pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 30/05/2020 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En cet instant 14 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 34.204.193.85.

De A à Z ...
Tribune libre

IMPRESSIONS À MI-MANDAT ELECTIF

Gérard SEBIE Conseiller municipal élu en mars 2014

Membre des commissions CDCCommunauté de Communes
Cliquez pour plus de détails
développement durable, mutualisation et aménagement du territoire.


Merci à pompignac.net de me permettre d’exprimer mon ressenti à la mi-parcours de mon mandat.

Après une longue et riche expérience dans l’action associative et solidaire je me suis engagé en 2014 dans une rude campagne électorale pour poursuivre mon engagement solidaire au service des habitants de mon territoire.
J’ai été élu en 5eme position de la liste perdante de ces élections municipales.


Les premiers mois de mandat ont été une nouvelle expérience humaine difficile à aborder, j’ai aperçu chez certains gagnants de l’élection une certaine condescendance, et chez les perdants une amertume de la défaite, cette situation annonçait inévitablement d’âpres débats lors des conseils municipaux.
Cette période d’observation passée, la priorité du débat juste s’imposait pour une gestion sérieuse de la commune.
Bien que ne faisant pas partie de l’exécutif, j’ai compris qu’il fallait être exigeant avec moi-même pour bien appréhender les dossiers finances locales, urbanisme, voierie, assainissement, activité scolaire, vie associative, gouvernance, etc.…, j’ai donc considéré que mes acquis juridiques et professionnels devaient être complétés par des formations spécifiques à la fonction d’élu local . C’est pourquoi chaque année je n’hésite pas à faire valoir mes droits à la formation que je complète par un suivi attentif des évolutions de normes et décisions législatives concernant les collectivités territoriales.
Cette démarche d’adaptation de connaissances est très importante pour un élu d’opposition qui doit avec des moyens limités examiner la pertinence des décisions engageant la collectivité alors que l’élu de l’équipe majoritaire a accès plus facilement à d’autres informations et se détermine bien souvent par discipline et loyauté au maire plutôt que par examen attentif des délibérations soumises à son vote.

Malgré le déséquilibre de conditions d’exercice entre un élu d’opposition et un élu d’une équipe majoritaire la fonction d’élu local reste captivante, elle est source d’échanges humains enrichissants, de confrontations d’idées, servir au mieux les administrés exige que les élus acceptent de s’écouter et évitent de rejeter systématiquement toute idée venant du groupe opposé.

3 ans de mandat m’ont aussi renforcé dans ma conviction que les élus ne seraient rien sans une équipe d’agents et fonctionnaires municipaux très impliquée dans le quotidien des services aux administrés, dans notre commune leur professionnalisme et leur engagement sont largement à la hauteur des attentes, sachons le reconnaitre.

J’ai aussi compris dans cette moitié de mandat que pour beaucoup d’habitants d’une commune périurbaine comme la nôtre, l’attachement à leur commune de résidence est bien moindre que pour les habitants d’une commune rurale, la proximité de la ville centre leur permet d’avoir un plus grand choix d’équipements, de services publics et d’activités qui détournent ces habitants des structures locales. C’est une situation que l’élu local doit prendre en compte dans ses choix d’investissement et dans son soutien aux activités.

J’observe aussi, un afflux important de nouveaux habitants sur notre territoire communal et intercommunal auquel les communes doivent proposer des services publics et une attractivité de proximité permettant un meilleur attachement à leur nouveau territoire de résidence. Cette volonté de proposer plus à ses administrés est certainement l’ambition de tout élu local, hélas des contraintes principalement budgétaires freinent cette ambition, c’est pourquoi j’ai la conviction qu’une coopération intercommunale bien partagée peut donner d’autres marges de manœuvre aux élus.

Pour mettre en pratique cette conviction, je participe assidûment aux travaux des commissions CDC développement durable, mutualisation, et aménagement du territoire, ces travaux ont produit des projets de mutualisation intéressants entre les communes les mieux disposées. Avec ces élus des autres communes les échanges sont d’une grande qualité et empreints d’une volonté de réussite collective sans repli systématique sur sa commune d’origine.

Enfin je peux témoigner que la fonction d’élu local exige l’écoute des habitants dans leur diversité, les échanges contradictoires sont plutôt nécessaires pour être le plus juste possible dans ses prises de position, et comme pour tous les acteurs bénévoles de la commune il est préférable de ne pas être limité dans sa disponibilité.

Gérard SEBIE

gerardsebie@orange.fr
06 13 22 24 31

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 1 089 153 fois
En mai 2020 il y a eu 28 040 pages vues - cette page a été visitée 1 567 fois - Précédente visite le 29/05/2020 à 00h 54mn
En mai 2020 il y a eu 28 041 pages vues