pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 06/08/2017 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En ce moment 10 visiteurs sont connectés

De A à Z ...
Portraits d'acteurs économiques et sociaux à Pompignac
Voir la liste en bas de page
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
Toutes les images de cette page sont cliquables
Toutes les images de cette page sont cliquables

Jean-Michel Lachaud, l'horloger de Pompignac

J'ai fait la connaissance de Jean-Michel Lachaud il y a quelques années quand j'ai eu besoin de dépanner une horloge murale héritée de mes grands-parents que personne n'avait pu correctement remettre en état. Elle était tellement usée qu'il a dû en refaire plusieurs pièces, puis il est venu lui-même à domicile installer et régler cette belle mécanique au si joli carillon et au calme et régulier tic-tac.

Grâce à lui j'ai aussi gagné du temps en évitant d'aller en haut de la rue Sainte-Catherine faire entretenir mon bracelet-montre, gagner du temps, pour un horloger c'est tout un programme !

J'ai eu le plaisir de retrouver Jean-Michel pour qu'il me parle de son métier et de sa passion horlogère.

Jean-Michel, pourriez-vous vous présenter ?
Je suis né à Bègles en 1962 où mon père était ouvrier charcutier et j'ai une sœur. Je suis marié, mon épouse Véronique est responsable de la reliure à l'atelier du patrimoine à Bordeaux. Nous avons deux enfants, Gaëlle, 32 ans, tapissière, et Maxime, 26 ans, tailleur de pierre.
Vous habitez Pompignac depuis quand ?
Nous avons longtemps habité à Bordeaux dans une rue très calme du quartier Nansouty, nous nous sommes installés à Pompignac en 1986
Quels sont vos loisirs préférés ?
La musique avant tout, depuis l'adolescence où je jouais de la guitare électrique dans un groupe. Je continue à jouer de la guitare mais aussi de l'harmonica. J'aime beaucoup les musiques folk et country, le blues aussi.
Quelles ont été vos études et votre formation professionnelle ?
Mes parents étant de condition modeste j'ai préféré arrêter mes études au lycée et passer mon certificat d'étude et un CAP afin, rapidement, de ne plus être à la charge de mes parents.
J'ai obtenu mes diplômes professionnels après 3 ans d'études en filière horlogerie au lycée professionnel de Mérignac.
Quels ont été vos débuts dans la vie professionnelle ?
J'ai commencé à travailler comme salarié dans des tas de petites boulots très divers, j'ai fait du dessin technique, de l'oxycoupage, de la commande numérique 2D, du montage GPL, j'ai été verrier souffleur de verre à la cristallerie de Bègles, j'ai même fait de la vente d'assurance.
Puis j'ai travaillé pendant 13 ans dans un atelier de bijouterie qui par la suite a fermé ses portes. Pendant 2 ans je travaille dans différents secteurs industriels, puis la bijouterie ré-ouvre, j'y crée le service de création de montres premier prix, ce qui permet à l'entreprise de s'agrandir des deux tiers
Suite à des problèmes de santé, je suis obligé de m'éloigner provisoirement de la région pour me soigner dans les Pyrénées.
Votre famille était toujours à Pompignac ?
Oui, je faisais de nombreux aller et retours entre les Pyrénées et Pompignac, pendant ce temps j'ai fait des études de marché.
Finalement je rentre à Pompignac en 2009 où je me mets sous le statut d'auto-entrepreneur qui avait été créé l'année précédente et je me remets à l'horlogerie avec pour tout bagage ma layette que j'avais conservée depuis le lycée professionnel.

Une layette ?
Ce n'est pas la lingerie pour bébé, c'est un meuble pour horloger.
Après des années loin des montres je retrouve le travail que j'aime. Je commence à travailler pour des magasins, toujours en auto entreprise. En 2010 je commande un chalet pour y installer mon atelier des pendules. Mon fils étant parti j'installe dans sa chambre l'atelier d'horlogerie fine
Vous me faites visiter ?
Jean-Michel me fait découvrir un monde incroyable de petites pièces détachées toute rangées dans des petites boîtes à casier, elles-mêmes rangées dans des tiroirs comme ceux des cartographes, très larges et très étroites en hauteur.
Jean-Michel est heureux de me monter ses incroyables stocks de toutes petites pièces accumulées au fil des ans, tel un collectionneur passionné.
Pourquoi êtes-vous vêtu de noir et pas de blanc ?
Dans l'atelier d'horlogerie fine je travaille dans la toute petite réparation, et si une toute petite pièce tombe sur mon vêtement je ne la verrai pas si je suis habillé de blanc !
Avec tous ces minuscules mécanismes nous somme à des lieues du digital ?
En fait le métier de l'horlogerie est une longue suite logique et continue depuis le XVIIe siècle jusqu'au XXIe siècle.
L'électronique n'est pas vraiment une rupture, le quartz est toujours dans l'horlogerie analogique et j'ai été formé au digital dès le lycée technique en 1982.
Le travail sur du matériel digital est beaucoup plus simple.
Nous en sommes maintenant aux montres GPS devenues indispensables pour les randonnées en montagne.
L'extrême diversité des matériels à réparer et entretenir vous oblige à des outillages très variés ?
Oui, par exemple j'ai 3 tours, un grand, un moyen et un petit, et en supplément un tour presque microscopique qui tient dans une toute petite boîte.
J'ai une sableuse, une estrapade (machine à remettre les ressorts), divers matériels de soudage et surtout de très nombreux outils de toutes tailles.
Qui sont vos fournisseurs ?
Mes fournisseurs sont très variés et très dispersés, cela va du Lot-et-Garonne jusqu'à l'Angleterre pour les gros ressorts en acier spécial, en passant par Nice. Heureusement il y a internet et La Poste, dont les services sont très complémentaires.
Pour les grandes marques il est de plus en plus compliqué de se fournir des pièces détachées.
.. et vos clients ?
Je suis comme on dit dans le métier un « horloger en chambre ». Je travaille beaucoup pour des boutiques de bijouterie.
Je ne suis pas ouvert au public, pour les montres de particuliers je travaille sur rendez-vous et pour les pendules je me déplace à domicile comme je l'ai fait pour vous.
Ma clientèle est sur toute la région, ici en Gironde, mais aussi en Dordogne, Charente, Lot-et-Garonne, et aussi sur toute la France.
Comment organisez-vous votre communication ?
Je suis inscrit sur les pages jaunes et je compte beaucoup sur le bouche à oreille. Je n'ai pas de site internet, ni de compte Facebook professionnel.
Quels sont vos projets d'avenir ?
J'ai 55 ans, je n'envisage pas de retraite avant 70 ans, j'aime passionnément mon métier, j'ai le plaisir de travailler à domicile.
Pour l'avenir je souhaite évoluer surtout vers les pendules.
Je suis friand d'anecdotes, en avez-vous à me raconter ?
Vous avez sans doute remarqué que les montres dans les vitrines des bijoutiers-horlogers sont toutes arrêtées à 10 heures 10.
En fait ce n'est pas pour mieux voir leurs marques, non, autrefois quand quelqu'un mourrait on arrêtait sa montre à l'heure de son trépas, or c'est justement à 10 heures 10, le 21 janvier 1793 que Louis XVI a été exécuté, toutes les montres des boutiques du pays ont alors été arrêtées à 10 heures 10, finalement la tradition est restée, car effectivement c'était pratique pour bien montrer la marque des montres !



