pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le mars 2020 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En cet instant 6 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 54.160.19.155.

De A à Z ...
Quelques actualités mars 2020 à Pompignac et alentours
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
31 mars 2020 - État d'urgence sanitaire: gel des permis de construire
Le Clos des Lilas Cliquez De nombreux défenseurs de la nature à Pompignac s'inquiétaient de la possibilité d'une délivrance d'un permis de construire pour les 24 logements collectifs du programme immobilier "Le Clos de Lilas" à l'emplacement de la zone boisée du Clouet

Feu les bois du Clouet Cliquez Ils craignaient que pendant ses deux mois de sursis le maire soit tenté par cette opération.

Cela ne pourra pas se faire. En effet les 25 ordonnances du 26 mars dernier stipulent, entre autres, ceci :

Aucun permis de construire ou d'aménager ne sera délivré sur l'ensemble du territoire avant le 25 juin 2020.
Les permis délivrés, y compris avant la mise en place de l'état d'urgence sanitaire, ne seront "purgés de recours qu'au 25 octobre 2020"
.
Bizarrement l'annonce immobilière précise permis de construire purgé !
02/04/2020 10:38 - Commentaire de Bernard Le Lann

Une personne, généralement fort bien informée, m'a téléphoné hier soir pour me dire qu'il n'y avait pas qu'une seule demande de permis de construire qui a été déposée en mairie, mais deux, l'autre concerne un bâtiment prévu pour plus de 90 logements dans le même secteur totalement décentré du Clouet

Répondre
30 mars 2020 - Honte à lui !
L'ancien maire, maintenu provisoirement à son poste, tient totalement à l'écart des informations et des affaires la nouvelle équipe dirigeante, c'est particulièrement inadmissible, surtout en cette période d'épidémie et de confinement, et par voie de conséquence c'est faire peu de cas des habitants de Pompignac.

Malgré cela la nouvelle équipe et sa future maire ne restent pas les deux pieds dans leurs bottes, vous pourrez en juger en prenant connaissance de leur lettre d'information, si vous ne l'avez déjà fait.

Les périodes de crise sont révélatrices des qualités humaines de celles et ceux qui nous gouvernent.
29 mars 2020 - Pendant la crise du COVID-19 beaucoup sont dans le pétrin
Effectivement ils sont littéralement dans le pétrin !
Cliquez et vous saurez pourquoi
28 mars 2020 - Héros et profiteurs de la crise du COVID-19
Nous sommes en guerre nous dit le président.
Comme toutes les guerres celle-ci a ses soldats, ses héros célèbres ou anonymes. Les soldats et les héros de cette guerre nous les connaissons bien : d'abord le personnel médical ou non des hôpitaux, du directeur d'hôpital jusqu'aux agents de service avec bien entendu au premier rang les infirmières et infirmiers, cette profession tant aimée des français et si mal payée

Les caissières des supermarchés comme celles des boulangeries, primeurs ou épiceries méritent ce titre, tout comme ceux qui veillent à la salubrité et à la sécurité publique, gendarmes, éboueurs, pompiers. Sans oublier bien entendu celles et ceux qui contribuent au maintien des échanges de biens et services, les manutentionnaires, les chauffeurs-livreurs, les facteurs.

Mais comme dans beaucoup de guerres il y a aussi ceux qui recherchent avant tout leur profit.
PROFIT : Augmentation des biens que l'on possède, ou amélioration de situation qui résulte d'une activité.
Sans oublier les marchés noirs qui sévissent déjà, faut-il citer les fonctions et professions de ceux qui profitent peu ou prou de cette guerre ?
Je ne le ferai pas, il suffit de se demander quels sont les véritables objectifs de ceux qui se remuent en ce moment avec pour seuls objectifs le pouvoir et l'argent.

Jair Bolsonaro a au moins une qualité: il n'est pas hypocrite, pour maintenir son pouvoir et son économie il n'hésite pas à mettre en péril toute sa population. Boris Johnson s'est ravisé au dernier moment, quant à Trump n'en parlons pas ...

Dans nos campagnes et dans nos villages nous avons aussi nos petits Bolsonaro, Johnson ou Trump, mais la sagesse paysanne leur donne la prudence et l'habileté de se parer des habits de la vertu.
Mais contre l'odeur de sainteté il n'existe aucun déodorant, dommage.


