pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le novembre 2019 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En cet instant 6 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 54.160.19.155.

De A à Z ...
Quelques actualités de novembre 2019 à Pompignac et alentours
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
30 novembre 2019 - La valse des démissions continue ...
Au Conseil Municipal de Pompignac, après la démission de Lionel Darracq, président du club de tennis, c'est maintenant au tour de David Roiné de tirer sa révérence.
On se souvient que Lionel Darracq avait ardemment milité en 2014 pour la liste de Denis Lopez, il avait obtenu pour son club la promesse d'un terrain de tennis couvert qui nous a finalement coûté environ 400 000 euros.

De son côté David Roiné, avec Céline Deligny, avait publiquement et vigoureusement soutenu la candidature de Denis Lopez en 2014. Diogène

Si ces personnes on cru bon de se désolidariser d'une politique qu'ils avaient fortement soutenue il faut croire qu'ils ont des griefs très sérieux à l'encontre du maire, de sa politique, de sa gestion et de son mode de gouvernance.

L'histoire ne se répète pas, elle bégaie a-t-on fait dire à un célèbre économiste idéologue du XIXe siècle, le second mandat de Denis Lopez en est une éloquente illustration. Comment tant de personnes de bonne foi ont-elles pu ainsi se tromper à ce point après 2008, puis après 2014? Mystère !
Comment analyser cela ? Il serait intéressant de savoir pourquoi, au juste, toutes ces personnes élues pour nous représenter ont finalement décidé de tourner le dos à leurs mandats.
J'ai bien ma petite idée à ce sujet mais quand je l'exprime je reçois de très longs courriers à faire mourir de honte une armée de grammairiens, de rhétoriciens, et de dialecticiens... et de surcroit ma boîte est presque pleine.

La campagne électorale vient de commencer,
il est grand temps d'éclairer nos lanternes braves gens !
25 novembre 2019 - Qu’est-ce qu’une "Démocrature" ?
Démocratie ?
Démocrature est un néologisme né en Allemagne et de forme oxymorienne qui a ses émules en Turquie, en Russie, au Venezuela, en Algérie, etc. ou ses falsificateurs en Iran ou à Hong-Kong(1), qui a aussi ses imitateurs en Hongrie, en Pologne, suivis de près par la Grande-Bretagne, le Brésil et les États-Unis d'Amérique qui s'essayent à cet exercice.

Et chez nous me direz-vous ?

Au niveau national c'est encore un peu tôt pour se faire une opinion, mais au niveau local, ici à Pompignac, après 12 ans de règne sans partage on peut affirmer sans risque d'erreur manifeste que nous avons affaire à une authentique démocrature

Le recours à la Justice et à la Gendarmerie contre des élus du conseil municipal est déjà un premier indicateur, suivi de près par le refus de tout moyen d'expression ou de réunion à tous les opposant légitimes, suivi aussi par de nombreuses tentatives d'intimidation à l'encontre de pompignacais ou de leurs associations, j'en passe car nous y passerions la journée !.

Dans le but d'obtenir de bons résultats financiers et économiques certains pensent qu'un pouvoir fort est préférable à une démocratie présumée faible, voire usée.

Je pense que cet attrait pour les pouvoirs supposés forts est un miroir aux alouettes.

Chez nous la seule solution pour s'en faire une idée est de dresser un bilan de ces 12 ans de pouvoir solitaire et absolu, ce bilan sera fait dans toutes ses composantes, toute contribution est la bienvenue.

1 - Affaire à suivre à Hong-Kong
23 novembre 2019 - Père UBUVoyage au centre de la ville
Contrairement à mes habitudes, ce matin j'ai été obligé de passer par le centre du bourg parce que je n'avais, hélas, aucun autre itinéraire pour aller au labo d'analyses de Fargues.
J'ai donc dû me farcir 4 chicanes appelées écluses, aussi dangereuses qu'inutiles, 5 ralentisseurs dos d'âne pointus ou coussins berlinois anti-berlines, 3 virages dangereux car sans visibilité et 3 ronds-points aussi ubuesques que tordus dont ont se demande quel esprit torturé a bien pu les dessiner. à dos d'âne