Regardez, sur les horloges anciennes le chiffre romain IV est écrit IIII. C'était pour éviter des erreurs, car dans une même pièce il y avait autant de personnes qui regardaient l'heure directement que celles qui la voyaient dans le miroir du salon, et comme le IV à l'envers se confondait avec le VI à l'endroit on a imaginé ce chiffre romain nouveau afin d'éviter la confusion

 

C'est moi qui suis confus d'avoir abusé de votre temps.
Merci pour votre accueil et pour ce temps que vous m'avez consacré car je sais que le temps c'est votre argent !
L'atelier d'horlogerie fine
Atelier d'horlogerie fine
Un travail de minutie
Réglage d'une horloge ancienne
Une collection de cadrans
Horloges en cours de réglage
L'atelier des pendules
L'atelier des pendules
Travail sur une pendule
précision
Dans l'atelier des pendules
Un des tours de l'atelier des pendules
Du gros matériel

Jean-Michel Lachaud - Horloger

5 Chemin de Beau Vallon
33370 POMPIGNAC

Téléphone : 05 56 21 95 14

Présentation dans l'ordre chronologique où ont eu lieu les entretiens
Faby
La Brasserie des Sports
Lionel
Le plombier-chauffagiste
Kevin
Monsieur SOS informatique
Jean
Peintre en lettre
Peintre décorateur
Dominique
Le Fil au Chas
Bruno
Le pizzaiolo
de Pompignac
Jean-François
Proche des animaux
Alexandra
Se sentir bien
Jean-Michel
L'horloger de Pompignac
Guillaume
Le marmiton de Citon
Chloé
Service bien compris
Sylviane
La boulangère
Yoann
Le boulanger
...
...
...
...
...
...

Plusieurs autres portraits de pompignacais sont en cours de préparation ou de projet dans divers domaines économiques.   ▶   Contact

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 857 595 fois
En avril 2018 il y a eu 18 060 pages vues - cette page a été visitée 670 fois - Précédente visite le 27/04/2018 à 02h 18mn
En avril 2018 il y a eu 18 061 pages vues
Faites connaître pompignac.net

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
Lundi 23 avril 2018

Tirage au sort de 6 jurés

À Pompignac le lundi 23 avril 2018 six personnes seront tirées au sort pour, au final, retenir deux jurés d'assises

Salle du Conseil à 10 heures
Dimanche 22 avril 2018

Salon du goût

À Pompignac, un salon du goût organisé par Locavor réunissant des producteurs, des artisans et diverses animations dont des démonstrations culinaires par Philippe Mesuron, aura lieu au château Queyssard, avenue du Périgord. Renseignements au 06 11 31 01 41

Lundi 12 mars 2018

Annonce de marché public pour l'achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe à Pompignac

Objet du marché : Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe

Lot n°1 : Lot 1 : Marché à lot unique
Achat de bâtiments modulaires à usage de salle de classe
Date limite de réception des offres : 16 avril 2018 à 12h
Selon une procédure adaptée
Détail du marché

Mardi 6 février 2018

Une libellule ne fait pas le printemps

Cliquez sur l'image

Mardi 23 janvier 2018

Les choses n'arrivent pas seules
on les fait arriver

Voulez-vous savoir pourquoi ?
Cliquez ici


Tribune libre
Jeudi 28 décembre 2017

Annonce de marché public pour travaux routiers communaux 2017 à Pompignac

Objet du marché : travaux routiers communaux 2017 Date limite de réception des offres : 31 janvier 2018, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché
➽ Voir le détail précis des travaux envisages dans le CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Samedi 28 janvier 2017

Annonce de marché public pour la sécurisation de la traversée du centre bourg à Pompignac

Objet du marché : Sécurisation de la traversée du Centre Bourg

Lot n°2 : Gros oeuvre
Date limite de réception des offres : 13 février 2017, à 12 heures.
Selon une procédure adaptée
Détails du marché