pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 29 décembre 20151 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En ce moment 9 visiteurs sont connectés

De A à Z ...
Quelques actualités de décembre 2015 à Pompignac et alentours
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
29 décembre 2015 18 heures - Ouf ! Alléluia ! La lumière a été rallumée !
L'écran blanc du site web municipal s'est rallumé pour nous annoncer ... un réveillon de la Saint-Sylvestre !
Ce n'était donc pas une bogue mais un retard à l'allumage pour mise à jour.

Mais il faut continuer l'effort car :
  • La page de la communication est muette depuis septembre 2015, date du dernier Mensuel de propagande connu
  • La page des comptes-rendus des conseils municipaux est figée depuis le 3 mars 2014
  • La page des finances municipales n'a plus rien a nous dire depuis le budget 2014
  • La page des marchés publics s'est refermée depuis l'appel d'offre de juillet dernier, heureusement j'ai publié au moins 5 nouveaux appels d'offres depuis cette date !
  • Les pages des spectacles et des manifestations ne se manifestent plus depuis mars dernier
  • La page des associations sportives commence par un saut dans le vide: un lien brisé
  • La page des travaux est au repos depuis la nuit des temps
  • La page du PLU n'annonce rien de nouveau depuis juillet 2013 ... et la c'est tant mieux !!!
  • La page des ventes de terrains est vide: tout notre patrimoine communal serait donc déjà vendu ? Bigre !
29 décembre 2015 - Sur l'écran blanc de notre nuit noire
Ce matin c'est notre site web communal qui parodie Claude Nougaro avec son écran blanc de notre nuit noire

Pourquoi cet écran blanc, sidéralement vide ?

Une bogue ? (ou un bug en langue bobo). Cela arrive parfois je ne le sais que trop ...
Ou bien une forme d'allégorie où ce blanc illustrerait le vide actuel de la communication communale ?
L'année se termine par ce triste bilan: nous n'avons plus accès à la communication ouverte qui nous avait été promise.
Triste topique nous dirait la rhétorique en parodiant les écrits de Claude Lévi-Strauss
Après avoir été abreuvés jusqu'à l'ivresse nous sommes maintenant sevrés
27 décembre 2015 - Pub gratuite
Quand j'avais 20 ans et que ma 2CV achetée d'occase chez un vieux grigou, tombait en panne, càd souvent, j'ouvrais le capot, je démontais tout, ou presque, c'est à dire pas grand'chose, je remontais et en général ça repartait.
Maintenant avec ma grosse bagnole bourgeoise, en cas de panne je ne descends même pas, j'appelle un dépanneur avec le téléphone embarqué connecté par dent bleue (bluetooth chez la perfide albion) sur bigophone (smartphone chez les ricains) et j'attends en musique l'arrivée du spécialiste.

C'est pareil en informatique: quand j'étais jeune étudiant au début des années 60 lorsque l'ordinateur de la fac de Sciences tombait en panne les informaticiens de service ouvraient le capot et à 4 pattes dans la machine ils changeaient les ampoules grillées par une punaise imprudente (bug en anglais) et ressortaient à reculons, la clé à molette entre les dents, tout transpirants et couverts de toiles d'araignées (web en langue de Shakespeare).

Maintenant quand une des mes satanées bécanes est en panne j'appelle le 06 63 03 42 86 et un jeune dépanneur arrive et remet de l'ordre dans le bazar emmêlé des fils et composants de mes machines.
Chacun sa spécialité, moi c'est le logiciel, lui c'est le matériel (soft et hard [- ware] , comme on disait au siècle dernier quand il était de bon ton de chouiner l'angliche des states).
Si par malheur vous avez des ennuis avec ces bêtes diaboliques que sont les ordinateurs de maintenant je vous recommande ce numéro, dans l'heure qui suit le jeune K.B. arrive avec sa valisette, vous écoute, fait son diagnostic et comme dans la pub de Carglass il répare ou il remplace.