En comparant nos ronds-points cacahuète avec le superbe rond-point juste avant le labo de Fargue cela me fait penser que toutes les voitures qui traversent Pompignac afin d'éviter Fargues utiliseront bientôt la déviation en cours de réalisation, ce qui abaissera un peu le niveau de risque de la tortueuse voie nouvelle de Pompignac. stop
18 novembre 2019 - À propos du drone sur Pompignac
Ci-dessous un commentaire libre reçu cet après-midi.
18/11/2019 15:48 - Commentaire de Philo Mène

Début avril un survol de Pompignac à été réalisé au moyen d'un drone et sur commande de la Municipalité.
Fin novembre nous sommes en droit de demander si les photos ou le film nous serons présentés et dans quelle circonstance.
Nous serons en droit de demander combien a coûté cette réalisation . Nous serons aussi en droit de demander pourquoi une telle réalisation.
Peut être pour aider les Pompignacais à trouver leur chemin et les principaux bâtiments du bourg ?
Nous serons en droit d'espérer que cette réalisation, si le coût est supporté par les finances de la commune, ne serve à quiconque lors de la campagne électorale.

Répondre

... et l'épouse du titulaire du marché du drone a été annoncée sur Sud-Ouest comme future colistière du maire.
Si cela est vrai il y aura un risque de conflits d'intérêts en perspective.
20/11/2019 10:58 - Commentaire de Zenitude en réponse à Philo Mène

Ce drone a peut-être survolé Pompignac pour vérifier que les constructions diverses et variées aient bien fait l’objet de permis de construire ou de déclarations préalables .

Répondre
20/11/2019 10:27 - Commentaire de Philo Mène en réponse à Zenitude

Ce serait étonnant que ce drone ait eu pour mission de vérifier les constructions du centre bourg où se trouvent principalement des réalisations communales. Relisez le Mensuel du mois de mai 2019.

Répondre
14 novembre 2019 - Les conseils municipaux ne s’améliorent pas
Un Conseil municipal privé de 6 de ses conseillers pour cause de démission où le maire une fois de plus perd son calme en ne pouvant dominer sa détestation de l’opposition, une opposition qui menace de quitter la séance mais ne le fait pas.
La démocratie et Pompignac méritent mieux que cela.
J’ai fini par renoncer à publier des comptes-rendus par lassitude de voir que rien ne bouge ici, j’espérais qu’un jour au moins un élu prendrait l’initiative de nous publier un compte rendu détaillé. Espoir sans cesse déçu ...
Méritons-nous vraiment cela ?
14/11/2019 11:46 - Commentaire de Imberdis

Mesdames et messieurs les conseillers un peu de bon sens et de courage. Comme disait une ancienne secrétaire de Mairie " le Maire n’est pas votre patron " vous êtes des élus, vous avez personnellement une responsabilité dans la gestion de la commune, vous avez le devoir de rendre comptes aux Pompignacais des décisions, des projets, des dépenses.
Le Mensuel devrait vous donner les moyens de vous exprimer, sans attaques personnelles bien entendu, et nous aurions connaissance de votre vision pour la gestion de notre commune. Cela se fait ailleurs.

Répondre
11 novembre 2019 - ArmisticeArmistice
Dans la guerre impitoyable que livre le maire de Pompignac à tous les mal-pensants y aura-t-il un armistice en ce 11 novembre ? Un peu de paix pour celles et ceux qui ne se noient pas dans l’admiration de la nouvelle pensée unique pompignacaise ?

Je suis bien d’accord avec PhiloMene dont la légitimité ne fait aucun doute.
9 novembre 2019 - Une nouvelle menace contre la liberté d’expression à Pompignac
Ce samedi le maire de Pompignac réunissait dans les locaux communaux des élus de différentes communes de la CDCCommunauté de Communes Les coteaux bordelais
Dans quel but ? On s’en doute un peu quand on connait ses ambitions concernant une communauté de communes qu’il n’a cessé de combattre pendant 11 ans.