Post-scriptum: j'ai une belle machine à coudre PFAFF dont je me sers depuis des années, il y a moins de 2 ans j'ai réalisé une centaine de lingettes pour un bébé, lingettes double face, tissus éponge (coton bouclé) et popeline, à couture invisible, exercice pas facile car le tissu éponge ne se laisse pas travailler sans peine !
Je dois donc pouvoir faire des masques respiratoires, malheureusement je n'ai pas le tissu ad-hoc pour les réaliser, et si quelqu'un sait où s'en procurer je suis preneur, cela occuperait utilement mes journées de confinement. Bien entendu ce ne serait pas pour en faire commerce !
À lire : Le Monde   60 Millions   Notre temps   Linternaute   Après lecture, bon, j'hésite ... Votre avis ?
26 mars 2020 - Confiné et agité
El rey de mi corazon Le maire de Pompignac a vu son mandat prolongé d'un mois ou deux pour raison de santé. Bien que confiné il semble être encore agité en tous sens comme si la campagne électorale n'était pas encore terminée.
On s'en doutait un peu car il n'avait pas félicité l'indiscutable gagnante du scrutin du 15 mars dernier.
C'est pourtant ce qui, habituellement, se pratique chez les gens civilisés.

Mais à Pompignac nous avions remarqué depuis longtemps que la politesse, le fair-play et le respect des lois ne semblaient pas faire partie des us et coutumes de Sa Majesté. La courtoisie y était remplacée par la cour toisée !

Comme on le subodore en lisant son abondante et lourde prose il donne vraiment l'impression qu'il refuse de reconnaître qu'il ne sera plus le maître du jeu dans une poignée de semaines et il y a fort à parier que ses dernières dépenses de communication seront consacrées aux ultimes numéros de son M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac aussi cher à son cœur qu'à nos bourses, nous avions déjà constaté ces dérives lors de la campagne électorale, dérives en principe punies par la Loi. Espérons que ses dernières dépenses se limitent à cet ultime gaspillage, espérons-le !

Je parie un demi-kopek qu'il va se montrer mauvais perdant et va coûte que coûte tenter de faire annuler l'expression de nos suffrages.

mémé Dans ce cas les très nombreuses personnes âgées que j'avais vues se déplacer dès l'ouverture du scrutin n'apprécieront certainement pas qu'on les oblige à se déplacer de nouveau si par un improbable hasard le Tribunal Administratif de Bordeaux estimait que la différence de voix est tellement minime que cela justifierait une annulation du choix du peuple, vox populi, vox Dei comme aimait me le répéter ma grand-mère, bien connue dans son village pour son infinie sagesse, pendant que pépé, en un silence approbateur, opinait du béret en mâchant machinalement sa gitane papier maïs sans filtre.
24 mars 2020 - Oui, je crains le pire
Alors qu'internet est saturé on nous envoie de très longs messages pour nous dire combien on est beaux, combien on est gentils, alors qu'une seule ligne aurait suffi pour cette nouvelle et mauvaise propagande :
«Braves gens dormez en paix nous nous occupons de tout»

Et pendant ce temps quand des directives gouvernementales arrivent à la mairie rien, absolument rien n'est transmis à la nouvelle équipe, pas plus qu'aux futurs opposants, contrairement à ce que voudraient la démocratie et la plus élémentaire courtoisie. La nouvelle équipe élue est obligée de demander à ses homologues de Sallebœuf ou de Tresses des copies des textes gouvernementaux.
Et pendant ce temps un commando de l'ancienne équipe désavouée se réunit à huis clos en mairie pour préparer je ne sais quoi.
Dans deux mois quelles seront les mauvaise surprises que nous allons découvrir ?
Oui, vraiment, nous pouvons craindre le pire, comme s'il ne suffisait pas de craindre le pire face au Covid-19 si tout le monde ne respecte pas strictement les obligations que nous impose cette crise sanitaire !

Notez que le 24 mars est la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, c'est le
23 mars 2020 - Je crains le pire
Nous sommes en guerre a dit notre président.
Pendant que des soignants meurent en combattant la maladie d'autres sont aux aguets pour se faire du fric, comme en temps de guerre le marché noir revient au galop.
Au moment où il faut à la fois défendre la santé des humains, mais aussi celle d'une nature fragilisée par le réchauffement climatique je crains le pire.
Que va-t-il se passer si aucun contrôle local n'est exercé dans les mois qui viennent ?
Les mauvais perdants font rarement de bonnes choses.
Je crains le pire.
22 mars 2020 - Il y a 125 ans aujourd'hui...
Il y a 125 ans aujourd'hui, le 22 mars 1895, les frères Lumière et leur père organisaient la première séance publique du cinématographe dans la "salle de séance" de la Société d'Encouragement à l'Industrie Nationale.