C'est vraiment un as, en plus il est ultra discret et je n'ai pas hésité à lui confier mes machines où sont pourtant enfournés les lourds secrets pompignacais que j'y garde bien au frais.
Il parle peu, écoute bien, a le diagnostic précis et le geste sur, et en plus, cerise géante sur la bûche de Noël, il ne vous dépouillera pas le porte-monnaie comme d'autres savent si bien le faire avec de petits vieux crédules comme moi !

Sa petite entreprise s'appelle KB Informatique et elle est sise en notre gentille commune où les entreprises sont pourtant si rares, bien plus rares qu'à Montussan ou Tresses.

Pour cette année et la suivante je vous souhaite de ne pas avoir d'ennuis informatiques, mais si ça vous arrivait n'hésitez pas à appeler ce fort compétent jeune homme.

C'était mon 1/4 d'heure de gentillesse, je ne le ferai pas tous les jours, avis aux amateurs !
23 décembre 2015 - Libre expression (addendum)
L'avantage d'un bulletin d'information sur internet c'est que, contrairement à un bulletin papier, on n'est pas lié par les contraintes d'heure de bouclage, à tout moment on peut mettre à jour l'informations, à condition bien entendu que quelqu'un s'en charge !
Sur pompignac.net c'est le cas 7j/7 et 24h/24 ... ou presque, sur les publications locales officielles, hélas, trois fois hélas, ce n'est malheureusement plus le cas depuis un bon bout de temps. Noël approche et le MPP (Mensuel de Propagande de Pompignac) de décembre se fait toujours attendre, comme celui de novembre d'ailleurs ...
M. Gérard SEBIE vient de me demander d'ajouter un paragraphe sur sa libre expression du 19 décembre, c'est chose faite illico presto :
Il n'est pas si loin le temps où le maire de notre commune s'opposait au rattachement de CROIGNON à notre CDC et aujourd'hui il propose un rapprochement avec ST-GENES-DE-LOMBAUD, ST-LEON, IZON et d'autres communes éloignées, je suis sans doute un de ses mauvais élèves en ne trouvant pas de cohérence dans sa proposition.
Cet addendum a été intégré dans sa déclaration du 19 courant.
19 décembre 2015 - Libre expression d'un conseiller municipal
M. Gérard SEBIE, conseiller municipal de Pompignac, vient de me demander de publier le texte suivant, comme je l'ai déjà fait pour M. le Maire, je publie ci-dessous son texte in extenso, sans commentaire de ma part.
PARLONS DE COHÉRENCE.