Au même moment Madame Deligny, candidate déclarée au poste de maire de la commune, réunissait ses amis et sympathisants dans une salle privée de Pompignac faute d’avoir pu obtenir une salle communale où elle aurait eu la garantie de pouvoir s’exprimer librement. Liberté d’expression

On sait depuis longtemps que notre maire n’aime pas que ceux qui ne pensent pas comme lui puissent bénéficier d’une salle communale pour exercer leur liberté d’expression. Il invoque de façon désagréablement répétitive que la liberté d’expression est potentiellement une menace à l’ordre public. Son abondante littérature abonde en ce sens, bien que le Tribunal Administratif ait plus d’une fois tenté de le raisonner. Peine perdue !

En quoi une réunion de travail destinée à recueillir les attentes des pompignacais peut-elle constituer une menace pour l’ordre public ?

Ainsi ce samedi le hasard des réunions a montre, une fois de plus, qu’il y a deux poids et deux mesures à Pompignac: le maire dispose à son gré de nos locaux communaux tout en mettant tout en œuvre pour empêcher la libre expression de celles et ceux qui ne sont pas d’accord avec sa politique.

10/11/2019 20:42 - Commentaire de PhiloMene

Chanson d’automne. ( Paul Verlaine )

Les sanglots longs des violons de l’automne blessent mon cœur d’une langueur monotone.
Tout suffocant et blême, quand sonne l’heure, je me souviens des jours anciens et je pleure.
Et je m’en vais au vent mauvais . . . .

Pompignac que nous avons connue où es tu ? Pourquoi tant de tensions, d ‘interdictions, de suspicions !
Tout cela nous promet des mois de campagne préélectorales très désagréables.
Qui aurons nous envie d’écouter, qui aurons nous envie d’entendre nous faire des promesses mais surtout qui pour NOUS ENTENDRE ? Espérons …

Répondre
11/11/2019 10:22 - Commentaire de Zenitude en réponse à Philomene

Les politiques nous entendent toujours en période électorale 🙂
Mais une fois élus ,bizarrement , ils deviennent sourds 🤔😠

Répondre
10/11/2019 10:21 - Commentaire de Marie France Roux

La campagne électorale est commencée depuis le 1er septembre. Le maire n'a donc aucune raison de refuser une salle à qui que ce soit. Pour éviter une visite inopportune, il suffit de faire une réunion sur invitations. Pourquoi ne pas se baser sur le fait que l'association PSE a obtenu gain de cause auprès du Tribunal Administratif pour refus de salle de la part de M. Lopez? Je suis étonnée que Mme Deligny et ses amis n'aient pas protesté vigoureusement pour obtenir cette salle.... Écrire aux conseillers municipaux, par exemple, pour obtenir leur soutien! Ils n'ont jamais répondu aux lettres de PSE, peut être répondraient ils aux anciens collègues?

Répondre
10/11/2019 12:30 - Commentaire de scribe de pompignac.net en réponse à Marie France Roux

D'après ce que j'ai cru comprendre il n'y a pas eu refus de salle à proprement parler, c'était plus sioux: la liste des conditions à satisfaire était tellement importante (3 ou 4 pages de conditions léonines et tatillonnes, plus la présence personnelle du maire) que Madame Deligny a préféré louer une salle dans le privé.
Personnellement je pense qu'elle aurait dû faire une demande de référé au tribunal administratif pour entrave à l'exercice de la démocratie, mais je ne suis pas à sa place, Dieu merci !

Bernard Le Lann
Scribe auto-désigné

Répondre
8 novembre 2019 - Bétonnage et tronçonnage sont les deux mamelles de Pompignac
Bétonnage
Depuis 1949 cela fait 70 ans aujourd’hui que le 8 novembre est la Journée mondiale de l’urbanisme.
Cette une journée, célébrée à l’échelle internationale, vise à rendre hommage aux réalisations des urbanistes et à ce qu’ils et elles apportent à leurs collectivités.
Sommes-nous concernés ?

Oui, car nous attendons toujours l’avis ou le conseil d’un urbaniste à propos des réalisations effectuées, ou prévues, au centre de notre commune.
Mais que changera l’avis d’un professionnel qualifié sur tout ce qui a été fait dans l’improvisation et le provisoire sans plan d’ensemble ni concertation ?
Peut-être trouvera-t-on quelques pistes pour réparer les erreurs les plus flagrantes ? Mais à quel prix ?