Les 125 ans du cinéma
Ironie du sort alors que le cinéma, qualifié à juste titre de 7ème Art né en France, après avoir a conquis le monde grâce au développement de la mondialisation nous ne pouvons plus nous réunir pour assister à ses projections.

Autre ironie du sort cette première séance avait lieu dans les salons de la Société d'Encouragement à l'Industrie Nationale alors qu'aujourd'hui notre industrie est au bord de l'arrêt et le peu qui en reste est sous-traité en Chine.

Bon, il nous reste internet pour voir les films me dira-t-on, mais le réseau internet est guetté par l'essoufflement par la faute d'un virus, mais pas d'un virus numérique, non d'un virus biologique, car faute de sortir pour le boulot, l'école ou les loisirs tout le monde s'est connecté et cela fait le même effet qu'un virus de type déni de service (Attaque DDoS ou sorte de bombardement de serveur).
Dieu merci il nous reste la lecture mais il n'est interdit de sortir pour des motifs autres que de stricte nécessité et les librairies et bibliothèques ne sont pas des destinations prioritaires et sont souvent fermées. De toutes façons notre belle bibliothèque municipale a été démolie par l'ancien maire et jamais reconstruite !

Alors quand tout est déréglé méditons, moi je m'édite, je m'en suis donné les moyens (c'est pas comme l'autre qui le fait avec notre flouze... mais ça ne devrait pas durer...) et j'édite ce qui me plait ou me déplait tout en éditant les textes des autres, à condition que les règles affichées soient respectées.
21 mars 2020 - Stop aux infox et rumeurs
Afin de faire taire les rumeurs et bruits infondés tentant de faire croire que les élections seront annulées voici un message reçu dernièrement en mairies :

Mesdames et messieurs les maires, secrétaires de mairie:
Vous trouverez ci-dessous un message de Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, et de Sébastien Lecornu, ministre auprès de la ministre, chargé des collectivités territoriales.

Nous vous avons adressé une circulaire relative à la tenue des premiers conseils municipaux visant à élire les maires et leurs adjoints, en application des dispositions légales en vigueur, pour tirer les conséquences du premier tour de l’élection municipale, quand il a permis de constituer le conseil municipal dans son intégralité.

Toutefois, consulté aujourd’hui sur le risque sanitaire qu’emportait de telles réunions, le président du conseil scientifique a estimé que ces conditions, même aménagées, n’étaient plus réunies à cette heure et qu’il était préférable de reporter l’installation des conseils municipaux définitivement élus à l’issue du premier tour.

Aussi, vous veillerez à informer immédiatement l’ensemble des communes afin que les conseils municipaux programmés à partir de demain vendredi soient ajournés.

Le projet de loi d'urgence pour faire face à l'épidémie de covid-19 fixera les modalités de continuité des exécutifs locaux en maintenant en fonction les maires et adjoints en fonction au 15 mars jusqu’au 15 mai, date à laquelle le gouvernement remettra au Parlement un rapport, fondé sur une analyse du comité national scientifique ; le comité national scientifique se prononçant sur l’état de l’épidémie de covid-19 et sur les risques sanitaires attachés à la tenue du second tour et de la campagne le précédant, ainsi que sur la possibilité d’installer les conseils municipaux.

Une fois les conditions sanitaires réunies, les conseils municipaux élus à l’issue du premier tour pourront être installés et élire leurs nouveaux exécutifs dans les délais les plus brefs.
20 mars 2020 - Contes et légendes pour confinés : "La grande Saga des collines" épisode 1
Ovide
Si vous êtes confiné, ou non, vous pouvez faire divaguer votre souris sur les nombreux liens de cette page

Il était une fois un petit pays nommé BimariMot latin signifiant Entre Deux Mers qu'en des temps très reculés le poète Ovide évoquait avec tristesse en son exil aussi bien dans ses Élégies que dans son Livre des métamorphoses.

Ce petit pays, fondé par l'infatigable Sisyphe, était universellement connu par son fameux raisin, le Vitis vinifera apyrenaLe raisin de Corinthe, vous l'aurez deviné !, fort apprécié par les connaisseurs car il était à la fois sans pépins, qualité appréciée en ces périodes troubles, antioxydant, qualité recherchée en ces mauvais temps où se rouille la santé, et bien sec, qualité recommandée contre la moisissure, les larmes et les échauffements de l'esprit.
20 mars 2020 - Félicitations
Il est d'usage dans notre pays démocratique qu'après des élections les candidats malheureux adressent leurs félicitations et vœux de réussite à la personne, ou à l'équipe, qui a remporté les élections.
C'est tout à la fois un signe de fair-play comme, tout simplement, un témoignage de bonne éducation, mais aussi de respect de la vie démocratique, donc par voie conséquence un signe de respect des électeurs, c'est-à-dire nous.
Je serai curieux de savoir si cette tradition a été respectée malgré les soucis que nous apporte ce fichu COVID-19.