Au titre de la cohérence le maire de notre commune a proposé lors du conseil municipal du 14 décembre une vision que je considère irrationnelle sur le projet de Schéma Départemental de Coopération Intercommunale de la Gironde, j'ai donc exprimé lors de ce conseil mon désaccord sur l' organisation de notre territoire imaginé par le maire de notre commune .
  • Sous prétexte de se protéger d'une hypothétique absorption par la métropole où par la communauté d'agglomération du LIBOURNAIS le maire s'est prononcé pour une fusion des communautés de communes de ST-LOUBES de notre CDC Les Coteaux Bordelais et de la CDC du CREONNAIS pour constituer un ensemble communautaire de 59 000 habitants comportant 27 communes .
  • Sachant que les compétences des Communautés de Communes enrichies par la loi NOTRe sont bien délimitées et avec ma courte expérience d'élu j'observe dans notre CDC de 8 communes de fortes réticences pour obtenir une franche coopération intercommunale pour mutualiser des services et équipements qui permettraient d'apporter de meilleurs services aux habitants de notre territoire sans dépenser plus, j'ai du mal à comprendre comment la coopération intercommunale serait meilleure avec 27 communes
  • Contrairement à ce qui est avancé par le maire le rattachement de notre CDC à la Métropole où à la communauté d'agglomération du LIBOURNAIS n'est pas à l'ordre du jour, c'est pourquoi je fais partie de ceux qui pensent que notre commune aurait plus à gagner de s'engager sans arrières pensées pour accompagner le dynamisme de notre CDC Les Coteaux Bordelais plutôt que d'imaginer des jours meilleurs dans une nébuleuse de 27 communes aux caractéristiques très différentes.
  • Le maintien de notre CDC de 18 000 habitants dans son actuel périmètre correspond bien aux dispositions de la loi NOTRe qui exige un minimum de 15 000 habitants, rien nous empêche si nécessaire de coopérer au cas par cas avec d'autres CDC pour créer des services mis à la charge des communes où intercommunalités comme c'est le cas pour l'instruction des permis de construire. Pour l'activité économique rien n'empêche aux CDC de rechercher des convergences sous l'égide du pôle du Coeur de l'Entre-deux-Mers.
  • J'ai aussi du mal à comprendre comment au nom de la proximité on ait pu faire voter le conseil municipal en juillet une motion contre la disparition des communes (voir mensuel du mois d'août) et demander 6 mois plus tard notre dilution dans un espace communautaire de 255 km2 au lieu des 68 km2 de notre CDC des Coteaux Bordelais.
  • Il n'est pas si loin le temps où le maire de notre commune s'opposait au rattachement de CROIGNON à notre CDC et aujourd'hui il propose un rapprochement avec ST-GENES-DE-LOMBAUD, ST-LEON, IZON et d'autres communes éloignées, je suis sans doute un de ses mauvais élèves en ne trouvant pas de cohérence dans sa proposition.
  • Enfin je pense que la question posée par la Préfecture concernant la réorganisation territoriale méritait une approche différente qu'une simple approbation d'un avis du maire porté à la connaissance des élus au dernier moment.
En résumé, ma vision de l'intercommunalité est fondamentalement différente de celle du maire, il me paraîtrait important que les citoyens de notre commune puissent être plus éclairés sur ces différences, je me tiens donc à la disposition de tous ceux qui le souhaitent.

Privé comme mes collègues d'opposition de droit d'expression sur les publications municipales, je remercie pompignac.net de me permettre d'exposer mon opinion sur un dossier important sur l'avenir de nos territoires.
Mon expression libre sur le présent site ne m'engage pas sur sa ligne de pensée.
Gérard SEBIE
Conseiller Municipal
gerardsebie@orange.fr
Tél: 06 13 22 24 31
Pour l'archiver ou l'imprimer voir cette déclaration seule
18 décembre 2015 - Cohérence ou co-errance ?
Je n'ai malheureusement pas pu assister au conseil municipal de lundi dernier, heureusement aujourd'hui, Sud-Ouest, sous la plume de Francis Gérard, nous en fait le compte-rendu que voici:
Fusion : le maire veut plus de cohérence
Denis Lopez s'est exprimé sur le projet de fusion qui implique sa commune
Le conseil municipal de Pompignac s'est prononcé lundi soir sur le projet de fusion des Communautés de communes des Portes de l'Entre-deux-Mers et du Créonnais, qui implique Pompignac. Les deux communautés de communes présentent des problématiques environnementales (inondations, activités fluviales) et économiques différentes, souligne le maire Denis Lopez. D'après lui, il vaudrait mieux aller vers un regroupement plus cohérent, des Communautés de communes de Saint-Loubès, des Coteaux Bordelais et du Créonnais, pour constituer un ensemble territorial avec son identité périurbaine, rurale, viticole et agricole, caractéristiques de l'Entre-deux-Mers.
Un nom pour un chemin
Pendant le conseil, il a été, en outre, question du nom à donner à un chemin d'exploitation partant du passage de Touty et qui permet de relier plusieurs habitations et de rejoindre le parc communal. Cherchant à faire revivre le patrimoine toponymique en remettant en valeurs d'anciens noms perdus, les élus ont opté pour « Chemin de Genevois », nom du propriétaire du début du XIXe siècle, de l'ensemble de bâtiments situés passage de Touty, selon le cadastre napoléonien de 1814. Enfin, le maire a été autorisé à négocier avec les propriétaires, l'acquisition de diverses et nombreuses petites parcelles, devenues des emplacements réservés du PLU, indispensables pour effectuer des travaux de mise en sécurité de la circulation, d'assainissement et de passages hydrauliques.
Francis Gérard
J'en reste baba !
Il se trouve justement que mardi dernier j'ai pu assister au conseil communautaire des coteaux bordelais, à l'ouverture de la réunion Pompignac était seulement représenté par Francis Massé, le maire de Pompignac, quant à lui est arrivé assez en retard.
Mais dès son arrivée, par les questions qu'il a posées au conseil, j'ai eu le sentiment qu'il était plutôt en désaccord avec la plupart des décisions prises récemment ou non par le conseil.
En fait il s'agissait, à mon avis, de questions relevant de la rhétorique, en effet une question à laquelle on n'attend pas de réponse entre bien dans ce cadre...
Le point 1 de l'ordre du jour ( mise en place d'un groupement de commande entre la Communauté de communes ) avait même été retiré notamment du fait du désaccord du maire de Pompignac.
Je peux me tromper, mais j'ai eu aussi le sentiment que ce n'est pas le grand amour entre notre maire et plusieurs de ses collègues de la communauté.
Alors pourquoi vouloir l'intégration de Pompignac dans une super-communauté alors que notre maire ne joue pas le jeu de la mise en commun des moyens et des programmes au sein même de l'actuelle communauté de communes ?
Les arguments avancés en conseil municipal me semblent plutôt tirés par les cheveux, l'espoir de voir une super-communauté de communes qui ne serait plus dirigée par l'ancien maire de Tresses ne serait-il pas plutôt la motivation subliminale de notre maire ?
En tous cas j'ignorais que ce projet concernant notre commune avait été mitonné quelque part, je n'en avais encore rien lu à ce sujet dans l'un quelconque des mensuels municipaux.

