pompignac ● net  

Site créé le 9 mai 2000 - ISSN 2274-1550
Page mise à jour le 30/05/2020 Le site de la commune de Pompignac est pompignac.fr
En cet instant 16 visiteurs sont connectés et vous avez l'adresse IP 34.204.193.85.

De A à Z ...
Tribune libre

NON A LA REMONTEE DES DOLEANCES DES FRANÇAIS
PAR L’INTERMEDIAIRE DES MAIRES

Sans approuver la violence de certains débordements je crois que le conflit des gilets jaunes aura eu le mérite de mettre en évidence des doutes et interrogations de la vie quotidienne des Français

  • Aspect social révélateur de difficultés à vivre les fins de mois pour beaucoup de Français.
  • Creusement des inégalités.
  • Combat indispensable contre le réchauffement climatique et la transition écologique avec des sources de financement autres que les augmentations de taxes sur l’énergie.
  • Demande très forte de considération et de respect et remise en cause des élus de la nation. (70% de ces élus représentent à peine 20 % du corps électoral).

Semblant pris de panique, le pouvoir propose d’impliquer les maires dans une opération de recueil de doléances des citoyens.

Je suis très réservé sur cette démarche pour les raisons suivantes:
  1. Les maires sont déjà dotés d’énormes pouvoirs, il est à craindre qu’en année préélectorale certains maires transforment ce recueil de doléances en tribune pour leur future réélection et que d’autres transforment cette consultation en défouloir
  2. Pourquoi avoir supprimé le cumul des mandats si aujourd’hui l’état utilise les maires pour s’adresser aux citoyens alors que leurs représentants auprès de l’état sont les parlementaires. C’est implicitement l’aveu d’un système d’élection qui ne prend pas en compte la diversité de l’électorat.
  3. Pour connaitre les attentes des français le pouvoir dispose d’une multitude de corps intermédiaires très qualifiés (confédérations syndicales de salariés et fonctionnaires, associations d’élus, associations de consommateurs, associations de retraités, chambres consulaires, associations caritatives et humanitaires, etc...), encore faut-il que ces corps intermédiaires soient considérés comme partenaires et que les échanges servent à bâtir une politique sociale et fiscale plus juste pour une majorité de français sans besoin de mobiliser les maires qui ont d’autres compétences à assumer.
Gérard SEBIE gerardsebie@orange.fr
Tél : 06 13 22 24 31

Depuis le 1er janvier 2014 ce site a été visité 1 089 183 fois
En mai 2020 il y a eu 28 128 pages vues - cette page a été visitée 216 fois - Précédente visite le 29/05/2020 à 01h 17mn
En mai 2020 il y a eu 28 129 pages vues