N'hésitez pas à faire part de vos commentaires à ce sujet.

Dernière heure:
MÉFIANCE: Des personnes malintentionnées font actuellement courir le bruit que les élections vont être annulées, c'est faux !
Il faut être particulièrement vigilant en ce moment, le personnel municipal, comme nous, les habitants et électeurs, car si D. Lopez conserve à titre conservatoire son ancien mandat de maire jusqu'au prochain conseil municipal il doit seulement assurer les affaires courantes et ne pas engager la commune pour un avenir à moyen ou long terme, sinon ce serait une faute que le Tribunal Administratif lui rappellerait comme cela à déjà eu lieu au moins trois fois au cours de ce mandat.

Le déni de démocratie, le non respect des lois et règlements est malheureusement une mauvaise habitude de ce maire qui vient d'être nettement et clairement désavoué par la population de Pompignac.
20/03/2020 15:13 - Commentaire de Stéphane CHATELIER

Bonjour,

Vous parlez de personnes mal intentionnées. Pouvez-vous me dire précisément quelles sont ces personnes ?

Le report du vote du conseil municipal prouve que la situation est ubuesque et que le Gouvernement, censé anticipé les évènements, a été en dessous de tout dans la gestion de ces élections municipales.

Il ne fallait pas être devin pour voir que nous allions connaître la même situation dramatique qu'en Chine et en Italie et que le confinement aurait du être effectif au moins dés la semaine où la fermeture des écoles a été actée.

Le Gouvernement n'a vraiment pas honte de demander à des Maires sortants de continuer à gérer cette crise en ayant validé les résultats du 1er tour.

Stéphane CHATELIER

Répondre
20/03/2020 15:58 - Commentaire de Bernard Le Lann en réponse à Stéphane CHATELIER

J'espère que Stéphane CHATELIER, colistier 2020 de la liste D.LOPEZ, apprécie d'avoir la possibilité de commenter librement les articles de pompignac.net sans la moindre censure, de fond comme de forme, et il ne s'en prive pas : 2 textes aujourd'hui à la même heure !
Espérons qu'un jour il se demandera pourquoi le M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac de D.LOPEZ refuse tout droit de réponse aux personnes mises en cause ou plagiées, ou tout espace de liberté d'expression aux oppositions légales et à quiconque.

Répondre
18 mars 2020 - Élection de la maire ou du maire et des adjointes et adjoints
Le maire actuel, en poste jusqu'au prochain conseil municipal, vient d'envoyer aux nouvelles élues et aux nouveaux élus une convocation pour un conseil municipal samedi prochain 21 mars à 11 heures.

Il y a de fortes chances que ce soit Madame la maire qui soit élue, mais par respect pour la démocratie j'ai bien titré Élection de la maire ou du maire, malheureusement le maire actuel refuse jusqu'au bout de de respecter la démocratie, et encore moins celle qui a remporté les élections dès le premier tour.
En effet l'ordre du jour qu'il vient d'adresser aux futurs et futures membres du conseil est rédigé ainsi:

1 - Élection du Maire
2 - Détermination du nombre d'adjoints et élection des adjoints

Il avait le choix entre l'usage de l’écriture dite « inclusive » dans sa version courte adjoint.e.s, mais imprononçable, ou dans sa version longue adjointes et adjoints, il a opté pour la version de la grammaire masculine traditionnelle en mettant du masculin partout comme le font les conservateurs de tous poils... de tous poils justement, c'est le cas de le dire !

Je ne peux résister à cette dernière taquinerie envers celui qui, dernièrement, avait demandé à l'hébergeur de pompignac.net de supprimer toutes les belles images qui le flattaient si bien en costume de Roi Soleil ou en habit d'empereur à la barbe fleurie, sous peine d'inéligibilité au Web ! Il ne faut pas plaisanter avec Sa Majesté.

Ce conseil municipal se tiendra à huis clos, conformément aux directives gouvernementales, ce qui se comprend pour des questions sanitaires, mais me chagrine pour des questions de vie démocratique car un conseil municipal doit être public.