C'est quand même un sujet qui intéresse peu ou prou les citoyens que nous sommes, non ?

A voir : La loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (Loi NOTRe)
Mise à jour du 18 décembre 2015
17 décembre 2015
Marguerite Yourcenar est décédée le 17 décembre 197, il y il y 28 ans aujourd'hui.
Voici ce qu'elle disait dans Les Yeux Ouverts, entretiens avec Matthieu Galey en 1982 :

Je condamne l'ignorance qui règne en ce moment dans les démocraties aussi bien que dans les régimes totalitaires.
Cette ignorance est si forte, souvent si totale, qu'on la dirait voulue par le système, sinon par le régime.
J'ai souvent réfléchi à ce que pourrait être l'éducation de l'enfant.
Je pense qu'il faudrait des études de base, très simples, où l'enfant apprendrait qu'il existe au sein de l'univers, sur une planète dont il devra plus tard ménager les ressources, qu'il dépend de l'air, de l'eau, de tous les êtres vivants, et que la moindre erreur ou la moindre violence risque de tout détruire.
15 décembre 2015 (suite) - Conseil municipal du 14 décembre
Le conseil municipal d'hier soir s'est déroulé de 18h30 à un peu plus de 22 heures, 18 points étaient à l'ordre du jour et, au prétexte de l'urgence induite par la fin de l'année, M. le Maire n'a fourni qu'en début de séance les dossiers relatifs à cet ordre du jour particulièrement chargé, dans ces condition il était impossible à nos représentants de prendre sérieusement connaissance des dossiers, or ils ont tous voté, y compris l'opposition.
On aurait pu imaginer que ceux qui n'étaient pas d'accord avec ce peu de considération pour leurs mandats auraient pu refuser de voter, or les conseillers d'opposition ont quand même voté l'abstention, certes juridiquement le refus de vote est assimilé à une abstention, mais le refus de vote a tout de même un sens plus fort...
Les points à l'ordre du jour ont tous été adoptés sans surprise, ce conseil ressemble décidément de plus en plus à une chambre d'enregistrement.

En fin de séance une question a été posée par un conseiller de l'opposition saisi par des riverains de la route de la Poste inquiets du danger que représente pour les automobilistes et les conducteurs de 2 roues, motos et vélos, le rétrécissement de la chaussée à une seule voie étroite (une "écluse" en terme de voirie).qui vient d'être réalisé à hauteur de la station d'épuration.
L'adjointe au maire chargée de la voirie a été saisie du dossier et devra étudier une solution moins dangereuse.

