pompignac ● net  

  Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le novembre 2020 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En cet instant 20 visiteurs sont connectés . Vous avez l'adresse IP 3.238.130.97.
De A à Z ...
Quelques actualités de novembre 2020 à Pompignac et alentours
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.
28 novembre 2020 - Hommage discret à Marie-Antoinette
20 novembre 2020 - Conseil Municipal du 19 novembre 2020
Conseil municipal Je ne ferai aucun commentaire sur le conseil municipal d’hier soir diffusé sur une plateforme américaine se qualifiant abusivement de réseau social alors que la mairie dispose d’un site web pouvant diffuser de la vidéo en direct ou non.
En effet le son étant trop souvent inaudible, l’image très floue et plusieurs élus d’opposition hors champ il m’est donc impossible d’en penser ou dire quoi que ce soit, sinon que les organisateurs auraient peut-être dû faire des essais préalables et peut-être aussi demander la collaboration de personnes connaissant un peu ces sujets de son et d’image
Ils feront mieux la prochaine fois ...
18 novembre 2020 - Le diable se cache dans les détails
Le ver est dans le fruit !Je viens de lire sur le site officiel de la mairie un nouvel article intitulé «Le projet du poste source » qui, de prime abord semble techniquement de qualité, mais où je sens la présence d’un ver dans le fruit et où le diable s’y cache dans les détails.
Fichtre diable !

Épluchons donc la pomme.

L’article commence ainsi :
Il y a quelques semaines, l’équipe municipale a pris connaissance d’un projet d’envergure, initié depuis 2012.
C’est vrai pour l’équipe en tant que telle, mais totalement faux pour ses membres dirigeants issus de l’équipe précédente
La preuve deux paragraphes après:
En 2014, Monsieur LOPEZ faisait référence à la construction d’un « poste de transformation » pour améliorer le service d’alimentation électrique, rien ne supposait qu’il s’agissait d’un poste source.
À ce moment-la plusieurs actuels élus de l’ancienne équipe lopézienne étaient aux affaires et n’étaient ni sourds ni aveugles.

Ce n’est pas non plus la peine de jouer sur les mots un poste source Le poste source est un poste électrique du réseau de distribution d’électricité. C’est l’un des derniers éléments entre le client et le réseau électrique. Le terme « poste source » est surtout utilisé en France, par Enedis, filiale d’EDF chargée de la gestion du réseau de distribution d’électricité en France métropolitaine. Ailleurs on utilisera plutôt le terme poste de transformation HTB/HTA.
Cliquez sur ce lien
n’est ni plus ni moins que ce qui est désigné par la vox populi sous le vocable de transformateur

Les membres dirigeants de l’équipe actuelle et aussi certains de l’actuelle opposition lopézienne étaient au courant (c’est le cas de la dire), tous savaient qu’un vaste chantier Enedis était programmé dans le bois de Primet, ce bois situé sur la route des Bons-Enfants, à gauche en allant vars Fargues, juste au niveau du carrefour après le stade de tennis de Tresses.
Alors pourquoi nous jouer ainsi le couplet des vierges effarouchées ?

Poursuivons, si j’ose dire:

La chambre d’agriculture, à l’époque sous la vice-présidence de M. MASSE, était aussi absente à cette réunion décisive.

Ici cela devient franchement odieux, pourquoi citer nommément Francis Massé qui n’était ni responsable en titre, et n’avait très vraisemblablement pas de délégation de pouvoir et de signature de la Chambre d’Agriculture sur ce sujet ?
Oui, pourquoi ? Cette phrase fleure bon l’attaque personnelle de style néo-lopézien, mais dans quel but ?

Voila des propos assassins qui nous éloignent de la fameuse charte de l’élu.