Public cela veut dire aussi rendre public, faire de la publicité, pour cela il y aurait un excellent moyen :
filmer la séance du conseil !
Je pense que le maire sortant s'honorerait en demandant à son vidéaste favori de faire ce travail, gratuitement bien entendu, et en se tenant prudemment à plus d'un mètre des élus.

Nous verrons bien ... ou nous ne verrons rien, selon l'option choisie par celui-ci.
20/03/2020 15:12 - Commentaire de Stéphane CHATELIER

Bonjour,
Par élection du Maire, il s'agit de la fonction : personne qui dirige une commune. Il s'agit à ce moment là d'un nom masculin.

Interrogez-vous plutôt sur la légalité de ce scrutin, dans un pays démocratique, dont le résultat n'est absolument pas représentatif de l'électorat de la commune puisque le gouvernement a incité les personnes fragiles à ne pas se déplacer (avant de se rétracter timidement puis d'annuler le second tour) : participation de 57,39 % en 2014 au lieu de 74.77% en 2020. La liste CDE l'aurait peut-être emportée mais le nombre de sièges attribués aux 2 autres listes auraient pu être différents et plus juste.

Par ailleurs, le vidéaste dont vous parlez n'a volé personne. Au contraire, habitant Pompignac, il a proposé une somme bien inférieure à ce que vaut ce type de prestation et réalisé toutes les autorisations nécessaires à la réalisation de ces très beaux films.

Vous remettez une nouvelle fois de l'huile sur le feu avec votre acharnement et votre haine et vous perdez toute crédibilité croyez-moi.

En espérant que vous ferez preuve vous aussi de cet apaisement dont vous vous faites l'apôtre d'autant plus navrante en ces temps de crise sanitaire majeures.

Cordialement.

Répondre
20/03/2020 15:45 - Commentaire de Bernard Le Lann en réponse à Stéphane CHATELIER

J'espère que Stéphane CHATELIER, colistier 2020 de la liste D.LOPEZ, apprécie d'avoir la possibilité de commenter librement les articles de pompignac.net sans la moindre censure, de fond comme de forme, et il ne s'en prive pas : 2 textes aujourd'hui à la même heure !
Espérons qu'un jour il se demandera pourquoi le M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac de D.LOPEZ refuse tout droit de réponse aux personnes mises en cause ou plagiées, ou tout espace de liberté d'expression aux oppositions légales et à quiconque.

Répondre
20/03/2020 15:05 - Commentaire de Raymond GRAVELIER en réponse à Stéphane CHATELIER

Bonjour,
Je pense que vous avez fait une inversion concernant le taux de participation :

  • 2014  74.77%
  • 2020  57.39%
Cordialement

Répondre
20/03/2020 19:07 - Commentaire de Bernard, scribe de pompignac.net
                                 
en réponse à Raymond GRAVELIER

Je publie les textes que l'on m'adresse, en respectant au mieux la présentation formelle (la transcodification en html me prend un peu de temps), mais je n'assure pas le service de correction orthographique ou grammaticale, ni la cohérence des chiffres ou des propos, c'est aussi cela le refus de le censure. Les intervenants doivent eux-mêmes prendre en charge leur relecture.

Répondre
22/03/2020 07:55 - Commentaire de Nadia URTIZVEREA en réponse à Stéphane CHATELIER

Un gros coup de gueule en lisant les commentaires de Mr Chatelier.
Quand en aura-t-on fini avec ses querelles inutiles qui pourrissent notre vie communale?
De tels commentaires sont inadmissibles en cette période de confinement.
Le premier tour des élections a entériné la décision des pompignacais d’élire un ou une autre maire.
Mr Lopez a été éliminé alors qu’il soit bon perdant ainsi que son équipe!
Qu’il quitte la politique intestine avec panache c’est maintenant tout ce qu’on lui demande sans s’offusquer de la demande du gouvernement de poursuivre son activité de maire (bien que réduite) jusqu’au mois de Mai!
Qu’est que Mr Chatelier n’a pas compris dans le terme de confinement et des dangers encourus à se regrouper?

Répondre
15 mars 2020 - Résultats définitifs des élections municipales à Pompignac

La liste CDE de Céline Deligny et de son équipe remporte dès le premier tour les élections municipales de Pompignac avec 52,86% des suffrages exprimés.