Nota: c'est peut-être la réalisation de cet aménagement malvenu qui a conduit l'association PSE à penser que les travaux de la station d'épuration avaient commencé, il semblerait qu'il n'en soit rien, ou alors cela se fait dans la discrétion la plus totale ...
15 décembre 2015 - Où est passé le Mensuel de Pompignac ?
Le Mensuel de Pompignac de novembre n'est pas paru, à mi-décembre celui de ce mois-ci brille par son absence.

Au cas où le Mensuel serait devenu uniquement numérique une vérification rapide sur le site web de la commune nous montre à l'évidence qu'il n'en n'est rien: en page d'accueil le denier n° est celui d'octobre alors que dans la rubrique "Communication" le dernier numéro annoncé est celui de septembre.

Que se passe-t-il ?

  •  Soit M. le maire a décidé de faire des économies en supprimant son bulletin de propagande,
  •  soit il a préféré se saborder plutôt qu'offrir un droit de réponse à ses administrés vilipendés,
  •  soit il n'a plus rien à dire,
  •  soit il estime que les pompignacais ne sont désormais plus dignes d'être régulièrement informés,
  •  soit à force de ne rien déléguer il est submergé de boulot et n'arrive plus à tout faire tout seul ...
  •  Que sais-je encore ?

De toutes façons à quoi cela servirait-il d'informer les habitants alors que leurs propres représentants au conseils municipaux ne reçoivent même pas les dossiers sur lesquels ils doivent se prononcer ? Et quand par bonheur ils reçoivent des dossiers c'est au mieux dans les dernières heures qui précèdent les conseils ce qui rend leur mission impossible !

Quant à moi je ne reçois plus de longs messages où je suis traité de tous les noms d'oiseaux, c'est déjà ça de gagné !
13 décembre 2015 - Attente des résultat du 2nd tour des élections régionales 2015 à Pompignac

Participation :65,52 %

Liste conduite par Liste % inscrits% exprimés voix
Alain ROUSSET Liste d'Union de la gauche29,97 % 47,51 % 697
Virginie CALMELS Liste d'Union de la droite22,53 % 35,72 % 524
Jacques COLOMBIER Liste du Front national 10,58 % 16,77 % 246

 

Inscrits 85,89 % - 2 326 sur 2 708 habitants (Données Insee 2009)

Votants 65,52 % - 1 524

Abstention 34,48 % - 802

Exprimés 63,07 % - 1 467

Votes blancs 2,43 % - 37

Votes nuls 1,31 % - 20

Source : Ministère de l'intérieur

En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des pourcentages peut ne pas être égale à 100%.

11 décembre 2015 - Conseils municipaux et communautaires
Entre lundi soir et mardi soir 33 délibérations au total seront proposées lors de ces deux conseils,
18 à Pompignac et 15 à la CDC.

Voir les annonces ci-contre à droite.
10 décembre 2015 - Journée universelle des Droits de l'Homme
Le 10 décembre 1948 Eleanor Roosevelt, veuve du président américain Franklin D. Roosevelt, avec la collaboration de huit personnalités mondiales, dont le français René Cassin, rédige et publie la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Il est parfois bon d'en rappeler quelques articles, à toutes fins utiles je cite ceux-ci:
Article 11.1
Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.
Article 12
Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation.
Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

Article 19
Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions ...

Le texte anglais s'intitule The Universal Declaration of Human Rights et la traduction française de son titre ne plait pas toujours aux dames, j'en conviens ...

La journée du 10 décembre est consacrée par l'ONU "Journée Internationale des Droits de l'Homme"
9 décembre 2015
Nous célébrons aujourd'hui les 110 ans de la loi de séparation des Églises et de l'État adoptée le 9 décembre 1905 à l'initiative d'Aristide Briand.
-------------------
Avec la loi de 1905, la France est devenue un État laïc : "La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte". La loi met fin au régime concordataire mis en place en 1802. Sous le concordat, l'État reconnaissait quatre cultes (catholique, réformé, luthérien, israélite) qui étaient organisés et financés dans le cadre du droit public.
La loi de 1905 supprime le régime des cultes reconnus : il n'y a plus de religion recevant une consécration légale et tous les cultes sont sur un pied d'égalité.


7 décembre 2015 - Résultat du 1er tour des élections régionales 2015 à Pompignac

Participation : 55,67 %

Liste conduite par Liste % inscrits % exprimés voix
Alain ROUSSET Liste d'Union de la gauche 19,05 % 34,94 % 443
Virginie CALMELS Liste d'Union de la droite 16,90 % 30,99 % 393
Jacques COLOMBIER Liste du Front national 10,58 % 19,40 % 246
Françoise COUTANT Liste d'Europe-Ecologie-Les Verts 2,75 % 5,05 % 64
Olivier DARTIGOLLESListe Front de Gauche  1,76 % 3,23 % 41
Yvon SETZE Liste Debout la France  1,29 % 2,37 % 30
William DOUET Liste Divers  0,64 % 1,18 % 15
Guillaume PERCHET Liste Lutte Ouvrière  0,60 % 1,10 % 14
Joseph BOUSSION Liste divers gauche  0,52 % 0,95 % 12
Nicolas PEREIRA Liste divers gauche  0,43 % 0,79 % 10

 

Inscrits 85,89 % - 2 326 sur 2 708 habitants (Données Insee 2009)

Votants 55,67% - 1 295

Abstention 44,33 % - 1 031

Exprimés 54,51 % - 1 268

Votes blancs 1,00 % - 13 votes

Votes nuls 1,08 % - 14 votes

Source : Ministère de l'intérieur

En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des pourcentages peut ne pas être égale à 100%.

6 décembre 2015 - Toutes et tous aux urnes !
Aujourd'hui, dimanche 6 décembre, nous allons élire celles ou ceux qui dirigeront les nouvelles régions à partir du 1er janvier prochain.
Notons aussi que le 6 décembre est le jour anniversaire de l'obtention du droit de vote des femmes
mais c'était en Turquie, le 6 décembre 1929, soit 15 ans avant que les françaises accèdent à ce même droit fondamental

Après qu'une de mes jeunes soeurs, Claire, ait exercé un mandat de conseillère régionale verte en Aquitaine, cette fois c'est une autre de mes jeunes soeurs, Soazic, qui brigue nos suffrages girondins sur une liste rose rougeoyant ...
5 décembre 2015 - Où vont aller le judo, la gymnastique et la bibliothèque ?
Salles de judo Oui, où vont aller celles et ceux qui pratiquent le judo, la gymnastique et celles et ceux qui fréquentent la bibliothèque ?
Hé bien pardi dans des préfabriqués !
si l'on en croit l'avis du BOAMP que vous pouvez consulter ci-contre.
mais on ne sait pas encore où ils seront installés.

Mais qui est au courant de ce projet ?

En tous cas pas celles et ceux qui sont concernés et qui se demandent où ils vont aller quand les démolitions des bâtiments de Citon vont commencer dès le début de 2016.
Tout cela ressemble fort à de l'anticipation à la petite semaine. Une fois de plus, comme pour la station d'épuration, les opérations de promotion immobilière semblent bien plus urgentes que la prise en compte des besoins des habitants de Pompignac.

Espérons que le numéro de décembre du Mensuel de Pompignac va enfin nous informer concrètement de ces projets, il serait grand temps d'y penser !
4 décembre 2015 - J'essaye de me rendre utile
En ce jour du 265ème anniversaire de la naissance de ce bon abbé Grégoire à qui la France laïque d'aujourd'hui doit beaucoup je me souviens qu'il y a 54 ans, grâce à lui, j'ai pu apprendre gratuitement les joies de la science informatique aux cours du soir du CNAM de Talence qui venait cette année-la de s'installer à côté des nouveaux locaux de la Faculté des Sciences de Bordeaux après avoir quitté l'immeuble de ce qui est devenu plus tard le Musée d'Aquitaine de Bordeaux.

