pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 11/06/2020 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En cet instant 24 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 3.92.74.105.

De A à Z ...
Tribune libre de Celine Deligny

Ma démission : raisons et positionnement

Comme indiqué dans l’article paru dans le journal Sud-Ouest, j’ai effectivement démissionné de mon poste d’adjoint au maire de Pompignac en mars dernier. J’étais en charge de la délégation « voirie, réseaux, eau et assainissement ».

La lecture de cet article a, semble-t-il, généré chez quelques personnes une ambiguïté quant aux raisons de ma démission et à mon positionnement vis-à-vis du Maire actuel.

Ma démission est largement commentée par quelques personnes à l’imagination très fertile, à la volonté de nuire, qui inventent des stratégies liées à cet acte sans savoir, sans même m’avoir demandé quelques explications alors qu’elles me croisent fréquemment…et propagent donc de fausses informations volontairement.

Aussi, je réponds très ouvertement et en toute honnêteté à ces interrogations mais sans polémique sur le site en espérant que son importante fréquentation par les pompignacais permette de rétablir et de diffuser largement la vérité sur ma démission.

Elue en 2014, j’ai œuvré durant 5 années, dans l’équipe majoritaire, pour la commune, pour les pompignacais. J’ai porté avec engagement et plaisir les projets pour lesquels nous avons été élus.

Ayant dans ma vie professionnelle une expérience de cadre en entreprise j’ai remarqué que la participation à une équipe municipale et le traitement des projets d’une collectivité territoriale nécessitaient une autre approche que les codes de l’entreprise.

En effet, contrairement au cadre d’entreprise l’élu local est débiteur envers ceux qui l’ont élu, envers les membres de son équipe, envers les engagements contenus dans le programme, envers tous les habitants de sa commune.

Cela oblige, loyauté envers son groupe d’appartenance, engagement sans réserve pour le bien de la commune, réflexion et travail collectif. Ce sont ces principes qui ont toujours guidé mon action.

Pour mettre en application ces principes il faut évoluer dans un climat de confiance qui nécessite considération réciproque et prise en compte des avis de chacun.

Depuis le début du mandat, que ce soit en réunion d’équipe majoritaire ou lors de discussion en tête à tête avec Monsieur le Maire, j’ai toujours exprimé mon avis, argumenté, souhaité avoir tous les éléments de compréhension pour pouvoir décider et agir au mieux pour notre commune.

J’ai porté une attention particulière à notre mode de fonctionnementet aux choix et orientationsengageant l’avenir financier et foncier de notre commune. La préservation, l’évolution raisonnée de notre commune étant pour moi une vigilance de chaque instant et la concertation un principe de base pour bien vivre ensemble !

Depuis début 2018, j’avais fait part à M. Le maire et à quelques personnes du groupe majoritaire de mes interrogations de fond et de ma réticence voire de mon désaccord argumenté sur certains sujets structurants à moyen /long terme pour la commune. Je n’ai pas eu l’écoute et les actes que j’attendais et qui m’étaient indispensables pour avancer sereinement.

Pour autant je ne dénigrerai pas, je n’étalerai pas les points de divergence, cela ne serait pas digne et ne servirait pas notre commune.

J’aurais alors pu quitter ma fonction en 2018, mais des projets structurants à mettre en place et les engagements pris auprès des pompignacais me tenaient à cœur. Je ne pouvais pas quitter le navire ainsi ! Quelques sujets marquants sur lesquels j’ai œuvrécette dernière année avec plaisir :

  • Réalisation de la zone libellule, complément indispensable à la station d’épuration pour garantir la préservation de notre cours d’eau La Laurence. Il fallait travailler avec les services de l’état, notamment la Police de l’Eau, et lancer les travaux avant fin 2018 pour être en conformité avec les obligations préfectorales. Ce fut fait.
  • Intégration du groupement de commandes de travaux de voirie au sein de la communauté des Communes des Coteaux Bordelais(CDC).
    J’ai mené fin 2017 avec un élu de la majorité (que je remercie vivement pour notre collaboration sincère, agréable et constructive), le vice-président en charge des voiries et le Secrétaire Général de la CDC un comparatif entre les prix que la commune obtenait et ceux de la CDC. Il s’est avéré que les écarts étaient de l’ordre de 8 à 10% en faveur des prix de la CDC. En effet, par effet d’échelle vus les volumes de travaux engagés, la CDC et les communes adhérentes au groupement obtiennent de meilleurs prix. Nous pouvions en bénéficier en rejoignant ce groupement. J’ai œuvré pour que nous puissions effectivement y adhérer en 2018. Mon action a été soutenue à l’unanimité par le conseil municipal.
    J’ai souhaité pérenniser cette décision en 2019 pour les pompignacais. Sur un budget annuel de 300 000 €, gagner 20 000 € est fondamental.C’est ainsi que jusqu’à février 2019 j’ai travaillé pour établir avec la CDC un dossier commun de consultation des entreprises pour les travaux de voirie qui seront effectués en 2019.
    Les sujets voiries étant intimement liés à l’enfouissement des réseaux électriques, téléphoniques et éclairage public, il m’a donc fallu du temps pour « ficeler » tout ceci (chemin des Graves, de Bouchet, ….)
  • La finalisation de la nouvelle voie appelée « avenue de l’entre deux Mers » en concertation permanente avec les services du Centre Routier du département (CRD).
    J’entends et je comprends les retours agacés concernant les récents travaux de réhausse des ronds points. Etant en 1ere ligne sur le sujet puisque dans ma délégation, je pourrais expliquer en détail les prescriptions à respecter imposées par le CRD, les études d’exécution menées, les circuits de validation avec le CRD, les relations avec les entreprises…. Tout ceci mis bout à bout engendre de longs délais et des inévitables ajustements après mise en service. Initialement, les ronds-points réhaussés n’étaient pas validés par le CRD. Il a fallu que nous revenions sur le sujet pour nous faire entendre, aidés de simulations grandeur réelle de circulation de bus Trans Gironde. Je remercie à ce titre le Département et la Région qui nous ont mis à disposition des techniciens à l’écoute et 2 bus avec chauffeurs qui ont circulé à vide pour valider le cheminement, le positionnement et la réhausse des ronds-points. Les services techniques et administratifs de la Mairie ont quant à eux très bien géré le planning de ces travaux de reprise durant les vacances scolaires pour impacter au minimum la circulation.
  • D’autres sujets moins visibles m’ont également occupée comme la mise en place d’un abri bus route de l’Hermitage. En effet, voir nos enfants se mouiller en attendant le bus était insupportable. Lapose de panneaux indicateurs sur nos routes communales, la finalisation du lotissement de Lannegran, ou encore l’accompagnement de nouveaux pompignacais dans le cadre de la viabilisation de leur terrain…….

Les sujets liés à ma délégation étant pour l’essentiel bouclés fin février 2019, je me suis donc retirée en posant ma démission le 1er mars 2019 auprès de M. le Maire et de M. le Préfet de la gironde qui l’a acceptée en date du 20 mars 2019

Alors en conclusion:

Ma démission est un acte qui me permet de prendre du recul,d’avoir liberté de penser, de discuter et d’agir en phase avec mes convictions et mes valeurs pour la commune. Plus que jamais, malgré le respect que j’ai pour M.le Maire, mon positionnement est très clair vis-à-vis de lui : je suis indépendante et désormais mon orientation et mes choix seront exclusivement tracés par les échanges que j’aurai avec les pompignacais sur l’avenir et l’évolution de notre commune. Et je renvoie l’inventivité de certains concernant d’hypothétiques ententes à plus de clairvoyance ou, à défaut, à de la retenue.

Aujourd’hui comme je l’ai écrit dans l’article de Sud Ouest, je souhaite pouvoir discuter ouvertement avec tous les pompignacais, comprendre leurs attentes, travailler ensemble pour préparer et construire des projets partagés et cohérents.

Céline Deligny
Ancienne adjointe au maire de Pompignac
celine.delignyestovert@gmail.com

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 1 123 946 fois
En septembre 2020 il y a eu 21 919 pages vues - cette page a été visitée 1 154 fois - Précédente visite le 21/09/2020 à 04h 05mn
En septembre 2020 il y a eu 21 920 pages vues

Au calendrier de Pompignac

Pour insérer, compléter ou supprimer une rubrique cliquez ici
Vendredi 18 septembre 2020

Pompignac, ciel couvert

Le rendez-vous de ce vendredi 18 septembre est reporté car une couverture nuageuse empêchera de voir le ciel étoilé..
Quelques gouttes de pluie sont même tombées, trop pour un ciel étoilé mais bien trop peu pour étancher la soif des végétaux et mettre fin à la sécheresse.

Vendredi 18 septembre 2020

Pompignac, mon village étoilé

Le vendredi 18 septembre, venez passer une soirée sous le ciel étoilé.

es spécialistes et passionnés de l'environnement nocturne, astronomes professionnels et amateurs et scientifiques seront présents pour vous faire découvrir la voute céleste. Rendez-vous à 19h sur les hauteurs de Pompignac, au croisement du chemin de Sarail et du chemin de Malard.

J'espère qu'à la suite de cette heureuse initiative ne nombreux observateurs rejoindront PSE dans sa lutte contre la pollution lumineuse nocturne fort néfaste pour les animaux nocturnes (insectes, mammifères, oiseaux)

Jeudi 24 septembre 2020

En raison de l’aggravation du contexte sanitaire en Gironde ces dernières semaines l’Assemblée Générale de l’association «Les Côteaux de Bordeaux» prévue le jeudi 24 septembre 2020 a été annulée