Résultats :
Listes Têtes de liste Suffrages exprimés % Sièges
Construire Demain Ensemble Céline Deligny   776  52,86% 18
20 projets pour Pompignac Denis Lopez   417  28,41%  3
Vivons Pompignac Autrement Raphaël Jouannaud   275  18,73%  2
TOTAUX 1 468  100% 23

Nombre d'inscrits 2 591
Participation 1 487 inscrits 57,39 %
Abstentions 1 104 inscrits 42,61 %
Votes exprimés 1 468 inscrits 56,66 %
Votes blancs 8 inscrits    0,54 %
Votes nuls 11 inscrits    0,74 %

Félicitations aux 23 élues et élus et bon courage à elles et eux en cette période difficile et souhaitons que le passage de témoin se passe bien comme c'est l'usage en démocratie et surtout souhaitons que le mot adversaire ne soit plus synonyme d'ennemi mais prenne rapidement le sens de partenaire, la commune en a bien besoin.

Dès que possible je mettrai en archives tous les articles concernant cette campagne électorale,
comme je l'avais déjà fait en 2014

13 mars 2020 -
Il a gagné au Loto ou quoi ?
Dans ma boîte ce matin j'ai péniblement extrait un lourd document de 40 pages 21x29,7 sur un épais papier glacé en quadrichromie : le petit résumé des promesses intenables du maire.
Je n'ose pas le jeter à la poubelle tellement il a dû coûter cher !

Il résume bien le comportement du maire sortant : du fric jeté par les fenêtres, du volume inutile, de la longue et pesante littérature.

Effectivement en ce vendredi 13 il a dû gagner au Loto pour se payer un machin aussi coûteux et inutile, même les plus riches candidats à Bordeaux ne donnent pas dans une telle démesure, le plus gros tract à Bordeaux faisait à peine 4 pages sur papier léger. Comment fait-il pour trouver tout ce fric ?

Et si pour notre malheur il est élu ça nous promet de bien beaux gaspillages financiers alors que les caisses sont vides et que les dettes débordent.

Dis-donc Loïcus Quilucrus tu crois qu'une telle débauche est un bon exemple de préservation des ressources ? O combien de sapins, combien de peupliers abattus, combien de produits chimiques d'imprimerie rejetés dans les eaux ? Tu es parti joyeux pour des courses lointaines, nous reviendras-tu ?
À mon avis il ne doit pas beaucoup t'écouter, tu penses pouvoir le raisonner ? Tu t'es mis le doigt dans l'œil ! D'autres ont essayé, ils en sont vite revenus.
12 mars 2020 - Détournement de fonds publics
Une fois de plus le M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac
    Voix de son maître
  • qui est la seule voix de son maître,
  • qui s'offre d'onéreux services de drones de propagande électorale,
  • qui pratique sans vergogne le plagiat,
  • qui n'admet aucun droit de réponse,
  • qui ne réserve aucun espace aux élus locaux d'opposition légale,
  • qui s'attribue seul le mérite des bénévoles qui font fonctionner les associations de la commune,
s'offre de nouveau, aux frais de fonds publics, à nos frais, une double page intitulée «Mais non, mais non» destinée à dénigrer ses adversaires politiques, sans avoir le courage de les nommer ni leur offrir un droit de réponse.

L'anonymat et le plagiat voici les nouveaux habits dont il voudrait vêtir la démocratie.

Comme à l'époque de la crise mondiale de 1929 il y a dans le monde en ce moment de nombreuses réapparitions de gouvernants autocratiques nés dans la fange du mensonge et de la négation, élus grâce à l'argent investi dans une communication à base d'infox en tous genres, terrestres ou aériennes.

virus Ce virulent virus qui infecte nos démocraties commence à gagner le niveau local, il faut s'en méfier car il est terriblement contagieux, tout autant que la bêtise, comme on le constate auprès des victimes de la maladie dite Face de Bouse.
Contre lui un seul remède : l'intelligence naturelle de nos bulletins de vote.
S'abstenir facilite la propagation de ce dangereux virus.

Voter est la meilleure façon de confiner définitivement les malades atteints de ce Conarovirus VP-2020 !
10 mars 2020 - Prière d'un pauvre homme chagriné
Certains hommes à Pompignac fréquentent assidûment notre église paroissiale.
Outre la messe et les Saints Sacrements ils s'y retrouvent régulièrement pour chanter ensemble des louanges au Seigneur.
Malgré mon âge maintenant un peu avancé j'ai toujours la naïveté de croire aux Saintes Vertus que l'on m'avait inculquées au catéchisme.
En voici deux qui me reviennent à l'esprit :
Le huitième commandement : Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain
Évangile selon Saint Marc 12:31: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Comment comprendre que certains de ces mêmes hommes qui partagent en principe ces valeurs chrétiennes peuvent-ils à ce point avoir un comportement d'une telle noirceur, confondre si souvent leurs adversaires avec des ennemis, haïr autant leurs prochains, mentir et diffamer aussi effrontément ?

