moyenne nous somme très loin des 400 visiteurs annoncés publiquement par le M. maire et nous sommes loin, aussi, des 350 visiteurs que M. le Maire a bien voulu me concéder en privé après de nombreux échanges de courriels où je suis toujours resté très respectueux de sa personne et de sa fonction (je peux publier mes courriels) alors que la réciproque à mon égard ne l'était absolument pas!
Mais M. le Maire ne veut pas que je publie nos nombreux échanges, et je comprends pourquoi !

Je retiens de tout cela que M. le Maire, dans ses nombreux messages, m'avait accusé de mauvaise foi, de mentir, de volonté de nuire, d'être contre la Poste (un comble!), j'espère, qu'au moins en privé, il me présentera ses excuses ou au moins ses regrets.

Quel est donc le mode de calcul de M. le Maire pour qu'il puisse annoncer 400 visiteurs en moyenne hebdomadaire alors qu'il y en a en réalité moins de 300 ?

Nota: à part ces nouveaux paragraphes ci-dessus je n'ai, bien entendu, rien changé à mon texte de cette page en date du 2 janvier dernier afin que je ne sois pas accusé aussi de manipulation.

Remarques

A propos de la Poste le site de la mairie parle de "carence de service public" oubliant que les facteurs passent dans tous les foyers 6 jours par semaine ainsi que les coursiers de la Poste pour les livraisons urgentes. Le facteurs peuvent faire à domicile, sur demande, bon nombre de prestations telles que les apports d'argent sous certaine conditions, les représentations de lettres recommandées ou de colis, la livraison de médicaments pour les personnes ne pouvant se déplacer, etc.
Il est aussi possible, grâce à internet, de se faire livrer des timbres ou même d'en créer avec une image personnalisée, d'envoyer directement des lettres recommandées depuis son bureau ou son domicile, de consulter ses comptes bancaires, etc.

Le maire aurait pu, par exemple, encourager des commerçants à prendre en charge la gestion de l'Agence Postale, il s'agit de RPC, "Relais Poste Commerçant" ce qui se pratique dans de très nombreuses communes tout en épargnant le budget communal et en contribuant au maintien d'un commerce, solution qui se pratique par exemple en Angleterre depuis de très nombreuses décennies, sans que le service aux habitants en soit amoindri.
Il aurait pu aussi intégrer le guichet de la Poste sous forme ouverte dans les locaux de la mairie, comme cela se fait dans des communes voisines, de façon à optimiser le travail des agents municipaux et faciliter les services aux habitants.

Non, la solution retenue est celle qu'a imaginée un citadin, c'est à dire celle d'une grande ville qui, du fait de sa taille et de ses moyens, justifie des horaires d'ouverture très larges comme, par exemple, ceux de Pompignac, mais nous sommes un village comme le répète à l'envi notre maire, pas une grande ville !
D'ailleurs nous sommes plutôt une cité dortoir, ou une banlieue de deuxième couronne, qui a peut-être besoin d'horaires adaptés, par exemple plus tard le soir et toute la journée du samedi. Certaines villes ont adopté cette solution.
Un courbe horaire de fréquentation serait intéressante à analyser ...

La France compte plus de 37.000 communes, soit 40% du total des communes de l'Union Européenne, soit autant de maires qui, tous ou presque, voudraient avoir leur bureau de poste, pourtant en moyenne plus d'une ville sur deux a son point de contact de la Poste alors qu'avec la généralisation de l'usage d'internet et la croissance de la concurrence la fréquentation des bureaux de Poste diminue encore plus vite que la fréquentation des églises.

L'église, le bistro et le bureau de Poste, symboles du cœur de nos villes et villages, symboles a revoir, la société évolue, qu'on le veuille ou non.

NDLR (15/12/2013)
Serait-ce la phrase ci-dessus qui fait que M. le Maire de Pompignac m'accuse à plusieurs reprises d'être contre la Poste ?
Dieu merci li ne m'accuse pas d'être aussi contre les églises ou contre les bistros de nos villes et villages !
Mes biens chers frères, mes bien chères soeurs, buvons à la santé de la Poste ! Il lui faut bien ça pour garder le moral avec une baisse d'activité de sa branche courrier de 30% en moins de 5 ans du fait de la concurrence d'internet.