Moins de six mois après les élections les masquent tombent... et ce n’est vraiment pas le moment !
19/11/2020 Post-Scriptum
Quelques instant après la publication de mon billet d’humeur ci-dessus l’article en question a été modifié ainsi :
"M. MASSE" a été remplacé par "des pompignacais", cette insignifiante rectification ne change ni le fond, ni la forme.
J’en garde un arrière-goût de querelle mesquine postélectorale, même pas digne des disputes de cour d’école, sans toutefois que les auteurs se mettent à l’abri d’un certain risque juridique car les Pompignacais en question sont toujours parfaitement identifiables.
Tout cela probablement pour se dédouaner...
Mon humeur est à la hauteur de ma déception, j’avais naïvement cru comprendre que la nouvelle équipe avait le désir d’estomper les divisions inter-pompignacaises générées pendant les 12 dernières années. Il n’en n’est rien, hélas !
14 novembre 2020 - Une ligne illégale de transports réguliers vers des hypermarchés
Allez jeter un œil sur le site web officiel de la mairie, à la rubrique transports, vous constaterez que la publicité pour la ligne illégale de transports réguliers de personnes vers des hypermarchés figure toujours en bonne place.

bus communal Il y a déjà longtemps que je dénonce cette organisation municipale d’une ligne de transports de personnes vers des hypermarchés des environs.
• Ces transports sont illégaux car non déclarés auprès des services régionaux compétents, j’en ai eu confirmation de leur part.
• En cas d’accident la responsabilité de la commune pourrait être mise en cause.
• C’est un service qui nous coûte très cher sur un budget annexe qui, selon la loi, devrait être équilibré par nature.
• Cela encourage les habitants à aller à Auchan ou Leclerc plutôt que fréquenter les commerces et marchés implantés dans la commune.
• Cela n’a strictement rien à voir avec un service social comme le prétendait Lopez avec la plus parfaite mauvaise foi.

J’avais rappelé tout cela oralement et par écrit aux élues et élus de la nouvelle équipe municipale. Pour toute réponse on m’avait objecté que toute la nouvelle équipe était débordée par la très mauvaise situation léguée par Lopez et que par dessus le marché le site web de la mairie est très difficile à modifier.

Or on peut constater que la rubrique «Transports» a pourtant bien été modifiée récemment comme je le souligne ici :
«Tous les mercredis matins, le bus communal transportait les Pompignacais au marché de Créon ou dans différents centres commerciaux des environs (Auchan Bouliac, Leclerc de Saint-Eulalie...).
En raison de la crise sanitaire, ce service de proximité est à l’arrêt.»
Si ce service est déclaré à l’arrêt cela veut très clairement dire qu’il reprendra dès que la situation sanitaire le permettra !
Et maintenant qu’on ne vienne pas m’objecter qu’il est impossible de modifier cela sur le site web officiel de la mairie , la preuve vient d’être faite que c’est faux !

C’est un des signes qui me font de plus en plus penser que la nouvelle équipe a tendance à se situer dans la continuité de plusieurs mauvais aspects de la politique de Lopez.

D’autres signaux me confirment ce mauvais pressentiment, par exemple malgré l’excellent geste symbolique de révocation des arrêtés liberticides je constate encore, presque 6 mois après, que les associations pompignacaises victimes de la vindicte de Lopez ne sont toujours pas référencées dans la liste des associations de la commune

J’ai aussi constaté à mes dépends que lorsque je me permets un avis, un conseil ou une critique certains membres de la nouvelle équipe se laissent aller à s’en prendre à ma personne au lieu d’argumenter sur ce que j’avance.

Enfin la gazette municipale me fait penser que seuls le titre, la qualité et le volume du papier ont changé par rapport à feu le M.P.P.Mensuel de Propagande de Pompignac

Parfois, les soirs de déprime, j’en arrive à me demander si cinq ans de cohabitation n’auraient pas laissé quelques traces ou quelques mauvaises habitudes.

J’aimerais bien me tromper. Nous verrons bien...
11 novembre 2020 - Commémorations du 11 novembre
En ce 11 novembre où Maurice Genevoix entre au Panthéon je voudrais rendre hommage à Augustin-Alphonse Marty car il y a un certain lien avec cet évènement.

Augustin-Alphonse Marty fut un des premiers diplômés de l’ENSPTT qui venait tout juste d’être créée afin de former les cadres dirigeants de la Poste.
En 1914 il est nommé à la Poste aux Armées. Il constate alors que les courriers des combattants à leurs familles, et vice versa, mettent généralement plusieurs semaines à parvenir à leurs destinataires.

Augustin-Alphonse Marty entreprend alors un réforme fondamentale de la Poste aux Armées et crée le service des «Secteurs Postaux». Ce service nécessairement centralisé fonctionne un peu comme un index de base de données, il met en relation permanente l’adresse géographique cachée d’une entité militaire avec son N° de secteur postal. Sur le front les adresses physiques des combattants changent très souvent, pas leur n° de secteur postal dont le lien avec les adresses est maintenu en permanence.