Combien de temps encore devrons-nous subir cette frénésie du béton envahisseur et destructeur des espaces naturels au seul profit de quelques promoteurs ?

Accessoirement aujourd’hui c’est la Saint-Martin, mais ici qui se souvient qu’il fut un exemple de partage et de générosité ?
7 novembre 2019 - Un dispositif inutile, couteux, dangereux... et illogique
Camion 6x4 Hier, en revenant nuitamment de chez mon toubib, route de la Poste roulant en direction de Montussan à hauteur de la station d’épuration je suis passé à deux doigts d’un accident. 2 CVArrivant prudemment à la hauteur de ce truc nommé écluse je fais des appels de phares pour me signaler car la visibilité est très mauvaise quand tout à coup un gros camion, de type 6x4, arrive droit sur moi sur la voie de gauche, ignorant toute priorité et toute prudence.
J’ai eu juste eu le temps de freiner, mais ne pouvant reculer à cause d’une voiture arrivée derrière moi je n’ai pu que virer sur le bas-côté car ce camion a continué à avancer malgré tout.

Je pense que je ne dois pas être le seul à qui cette mésaventure est arrivé.

Mais, diantre, dans quel but cette écluse a-telle été installée par les CDC sur demande de la mairie ?
    En effet
  1. ce dispositif est inutile car il ne fait ralentir que les voitures dont le chauffeur respecte déjà la limitation de vitesse
  2. ce dispositif est couteux pour la collectivité (maçonnerie, peinture, gaines et conduits, panneaux de signalisation, etc..) mais aussi pour certains conducteurs si l’on en juge par les traces d’usure de pneus de part et d’autre
  3. ce dispositif est dangereux car il expose en un lieu de faible visibilité tous les usagers de la route à l’inconduite et à l’incivilité des chauffards ou des ignorants
  4. ce dispositif est illogique car de toute façon les chauffeurs respectueux auraient aussi bien tenu compte de tout autre dispositif d’alerte ou de ralentissement alors que les autres s’en fichent comme de leur premier caleçon ou ignorent tout simplement le code de la route
Je pense que, tout comme les 3 autres écluses à 300m de distance, ou comme ces tortueux ronds-points cacahouète ou biscouette, ce type de dispositif a pour seul but de délivrer un message du genre "C’est moi le chef, je fais ce que je veux et je vous emm... bête !"

Moralité : Comme disait Béhel l’ancien «quand la soif du pouvoir vous guide toute niche est bonne à prendre.»
10/11/2019 13:39 - Commentaire de Nanard le scribe de service (et un peu commère) à pompignac.net

Il m'a été récemment susurré à l'oreille qu'il y aurait une 5ème raison à l'installation de ce bidule inutile et agaçant: cela permettrait à une habitant voisin d'emprunter la voie de circulation dite douce depuis chez lui jusqu'à la route de la Poste et d'y trouver ainsi un débouché pépère et en toute sécurité dans ce virage.
Je n'en n'ai pas cru mes oreilles ! Le clientélisme gentiment pratiqué auprès des gentils du cru atteindrait-il un tel sommet ? Qui l'eut cru ? Je n'ose y croire tellement c'est gros.

Répondre
6 novembre 2019 - Bouddha Un ancien conseil de Bouddha avant le prochain conseil municipal, cela pourrait être, pour une fois, fort utile à la sérénité des débats
Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que
celui qui est le maître du monde.
5 novembre 2019 - Chien ramenant une balle de tennisUn communiqué de la section canine de Roland Garros
Ne mords pas la main qui te nourrit

4 novembre 2019 - Une nouvelle tribune libre à propos de la zone libellule ®
Libellule Alain Roux m’a fait parvenir hier le texte d'une tribune libre à propos de la zone libellule qui nous a été annoncée il y un peu plus de 5 ans, le 13 septembre 2014, et dont la mise en eau vient tout juste de commencer après la mise à nu d'une zone boisée classée.

Vous pouvez prendre connaissance de son texte en suivant ce lien.

Alain Roux est Ingénieur retraité des services de l’État, il a exercé divers postes de responsabilité dans le domaine de l’eau, dont celui d’administrateur de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne
3 novembre 2019 - Un dimanche sous la pluie d’automne
Saint Martin J’habite trop loin de l’église Saint-Martin pour entendre le son de sa cloche appelant les fidèles à la messe dominicale, j’en perçois juste l’onde Orange, mais de toutes façons je ne fréquente cette église qu’à l’occasion d’obsèques d’amis ou connaissances.

Saint Matthieu Je ne sais pas ce que pense Saint Martin quand il voit défiler devant lui celles et ceux qui n’ont pas, comme lui, le sens du partage,
je ne sais pas ce que pense J.C. du haut de sa croix quand il entend son message d’amour du prochain souillé par la haine de ceux qui détestent qu’on ne les adore point,
je ne sais pas ce que pense la jeune Jeanne maintenant que son petit troupeau de moutons est pris comme modèle de la vie en société
et j’ai peur que Saint Matthieu, le zélé gardien du bon usage des impôts, perde la tête, comme Saint Denis, quand il s’aperçoit qu’il n’est plus pris comme modèle à Pompignac.

Mais je n’oublie pas que notre église est un local municipal et, suite à certains arrêtés municipaux, je crains que bientôt son accès soit interdit à toutes celles et à tous ceux qui ne sont pas en odeur de sainteté du coté de la mairie.
Cliquez sur mes images pieuses
2 novembre 2019 - Première photo d’une future liste: mixité des âges et des origines
Photo Sud-Ouest

Sud-Ouest Au delà de la mixité obligatoire nous percevons bien sur cette photo la mixité des âges et des origines, bien que toute l'équipe ne soit pas présente. Au milieu de visages nouveaux quelques rescapés des deux bords seront peut-être porteurs d'expériences d'élus.

Mais qui sont-elles, que font-elles, que veulent-elles ? Mais qui sont-ils, que font-ils, que veulent-ils ?

Madame Deligny a eu l'étrange idée de sortir du silence le jour de la fête des morts. Mon mot d'hier prend ainsi une bizarre saveur.
Au bout de 5 ans c'est un peu tard pour se rendre compte qu'elle s'était trompée. Certes il n'est jamais trop tard, certes à sa décharge on peut espérer que, de la sorte, elle connaisse très bien son adversaire pour l'avoir loyalement servi pendant 5 ans comme adjointe.
Mais avec cette campagne électorale qui vient de s'ouvrir elle risque de mieux connaître certains autres aspects de la personnalité de son ancien maître.
Elle s'apercevra vite à ses dépends, peut-être, comment se faire endosser la responsabilité d'un trouble à l'ordre public par un adversaire qui ne lésine pas sur les moyens pour arriver à ses fins.
Il y a quelques années, à la même époque, j'ai été personnellement témoin d'une tentative de trouble à l'ordre public qu'il perpétra en faisant une violente irruption dans une réunion publique jusque-là fort calme avant son arrivée.
Il n'a jamais hésité, non plus, à envoyer des élus devant les tribunaux ou même à faire appel à la gendarmerie quand il ne pouvait plus supporter le ton d'un dialogue avec ses propres conseillers qui n'allait pas dans le sens qu'il souhaitait.
J'ai aussi été témoin de sa façon de couper court à un dialogue avec ses propres conseillers quand la teneur du dialogue ne lui convenait pas: dans ce cas il avait brutalement enlevé le sujet de l'ordre du jour du Conseil !

Bref ! Ça ne va pas être du gâteau pour cette équipe !

Mais revenons à Sud-Ouest.
« Dépasser les oppositions stériles »

Qui a écrit ce titre, qui l'a suggéré ?
En démocratie les oppositions ne sont pas stériles, tout au moins tant qu'elles ont les moyens de s'exprimer librement et d'agir sans contraintes excessives.

À Pompignac les oppositions ne sont pas stériles, tout a été fait pour les stériliser, nuance !

Les premières annonces relatives aux programmes du titulaire et de sa concurrente se ressemblent pour l'instant en plusieurs points, ce qui va les différencier sera certainement leurs visions de l'exercice de la démocratie, du respect des libertés fondamentales, du respect du personnel municipal, du respect de l'usage de nos deniers, du respect du patrimoine qu'ont légué leurs prédécesseurs.

Dans les derniers mètres avant le scrutin j'espère qu'on ne reverra pas ces tristes duos d'élus de la majorité visiter nos vieux aînés dans le but de leur extorquer des procurations, soi-disant afin de leur éviter le déplacement au bureau de vote. Tu parles Charles !
Ce fut très, très vilain, et j'espère que ceux et celles qui se sont rendues coupables de telles actions que la morale républicaine réprouve ne recommenceront pas l'an prochain, j'espère aussi que la valse des égos qui a réussi à nous priver du bénéfice du résultat du premier tour de 2014 ne se reproduira pas non plus.

Espérons, espérons, «Nous le valons bien !»
1er novembre 2019 - Toussaint rouge ou verte ?
Il y a 65 ans jour pour jour, le 1er novembre 1954 la «Toussaint rouge» marquait le début de la guerre de libération algérienne, dite «guerre d’Algérie».

Aurons-nous une Toussaint verte plus pacifique pour libérer Pompignac des attaques contre la nature, contre l’anarchie urbanistique mais aussi contre la privation des libertés individuelles et de la liberté d’expression ?
Où sont nos combattants des libertés individuelles, quels combats mènent-ils contre les gaspillages excessifs de nos deniers publics ?
Au moment où le roi du village commence ses grandes manœuvres pour assouvir son immense ambition de devenir l’empereur des collines quel est le plan d’attaque, ou au moins celui de défense, de nos preux chevaliers démocrates ? Jeanne reviendra-t-elle parmi nous pour bouter ce roi hors du territoire républicain ?
Pour reprendre le terme de la Fouine qui m’a demandé hier l’hospitalité qui sera le Bayard de demain ?
Bayard tu as ta Presse, mais Bayard ça presse aussi !

Hélas pour le moment seul le silence règne...
Espérons qu’il ne s’agit pas d’un silence de mort, la Toussaint c’est la fête des saints, celle des morts c’est demain !
02/11/2019 08:57 - Commentaire de MF Roux

Vous déplorez l'absence d'une ''Jeanne'' mais je dois vous rappeler qu'elle est bien présente à Pompignac.
Depuis février 2013 elle ferraille contre le bétonnage et les permis de construire abusifs.
Elle a eu de très beaux succès et n'a pas pleuré sa peine défendant énergiquement les arbres et les espaces naturels.
Je suis sûre que les Pompignacais s'en souviendront au printemps 2020.

Répondre
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 1 109 766 fois
En août 2020 il y a eu 6 541 pages vues - cette page a été visitée 298 058 fois - Précédente visite le 13/08/2020 à 01h 25mn
En août 2020 il y a eu 6 542 pages vues

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
Vendredi 10 juillet 2020

Conseil Municipal du vendredi 10 juillet 2020 à 18 heures 30

9 points à l'ordre du jour + 4 points divers

Salle des Fêtes de Pompignac
Mercredi 8 juillet 2020

Première réunion du nouveau CCAS de Pompignac le mercredi 8 juillet 2020 à 19 heures

Mercredi 17 juin 2020

Conseil Municipal public du mercredi 17 juin 2020 à 19 heures

Salle des Fêtes de Pompignac
Lundi 6 juillet 2020

Travaux sur la RD 115 entre les communes de Tresses et Fargues Saint-Hilaire.

Outre les travaux de construction en cours de la déviation du centre de Fargues des travaux seront réalisés sur la RD 115 entre Tresses et Fargues à partir du lundi 6 juillet 2020 au jeudi 30 juillet 2020
Ils nécessiteront la fermeture de cette route, ce qui aura un impact sur le quotidien des Pompignacais (Ligne de bus Express 407, Super U, boucherie, labo, cabinet médical, etc.)
Une déviation sera mise en place : au nord par la RD 240 vers Artigues et les RD 241E3 et 13 vers Salleboeuf, au sud par la RD 936 à Fargues-Saint-Hilaire

Jeudi 11 juin 2020

Travaux chemin de Brondeau.

Durée prévue 1 mois avec fermeture à la circulation, sauf pour les riverains et la SEMOCTOM. Travaux effectués pour le compte de la CDC