Sainte Vierge, si cela continue ainsi je crois que j'aurais beaucoup de mal à retrouver la Foi !

Mon Dieu, mon Dieu faites que cela cesse bientôt, que l'air redevienne enfin respirable à Pompîgnac.

Chassons ces hommes du temple et vivement qu'une femme règne en la maison commune, comme il y a déjà plus de 25 ans, car cela fait 25 ans que des mecs se partagent le pouvoir. Il y au moins une femme capable de diriger la commune dans chacune des deux listes d'opposition, et sans doute plus.

Ho petit paradis perdu te retrouverai-je un jour ?

Ainsi soit-il.

PS :Le 10 mars était généralement le 20e jour du mois de ventôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du corbeau.
9 mars 2020 - Douze pages de luxe pour nous présenter d'éventuels futurs muets ! (*)
Comme d'habitude Denis Lopez, candidat à sa propre succession, nous montre son talent à gaspiller, que ce soit les deniers publics, nos deniers, mais aussi les deniers de ceux qui financent sa propre campagne électorale, que ce soient ses colistiers ou ses sponsors.
C'est leur affaire me direz-vous ... mais le doute m'habite : j'espère que ce n'est pas aussi notre affaire, j'espère que des comptes de campagne complets et transparents seront publiés un jour ... j'espère ....

Nous venons de recevoir un document de 12 pages en quadrichromie sur papier glacé tout à fait inutile avec d'abord un long laïus soporifique (comme d'hab !) pour nous conter ses vertus, puis pour présenter ses colistiers dont on sait par avance qu'ils ne seront associés à rien du tout comme cela a été le cas pendant 12 ans de règne absolu, opaque et autocratique ... si pour notre malheur il est réélu !

(*) NDLR : Malgré leurs engagements les éventuels futurs élus seront rendus muets car ils n'auront jamais droit à la parole et ne seront jamais associés aux décisions. Je l'ai trop souvent personnellement constaté et 18 ont démissionné, notamment pour ce motif.

Quant au slogan : «préserver, progresser, partager» on se demande si ce n'est pas le cliché en négatif de tout ce qu'il a été incapable de faire en 12 ans:
  • il n'a rien préservé, ni la nature, ni notre patrimoine, ni ses colistiers (18 démissions en 2 mandats) ni les acquis de ses prédécesseurs, ni nos sous
  • sa progression la plus spectaculaire est celle de notre endettement municipal qu'il faudra bien rembourser un jour
  • on a beau chercher, qu'a t-il donc partagé en 12 ans ? Demandez à la communauté de commune s'il a partagé quoique ce soit avec elle ou avec ses collègues élus.
Je lui propose plutôt le slogan suivant beaucoup plus adapté à son bilan et à ses vains projets :
Oh que c'est L.A.I.D. !
Luxueux - Autocratique - Improvisé - Démesuré
7 mars 2020 - On n'est jamais si bien servi que par soi-même
Trois listes ont été déposées en préfecture, la seule liste de la majorité sortante et deux listes d'opposition. Hier soir deux listes avaient programmé leurs réunions publiques en ville.

Conformément à la loi du déni et de Denis, qui se résume comme énoncé ci-dessus, le maire s'était dès le début promptement auto-attribué les meilleures salles et les meilleurs créneaux. C'est de bonne guerre me dira-t-on ... Mais sommes-nous en guerre ?
Mauvaise pioche ! Cette mauvaise attitude c'est finalement retournée contre son initiateur : hier soir à 19 heures il conviait dans la grande salle des fêtes les pompignacais à venir écouter ses longs, très longs monologues, ils ne furent au total que 28 à essayer de remplir cette trop grande salle. Si l'on cumule une partie de la liste des vains projets, avec quelques membres de la liste qui s'entête il n'y avait au final quasiment pas de pompignacais hors listes présents. La description d'une fuite en avant aussi onéreuse qu'inutile ne fit qu'engendrer un ennui profond dans une assistance clairsemée.
Au moins cette petite assistance est restée au chaud, ce qui ne fut pas le cas pour le public venu nombreux à Cadouin à la réunion de la liste CDE car vers 20 heures le chauffage s'est subitement arrêté, sans doute à la suite d'une programmation malencontreuse car je n'imagine pas un seul instant qu'elle put être volontairement programmée. .

On passe vraiment de fort belles soirées à Pompignac !
6 mars 2020 - Des terres naturelles gâchées
Je suis agacé qu'à Gachet soient gâchées des terres naturelles au profit d'un nouveau projet immobilier.
Carte de Pompignac Il s'agit d'un nouveau lotissement de 14 lots loin du centre bourg sur un terrain mi-agricole mi- boisé.
C'est tout à fait contraire aux préconisations du Sénat et aux conseils de Madame Buccio, préfète de Nouvelle Aquitaine et de la Gironde.
J'ignore pourquoi la mairie a autorisé un tel projet, tout comme elle a autorisé les autres projets immobiliers du Clouet, ce lieu le plus extrêmement éloigné du centre bourg.
J'ignore toutefois si la SAFER est concernée, et si oui quel est son avis sur ce sujet.

Mais tout cela n'est peut-être tout simplement qu'une infox...
1er mars 2020 - Le maire ne semble pas connaitre les limites de sa propre commune
Voirie
Cela fait 12 ans que ce bout de chemin entre Pompignac et Montussan, signalé sur la carte par un cercle rouge, n'a jamais été entretenu par la mairie.
Il est maintenant dans un état catastrophique et même dangereux.

Pourtant ce chemin est emprunté tous les jours par de très nombreux véhicules car il est au début d'un raccourci entre l'avenue du Périgord et la route de la Poste.

Ce trafic important s'explique par l'implantation du Mac-Do et du supermarché Casino à Montussan, et plus récemment par la construction de bâtiments industriels sur une zone agricole de l'avenue du Périgord.

Le maire est au courant, cela lui a été signalé de différentes façons, je ne vois qu'une hypothèse à ce grave manquement: le maire ne doit pas savoir que ce tronçon de voie appartient à Pompignac et non pas à Montussan.

Il y aurait peut-être une autre hypothèse: le maire n'entretiendrait la voirie qu'en fonction des habitants à proximité de celle-ci, or aucun pompignacais n'habite le long de ce tronçon, à l'inverse des voies à très faible circulation - mais où habitent de bons électeurs - ont été refaites avec un très épais enrobé habituellement réservé aux autoroutes et au nationales, ce qui est en soi une autre source de gaspillages financiers parmi de nombreux autres.

Quelles que soient les hypothèses cette inaction est à la fois scandaleuse et dangereuse.

Dès que la battue aux sangliers de ce dimanche matin sera terminée, rouvrant ainsi cette voie à la circulation, j'irai prendre de nouvelles photos de ce tronçon de chemin, en attendant voyez les anciennes

Chemin de Sarail - 1 POMPIGNAC
Chemin de Sarail à la limite de MONTUSSAN


Chemin de Sarail - 2

Photos prises le 1er mars 2020 à 16 heures
Cliquez sur les photos
Chemin de Sarail - 3
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 1 109 766 fois
En août 2020 il y a eu 6 542 pages vues - cette page a été visitée 298 058 fois - Précédente visite le 13/08/2020 à 01h 33mn
En août 2020 il y a eu 6 542 pages vues

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
Vendredi 10 juillet 2020

Conseil Municipal du vendredi 10 juillet 2020 à 18 heures 30

9 points à l'ordre du jour + 4 points divers

Salle des Fêtes de Pompignac
Mercredi 8 juillet 2020

Première réunion du nouveau CCAS de Pompignac le mercredi 8 juillet 2020 à 19 heures

Mercredi 17 juin 2020

Conseil Municipal public du mercredi 17 juin 2020 à 19 heures

Salle des Fêtes de Pompignac
Lundi 6 juillet 2020

Travaux sur la RD 115 entre les communes de Tresses et Fargues Saint-Hilaire.

Outre les travaux de construction en cours de la déviation du centre de Fargues des travaux seront réalisés sur la RD 115 entre Tresses et Fargues à partir du lundi 6 juillet 2020 au jeudi 30 juillet 2020
Ils nécessiteront la fermeture de cette route, ce qui aura un impact sur le quotidien des Pompignacais (Ligne de bus Express 407, Super U, boucherie, labo, cabinet médical, etc.)
Une déviation sera mise en place : au nord par la RD 240 vers Artigues et les RD 241E3 et 13 vers Salleboeuf, au sud par la RD 936 à Fargues-Saint-Hilaire

Jeudi 11 juin 2020

Travaux chemin de Brondeau.

Durée prévue 1 mois avec fermeture à la circulation, sauf pour les riverains et la SEMOCTOM. Travaux effectués pour le compte de la CDC