Les effets de cette réforme sont immédiats, les lettres mettent aussitôt à peine 48 heures pour parvenir à leurs destinataires.
On a oublié à quel point cette réforme a été très importante pour le moral des combattants et de leurs familles qui pouvaient échanger leurs lettres et colis dans des délais désormais très brefs.
D’une façon indirecte, mais très efficace, Augustin-Alphonse Marty a grandement rendu service à Maurice Genevoix qui écrivait beaucoup aux familles des combattants tombés à la guerre.

Le très beau discours d’Emmanuel Macron en hommage à Maurice Genevoix m’encourage d’une certaine façon à rendre à mon niveau cet hommage à mon (pas assez) illustre ainé.

La Poste avait rendu hommage à Augustin-Alphonse Marty à l’occasion centenaire des combats de 1917
7 novembre 2020 - Un petit air de déjà vu
Trump battu par Joe Biden refuse sa défaite et saisit les tribunaux.
Il y a peu de chances que Trump félicite le vainqueur comme cela se fait traditionnellement.
Je peux me trumper mais cela me rappelle ce qui s'est passé chez nous en mars denier.
Malgré ces laides tentatives de mauvais perdant c'est un soulagement outre Atlantique comme ce le fut il y a bientôt huit mois chez les riverains de la Laurence.
5 novembre 2020 - Information, communication : ça commence bouger
Je suis heureux d'apprendre que l'éco-pâturage fasse son apparition à Pompignac, cela nous fera peut-être oublier les dévastations de la nature qui ne semblent toujours pas prendre fin.
L'article évoque la tonte en douceur, ces mots m'ont tout de suite fait penser à la tonte des moutons, mais la suite annonce qu'il s'agit en fait de la tonte de différentes surfaces herbeuses.
Je ne dirai pas ce que je pense de la tonte et des tondeuses, j'ai trop peur que ce sujet déclenche une fois de plus l'ire de certains.

N'étant pas venu consulter le site web municipal depuis plusieurs jours j'ai voulu voir si cet article qui a fait la première pas du numéro de novembre y était approfondi.
Je n'ai rien trouvé à se sujet mais j'ai eu enfin l'agréable surprise de constater que les grands projets de la municipalité n'étaient ceux de Lopez comme cela était affiché jusqu'à présent depuis cinq ou six mois, ce qui accréditait la rumeur selon laquelle l'actuelle municipalité se situait dans la continuité de la précédente.

J'avais apprécié que Madame le maire révoque dès le premier conseil municipal les arrêtés liberticides de Lopez, mais j'aurais aimé qu'en conséquence les associations qui avaient fait l'objet d'une mise à l'index soient au minimum citées dans l'annuaire des associations présentes au sein de la commune. Il n'en n'est rien.

Il est toujours impossible ici sur le site web de la commune de savoir qui fait quoi au sein du conseil municipal et si oui ou non il y a déjà eu, selon les rumeurs, une démission au sein du conseil municipal, et si c'est le cas pour quel motif.
Il est toujours impossible de se renseigner sur les budgets communaux ou les marchés publics.

Ce sont pourtant des sujets au moins aussi importants que la tonte des espaces verts !
Et quand j'en fais la remarque il m'est chaque fois objecté que la situation laissée par Lopez est catastrophique ce qui prend tout le temps des élus qui par ailleurs doivent faire face la situation liée à la crise sanitaire.
Certes je veux bien le croire, mais alors pourquoi n'est il pas fait appel à celles et ceux qui pourraient donner un coup de main en fonction de leurs compétences ? Je sais pourtant qu'il existe de nombreuses compétences parmi les habitants de la commune.
Demander de l'aide n'a pourtant jamais déshonoré personne.
Sinon il est toujours possible de s'inspirer d'Eisenhower ...
Les mots ou expressions soulignés ainsi
Ce texte inclus dans une infobulle peut être une définition, un exemple, une recommandation, un lien, etc.
affichent un texte quand vous les survolez avec la souris.

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 1 237 435 fois
En mai 2021 il y a eu 17 919 pages vues - cette page a été visitée 354 288 fois - Précédente visite le 17/05/2021 à 05h 12mn
En mai 2021 il y a eu 17 919 pages vues