NDLR (10/12/2013) :
La méthode de calcul de la fréquentation de l'agence postale m'a été donnée par les services municipaux, si je ne l'ai pas bien comprise il suffit simplement que la mairie m'adresse une copie du listing du décompte, je rectifierai si nécessaire ...

Quant à l'usage des moyens postaux mis à disposition par La Poste il est rappelé que le timbre à date, ou «cachet de la Poste», de l'agence postale ne doit être apposé que sur des documents de La Poste ou sur des lettres dûment affranchies et empruntant le circuit postal du courrier.

* 1 - Quand, en tant que directeur départemental de La Poste de la Gironde, j'ai accordé l'autorisation d'ouvrir une agence postale à Pompignac je n'habitais pas cette commune, sinon cela aurait été une forme de la prévarication et quand l'agence a été inaugurée par Madame Maviel, après le décès de Madame Baud, j'habitais à Marseille.
Par rapport à ce que je disais dans mon texte de novembre, j'ai ajouté cette mention à mes propres responsabilités antérieures car, bizarrement, M. le Maire m'accuse d'être contre la Poste.
Allez y comprendre quelque chose, ou bien il est mal renseigné ou bien il le fait exprès, mais dans quel but ?



Clients et usagers:

  • le client de l'agence postale est celui qui vient faire une opération qu'il peut trouver à la concurrence (envoi de colis, dépôt ou retrait d'agent)
  • l'usager de l'agence postale est celui qui vient faire une opération de courrier dit réservé, c'est grosso modo ce qui reste du monopole postal, il s'agit, selon les directives de l'Union Européenne, de la levée, du tri, du transport et de la distribution des envois de correspondance intérieure exclusivement dont le prix est inférieur à cinq fois le tarif public applicable et dont le poids est inférieur à 500 g
Dans ce cas la personne intervient comme usager, car elle n'a pas la possibilité de recourir à la concurrence.


La grande histoire de la Poste
Pour remonter en haut de page faites un double clic

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 892 225 fois
En septembre 2018 il y a eu 10 198 pages vues - cette page a été visitée 4 964 fois - Précédente visite le 22/09/2018 à 02h 08mn
En septembre 2018 il y a eu 10 199 pages vues
Faites connaître pompignac.net

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
Mardi 17 juillet 2018

Le maire une nouvelle fois désavoué par le tribunal administratif de Bordeaux !

Par ses arrêtés municipaux liberticides le maire avait interdit la mise disposition de nos salles municipales à deux associations le RAPP et PSE.

Ces deux associations ont chacune saisi le tribunal administratif pour ces abus de pouvoir. Le 3 juillet dernier le tribunal administratif a donné raison au RAPP en obligeant le maire à accorder le prêt d'une salle municipale à cette association sous astreinte de 50 € par jour en cas de refus ou de non réponse.

L'asociation PSE avait elle aussi saisi le tribunal administratif pour le même motif, elle attend la décision du tribunal

Mardi 19 juin 2018

Conseil Municipal du mardi 19 juin 2018

Neuf points seront présentés au Conseil Municipal

Salle du Conseil à 19 heures
Lundi 12 mars 2018

Annonce de marché public pour l'achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe à Pompignac

Objet du marché : Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe

Lot n°1 : Lot 1 : Marché à lot unique
Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe
Date limite de réception des offres : 16 avril 2018 à 12h
Selon une procédure adaptée
Détail du marché

Mardi 6 février 2018

Une libellule ne fait pas le printemps

Cliquez sur l'image

Tribune libre
Jeudi 28 décembre 2017

Annonce de marché public pour travaux routiers communaux 2017 à Pompignac

Objet du marché : travaux routiers communaux 2017 Date limite de réception des offres : 31 janvier 2018, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché
➽ Voir le détail précis des travaux envisages dans le CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Samedi 28 janvier 2017

Annonce de marché public pour la sécurisation de la traversée du centre bourg à Pompignac

Objet du marché : Sécurisation de la traversée du Centre Bourg

Lot n°2 : Gros oeuvre
Date limite de réception des offres : 13 février 2017, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché