pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 30 juin 2018 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En cet instant 12 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 3.237.200.21.

De A à Z ...
Quelques actualités de juin 2018 à Pompignac et alentours
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
29 juin 2018 - La carte des radars du Sud-Ouest qui flasheront à 80 km/h
Sud-Ouest publie aujourd'hui la carte des radars qui flasheront à 80 km/h.

Vous pouvez la consulter ici     Voir aussi une tribune libre consacrée à ce sujet
27 juin 2018 - Risques d'inondation : le débat continue
Une nouvelle contribution au débat sur les risques d'inondation dans notre commune vient d'être ajoutée.
C'est ici

28 juin : L'association PSE publie sa réponse à cette contribution
26 juin 2018 - Depuis 2 jours l'AMAP est entrée dans sa 11ème année
L'AMAP FÊTE SES 10 ANS !
Le Pompin'ambour est une AMAP (Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne) créée en octobre 2008 par un groupe de consomm'acteurs de Pompignac qui a pour but de favoriser le rapprochement avec les producteurs pour une alimentation de qualité, socialement équitable et écologiquement saine.

Avec des conférences, des stands de producteurs, un repas champêtre avec méchoui, un marché bio, un marché de producteurs, une promenade en calèche avec Tulipe la breto-percheronne, etc, etc. ce dimanche 24 juin a été un beau succès pour l'AMAP qui a fêté ses 10 ans avec en prime un temps chaud et ensoleillé.;

Bravo et merci aux organisateurs !

Quand j'aurai fini de les trier quelques photos seront mises en ligne sous peu ...

Pour consulter l'actualité de l'AMAP cliquez ici : amap.pompignac.com

Voir l'annonce qui avait été communiquée par l'AMAP
17 juin 2018 - Conseil Municipal
Un Conseil Municipal se tiendra le mardi 19 juin 2018 à 19 heures en mairie, salle du conseil, 1er étage (pas d'accès handicapés)
Neuf points seront présentés lors de ce Conseil Municipal
Salle du Conseil à 19 heures
Voir l'ordre du jour
15 juin 2018 - Le point de vue de PSE sur des travaux en cours
L'autre jour je vous faisais part de ma satisfaction de voir qu'enfin j'avais été entendu, bien que tardivement, à propos de la question des risques d'inondation à Pompignac.
Hélas l'association PSE (Pompignac Sauvegarde Environnement) vient ce jour de tempérer mon plaisir.

Il y a dans son article intitulé "CONSEQUENCES D’ UNE URBANISATION INTENSE" plusieurs arguments qui ne me laissent pas de marbre.

Bien que j'eusse reçu un courriel d'information à ce sujet (mais pour cela il faut faire la démarche d'inscription auprès de la mairie) j'ignorais que le maire n'avait pas pris la peine de faire une réunion de concertation, ou au minimum d'information, en direction des riverains concernés.

Une fois de plus je regrette que l'activisme de la mairie se fasse au détriment d'une vie démocratique à laquelle nous pouvons légitimement aspirer.

En conclusion merci à PSE pour ces compléments d'information
27/06/2018 07:48 - Commentaire de Coeur Pompignac

Merci M. Le Lann de nous permettre le débat puisque le site de PSE n'autorise aucun commentaire. L'article en question sur le site de l'association, après lecture attentive, n'omet il pas d'évoquer deux thèmes dans ce débat ?

  • La loi Allur, adoptée en 2014 par le législateur, soit l'année qui a suivi la révision de 2013 du PLU de la commune. Comment anticiper une loi nationale supprimant le Coefficient d'Occupation des Sols (COS) et permettant la division parcellaire ? Et la conséquence de cette division n'est-elle pas l'accroissement des constructions, qui sont autant de surfaces de sols devenus imperméables. Ne faudrait il pas collecter, mesurer et cumuler les emprises au sol des dernières constructions privées de ces dix dernières années, comparées à celles des constructions engagées par le conseil municipal, afin de mieux appréhender la part des uns et des autres dans l'urbanisation de la commune ?

  • Le réchauffement climatique dont tout le monde parle. Pourquoi ne pas mentionner l'augmentation significative des phénomènes météorologies violents et tempétueux, prompts à donner en une journée, des équivalences de précipitations mensuelles voire plus parfois ? Sachant que les sinistrés sont bien souvent toujours les mêmes s'agissant des inondations.
La commune s'urbanise c'est un fait. Le canton est de plus en plus attractif. La division parcellaire grignote les grandes parcelles pour répondre à une demande de terrains de plus en plus petits et surtout de moins en moins chers. Et le réchauffement climatique est une réalité. Plus que jamais il est nécessaire de prévenir, de préserver, de sauvegarder notre environnement, tout en apportant une certaine dynamique, un certain modernisme imposé par le changement de siècle. C'est le rôle d'un urbanisme raisonné, cadré par des règles devant être à la hauteur des enjeux. Notre PLU en l'état y répond il ? C'est peut être là qu'est le vrai débat.

Répondre
28/06/2018 12:22 - Commentaire de L'équipe de PSE en réponse à Coeur Pompignac

PSE vous remercie de ce commentaire. Très intéressant, il élargit le débat en complétant notre article! La loi Allur a permis à certains maires d'urbaniser à outrance, et sans en examiner les conséquences pour l'environnement. A cela s'ajoutent comme vous le faites justement remarquer, les effets du réchauffement climatique.
PSE souhaite qu'un schéma général de recueil et d'écoulement des eaux pluviales soit étudié à l'échelle de la commune.
Les constructions municipales comme les constructions individuelles procèdent d'une même volonté de la municipalité d'urbaniser Pompignac de façon un peu débridée.
Il est donc indispensable que l'urbanisation soit raisonnée et non pas subie. Le PLU doit être au cœur de la prochaine campagne électorale.

Vous pourrez commenter sur notre site comme vous le souhaitez dès à présent.

Répondre
7 juin 2018 - Je reviens sur mon dada
Non je ne fais plus d'équitation, je fatiguais trop mon cheval ! Mon dada, ou un de mes dadas, c'est le respect de la biodiversité florale dans nos campagnes, peut être une réminiscence de la famille d'horticulteurs dont je suis issu ?

Ce matin en revenant de Fargues je n'ai pu m'empêcher de prendre cette photo:

Elle a été prise sur la route départementale des Bons-Enfants.
Comme cette route est en attente d'entretien par le département, les épareuses et les gyrobroyeurs départementaux en ont épargné les bas-côtés. C'est un spectacle devenu maintenant rarissime dans notre environnement.

Contre vents et marées, contre l'incrédulité et parfois contre le triste, et souvent agressif, couple ignorance-bêtise je ne cesse de répéter que les fauchages printaniers précoces sont une catastrophe.
Pourquoi ?
La monoculture, vignobles, blé, maïs ou soja, de la plupart de nos campagnes, assistée par un usage souvent déraisonnable de pesticides a fini par avoir raison de toutes les autres fleurs de nos contrées.

Mis à part les jardins privés, de moins en moins fleuris au profit des pelouses, il ne reste quasiment plus aucun espace où les fleurs naturelles ou sauvages peuvent s'épanouir.

Les seuls espaces qui leur restaient étaient les bas-côtés des routes avant qu'une furie destructrice et aveugle se mette depuis quelques années à transformer ces derniers refuges en sortes de rubans de pelouses parfois tellement rases qu'elles ont du mal à repousser.

Si les fleurs de nos bas-côtés n'ont plus le temps de grainer c'est fichu pour leur descendance et les variétés s'amenuisent.
Mais pire encore : les insectes n'ayant plus rien à se mettre sous la dent disparaissent en masse et la pollinisation a de plus en plus de mal à se faire, en conséquence certaines espèces d'oiseaux, hier communes, tendent à disparaître.

Un autre aspect de ces fauchages excessifs réside dans le risque d'aggravation de l'érosion des bas-côtés des collines, favorisant ainsi un écoulement trop rapide des eaux pluviales.

Certes le massacre de nos bas-côtés n'est pas le seul responsable de ces catastrophes écologiques, mais il y contribue aussi largement que le double de la longueur de nos routes et chemins !

Hélas cette question n'intéresse absolument pas la grande majorité de nos élus qu'ils soient communaux, intercommunaux ou départementaux, de la majorité, de l'opposition ou du ancienne appellation du centre
Cliquez
marais
.

Que faire pour les sensibiliser à ces questions qui sont loin d'être un détail ? Je me le demande, je vous le demande...
6 juin 2018 - Il n'est jamais trop tard pour bien faire !
Il y a deux ans, quasiment jour pour jour, j'essayais de sensibiliser nos responsables municipaux aux nouveaux risques d'inondations consécutifs à la croissance du béton et des chaussées bitumées dans nos communes de l'Entre-deux-Mers vallonné.
À voir ici
Aurai-je enfin été entendu ?

Toujours est-il que des travaux de régulation des eaux de pluie ont enfin commencé. Il s'agit ici des eaux de pluie issues des hauteurs de Touty et s'écoulant vers le val de la Capéranie. Espérons que nous n'en resterons pas la.


Il est parfois plaisant de ne pas avoir le sentiment de parler dans le désert ...
2 juin 2018 - Quelques informations aux alentours

• À Bordeaux le bulle immobilière commence lentement à se dégonfler (suite)

C'est ce que pense Sud-Ouest dans son édition de ce matin, à lire ici
Pour l'instant elle n'éclate pas, c'est heureux pour ceux et celles qui se sont largement endettés pour se loger.
Mais il ne faudrait pas que cela engendre un mouvement de ventes à la baisse qui ne ferait qu'accélérer le processus.
Wait and see comme disent nos voisins d'Outre-Manche

• Notre députée était absente lors du vote sur l'interdiction du glyphosate

Comme 9 sur 12 de ses collègues de la Gironde Christelle Dubos s'est absentée lors de ce vote important.
Seul Loïc Prud'homme (La France insoumise) a voté pour l'interdiction du glyphosate, alors que Véronique Ammerer (LREM) et Sophie Mette (Modem) ont voté contre l'interdiction du glyphosate.

Sur le site de l'association Agir pour l'Environnement vous pouvez interpeler, mais toujours courtoisement, les élus et élues de votre choix.
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 1 125 021 fois
En septembre 2020 il y a eu 24 369 pages vues - cette page a été visitée 305 901 fois - Précédente visite le 23/09/2020 à 13h 34mn
En septembre 2020 il y a eu 24 369 pages vues

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
Vendredi 18 septembre 2020

Pompignac, ciel couvert

Le rendez-vous de ce vendredi 18 septembre est reporté car une couverture nuageuse empêchera de voir le ciel étoilé..
Quelques gouttes de pluie sont même tombées, trop pour un ciel étoilé mais bien trop peu pour étancher la soif des végétaux et mettre fin à la sécheresse.

Vendredi 18 septembre 2020

Pompignac, mon village étoilé

Le vendredi 18 septembre, venez passer une soirée sous le ciel étoilé.

es spécialistes et passionnés de l'environnement nocturne, astronomes professionnels et amateurs et scientifiques seront présents pour vous faire découvrir la voute céleste. Rendez-vous à 19h sur les hauteurs de Pompignac, au croisement du chemin de Sarail et du chemin de Malard.

J'espère qu'à la suite de cette heureuse initiative ne nombreux observateurs rejoindront PSE dans sa lutte contre la pollution lumineuse nocturne fort néfaste pour les animaux nocturnes (insectes, mammifères, oiseaux)

Jeudi 24 septembre 2020

En raison de l’aggravation du contexte sanitaire en Gironde ces dernières semaines l’Assemblée Générale de l’association «Les Côteaux de Bordeaux» prévue le jeudi 24 septembre 2020 a été annulée