pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 30/05/2020 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En cet instant 10 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 34.204.193.85.

De A à Z ...
Tribune libre du 9 octobre 2016

REPONSE A LA THEORIE DU PASSAGER CLANDESTIN

La pertinence de cet article doit ouvrir un véritable débat sur l’intérêt de la mutualisation et sur la finalité d’une communauté de communes.

Au moment où nous entendons souvent parler de MUTUALISATION il est bon de rappeler que ce n’est pas seulement la mise en commun d’actions et de dépenses pour faire des économies d’échelle, la mutualisation c’est aussi coopérer entre communes voisines pour offrir des équipements et des services que chaque commune isolément ne pourrait offrir aux habitants de son territoire.

La coopération intercommunale exige d’abord un comportement coopératif des élus préférant se mettre autour de la même table pour rechercher la meilleure complémentarité entre communes partenaires, plutôt que s’installer dans un rapport de forces déloyal qui conduit à uniquement considérer la communauté des communes comme source de revenus pour sa commune.

Coopérer pour le bien commun et pour le bien de chacune des communes suppose aussi d’être dans un périmètre raisonnable avec un nombre limité de communes, une sociologie des habitants semblable, et une population suffisante par rapport à la loi, c’est notre chance d’appartenir à une communauté de communes qui réunit ces trois critères.

Des craintes non fondées exprimées par les récalcitrants à une coopération intercommunale sincère (pertes de prérogatives communales, perte d’identité, esprit de clocher, conservatismes et fiertés diverses….) doivent s’effacer et laisser place au volontarisme de ceux qui croient que les marges de progrès au service des habitants dépassent les limites de chacune des communes.

Bien sûr le cadre juridique de la coopération intercommunale comporte une dose de complexité que les débats et échanges permettent de comprendre.

L’opinion que j’exprime à travers les lignes qui précèdent n’est peut-être pas partagée par tous les lecteurs de pompignac.net, je suis prêt avec d’autres à en débattre sereinement avec tous ceux et celles qui le souhaitent.

Gérard SEBIE
Conseiller Municipal
9 octobre 2016


Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 1 089 175 fois
En mai 2020 il y a eu 28 107 pages vues - cette page a été visitée 988 fois - Précédente visite le 29/05/2020 à 00h 56mn
En mai 2020 il y a eu 28 108 pages vues