En effet c'est l'abbé Grégoire qui a créé le CNAM en 1794, mais il n'a pas fait que ça ce saint homme ...

Bref, en mémoire de lui j'ai ajouté une page qui pourrait être utile à tous ceux qui utilisent leur ordinateur, tablette, smartphone ou autre bidule pour écrire.

Et si d'aventure les personnes qui veulent rédiger un billet avec la contrainte d'un nombre de caractère réduit peuvent aller ici, mais ce ne sera pas utile à ceux qui m'écrivent car même si on m'écrit une très longue bafouille je la mets en ligne, comme par exemple pour cette gentille lettre, tout le monde ne peut pas en dire autant !

Que j'aime à faire connaitre un nombre utile aux sages comme aurait pu dire ce brave Archimède.
3 décembre 2015 - Que sont nos biens communs ?
En cette période de vente massive de nos biens communs que sont nos terres communales il est intéressant de lire cet article intitulé
La Gazette des communes - 2/12/2015
1er décembre 2015 - Bientôt le Mensuel de décembre ?
Au milieu des publicités pour Noël nos boîtes aux lettres n'ont pas eu le bonheur de recevoir celle de novembre vantant les bienfaits de notre municipalité.
Le n° de décembre nous expliquera peut-être le pourquoi de cette disparition.

Il y a de fortes chances que ce n° de décembre nous conte encore monts et merveilles comme d'hab, avec en prime le piment rassis de cette rubrique Mais non, mais non où certains de nos concitoyens se font épingler au frais de la princesse sans pouvoir le moins du monde répondre à ces mauvaises querelles.

Le bulletin trimestriel qui nous avait été promis avait, je croyais, l'ambition d'évoquer des dossiers de fond comme les finances locales, la santé et la salubrité publique, etc.
Hélas il s'est vite noyé dans ses fonts baptismaux ...

Au moment où se réunit la COP 21 le climat de notre commune va-t-il enfin connaitre un petit radoucissement et Noël qui pointe le bout de son nez sera-t'il propice à un peu de sérenité dans ce canard que nous finançons bien malgré nous ?
Wait and see !
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 856 954 fois
En avril 2018 il y a eu 16 457 pages vues - cette page a été visitée 158 971 fois - Précédente visite le 25/04/2018 à 14h 14mn
En avril 2018 il y a eu 16 457 pages vues
Faites connaître pompignac.net

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
Lundi 23 avril 2018

Tirage au sort de 6 jurés

À Pompignac le lundi 23 avril 2018 six personnes seront tirées au sort pour, au final, retenir deux jurés d'assises

Salle du Conseil à 10 heures
Dimanche 22 avril 2018

Salon du goût

À Pompignac, un salon du goût organisé par Locavor réunissant des producteurs, des artisans et diverses animations dont des démonstrations culinaires par Philippe Mesuron, aura lieu au château Queyssard, avenue du Périgord. Renseignements au 06 11 31 01 41

Lundi 12 mars 2018

Annonce de marché public pour l'achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe à Pompignac

Objet du marché : Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe

Lot n°1 : Lot 1 : Marché à lot unique
Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe
Date limite de réception des offres : 16 avril 2018 à 12h
Selon une procédure adaptée
Détail du marché

Mardi 6 février 2018

Une libellule ne fait pas le printemps

Cliquez sur l'image

Mardi 23 janvier 2018

Les choses n'arrivent pas seules
on les fait arriver

Voulez-vous savoir pourquoi ?
Cliquez ici


Tribune libre
Jeudi 28 décembre 2017

Annonce de marché public pour travaux routiers communaux 2017 à Pompignac

Objet du marché : travaux routiers communaux 2017 Date limite de réception des offres : 31 janvier 2018, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché
➽ Voir le détail précis des travaux envisages dans le CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Samedi 28 janvier 2017

Annonce de marché public pour la sécurisation de la traversée du centre bourg à Pompignac

Objet du marché : Sécurisation de la traversée du Centre Bourg

Lot n°2 : Gros oeuvre
Date limite de réception des offres : 13 février 2017, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché